LibertyVox • Voir le sujet - Roissy - Au-delà de la polémique
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 15 Nov 2019, 10:58

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePublié: 27 Avr 2006, 23:23 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Avr 2006, 23:02
Messages: 112
Localisation: Parislam
Au-delà de la polémique

Estampillés RG, RGPP, Paf, DST ou DGSE, officiels ou officieux, anonymes ou pas, les rapports et autres notes sont souvent objets de controverses.
Le 11 septembre aura au moins eu cette vertu de sortir les services de sécurité occidentaux de leur torpeur. Dans les mois qui avaient suivi les attaques contre les Twin Towers et le Pentagone, les rapports et autres notes des services de renseignements concernant la présence, voire l’implantation d’islamistes dans les aéroports, s’étaient multipliés. Et il a fallu se rendre à l’évidence que cette menace particulière n’avait pas été prise suffisamment en compte, notamment en France. La sécurité des aéroports de Roissy, Orly et du Bourget comportait des failles pour le moins inquiétantes. Déjà, en janvier 2002, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) et le préfet de Seine-Saint-Denis s’étaient alertés de la situation et avaient lancé une vaste opération de contrôle des badges d’accès à la zone réservée. Résultat : 20 000 badges périmés avaient été supprimés, 80 abrogés et 198 non renouvelés après que la trace de leurs propriétaires eut été retrouvée sur le Stic, le fichier central des infractions constatées !
À l’époque, la presse n’avait pas manqué de s’en faire largement l’écho. Ainsi, en février 2003, Valeurs Actuelles (n° 3456) révélait le contenu d’un audit commandé par Nicolas Sarkozy, mettant en lumière les insuffisances du système de sécurité de l’aéroport de Roissy : empilement des responsabilités, effectifs de la police et de la gendarmerie insuffisants, absence d’équipements modernes de contrôle, pas assez de caméras de surveillance, etc.

“Un prosélytisme islamiste récurrent”.

L’une des conséquences fut la nomination, en mars 2003, d’un sous-préfet chargé exclusivement de gérer les plateformes aéroportuaires de Roissy et du Bourget.
Un an plus tard, Valeurs Actuelles consacrait, en mars 2004 (n° 3512), un dossier de plusieurs pages sur les “vraies failles dans la sécurité à Roissy et Orly”. Outre l’interview d’un contrôleur de la Brink’s, à Orly, dénonçant « un climat de prosélytisme islamiste récurrent », nous avions également révélé les textes de deux rapports de la Direction centrale de la police aux frontières (DCPAF) dont les intitulés ne laissaient aucun doute sur le contenu : « L’islam à Roissy-CDG », pour l’un (ci-contre) et la « Situation de l’islam fondamentaliste à Orly », pour l’autre, le premier daté de juillet 2003 et le second de décembre de la même année. On pouvait y lire, entre autres conclusions : « (…) recrudescence de jeunes employés se tournant vers une pratique rigoriste de l’islam (…) Nous sommes donc en présence sur le site de Roissy d’un système que l’on pourrait qualifier de mafieux dans la mesure où la vie d’une partie des employés est contrôlée par des éléments radicaux, influant même sur le recrutement (pression syndicale, cooptation et quasi-obligation d’adopter les us et coutumes de cette population). (…) ». Ce rapport est d’ailleurs l’un de ceux cités par Philippe de Villiers dans son livre, les Mosquées de Roissy. Son authenticité, autant que son contenu, n’ont jamais été contestés. De même, il ne viendrait à l’esprit d’aucun officier des Renseignements généraux ou du contre-espionnage (DST) de nier cette menace islamiste à Roissy ou Orly. « Mais nous l’avons prise et la prenons évidemment en compte, cette menace, explique un responsable des RG connaissant particulièrement ce terrain. Oui, il y a un danger potentiel, mais croyez-moi, malgré nos effectifs, qui ont du mal à grossir, nous maintenons la pression. Depuis 2003, la situation a considérablement évolué. Philippe de Villiers a raison quand il pointe du doigt cette menace mais il a tort de faire l’amalgame entre une situation qui remonte à plus de trois ou quatre ans et la réalité d’aujourd’hui. »
Alors pourquoi ces employés “potentiellement dangereux” sont-ils toujours à l’œuvre sur les tarmacs des aéroports de la région parisienne ou de province comme à Lyon ou Marseille ? « D’abord, explique un policier de la DST, on n’arrête pas quelqu’un et on ne l’empêche pas de travailler sous le prétexte qu’il porte une barbe et pratique un islam rigoriste. D’autant que certains ont eu le bon réflexe de se syndiquer, voire d’exercer des responsabilités syndicales. » À cela s’ajoute l’obligation pour les entreprises de puiser leur main-d’œuvre dans les bassins d’emplois de la région, principalement dans le 9-3, à Aulnay, La Courneuve, Stains, Saint-Denis ou encore Aubervilliers, pour l’aéroport de Roissy, ce qui comporte, de toute évidence, quelques risques. Toujours selon les RG, ce recrutement obligé concerne principalement les maghrébo-musulmans âgés de 25 à 35 ans. La plupart sont originaires soit du Maroc soit d’Algérie. Et les services de renseignements savent aussi, et depuis longtemps, que des mosquées “salafistes” de la région parisienne, autrement dit radicales, notamment à Stains et Argenteuil (dans le Val-d’Oise), sont fréquentées par des employés de sociétés œuvrant dans les aéroports de Roissy et Orly. « 80 000 salariés travaillent dans l’enceinte aéroportuaire de Roissy. 43 % d’entre eux sont musulmans. Sur les pistes, au pied des avions, le pourcentage atteint 60 %. Dans les avions eux-mêmes, pour le nettoyage et les plateaux-repas, on monte à 80 % », écrit Philippe de Villiers. Chiffres auxquels on peut ajouter, afin de mesurer l’ampleur de la tâche des services de sécurité, 50 millions de passagers par an, 1 500 vols quotidiens, 700 entreprises et une zone de fret de quelque deux millions de tonnes, le tout étalé sur 3 400 hectares ! Un vrai casse-tête…
Les RG, officiellement, sont loin de nier cette réalité, mais ils s’efforcent de la tempérer. Sur les vingt-sept lieux de prière clandestins recensés à Roissy, dix-sept ont été fermés. Quid des dix autres ? Mais ces lieux de prière ne représenteraient pas une menace. « Activisme religieux ne signifie pas terrorisme, dit un officier des RG. Mais nous les surveillons. Il serait peut-être bon de rappeler le nombre d’attentats ou de tentatives d’attentats à Roissy ou Orly ces dernières années : zéro ! » Une quarantaine d’employés sont fichés pour leur appartenance à un islam radical, à Orly. Pour le seul aéroport de Roissy, le chiffre serait à multiplier par deux. On n’est pas loin de ce qu’avance Villiers dans son livre : « (…) les enquêtes de la DST ont permis de repérer 72 individus suspects, sur environ 30 000 dossiers transmis par la Paf depuis le 28 juin 2005 (…) ».
En 2005 – derniers chiffres officiels disponibles –, sur 2 700 dossiers de candidats à l’embauche dans des sociétés privées dont l’activité se déroule en zones sensibles, seuls 183 ont reçu un agrément. Pour les zones moins sensibles, environ 2 000 dossiers, qui ne font l’objet d’aucune enquête, ont été rejetés sur plus de 60 000 demandes. Problème : la porosité entre zones sensibles et zones publiques. Une lacune que Valeurs Actuelles soulevait déjà en 2003.
Salafistes, Frères musulmans ou adeptes du Tabligh, les islamistes, c’est un fait, sont présents sur les tarmacs et pas seulement à Orly ou Roissy, mais aussi à Lyon, Marseille ou Montpellier. Sur ce point, Villiers et les RG sont d’accord… Leurs avis divergent quand il s’agit d’évaluer la menace ou d’exploiter des rapports ou des notes. C’est ce qui fait la différence entre des policiers, des spécialistes et un homme politique dont l’angle de vue n’est pas forcément le même…
Franck Hériot


Valeurs Actuelles n° 3622 paru le 28 Avril 2006

_________________
« Mais si malheur arrive, tu paieras vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure.»
Exode 21,23-25


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com