LibertyVox • Voir le sujet - TUNISIE
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 20 Juil 2019, 06:02

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 249 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 17  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: TUNISIE
MessagePublié: 15 Mar 2006, 10:27 
Bonjour,
Voici mon billet de ce matin sur Radio Judaiques Fm
Amities
André Nahum



Lundi prochain, la Tunisie fetera le cinquantième anniversaire de son
indépendance acquise le 20 Mars 1956,
qui se soldera par l'exil de la quasi-totalité des 150.000 juifs du pays.
Pourtant la majorité d'entre eux avait accepté le risque de vivre dans
un pays dont la constitution proclamait que "l'islam est le religion et
l'arabe la langue".
Ils collaborèrent avec confiance et pour certains avec enthousiasme à
la Tunisie nouvelle et lui apportèrent leur savoir, leur compétence et leur
dynamisme.
Ce fut le cas des membres des professions libérales, des commerçants,
des fonctionnaires des intellectuels qui eurent la naïveté de ne pas
comprendre que l'on se servait d'eux pour assurer l'interim entre les
cadres français qui partaient et les cadres tunisiens qui n'étaient pas
encoree prêts.
Il faut tout de même rappeler qu'un certain nombre de juifs avaient
lutté pour l'indépendance aux côtés des musulmans et furent arrétés et
emprisonnés par les autorités coloniales françaises.
L'historien Paul Sebag, décédé en France en 2004 était de ceux-là.
Toute sa vie et son oeuvre furent consacrés à son pays natal auquel il
était profondément attaché.
C'est pourquoi il légua une partie de son importante bibliothèque à la
faculté des lettres de la Manouba, Université de Tunis;
Le vendredi 10 mars 2006, la remise officielle de ce legs fut l'occasion
d'un colloque scientifique dans cette faculté sur l'oeuvre de ce grand
historien avec le concours de l'ambassade de France et de nombreux
officiels.
Certains étudiants cependant manifestèrent avec violence leur refus
d'accepter ce don d'un juif, communiste de surcroit, en malmenant la fille
de Paul Sebag ainsi que Claude Nataf, president de la société d'histoire
des juifs de Tunisie et en hurlant de slogans haineux contre les Juifs
comme "Les Juifs à la mer, Vive la Palestine, Vive le Hamas , destruction
d'Israël, nous ne voulons pas de la bibliothèque de Paul Sebag un
communiste stalinien, pas de Juifs à l'Université, nous tuerons tous les
Juifs".
Certes, les autorités universitaires ont exprimé leurs regrets et leur
excuses, nous apprend un communiqué du CRIF, ce qui est la moindre
des choses, mais cela n'atténue pas le sentiment de stupéfaction, de
colère et de douleur qu'une telle explosion de haine antijuive a entrainé
chez les juifs originaires de Tunisie qui ont toujours voulu entretenir
avec leur pays natal les liens les plus harmonieux voire les plus
cordiaux.
Partis pour la plupart avec cinq dinars par personne en poche, ils n'ont
gardé en memoire que le meilleur de leur antique passé là-bas et se
sont comportés dans leurs pays d'accueil, France ou Israel, comme les
meilleurs ambassadeurs de la Tunisie.
Alors tant de hargne au sein des éléments les plus cultivés de la
société tunisienne, pays réputé tolérant et ouvert, laisse pantois et fait
planer les plus grands doutes sur l'évolution des sentiments des société
arabo-islamiques envers les juifs.
C'est trés préoccupant.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message: la Tunisie et les juifs
MessagePublié: 15 Mar 2006, 10:49 
Boîte de réception :: Message
De: *****
A: Delcambre
Posté le: 15 Mar 2006, 10:39
Sujet: Billet d'André Nahum
Merci pour le billet d'André Nahum.

(...) quand j'étais étudiant en guitare un de mes professeurs et une de mes inspirations était Roland D*** Juif tunisien... et doué d'un talent et d'une capacité de travail exceptionnels.

A l'époque je ne connaissais pas l'histoire des Juifs tunisiens. Je la découvre à travers ce texte, avec émotion en pensant à lui qui m'a tellement inspiré.

Ce témoignage spontané et ultra rapide montre que beaucoup nous lisent et cela me fait plaisir. Merci cher lecteur inconnu.
En y réfléchissant , peut-être que ce célèbre musicien n'aimerait pas voir son nom de famille étalé ainsi sur le forum , autrement dit sur la place publique.. On n'est jamais trop prudent :lol:


Dernière édition par Delcambre le 15 Mar 2006, 11:14, édité 1 fois au total.

Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: LA TUNISIE ET LES JUIFS.
MessagePublié: 15 Mar 2006, 10:50 
Chamelle Trophy
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Mar 2006, 23:08
Messages: 1085
Localisation: Bruxellistan
Delcambre a écrit:
Bonjour,
Voici mon billet de ce matin sur Radio Judaiques Fm
Amities
André Nahum

Lundi prochain, la Tunisie fetera le cinquantième anniversaire de son
indépendance acquise le 20 Mars 1956,
qui se soldera par l'exil de la quasi-totalité des 150.000 juifs du pays.
Pourtant la majorité d'entre eux avait accepté le risque de vivre dans
un pays dont la constitution proclamait que "l'islam est le religion et
l'arabe la langue". (...)

Alors tant de hargne au sein des éléments les plus cultivés de la
société tunisienne, pays réputé tolérant et ouvert, laisse pantois et fait
planer les plus grands doutes sur l'évolution des sentiments des société
arabo-islamiques envers les juifs.
C'est trés préoccupant.


"Un pays dont la constitution proclamait l' islam religion d' Etat... tolérant et ouvert..."

Quelle contradiction ! Quelle incompatibilité ! Et quelle naïveté de ceux qui y ont cru !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2006, 09:18 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Citation:
Le Figaro interdit en Tunisie pour offense à l'islam


TUNIS (AFP) - L'édition de mardi du quotidien français de centre-droit Le Figaro a été interdite en Tunisie pour avoir publié une tribune considérée comme "offensant" l'islam, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

La saisie du Figaro daté du 19 septembre et publiant une tribune intitulée "Face aux intimidations islamistes, que doit faire le monde libre?" a été annoncée par des journaux tunisiens et confirmée de source officielle.

Plusieurs quotidiens arabophones et le journal francophone La Presse ont indiqué, dans un bref article au texte identique, que le ministère de l'Intérieur avait, "en application de la loi", ordonné cette saisie en raison "du contenu préjudiciable et offensant pour le prophète, l'islam et les musulmans".

Habituellement disponible à Tunis en début de soirée du jour de sa parution en France, Le Figaro était introuvable en kiosque mercredi.

Cette interdiction est intervenue quelques jours avant, à la fin de cette semaine, le début du mois du ramadan. Cette période de jeûne, qui constitue l'un des cinq piliers de la religion musulmane, est trés observée par une large majorité des dix millions de Tunisiens.

Dans sa tribune publiée au sein d'une séquence "Débats, opinions" du Figaro, le philosophe et enseignant Robert Redeker dénonce "la tentative menée par (l')islam d'étouffer ce que l'occident de de plus précieux qui n'existe dans aucun pays musulman: la liberté de penser et de s'exprimer".

La réflexion de M. Redeker est intervenue après les vives réactions dans le monde arabo-musulman, notamment l'assassinat d'une religieuse italienne âgée de 70 ans en Somalie, à une déclaration, la semaine dernière en Allemagne, du pape Benoît XVI sur l'islam et la violence.

Le philosophe qualifie notamment le Coran de "livre d'inouïe violence" et le prophète Mahomet de "chef de guerre impitoyable".

Dressant un parallèle avec la guerre froide, il considère que, "comme jadis avec le communisme, l'Occident se trouve sous surveillance idéologique" et que "violence et intimidation sont les voies utilisées par une idéologie à vocation hégémonique, l'islam, pour poser sa chape de plomb sur le monde".

Dans l'unique réaction enregistrée en Tunisie aux propos de Benoît XVI, le Conseil supérieur islamique de la République tunisienne avait exprimé samedi dernier sa "profonde indignation" face aux "propos préjudiciables" du pape sur l'islam et souligné "la nécessité de redresser rapidement la situation".

Ce Conseil, instance religieuse suprême du pays, avait souligné que "la Tunisie a toujours oeuvré en vue de consacrer l'esprit de tolérance, le dialogue et le respect des symboles sacrés des peuples".

Les autorités tunisiennes, qui entretiennent d'excellentes relations avec le Saint Siège, assurent ainsi une complète liberté des cultes et une stricte protection des édifices religieux chrétiens et juifs tout en luttant énergiquement contre le terrorisme islamiste et les mouvements politiques radicaux se revendiquant de l'islam.

Sur la base d'une loi sur la protection de la religion, elles avaient fait saisir en février dernier le journal France-Soir qui avait reproduit des caricatures de Mahomet dont la publication originale dans un journal danois avait provoqué une flambée de protestations dans le monde arabo-musulman.

http://fr.news.yahoo.com/20092006/202/l ... islam.html[/quote]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2006, 11:30 
Masqué d'Al Aqsa
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 29 Oct 2005, 12:07
Messages: 2976
Et la Tunisie est le pays le plus libéral du monde arabo musulman!

C'est dire, c'est celui où la législation pour les femmes est la plus avancée, celui où les barbus sont pourchassés pour ne pas dire liquidés (une légende prétend que Ben Ali en a flingué un), celui dont l'économie est la plus ouverte et malgré ça le cancer se propage.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2006, 13:26 
Africanus Rex
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Avr 2006, 18:23
Messages: 6654
Localisation: Entre Poitiers et Covadonga.
Les juifs tunisiens (et marocains) ont un site:

http://www.harissa.com

Je comprends ce que c'est que d'être arraché à une terre, pour les pieds-noirs"français" c'était après 150 ou 100 ans de présence , mais pour les juifs(ou pour bien des harkis d'origine berbère) c'est après près de 2000 de présence ans que le fascisme du turban les a chassé.

Pour moi ce qui est arrivé à nos frères juifs(d'Orient ou d'Afrique du Nord) c'est ce qui arrivera demain à nos frères chrétiens d'Orient qui, petit à petit, commencent à ouvrir les yeux sur le piège d'une illusion panarabe et de plus en plus islamique qui se referme sur eux.

_________________
VIS ET HONOR
-Ne pas subir
-Frapper l'ennemi c'est bien. Frapper l'imagination c'est mieux (deux maximes attribuées au Maréchal de Lattre de Tassigny)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2006, 18:59 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
fantomas a écrit:
Et la Tunisie est le pays le plus libéral du monde arabo musulman!

C'est dire, c'est celui où la législation pour les femmes est la plus avancée, celui où les barbus sont pourchassés pour ne pas dire liquidés (une légende prétend que Ben Ali en a flingué un), celui dont l'économie est la plus ouverte et malgré ça le cancer se propage.


Oui tout à fait Fantomas!
Ca en dit vraiment long mais loooooong...

Je te remets ici un échange que j'avais eu avec FFL à ce sujet.

La loi et l'ordre a écrit:
Moi je trouve ca très bien, car les "businessmen" qui n'hésitent pas par cupidité à mettre la sécurité de l'Europe en danger, en utilisant de la main d'oeuvre pas chère en Tunisie, ont tendance à dire Ohhhh la Tunisie et les Tunisiens c'est pas pareil!.

Alors que l'on voit bien que, comme ailleurs, leur dictateur et sa caste sont obligés de plaire aux islamistes s'il souhaitent continuer à accumuler les richesses du pays et faire leur shopping à Londres, Nice, Paris...


FFL a écrit:
La loi et l'ordre a écrit:
Moi je trouve ca très bien, car les "businessmen" qui n'hésitent pas par cupidité à mettre la sécurité de l'Europe en danger, en utilisant de la main d'oeuvre pas chère en Tunisie, ont tendance à dire Ohhhh la Tunisie et les Tunisiens c'est pas pareil!.


Si vous saviez à quel point je suis au courant!

"Oui mais les Français sont très aimés là bas."

"Ah bon et tu es sûr que d'apporter de l'argent chez eux ça ne fausse pas le discours?"

"Non, non. Ils aiment vraiment la France."

(Conversation authentique).

FFL.


La loi et l'ordre a écrit:
"Ils" feront venir des employés Tunisiens en France pour continuer le profit à tout prix et feront jouer leurs relations pour certains papiers, puis accuseront la gauche, dés la nouvelle portée de racailles et/ou terroristes!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 17 Oct 2006, 00:33 
Coran Tanplan
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 07 Avr 2006, 16:08
Messages: 9600
Localisation: Belgique
La Tunisie déclare la guerre au voile

Mercredi dernier, le Président tunisien Zine El Abidine Ben Ali s’est prononcé contre le voile « d’inspiration sectaire importée de l’extérieur » afin de lutter contre l’islamisme. Des ministres lui ont emboîté le pas, condamnant, pour les femmes, le port du hidjab et d’une longue tenue de coton appelée « qamis » et, pour les hommes, le port de la barbe. Ils appellent également, comme le chef de l’Etat, à revêtir les habits traditionnels.

Le voile est « un slogan politique affiché par un groupuscule qui se dissimule derrière la religion pour réaliser des desseins politiques », a lancé, vendredi, le ministre des Affaires Etrangères, Abdelwaheb Abdallah. Son homologue de l’Intérieur, Rafik Belhaj Kacem, a pour sa part déclaré que ce vêtement était le « symbole d’une appartenance politique qui se cache derrière la religion, qui en est innocente, et qui cherche à faire revenir la réalité de la société aux ères très anciennes ».

Ils justifient leurs inquiétudes en parlant d’une augmentation substantielle de femmes couvrant leur tête. Pour Khadija Chérif, présidente de l’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD), la recrudescence est réelle, mais ne date pas d’hier. En 2003, sa structure dénonçait déjà que « un peu partout dans la rue, à l’école dans les établissements publics, surgissent des femmes jeunes et moins jeunes qui portent "la tenue islamique" ».

Décret 108 contre la montée de l’intégrisme

Soulignant « le droit des femmes au choix de leurs tenues », l’association ajoutait que « cet uniforme qui veut gommer la diversité des femmes, annuler les différences, méconnaître les femmes en tant qu’individus sexués est un symbole réducteur et de régression... ». Car pour elle, celles qui portent le voile remettent en cause le Code du statut personnel de 1956, qui a fait de la Tunisie, très tôt, un pays avant-gardiste en matière de droits de la femme.

L’ATFD, qui n’a pas changé de position, estime que les femmes qui portent le hidjab sont issues de toutes les classes sociales. « Il n’y a malheureusement pas de sondage. Mais à notre échelle nous avons essayé de déterminer pourquoi elles le portent. On ne peut pas généraliser, mais certaines parlent de politique, de réaction contre le gouvernement, de la religion ou d’une façon de se démarquer des Occidentaux », énumère Khadija Chérif.

C’est pour éviter que le phénomène ne s’étende plus que le gouvernement souhaite l’application du décret 108 de 1981, qui interdit le port du voile dans les établissements publics. Au risque, pour les employées du secteur en question, d’être licenciées. Le texte devait barrer la route à la montée de l’intégrisme. Entré en vigueur en 1985 sous l’ancien Président Habib Bourguiba, il a suscité de vives réactions d’associations des droits humains. « Les autorités tunisiennes ont empêché les étudiantes du campus universitaire de Tunis et d’autres cités universitaires, d’accéder à leurs facultés pour passer leurs examens de fin d’année, pour la simple raison qu’elles portent le voile », expliquait, le 4 juin 2006, Safwa Aïssa, présidente de l’association Vérité-Action, qui milite notamment pour la liberté d’expression et le respect des droits de l’Homme en Tunisie.

Voiles enlevés à « l’arraché, en pleine rue »

L’Organisation mondiale contre la torture se désolait, dans un rapport datant de 2002, que le décret ait « entraîné l’exclusion scolaire de plus d’une centaine de filles qui se retrouvèrent, par conséquent, privées de leur droit à l’éducation. Le décret 108 ne s’appliquant qu’aux femmes, il constitue une discrimination à l’égard des filles dans la mise en œuvre de leur droit à l’éducation. En outre, cette interdiction illustre une discrimination fondée sur la foi et l’opinion ». D’autres associations ont fustigé une violation de la constitution et une atteinte aux droits de l’Homme ainsi qu’aux libertés individuelles. D’autant que s’il existe plusieurs interprétations du coran, il semble que le livre sacré des musulmans ne prône pas et n’interdise pas le port du voile.

Une contestation qui pourrait augmenter. Selon le quotidien libanais L’Orient le Jour, « des femmes voilées sont souvent interpellées, devant parfois s’engager par écrit à ne plus porter le voile au risque de perdre leur emploi ou de devoir abandonner leurs études. Des témoins ont fait état d’interventions de policiers en civil, notamment à Sfax (Sud), "enlevant des voiles à l’arraché, en pleine rue" ».

« Aucun femme n’est venue à nous se plaindre et je n’ai rien vu moi-même, mais des gens de confiance m’ont rapporté que des policiers ont bousculé des femmes et leur ont demandé d’enlever leur voile. Nous sommes pour l’application du texte, mais pas par la violence et la répression. Il faut expliquer, faire de la pédagogie, débattre. Personne n’a la parole à part le gouvernement, et c’est dommage », confie Khadija Chérif. La responsable associative craint aussi que la répression ne radicalise les femmes qui portent le voile et suscite un mouvement de solidarité avec elles.

Habibou Bangré

http://fr.news.yahoo.com/16102006/339/l ... voile.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Hocine-Ben !
MessagePublié: 17 Oct 2006, 07:44 
Hugh*

@ "Hocine-Ben"

N'avais-je pas raison lui dit-il ?


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 17 Oct 2006, 13:36 
Ministre des Colonies
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Juin 2006, 12:09
Messages: 2840
Localisation: au sud du progrès
je vous avoue que c'est une des meilleures nouvelles que j'ai pu lire ces derniers temps. la tunisie, qui avait un peu "baissé les bras" faces aux islamistes, reviens à ses fondamentaux: les islamistes ne passeront pas chez nous!!! j'espere juste qu'ils auront les moyens de leur politique qui me convient tout à fait! :wink:

_________________
L'islamisme c'est l'islam appliqué dans sa totalité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 19 Oct 2006, 16:01 
Ministre des Colonies
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Juin 2006, 12:09
Messages: 2840
Localisation: au sud du progrès
ouais, je leur expliquerais ça le jour où ils me mettront un couteau sur la gorge :evil:
je soutiens à fond tout pays musulman qui aurait le courage de rester ferme face aux islamistes!!!

_________________
L'islamisme c'est l'islam appliqué dans sa totalité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 19 Oct 2006, 18:00 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
On s'entend bien entre Algériens et Tunisiens?
On se moque les uns des autres?
Quels sont les clichés véhiculés de part et d'autre?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 19 Oct 2006, 18:21 
Ministre des Colonies
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Juin 2006, 12:09
Messages: 2840
Localisation: au sud du progrès
ben on se "chambre" entre voisins :lol:
les clichés les plus "celèbres" sont : les tunisiens sont hypocrites! et les algériens sont des brutes sans éducation!
les amabilités d'usage quoi!
petit jeu : rendre à chacun sa citation :lol: :lol: :lol:

_________________
L'islamisme c'est l'islam appliqué dans sa totalité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Oct 2006, 12:34 
Ministre des Colonies
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Juin 2006, 12:09
Messages: 2840
Localisation: au sud du progrès
citation :
"et son chef Rachid Gannouchi vit toujours en exil en Grande-Bretagne"

commencez par le réexpédier! je suis sur que les autorités tunisiennes ont deux trois trucs à débattre avec lui :twisted:

_________________
L'islamisme c'est l'islam appliqué dans sa totalité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Nov 2006, 03:45 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Dire qu'il y a des Francais qui se la jouent "libéraux" qui font du business avec de la main d'oeuvre musulmane, qu'ils aident parfois même à venir en France!



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 249 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 17  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com