LibertyVox • Voir le sujet - Les Musulmans en France: une bombe à retardement?
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 25 Aoû 2019, 08:03

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 01 Juil 2005, 10:30 
Swiss cheese & chocolate

Enregistré le: 06 Mai 2005, 09:35
Messages: 866
Localisation: CH
Juste le mot de la fin, signé Laurent Murawiec, de ce superbe débat:

In my mind, it is difficult to disentangle the ticking time-bomb of Muslims in France from the global problems of Islam. Muslims in France carry the decline and decadence of their culture of origin with them. They arrive in a sick culture. There is a frightening risk of explosive developments in France, because France seems to cumulate the problems of both worlds.

À lire absolument: [url]http://www.frontpagemag.com/Articles/ReadArticle.asp?ID=18631[/url]
-


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Juil 2005, 11:00 
:cry: On ne peut pas dire cela car il y a toujours confrontation des cultures . Nous sommes tous des bombes ambulantes et le rôle de la connaissance c'est de nous permettre de savoir " désamorcer " . Ne croyez-vous pas que le petit fasciste qui rêve de soumettre le monde à son modèle , le petit nazi qui a lui aussi ses idées sur la société , le petit stalinien qui a son schéma ... le petit royaliste qui pleure depuis l'avènement de la gueuse ne sont pas des bombes à retardement . Nous ne connaissons pas bien les pulsions qui sont en nous et les psychanalystes ..ou les con fesseurs savent que la nature humaine est ...complexe !
Mais il faut désamorcer en montrant qu'il y a des choses qu'une société , libre nourrie de droits de l'homme ne saurait accepter .
C'est pour cela qu'il ne faut pas cacher les textes , il faut les montrer , les exhiber , les commenter pour que demain ces textes n'explosent pas à la figure de ceux qui auront voulu les cacher et les nier

C'est l'ignorance qui est une véritable bombe à retardement .


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Juil 2005, 12:01 
Swiss cheese & chocolate

Enregistré le: 06 Mai 2005, 09:35
Messages: 866
Localisation: CH
Mais ces textes sont de plus en plus montrés, récités, explicités, contestés, commentés de par le monde, Mme Delcambre. Et le problème s'aggrave. Car il y a aussi la manière. Le comment.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Juil 2005, 15:21 
Le combat est celui du monde libre de culture judéo-chrétenne contre l'axe islamo-gauchiste . Vraiment je le ressens comme un combat


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Juil 2005, 15:31 
Swiss cheese & chocolate

Enregistré le: 06 Mai 2005, 09:35
Messages: 866
Localisation: CH
Ils ont le nombre, la jeunesse, la fertilité, la foi, le sentiment d'être des victimes, l'idéologie conquérante, l'argent, la reconnaissance politique et universitaire, un dieu qui leur passe toutes leurs astuces.

Et… ils se trompent. Sur toute la ligne. Comme des enfants fous. S'ils gagnent ce combat, ce sera le désastre. Pour eux aussi. Et les affronter, c'est confirmer leur position. Mener un tel combat, comme ça, tout simplement, c'est le perdre.

Il faut être plus rusé. Il faut contenir ici. Et transformer là-bas.
-


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 27 Sep 2005, 23:53 
[IL N'AIMENT PAS LA FRANCE :( :( :( :( ]

http://www.islamiya.info

Sacrifié sur l'hôtel de Marianne

Islamiya.info | Le 20 avril 2005 à 06:50:31 CEST
Pas un discours d'hommes politiques sans que l'on nous rabâche les oreilles avec la République, ses valeurs et les biens faits qu'elle représente pour l'ensemble de l'humanité. Impossible de ne pas se déclarer républicain ou ne serait ce que critique vis-à-vis de cette vielle institution flétrie sans être vouez aux gémonies.

Ce discours bien pensant que l'on nous assène depuis des années est utilisé afin de discriminer une population qui est toujours soupçonnée de n'être pas assez “intégrée”, pas assez “assimilée”, pas assez “républicaine”.

Mais cette population connaît l'histoire ; elle connaît son histoire ; elle connaît l'histoire de ce pays. Elle sait combien de sang Marianne lui a volé dans ses rites sacrificiels. Mais Marianne, cette catin en bas résille qui a passé toute sa vie à participer à des orgies sanguinaires, joue les saintes vierges effarouchées lorsqu'on la met face à son histoire. Pourtant les trois dernières Républiques qui ont vue le jour dans ce pays ont été accouchées au forceps dans le sang des colonisés en général et des Algériens en particulier. Comme si Marianne pour se faire introniser avait besoin que ces défenseurs pratiquent des rites sacrificiels des plus sanglants ; bons républicains “livrez quelques colonisés à la déesse Marianne pour que l'oracle républicain puisse enfin se réaliser”.

La troisième République fut fondée sur le massacre de plus de 300 000 algériens, déportation de centaines d'autres en Nouvelle Calédonie, la saisie de milliers d'hectares de terre mis sous séquestre au profit de la colonisation. Avant cela la conquête française avait fait passer la population algérienne de 3 millions en 1830 à 2,3 millions en 1856.

Le 14 mars 1871, en Kabylie, le Bachagha El Mokrani, allié aux Cheikh El Haddad guide de la confrérie Rahmaniya, déclancha une insurrection contre le colonisateur français qui venait de connaître une sévère défaite face à l'Allemagne. El Mokrani entraîna derrière lui environ cent cinquante milles guerriers. Les différences techniques entre les deux armées étaient trop grandes. Dans cette bataille de David contre Goliath, ce dernier écrasa son adversaire et lui fit payer de son sang l'outrecuidance qu'il eu de s'insurger.

Le colonel Robin qui participa à la répression, affirma que celle-ci “a plus ressemblé à un acte de vengeance implacable qu'a l'application d'un châtiment proportionné aux faits commis” [1] . 298 collectivités kabyles furent obligées de payer 36 582 298 francs que les tribus mirent environs huit ans à payer. Elles durent pour s'acquitter de l'amende vendre leurs bétails et les terrains communaux, les forêts et les récoltes. D'autre part les terres des insurgés furent frappées de séquestre. Le nombre total d'hectare de terre mis sous séquestre, autrement dit voler par la France, s'éleva à 446 406 ha dont 301 516 ha de terres de culture, 54 461 de vergers et de bonnes terres et 90 529 de terres de parcours, valant plus de 18 696 093 franc. Les tribus kabyles mirent plusieurs années à se remettre de cette saignée à blanc du colonialisme français.

C'est cette même troisième République qui massacra les algériens lors de sa fondation qui colonisa l'Afrique et l'Asie au nom de la “mission civilisatrice” de la France. En 1881, elle conquit la Tunisie, en 1885 Madagascar, entre 1880 et 1895 le Mali, en 1886 le Congo “Brazzaville”, en 1889 la Côte d'Ivoire, en 1912 le Maroc. Aucune de ces conquêtes ne se fit pacifiquement. Elles eurent toutes leurs lots d'assassinats, de meurtres, de viols, d'expulsions, de vols,… Pour le Maroc, la presse française de l'époque évoquât une conquête à “l'algérienne”, soulignant ainsi la cruauté des méthodes des colonialistes français.

Loin d'émouvoir les Occidentaux de tels agissements leurs paraissaient normal. “En Europe, un pareil fait serait affreux, détestable. En Afrique, c'est la guerre elle-même. Comment voulez-vous qu'on la face ?” [2] Se demandait le ministre de la défense française après “l'enfumage” de la tribu des Ouled Riah, dans le Dahra, par son armée en 1845. Avec la “sous-humanité” que sont les colonisés tous les moyens peuvent être utilisés pour assouvir la volonté de puissance française.

La troisième République s'était donné pour mission de répandre la civilisation et les Lumières aux quatre coins de la planète. “Je répète qu'il y a pour les races supérieures un droit parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures.” [3] Jacassait Jules Ferry du haut de son perchoir à l'assemblée. Nous savons aujourd'hui ce qu'il en coûte de “civiliser un peuple”. Qu'a exporté la France dans ces colonies à part la Bible, la syphilis et le vin ? Le choléra peut-être ?

Les Républiques passent mais les chiens mordent toujours. La quatrième République fut elle aussi fondée par le rite sacrificiel de milliers d'Algériens à la déesse Marianne.

Le 8 mai 1945, alors qu'en Europe la dictature nazie tombait, commencèrent les massacres de Sétif, Guelma et Kherrata qui devaient durer plus d'un mois. Pour célébrer la victoire des alliés, le 8 au matin, les algériens organisèrent une manifestation à Sétif [4] . Ils déployèrent les pancartes et un drapeau algérien. Les pancartes proclamaient notamment “vive l'Algérie libre et indépendante” ou “a bas le fascisme et le colonialisme”. En réponse la police française ouvrit le feu sur les manifestants. La manifestation tourna à l'émeute. Le même type d'évènements se déroula dans la ville de Guelma plus à l'Est. A 13 heures le couvre feu était instauré et 20 heures l'état de siège était décrété. L'armée, la police et la gendarmerie sillonnèrent les quartiers arabes et les douars. Des armes étaie nt distribuées aux européens. La “ratonnades” pu commencé. Marianne pouvait satisfaire ses fantasmes sanguinaires.

La violence de l'armée française et des milices européennes fut impitoyable. Exécutions sommaires, massacres de civils, bombardements de villages,… Le nombre des victimes ne fut jamais clairement établit ; les chiffres oscillent entre 12 000 morts selon le rapport Tubert et 45 000 selon les nationalistes algériens qui reprirent les chiffres du consul général des Etats-Unis à Alger.

Les corps des cadavres étant trop nombreux les miliciens européens décident de réemployer les “techniques” que leurs camarades Allemands avaient utilisées dans les camps de la mort. A l'instar des waffen S-S, ils brûlèrent les corps dans des fours car selon la logique s'il n'y a pas de corps il n'y a pas de victimes. Saci Benhamla, qui habitait à quelques centaines de mètres du four à chaux d'Héliopolis, décrit “l'insupportable odeur de chair brûlée et l'incessant va-et-vient des camions venant décharger les cadavres, qui brûlaient ensuite en dégageant une fumée bleuâtre”. Le même homme raconte, Kef-El-Boumba, “j'ai vu des Français faire descendre d'un camion cinq personnes les mains ligotées, les mettre s ur la route, les arroser d'essence avant de les brûler vivants” [5] .

Ce massacre ne fut pas l'œuvre du gouvernement de Vichy mais celui de la France libre. Tous les grands mouvements politiques issus de la résistance y étaient présents, des gaullistes aux communistes en passant par les socialistes et les chrétiens démocrates. Tous sont complices des massacres de Sétif et Guelma. Tous approuvèrent cette tuerie car selon la logique évoquée un siècle au part avant ce qui était affreux et détestable en Europe était logique en Afrique. Autrement dit puisse qu'“ils” ne sont pas tout à fait aussi humain que “nous” on peut “leurs” faire subir des choses qui seraient inacceptables pour “nous”.

Pour sa quatrième noce Marianne ne se contenta pas du sang des Algériens. Le 29 mars 1947, inspirée par l'accord franco-vietnamien du 6 mars 1946, les quatre députés de la colonie française de Madagascar soumettent au gouvernement Ramadier une proposition de décolonisation de l'île, où règne une forte agitation sociale et nationaliste. Le commissaire à la Sûreté, Marcel Baron, apprend par ses espions qu'une insurrection se prépare : « Laissons faire, ils n'ont que 200 fusils, on en profitera pour leur casser le dos comme on l'a fait en Algérie, à Sétif ». Les députés malgaches vont placarder des affiches appelant au calme, la police les arrache. Quand éclate la révolte en 1947, la France envoie 30 000 soldats et met en application les méthodes de guerre psychologique : tortures, exécutions sommaires, regroupements forcés, mais surtout terreur civile. Des suspects sont jetés vivants d'un avion pour terroriser les villageois de leur région.


Accusés de sédition, les députés malgaches du MDRM [6] voient leurs collègues, y compris les communistes, voter sans hésiter la levée de leur immunité parlementaire. Ils sont arrêtés sur les marches de l'Assemblée nationale et torturés. La guerre oubliée de Madagascar fit plus de 300 000 victimes.

La cinquième République utilisa le même rite sacrificiel pour son intronisation. Est-il encore besoin de rappeler quel sacrifice rituel il a été pratiqué pour satisfaire la déesse Marianne lors de ses cinquième noces ? La cinquième République est le produit même de la guerre d'Algérie. Cette fois ci le sacrifice de plus d'un million d'Algériens fut nécessaire à assouvir ses désirs sanguinaires. Plus de deux millions d'Algériens furent parqués dans des camps. La torture, les viols, les assassinats,… furent le lot quotidien des Algériens pendants sept ans.

Marianne s'est elle repentit de ses crimes ? A-t-elle exprimé un signe de regret ? Non bien au contraire elle vient de voter à l'assemblée, cet endroit où Jules Ferry lançait ces diatribes racistes un siècle plus tôt, une loi qui affirme : “ les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord” [7] .

Au lieu de faire la leçon aux autres, Marianne ferait bien de se mettre deux doigts dans la gueule pour vomir toute la haine colonialiste qu'elle a dans le bide car a garder toute cette pourriture en son sein elle risque fort de crever d'un cancer de racisme. Soyons réaliste, elle ne le fera jamais car pour elle le sang versé aux colonies ne vaut rien.

Après cela comment peut-on se sentir citoyen de ce pays ?

Pour paraphraser Malcolm X [8] , nous affirmerons que nous ne sommes pas français, que nous ne le serons jamais et que nous ne voulons pas l'être. Oui, certes, certains d'entre nous ont un petit bout de plastique qui encombre leur porte feuille qui prouverait leur appartenance à cette nation. Mais que représente-t-il à nos yeux ? Rien. Nous a–t-il donné l'égalité des droits ? Non. Sommes-nous devenus plus patriote du fait de se bout plastique ? Non, enfin pas moi, mais s'il y en a qui sont prêt à crever pour défendre Marianne qu'ils y aillent et qu'ils ne reviennent pas.

Je ne suis que l'une des six millions de victimes de la France. Nous sommes les victimes de la France et de la francité. Nous sommes les victimes du pays qui ce veut celui des droits de l'homme mais qui tous les jours viole les notre, en méprisant nos anciens, en assassinant nos frères, en excluant nos sœurs. La démocratie française n'est qu'un déguisement hypocrite pour masquer la domination de la même catégorie de population ; celle qui s'est enrichi de la traite ; celle qui s'est enrichi de la colonisation ; celle qui a pillé et asservi les deux tiers de l'humanité. Nous regardons la France non pas avec les yeux des bourreaux mais avec ceux de la victime. Ce n'est pas un rêve français ou républicain que nous vivons tous les jours mais un cauchemar.

Cependant c'est six millions de victimes qui sont en train de s'éveiller. Leurs yeux sont en train de s'ouvrir. Cette population commence à voir ce qu'elle se contentait jusque-là de regarder. Les événements qui se sont produits ces dernières années lui ont décrottés les yeux. Elle ne se berce plus d'illusions. Elle sait qui sont les traîtres ; elle sait qui la respecte ; et ils sont peu nombreux. Elles accèdent à la maturité politique. Le pseudo humanisme des tenants du pourvoir ne lui apparaisse plus que comme une “idéologie menteuse, l'exquise justification du pillage ; ses tendresses et sa préciosité” cautionnant ses agressions, pour reprendre les mots de Sartre [9]. Elle prend de plus en plus conscience des nouvelles tendances politiques qui existent et du poids qu'elles r eprésentent.

Elle comprend que désormais elle devra s'organiser de façon autonome pour défendre ses droits et ses intérêts ; qu'il n'est plus question de transiger ou de négocier avec la droite ou avec la gauche pour faire respecter ses droits. Cette droite et cette gauche qui savent si bien s'entendre pour l'asservir, la calomnier, l'humilier, la tenir à sa botte. Elle veut en finir avec les oncles Toms et autres beniouiouis que le pouvoir a désigner pour parler en son nom. Il ne s'agira plus, pour elle de lui mettre un “joli petit nom exotique” en évidence sur une liste électorale pour lui faire plaisir mais de faire respecter ses droits ; pas ses droits de citoyens ou de français mais ses droits d'hommes et de femmes libres. Fini le temps des laquets soumis que l'on pouvait traiter comme du bétail. Et pour faire respecter ses droits elle utilisera “tous les moins nécessaire s”.

Nous ne parlons plus en tant que français, en tant que patriote, en tant qu'adorateur ou porteur du drapeau. Ce drapeau n'est pas le notre. Nous n'avons que faire des sifflets qui couvrent la Marseillaise car pour nous l'hymne français aura toujours un air de glas.

Depuis trop longtemps nous sommes le “sang impur” qui abreuve les sillons de la République !
--------------------------------------------------------------------------------
Ageron Charles-Robert, Histoire de l'Algérie Contemporaine, Tome II, PUF, 1979, page 14
Cité par Sophie Bessis in. L'occident et les autres, page 47
Jules Ferry discours prononcé le 28 juillet 1885 à l'assemblé nationale
Ils renoncèrent à organiser une manifestation à Alger, à Oran et à Blida car les forces françaises avaient déjà ouvert le feu sur les manifestants lors du défilé du 1 ier Mai pour la fête du travail faisant plusieurs mort.
Boucif Mekhaled, Chronique d'un massacre : 8 mai 1945, Sétif- Guelma- Kherrata, éd. Syros, Paris, page 187
Mouvement Démocratique de la Révolution Malgache, il a trois députés à l'époque.
Article 4 de la loi du 23 février 2005
Malcolm X, Pouvoir noir, La Découverte, 2002
Jean Paul Sartre, préface aux Damnés de la terre, de Frantz Fanon.


Haut
  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Sep 2005, 18:12 
Bouldingue
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Sep 2005, 14:09
Messages: 6219
Localisation: Londres
On nous raconte qu'il y a une différence entre l'Islam extrémiste et l'Islam pacifique. Jugeant par leur comportement, les musulmans sont anti-Ouest, anti-Démocratie, anti-Chrétien, anti-Juif, anti-Bouddhiste, et anti-Indou. Des musulmans sont impliqués dans 25 d'environ 30 conflits violents dans le monde, dont la Côte d'Ivoire, l'Afghanistan, l'Algérie, le Bangladesh, la Bosnie, le Congo, Chypre, le Timor Oriental, l'Inde, l'Indonésie (2 provinces), le Kashmir, le Kazakastan, le Kosovo, le Kurdistan, la Macedoine, le Moyen-Orient, le Nigéria, le Pakistan, les Philippines, le Soudan, la Russie-Tchetchénie, le Tajikistan, la Thaïlande, l'Ouganda et l'Uzbekistan.
Serait-ce que l'Islam extrémiste est la norme et l'Islam "normal" extrêmement rare?
ETABORI


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Sep 2005, 19:09 
Bouldingue
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Sep 2005, 14:09
Messages: 6219
Localisation: Londres
La semaine dernière, Dominique de Villepin a annoncé que les mères avec deux enfants seraient payées €750 par mois pour cesser de travailler pendant une année si elles sont disposées à avoir un troisième enfant. Pour comprendre ceci vous devez comprendre un peu ce qui se passe en France. D'abord, le gouvernement doit faire face a une facture de pensions d'état grandissante et il n'y a pas assez d'ouvriers pour payer cette facture. On trouve que la manière d'amplifier les chiffres de population n'est pas d'augmenter l'immigration, comme en Grande-Bretagne, mais d'ajouter un troisième enfant aux familles. On nous raconte que Les femmes françaises sont déjà au second rang des taux de fécondité dans l'union européenne, avec une moyenne de 1.9 enfant contre une moyenne de 1.4 pour l'UE et une moyenne britannique de 1.6. Mais même ce n'est pas assez pour stopper une diminution de la population. Par conséquent la nouvelle incitation.
Le problème est que les statistiques de taux naissance en France sont faux en raison d'un taux excessif de naissances parmi les 7 millions de Musulmans dont beaucoup pratiquent la polygamie. ils sont les premiers à tirer bénéfice de ces nouvelles mesures, exploitant de nouveau le système


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Sep 2005, 11:41 
Bouldingue
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Sep 2005, 14:09
Messages: 6219
Localisation: Londres
Si vous desirez voir les atrocités du Hamas.


La vidéo du Hamas d'un hommes d'affares israélien Sasson Nuriel brutlement executé style Al Qaida en Iraq.

http://www.mfa.gov.il/NR/rdonlyres/9134 ... apped.mpeg


Sasson Nuriel a été enlevé et brutalement torturé par une cellule terroriste du Hamas. Son corps attaché a été trouvé a Beitunya, près de Ramallah. Nuriel, 55, était le propriétaire d'une usine de sucrerie. Le Hamas a revendiqué à la face du monde la responsabilité de son enlèvement et son meurtre dans une vidéo mardi. Cette organisation terroriste est responsable de l'enlèvement et l'assasinat de neuf autres Israéliens depuis 1989.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Lettre de Mme ARAFAT
MessagePublié: 29 Sep 2005, 15:09 
Bouldingue
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Sep 2005, 14:09
Messages: 6219
Localisation: Londres
Depuis le truque Nigerienne je ne pas vue une astuce pareille.
Suha Arafat
Mon Cher Ami,
Ce courrier ne devez pas vous étonner si vous aviez suivi les événements courants dans les médias internationaux concernant le Moyen-Orient et la Palestine.
Je sui Mme SUHA ARAFAT, l'épouse de YASSER ARAFAT, le Chef Palestinien qui est mort à Paris. Depuis sa mort, et même avant l'annonce de sa mort, j'ai subi l'antagonisme, et l 'humiliation, de la part de l'Organisation pour la Libération de la Palestine (OLP) et son nouveau Premier Ministre Mahmud Abbas. J'ai été même soumis à la torture psychologique. En tant que veuve fortement traumatisé, j'ai perdu la confiance dans ces gents . Vous avez du avoir entendu par le biais, de médias et l'Internet les informations sur la découverte de quelques fonds secrets de mon mari et ses compagnies secrets ainsi que de mon compte bancaire et les allégations de sommes d'argent énormes déposées par mon mari a mon nom. Naturellement, j'ai refuse de révéler ou donner de details au gouvernement corrompu de la Palestine. En fait la seule découverte par le gouvernement jusqu'ici est environs des $6.5 milliards. Eux l' OLP ne revient pas sur leurs efforts de saisir me fonds et de me rendre pauvre durant ma vie.
La communauté Musulmane n'a aucun respect pour une femme, par conséquent je cherche votre assistance.
J'ai déposé la somme de 20 millions de dollars avec une Societé de Valeurs à l'étranger dont le nom reste secret jusqu'à ce que nous ouvrions la communication entre nous. Je serai reconnaissante, si vous pourriez me donner votre rélevé de compte bancaire a fin de recevoir ces fonds dans votre compte, vous pouvez les placés a n'importe quel investissement intéressante a notre avantage commun. Cet arrangement sera connu seulement à vous et à mon mandataire personnel qui va elaborer tous le details. Il vous contactra directement pour finaliser l'affaire pour des raisons de sécurité.
En cas ques vous êtes disposé à m'aider pour nos avantages mutuels, on devra négocier votre part de pourcentage des $20.000.000 qui seront a votre disposition. Le reste sera guardé pendant une periode jusq'a quand ma fille, Zahwa, arrivera a l'âge et prendra la pleine responsabilité de sa heritance.
Pour vous c'est une occasion magnifique qui vient une fois dans la vie, si notre engagement marchera je vais confier plus de fonds a votre soins.
Au cas où vous n'accepteriez, guarder S.V.P ma lettre comme un secret hors de médias internationaux. Je vous fournis cette information dans la plus grande confiance et j'apprécierai considérablement si vous accepteriez ma proposition en bonne foi.
Veuillez ..........
Suha Arafat


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Sep 2005, 15:20 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 30 Avr 2005, 01:16
Messages: 6806
Etabori... Thanks to always give your sources... http://www.?????.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Sep 2005, 09:23 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
Delcambre a écrit:
[IL N'AIMENT PAS LA FRANCE :( :( :( :( ]


Merci pour ce texte magnifique qui m'avait échappé :D Cet amour de la France et de la patrie est assez émouvant...

Citation:
Pour paraphraser Malcolm X [8] , nous affirmerons que nous ne sommes pas français, que nous ne le serons jamais et que nous ne voulons pas l'être. Oui, certes, certains d'entre nous ont un petit bout de plastique qui encombre leur porte feuille qui prouverait leur appartenance à cette nation. Mais que représente-t-il à nos yeux ? Rien. Nous a–t-il donné l'égalité des droits ? Non. Sommes-nous devenus plus patriote du fait de se bout plastique ? Non, enfin pas moi, mais s'il y en a qui sont prêt à crever pour défendre Marianne qu'ils y aillent et qu'ils ne reviennent pas.


Et cet amour va assez loin... De quels moyens parlent-ils?
Citation:
Et pour faire respecter ses droits elle utilisera “tous les moins nécessaire s”.


Mais qu'est-ce qu'ils foutent là???
Citation:
Nous ne parlons plus en tant que français, en tant que patriote, en tant qu'adorateur ou porteur du drapeau. Ce drapeau n'est pas le notre. Nous n'avons que faire des sifflets qui couvrent la Marseillaise car pour nous l'hymne français aura toujours un air de glas.


Je ne sais pas... Si j'avais autant de haine pour la France, je partirais... Mais s'ils ne partent pas, que cherchent-ils? à coloniser l'ex colonisateur? Les "victimes" cherchent visiblement à se faire bourreaux...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Sep 2005, 12:24 
LibertyVox a écrit:
Etabori... Thanks to always give your sources... http://www.?????.com

L'administrateur de Liberty vox a raison , il faut donner les références , les sources car c'est quand même énorme ! Je vois mal la femme d'Arafat écrire ce genre de lettre . Son mari a suffisamment "volé" les siens !!


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Sep 2005, 13:08 

Enregistré le: 05 Juin 2005, 15:58
Messages: 131
Uncle a écrit :
Citation:
Je ne sais pas... Si j'avais autant de haine pour la France, je partirais... Mais s'ils ne partent pas, que cherchent-ils? à coloniser l'ex colonisateur? Les "victimes" cherchent visiblement à se faire bourreaux...


Oui, ce texte "révélé" par Anne-Marie Delcammbre est édifiant.
C'est la prose des Indigènes de la République.
Ils veulent provoquer la guerre civile en France !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Sep 2005, 14:33 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
Et pendant ce temps, la France ronronne et nos politiciens jouent les marchands de sable :?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com