LibertyVox • Voir le sujet - Le racisme arrogant
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 20 Juil 2019, 20:56

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 172 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 12  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Le racisme arrogant
MessagePublié: 04 Fév 2006, 18:56 

Enregistré le: 10 Jan 2006, 16:11
Messages: 61
M. Sabeg, richissime homme d’affaires d’origine algérienne, a écrit dans le Figaro du samedi 4 février ceci :
« Imposée par la force, achevée dans la douleur, la présence française en Afrique du Nord n’était pas désirée, et n’avait pas lieu d’être. Elle ne peut pas faire l’objet d’une pesée en terme d’aspects « positifs » ou « négatifs ». C’est une curieuse habitude que d’estimer les bienfaits d’une situation déjà en elle-même illégitime ».
Remplaçons dans cet extrait « française » par « algérienne » ou « islamique » et « Afrique du Nord » par « France ». Voici ce que ça donne :
« Imposée par la force, achevée dans la douleur, la présence algérienne ou islamique en France n’était pas désirée, et n’avait pas lieu d’être. Elle ne peut pas faire l’objet d'une pesée en terme d’aspects « positifs » ou « négatifs ». C’est une curieuse habitude que d’estimer les bienfaits d’une situation déjà en elle-même illégitime ».
C’est du racisme pur jus. Le texte de M. Sabeg est donc de la même farine raciste. M. Sabeg jouit pourtant des bienfaits de la France, où il n’hésite pas à empocher des milliards. Je gage que ce monsieur ne sera jamais poursuivi pour apologie du racisme et incitation à la haine raciale.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Fév 2006, 19:15 
Masqué d'Al Aqsa
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 29 Oct 2005, 12:07
Messages: 2976
mais il oublie de préciser, la présence arabo musulmane n'était pas non plus souhaitée en algérie.
car s'il faut parler colonisation, il faut rappeler celles intervenues avant, et l'on pourrait d'ailleurs comparer les réalisations des unes et des autres.

c'est comme pour l'esclavage si vous voyez ou je veux en venir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Fév 2006, 19:25 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
Ils ne dénoncent la colonisation que lorsqu'elle est française... Ils furent colonisés par les romains, puis par les arabes qui leur imposèrent leur langue et leur religion, puis par les ottomans, puis pendant à peine plus d'un siècle par les français... Quelle foutaise! Nous ne leur avons pas imposé le christianisme ni notre langue et nous n'avons pas tout détuit en partant...
D'ailleurs, ils ont gardé les frontières coloniales... ça ne devait pas les gêner tant que ça de coloniser à leur tour d'autres cultures locales... bah... je me calme :roll: :roll: :D :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 24 Juil 2006, 08:40 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Juil 2006, 17:43
Messages: 12
:oops: le racisme arrogant se répand de plus en plus....contre l'Europe et les U.S.A.
L'histoire réelle est oubliée. Le négationnisme est triomphant.
Il y a de moins en moins de recherche objective. L'idéologie s'est infiltrée dans tout. :( :(

_________________
J'aime le Liban mais Israël a raison de se défendre contre les fous d'Allah. Nous, juifs et chrétiens d'Occident et d'Orient, nous refusons d'être des soumis (dhimmis) à la stupide religion musulmane.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Le racisme arrogant
MessagePublié: 24 Juil 2006, 09:28 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Je pense que les propos de ce Sabeg, vous donneront encore plus de plaisir à écouter les récits longs et très détaillés de ces témoins occulaires du 17 octobre 1961 à Paris...

Personne ne manquera de fantasmer sur ce qui pourrait bien arriver la prochaine fois que les jeunes loups de ce Sabeg voudront à nouveau justifier leur terrorisme incendiare urbain de proximité et leur massacre de fromages en se servant des, jusque-là, bonnes volontés pacifiques francaises, face à leurs extrêmismes et contorsions délirantes avec l'histoire.

C'est comme la coupe du monde; si on l'a gagné une fois, c'est qu'on peut la gagner à nouveau...[img]http://www.abestweb.com/smilies/grindteeth.gif[/img][img]http://www.clicksmilies.com/s0105/teufel/devil-smiley-029.gif[/img]

Ecoutez l'émission Docs en stock - La prose du monde : portraits de Michel Foucault en artiste : Eli Kagan d'hier sur France-Culture.

C'est très intéressant et les orateurs très plaisants.



http://www.radiofrance.fr/chaines/franc ... /index.php

(appuyez sur [img]http://image.radio-france.fr/chaines/france-culture2/img/emis_img/bt_ecoutez_on.gif[/img] )

Citation:
Surpris par la nuit : par Anne-Sophie Vergne ; réalisation : Anna Szmuc ; 1ère diff. le 6/10/04 ; 17 janvier 1972 : conférence du GIP (Groupe d'Information sur les Prisons) créé lors de la grève de la faim de militants maoïstes pour protester contre les conditions de détention en France. Michel Foucault, Deleuze, Sartre, Godard et d'autres sont là pour manifester leur soutien à la lutte des prisonniers. Dans la salle, un photographe fixe l'événement : Elie Kagan.

A partir de ce moment emblématique de son travail et de son engagement, l'émission propose un portrait de Kagan. Rendu célèbre par ses images de la répression féroce des manifestants algériens par la police du préfet Papon, le 17 octobre 1961, Elie Kagan ne cessera d'être un visage omniprésent lors des manifestations de gauche avant et après mai 68.


Un truc que je ne comprends pas, c'est que à un moment, Elie Kagan raconte qu'il voyait des ouvriers de la RATP qui ne voyaient aucun problème à assister la police dans le transports de prisonniers grâce à leurs autobus.
Et lorsque le photographe arrive en pleine répression à Nanterre et aide à mettre sur une charette un blessé qui criait en arabe "maman, maman!", il y a un infirmier qui s'exclama "Et un raton de plus! Un!".

Or, moi j'aimerai bien savoir si dans les années cinquante et soixante les Arabes en France avaient déjà un comportement hostile, raciste à l'égard des fromages et s'ils étaient déjà sur-représentés par -rapport à leur nombre, dans les actes d'harcélements sexistes et autres ou bien si c'était les Francais qui étaient purement racistes, même pas par réaction ou exaspération?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 24 Juil 2006, 10:58 
Ministre des Colonies
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Juin 2006, 12:09
Messages: 2840
Localisation: au sud du progrès
ce sabeg est un connard ou un hypocrite. sans la presence de la france, l'algerie n'aurait ni ville digne de ce nom, ni infrastructure, ni education valable, ni administrations, ni..., ni..., ni...!!!! la liste serait interminable.
il aura fallu plus de 40ans à l'algerie independante et à ses chers dirigeants pour faire d'un pays qui était armé pour aller de l'avant en 1962 une republique bananière!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 24 Juil 2006, 11:14 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Je crois qu'il ne faut surtout pas choisir des animaux pareils comme des interlocuteurs dignes de soi. Il n'y a pas à avoir de débat en France au-sujet de l'Algérie.

Il y a juste un pays étranger de l'autre côté de la Méditerrannée qui ne nous concerne pas et dont le président actuel- entre deux visites dans des hôpitaux francais -se sert parfois d'un ex-conflit avec la France (définitivement et officiellement stoppé par la signature des Accords d'Evian par les Algériens et les Francais le 18 mars 1962) pour justifier l'oisiveté de sa nation illettrée.

A présent, en 2006, qu'est-ce qu'ils foutent dans tes rues ces types-là qui au-mieux se raclent la gorge et crachent par-terre bruyamment, au-pire violent et tuent?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Le racisme arrogant
MessagePublié: 24 Juil 2006, 18:22 
Gigéhel a écrit:
M. Sabeg, richissime homme d’affaires d’origine algérienne, a écrit dans le Figaro du samedi 4 février ceci :
« Imposée par la force, achevée dans la douleur, la présence française en Afrique du Nord n’était pas désirée, et n’avait pas lieu d’être. Elle ne peut pas faire l’objet d’une pesée en terme d’aspects « positifs » ou « négatifs ». C’est une curieuse habitude que d’estimer les bienfaits d’une situation déjà en elle-même illégitime ».
Remplaçons dans cet extrait « française » par « algérienne » ou « islamique » et « Afrique du Nord » par « France ». Voici ce que ça donne :
« Imposée par la force, achevée dans la douleur, la présence algérienne ou islamique en France n’était pas désirée, et n’avait pas lieu d’être. Elle ne peut pas faire l’objet d'une pesée en terme d’aspects « positifs » ou « négatifs ». C’est une curieuse habitude que d’estimer les bienfaits d’une situation déjà en elle-même illégitime ».
C’est du racisme pur jus. Le texte de M. Sabeg est donc de la même farine raciste. M. Sabeg jouit pourtant des bienfaits de la France, où il n’hésite pas à empocher des milliards. Je gage que ce monsieur ne sera jamais poursuivi pour apologie du racisme et incitation à la haine raciale.


C'est étrange ces prêcheurs de la bonne parole :
-politiciens algérieux véreux, affairistes algériens douteux, footballers touchés par le culte du corps et cette sensation de souffrir é-ter-nel-le-ment du racisme. Des masos et des paranos.

Ils crachent sur la grandeur historique de ce continent, ils profitent des retombées économiques de cette grandeur.
Ils donnent des conseils et des leçons sur l'antiracisme, ce sont les premiers nababs cultivant un racisme social flagrant.... et leur arrogance est la pire des insultes suprêmes.

Y'en a marre de cette élite, la fin est proche, le déficit de ce pays atteint des sommets, de multiples quart-mondes naissent, des mafias transnationales se greffent au tissu économique (au leur surtout), des bombes nucléaires tombent dans les mains de fous furieux; et ces glandus nous ressassent les mêmes discours, les mêmes refrains :
"Touche pas à mon pote", moi je leur réponds : "casse-toi mon pote".
"Tendons-nous la main", je leur rétorque : "tu risques de te blesser."

On en est arrivé à un stade où la politique françousse a-tout-fait pour substituer une façon de penser à une autre, à tuer des comportements de survie pour les remplacer par toute une génération de grosses tantes gominées pensant à se raser les jambes. Putain des vrais mecs !!!
C'est avec ça qu'on va changer les choses ??
En fait, c'est foutu.

Le seul truc, c'est de ne pas devenir comme eux :
-c'est-à-dire des chiens obsédés par la déco intérieur et le foot à la télé.
Culture de décérébrés, opinions en préfabriquées destinées à nous tuer en tant que citoyens et à nous conditionner comme des automates de la pensée unique programmée à tuer nos anticorps

Putain d'Europe de Bruxelles !!! Putain de footballers-pseudo-penseurs et authentiques branleurs !!! Putain de génération de la non-pensée !!!

Un jour ou l'autre, il faudra repenser tous ces faiseurs d'opinions et ces instituts de sondage qui nous enferment dans des mentalités carcérales ou alors.... c'est la mort sans que l'on puisse sans rendre compte.... vu qu'on nous conditionne à ne plus sentir le chaud et le froid....
Comme une fille violée dans son intimité.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 24 Juil 2006, 18:56 
Poumons d'acier
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Fév 2006, 17:42
Messages: 2440
Localisation: Périgord
qu'il révise son histoire cet abruti, et qu'il nous remémore pourquoi ils fûrent envahi, c'est marrant comme ces muslims ont la mémoire selective, et pourquoi personne ne leur met la raison de cette colonisation dans les dents?!!!!


On nous parle beaucoup, actuellement d'esclavage, du refus de certains pays ou de personnes qui nient leur participation dans l'esclavage. Personnes ou pays qui demandent en permanence, soutenus par diverses associations ou partis politique le pardon pour des faits de l'histoire.

Hors un fait est ignoré volontairement, les millions, d'Européens kidnappés sur le sol européen ou des bateaux et vendus comme esclaves, et ce pendant plusieurs siècles, dont leur malheur est la cause DIRECTE de la bataille d'Alger en 1816.
Rappel de l'histoire, volontairement occultés, pour faire plaisir a des organisations islamique, notre histoire, celle de nos aïeuls,.

La terreur islamique commença dans les îles britanniques lors du « terrible été de 1625 » quand des corsaires esclavagistes nord-africains envahirent et dévastèrent les côtes sud de l’Angleterre, et hissèrent même pendant un bref instant l’étendard de bataille vert de l’islam sur le territoire anglais, un étendard sur lequel était inscrite la terrible promesse : « Les portes du Paradis sont à l’ombre des épées ».

Sur les côtes de Cornouailles, du Devon, du Dorset et d’Irlande du Sud, les corsaires islamiques tuèrent et pillèrent des villages entiers pour les vendre comme esclaves dans l’empire islamique d’Orient.

En 1625, les marchands d’esclaves retournèrent ensuite à Alger – dans ce seul raid – avec un millier d’hommes, de femmes et d’enfants britanniques à vendre comme esclaves. Au total, les pirates islamiques nord-africains enlevèrent et réduisirent en esclavage 1,3 million d’Européens blancs entre 1530 et 1780 dans une série de raids qui dépeuplèrent les villes côtières, de la Sicile à la Cornouaille.

Pour que la population esclave reste stable, environ un quart devait être remplacé chaque année, ce qui pour la période de 1580 à 1680 signifiait environ 8.500 nouveaux esclaves par an, arrivant à un total de 850.000 esclaves. La même méthodologie suggère que 475.000 furent enlevés dans les siècles précédant et suivant. De 1500 à 1650, quand l’esclavage transatlantique était encore à ses débuts, il y eut probablement plus d’esclaves chrétiens blancs emmenés chez les Barbaresques que d’esclaves africains noirs aux Amériques.

D’après une estimation, 7.000 Anglais furent enlevés entre 1622 et 1644, beaucoup d’entre eux étant des équipages et des passagers de bateaux qui furent interceptés et capturés par des marchands d’esclaves.

L’impact de ces attaques sur les nations européennes attaquées par les pirates meurtriers fut dévastateur – la France, l’Angleterre et l’Espagne perdirent chacune des milliers de bateaux, et de longues étendues des côtes espagnoles et italiennes furent presque complètement dépeuplées et abandonnées par leurs habitants. Des villages entiers de ces pays furent vidés de leurs habitants emmenés en esclavages. A leur apogée, la destruction et le dépeuplement de certaines régions européennes excédèrent ce que les esclavagistes européens infligeront plus tard à l’intérieur africain quand les esclavagistes africains vendront leurs compagnons noirs aux esclavagistes européens. A cette époque, l’Europe vivait dans la peur de l’islam.

Bien que les centaines de milliers d’esclaves chrétiens furent principalement enlevés dans les pays méditerranéens, les effets des raids esclavagistes musulmans furent ressentis beaucoup plus loin et durant la plus grande partie du XVIIe siècle l’Angleterre perdit au moins 400 marins par an du fait des marchands d’esclaves islamiques.

Les Américains ne furent pas épargnés. Par exemple, un esclave américain raconta que 130 autres Américains avaient été réduits en esclavage par les Algériens en Méditerranée et dans l’Atlantique rien qu’entre 1785 et 1793.

Mais les corsaires n’interceptaient pas seulement les navires au milieu de l’océan ; ils débarquaient aussi sur les plages non gardées, souvent de nuit, pour s’emparer des villageois endormis. Cela se passa dans des parties de la Cornouaille et presque tous les habitants du village de Baltimore, en Irlande, furent capturés en 1631, et il y eut d’autres raids dans le Devon. L’une des plus riches épaves au trésor trouvées au large de l’Angleterre – à Salcombe, Devon – était un bateau barbaresque du XVIe siècle en route pour capturer des esclaves.
Toutes les côtes des pays bordant l'Atlantique et la Méditerranée furent toucher. Le nombres exactes de personnes enlevées est sûrement sous estimé.

Les milliers de chrétiens blancs qui étaient capturés chaque année devaient travailler comme esclaves sexuels, galériens, travailleurs et concubins des seigneurs musulmans dans ce qui est aujourd’hui le Maroc, la Tunisie, l’Algérie et la Libye.

Ce furent en fait des esclaves européens qui furent forcés de construire les palais de Mekhnès pour le tyran marocain, Moulay Ismail, au début du XVIIIe siècle. Dépassant Versailles en taille et en splendeur, ils furent construits par des esclaves chrétiens, par un souverain qui se glorifiait de son pouvoir absolu. Par exemple, il traitait le roi d’Angleterre de faiblard pitoyable, puisque celui-ci permettait à un parlement de limiter son autorité.

Le cauchemar ne cessa qu’en 1816, quand la Royal Navy obligea par la force le port d’Alger à la soumission et imposa la cessation de la vente d’esclaves chrétiens dans le Maghreb, une action inspirée par Sir Sidney Smith et sa « Société des Chevaliers Libérateurs des Esclaves Blancs d’Afrique ».

Le bombardement d’Alger pour libérer les esclaves blancs eut lieu le 27 août 1816, quand une flotte anglo-hollandaise sous le commandement de l’amiral Lord Exmouth bombarda les bateaux et les défenses portuaires d’Alger.

Bien qu’il y eut une campagne continue de diverses marines européennes et de la marine américaine pour supprimer la piraterie contre les Européens de la part des Etats barbaresques nord-africains, le but spécifique de cette expédition était de libérer les esclaves chrétiens et de stopper la pratique de l’esclavage contre les Européens. Cette fin fut partiellement atteinte quand le Dey d’Alger libéra un millier d’esclaves après le bombardement et signa un traité contre l’esclavage des Européens.

Pourtant, si l’on fait des recherches sur la bataille d’Alger en 1816 et les raisons se trouvant derrière l’attaque, on découvre que la bataille elle-même semble avoir été évacuée de l’histoire.

Cet esclavagisme est considéré aujourd’hui par les musulmans comme un « enrichissement culturel

_________________
"les minarets des mosquées sont nos baïonnettes, les dômes nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats" Erdogan 1er ministre turc

La gauche est une salle d'attente pour le fascisme - Léo Ferré


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 24 Juil 2006, 20:22 
hocine_ben a écrit:
ce sabeg est un connard ou un hypocrite. sans la presence de la france, l'algerie n'aurait ni ville digne de ce nom, ni infrastructure, ni education valable, ni administrations, ni..., ni..., ni...!!!! la liste serait interminable.
il aura fallu plus de 40ans à l'algerie independante et à ses chers dirigeants pour faire d'un pays qui était armé pour aller de l'avant en 1962 une republique bananière!


OUAIS...MAIS C'EST RACISTE DE VOIR DES EFFETS POSITIFS DE LA COLONISATION ICI EN FRANCE HOCINE !!!

Avant la présence française, le taux d'alphabétisation de la population algérienne ne dépassait pas 5 % (fallait être friqué et mâle...) !!!

Après un demi-siècle de présence française, on arrive à plus de 25 % d'alphabétisation...

Les réseaux ferrés, électricité, gaz, routiers...les hôpitaux, les écoles, la chute VERTIGINEUSE de la mortalité infantile c'était grâce à la présence française...

Boutef, cet enculé de FLN qui s'en est mis plein les fouilles du pognon du racket des maghrébins "exilés" en France le sait très bien...MAIS IL A BESOIN PLUS QUE JAMAIS DU RESSENTIMENT DE LA POPULATION ALGERIENNE CONTRE L'EX COLONISATEUR FRANCAIS AFIN DE DETOURNER L'ATTENTION DES ALGERIENS ET PAYER GRASSEMENT SON ARMEE, SES TUEURS ET SES FUTURS CADRES DE DEMAIN !!!

Les autres pays arabes ont les juifs pour exutoire...Boutef c'est d'abord les gaulois PUIS les juifs !!!

UNE VRAIE SALOPE EN SOMME !!!


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 25 Juil 2006, 14:27 
Ministre des Colonies
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Juin 2006, 12:09
Messages: 2840
Localisation: au sud du progrès
avec bouteflika on a bien senti le retour des années boumedienne (dont il était ministre des AE). discours nationalistes à tout va et bourrage de mou à l'avenant. le peuple algerien me desespere! :x :cry:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Juil 2006, 09:33 
Bravo Gigéhel !

Je trouve excellente cette pratique d'inversion des rôles. Détourner (en la reprenant textuellement) de telles citations -hélas désormais politiquement correcte et de + en + répandues en Eurabia- et renvoyer ainsi ce politiquement correct dans la tronche de l'envoyeur, je trouve ça des plus ravageurs !
Je propose d'en faire un florilège ... :lol:


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 21 Sep 2006, 22:18 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Citation:
La "dalle" d'Argenteuil regarde passer les politiques

ARGENTEUIL, Val d'Oise (Reuters) - Installées sur un muret de la "dalle" d'Argenteuil, Asma, Natissa, Dorine, Halima et Amina observent d'un oeil amusé le bal des caméras suivant Dominique Strauss-Kahn et François Hollande.

"C'est moins gênant que eux ils viennent plutôt que Sarkozy", lâche une des cinq copines réunies sur la place ronde au coeur de la cité de la ville de l'Ouest parisien. "Ils parlent des vraies choses qui nous préoccupent, pas des points négatifs" de la banlieue.

En octobre 2005, interpellé par une mère du quartier, Nicolas Sarkozy avait tenu au même endroit des propos controversés sur la "racaille".

Un an après les violences urbaines de l'automne dernier, Halima pense que les émeutes peuvent "repartir d'une manière pire que l'année dernière parce que Sarkozy considère les jeunes comme des moins que rien".

Mais elle n'est pas dupe pour autant. Quel que soit leur parti, les dirigeants politiques "viennent après les émeutes, avant les élections", résume la jeune fille, polo rayé et bandeau blanc dans les cheveux.

"Comme ça, on se fait connaître, on se fait apprécier et après on se fait élire et, quand ils sont élus, les promesses ne sont pas tenues."

Depuis un an, les choses ont un peu changé à Argenteuil, expliquent les amies, venues profiter des derniers rayons de soleil autant que du spectacle médiatique. Des barres d'immeubles ont été détruites pour reconstruire des habitations moins hautes.

Pour elles, la situation est beaucoup plus enviable dans le Val-d'Oise que dans le "9-3" voisin, la Seine-Saint-Denis, théâtre de nombreuses violences en novembre dernier.

"Quand on rentre à Argenteuil, c'est plus beau, on dirait que c'est plus riche, mais c'est superficiel", dit Amina, 18 ans, en première année de Bac professionnel.

Le vrai problème, répondent-elles en choeur, "c'est l'emploi des jeunes". "Sarkozy leur a promis des emplois et eux ils attendent, ils attendent", raconte Asma à quelques mètres de groupes de garçons restés à distance des journalistes et des "éléphants" du PS.

La polémique provoquée par les propos de Nicolas Sarkozy sur la justice dans les quartiers difficiles les laissent dubitatives.

"C'EST UN PEU TARD"

"Franchement, les juges ont fait leur travail", l'automne dernier après les émeutes, "il y a des décisions qu'il faut prendre", dit Halima. "C'est peut-être Sarkozy qui est nul en fait."

Ce n'est pas l'avis de Tarik, 27 ans, venu porter la contradiction face à Dominique Strauss-Kahn, élu du département.

"Des choses ont été faites depuis un an. Venir aujourd'hui, c'est un peu tard. Dire symboliquement 'on est revenus un an après" pour redresser je ne sais pas quel cadre... Le cadre, on va s'en occuper nous-mêmes", promet-il.

Après le passage de Nicolas Sarkozy à Argenteuil, le jeune militant a été invité au ministère de l'Intérieur. Et là, "pas de Kärcher ou de pierres, que des belles phrases", assure-t-il.

"On est ressortis avec des solutions et des propositions concrètes: notre association commence le 1er octobre, cinq (personnes) ont trouvé du boulot conseil général (des Hauts-de-Seine, dirigé par Nicolas Sarkozy) à l'UMP et dans des entreprises", raconte-t-il.

En 2007, trois des cinq copines auront le droit de vote. Elles sont déjà inscrites sur les listes électorales. "Sarkozy et Le Pen, c'est pas possible. Reste la gauche", glisse Islame qui les a rejointes. Le jour du vote, les mots "Kärcher" ou "racaille", "on les oubliera pas".

http://fr.news.yahoo.com/21092006/290/l ... iques.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Sep 2006, 09:29 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Citation:
L'histoire de l'islam en France racontée depuis le Moyen Age


PARIS (AFP) - Les relations plus que millénaires tissées entre l'islam et la France sont racontées et décryptées dans une monumentale "Histoire de l'islam et des musulmans en France du Moyen-Age à nos jours", sous la direction du professeur Mohammed Arkoun.

Cette somme constitue "un événement intellectuel", explique à l'AFP M. Arkoun, professeur émérite de l'Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle et professeur associé de plusieurs universités européennes et américaines.

"Le fil directeur n'est pas seulement de rappeler des faits ou des personnages mais de raconter l'histoire d'un regard, une histoire psychologique et culturelle des relations entre la France et l'islam", poursuit-il.

L'objectif est de former "la conscience civique, avec un regard historique critique des deux côtés sur tout ce qui s'est passé", pour aider à ce que le musulman ne soit plus un Autre mais un citoyen à part entière.

L'ouvrage décrit comment la bataille de Poitiers, durant laquelle le chef franc Charles Martel stoppa en 732 une colonne musulmane en razzia et sur laquelle on ne dispose guère de documents, est devenue "un récit de fondation chrétien, repris sous la IIIe République et ensuite".

"L'imaginaire des petits Français a longtemps été façonné par la phrase du manuel d'histoire Mallet-Isaac +Charles Martel a arrêté les Arabes à Poitiers+", explique M. Arkoun. "De même, l'histoire de la page coloniale a longtemps été le récit idéologisant de l'action d'une France civilisatrice de pays attardés".

Côté musulman, les mythologies existent également, notamment autour des croisades auxquelles l'ouvrage consacre deux chapitres montrant qu'elles ne furent pas une guerre contre l'islam, encore très méconnu en Occident à la fin du XIe siècle.

L'ouvrage fourmille de récits parfois étonnants, sur l'existence d'esclaves musulmans en France méridionale entre le XIIe et le XVe siècle, le mythe des Assassins au Moyen Age, les projets d'intégration européenne de l'empire ottoman, la mode des "turqueries" à l'âge classique, Napoléon et l'islam, l'influence des Mille et une nuits sur Proust etc.

Quelque 75 historiens et écrivains ont participé à cette encyclopédie de 1.217 pages, partagée en quatre grandes parties (Moyen Age, époque moderne, période contemporaine, temps présent) avec des tableaux chronologiques et une iconographie commentée.

Des contrepoints s'intercalent, composés de documents d'époque ou d'extraits d'auteurs comme Amin Maalouf, Jean Lacouture, Jean Daniel, Abdellatif Laâbi, Salah Stetie ou Abdelwahab Meddeb.

Dans sa préface, l'historien Jacques Le Goff estime que l'histoire des relations entre Français et musulmans est "avant tout dominée par une contradiction : malgré une hostilité souvent très vive des Français à l'égard des musulmans - lesquels leur reprochent cette animosité - la France a fait du Moyen-Age à nos jours des emprunts culturels et humains à l'islam qui ont enrichi et continuent d'enrichir sa vie sociale et intellectuelle".

Ces apports intellectuels, artistiques ou scientifiques s'illustrent jusque dans le vocabulaire émaillé de termes venus de l'arabe (alchimie, élixir, algèbre, chiffre, douane, matelas, guitare ou encore... alcool).

("Histoire de l'islam et des musulmans en France", sous la direction de Mohammed Arkoun, Albin Michel, 1.217 pages, sortie le 27 septembre, prix de lancement 49 euros)

http://fr.news.yahoo.com/24092006/202/l ... is-le.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 17 Déc 2006, 11:44 
LIBERATION dimanche 17 décembre 2006
Le Niger porte plainte contre Pascal Sevran

Les autorités nigériennes demandent des réparations après les déclarations de l'animateur télé publiées dans un livre et dans la presse liant la sexualité des Noirs et la famine en Afrique.

Le Niger  ne veut pas laisser passer les propos de Pascal Sevran. Samed soir, les autorités nigériennes ont ainsi décidé de porter plainte contr l'animateur et écrivain après ses déclarations publiées dans un livre et dan la presse liant la sexualité des Noirs à la famine en Afrique

«Nous avons effectivement décidé de saisir les tribunaux français» contre Pascal Sevran, a déclaré Mohamed Ben Omar, porte-parole du gouvernement nigérien.

La déclaration visée est contenue dans son livre "Le Privilège des Jonquilles", paru en janvier, et reprise dans une interview au quotidien régional Var-Matin paru le 2 décembre. Dans cette interview, Pascal Sevran était interrogé sur une affirmation contenue dans cet ouvrage, et ainsi résumée par le journaliste de Var Matin: «La bite des noirs est responsable de la famine en Afrique». «Et alors? C'est la vérité!», a répondu Pascal Sevran. «L'Afrique crève de tous les enfants qui y naissent sans que leurs parents aient les moyens de les nourrir. Je ne suis pas le seul à le dire. Il faudrait stériliser la moitié de la planète!»

Après le tollé soulevé par ces déclarations, Pascal Sevran a présenté ses "excuses": «Aux hommes et aux femmes que j'ai pu peiner, je veux dire ma tendresse et leur présenter mes excuses». Dans un communiqué lu à la radio samedi, le gouvernement nigérien affirme avoir «décidé de saisir les tribunaux français pour que justice et réparations soient faites».

Pascal Sevran, 61 ans, et connu surtout comme animateur de télévision, fait déjà l'objet d'une plainte pour propos racistes et eugénistes de la part du Collectif des Antillais, Guyannais, Réunionnais et Mahorais (CollectifDOM). Le collectif a aussi demandé que M. Sevran soit interdit d'antenne sur la télévision publique France 2."

http://www.liberation.fr/actualite/soci ... p?rss=true


Haut
  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 172 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 12  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Exabot [Bot], Google [Bot] et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com