Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes actuellement le 29 Nov 2014, 04:18

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 106 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 14 Jan 2006, 13:15 
Merci à Claudia qui m'envoie cette information surprenante dit le docteur André Nahum qui trouve l'information INCROYABLE!!!!!

Associated Press
Friday, January 13, 2006; Page A12

NEW YORK, Jan. 12 -- Une étude génetique indique qu' environ 3.5 millions d'Ashkenazes vivant actuellement soit 40% du total d'Ashkenazes dans le monde descendent de quatre femmes-
Ces femmes vivaient apparemment eu Europe il y a 2.000 ans dit l'auteur de cet article Doron M. Behar du Rambam Medical Center en Israel


Chaque femme a laissé une signature génetique que l'on retrouve chez leurs descendants aujourd'hui dit-il avec ses collègues dans un rapport publié en ligne par l' American Journal of Human Genetics . Ces signatures qui apparaissent chez 40 percent environ des Jufs Ashkenazes sont pratiquement absentes chez les non-Juifs et tres rares chez les Juifs non-Ashkenazes

Behar pense que ces Ashkenazes descendraient de Juifs qui auraient émigré d'Israel en Italie diurant le premier et le deuxième siècle.

L'Etude interesse l'ADN mitochondrial appelé mtDNA, qui se transmet seulement par la mère. Une femme peut transmettre cet mtADN à ses petits-enfants seulement par les filles .


Dernière édition par Delcambre le 12 Mar 2006, 10:29, édité 1 fois au total.

Haut
  
 
MessagePublié: 14 Jan 2006, 14:30 
Bouldingue
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Sep 2005, 14:09
Messages: 6262
Localisation: Londres
Naturellement, le numéro quatre est déjà significatif, du fait il y a quatre matriarchs dans le judaism : Sarah, Rivka, Rachel, et Leah.

La Bible ma Chère toujours La Bible!

Voici un lien à une page où vous pouvez télécharger le rapport référencé dans l'article -. L'ascendance de "Matrilineal Ashkenazi Jewry" : http://www.familytreedna.com/mtdnapapers.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 14 Jan 2006, 15:01 
[img]http://www.civilization.ca/civil/israel/images/dss121as.jpg[/img]


Haut
  
 
MessagePublié: 15 Jan 2006, 20:40 
Bouldingue
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Sep 2005, 14:09
Messages: 6262
Localisation: Londres
Les quatre matriarches, version ADN
Laly Derai
dimanche 15 janvier 2006 - 12:21
http://www.A7fr.com

Il était une fois quatre femmes qui vivaient en Europe il y a 2.000 ans. Elles vécurent heureuses et eurent beaucoup de descendants : 3.5 millions !

Selon une étude publiée par le prestigieux American Journal of Human Genetics, 40% de la population juive ashkénaze du globe, soit 3.5 millions de personnes, est descendante de quatre femmes. Selon cette étude génétique, ces femmes sont les fondatrices de la branche ashkénaze de notre peuple.

Pour rappel, la destruction du Deuxième temple, qui a conduit à l’exil la population juive vivant jusqu’alors en Israël, a eu lieu en 70 de l’ère chrétienne.

Les scientifiques responsables de cette passionnante découverte affirment que ces femmes vécurent en Europe mais pas obligatoirement au même endroit ni même pendant la même période. Cependant, chacune d’entre elles a fourni une ‘’empreinte génétique’’ propre, retrouvable aujourd’hui, près de deux siècles après leur mort, dans l’ADN de leurs descendants.

Cette enquête a été dirigée par le Dr Doron Bahar, du Technion de Haïfa. Son directeur de thèse, le Pr. Carl Skortsky, se spécialise depuis de nombreuses années dans la génétique juive. En 1997, Skortsky affirmait avoir déclaré le ‘’sceau du Grand prêtre’’, une empreinte génétique qui caractériserait tous les descendants du Grand prêtre Aaron, les Cohanim (Cohen).

Bahar et ses collaborateurs ont donc recherché des variations d’ADN auprès de 11.450 personnes liées à 67 groupes de population, en Israël et à l’étranger. L’ADN récolté est de type mitochondrial, transmis uniquement par la mère.

L’empreinte génétique transmise par ces quatre mères est également présente parmi certains juifs d’origine séfarade ou autre, mais en bien moindre quantité. «Ceci confirme que les juifs partagent une origine maternelle commune», affirme les scientifiques.

La Bible nous l’affirme depuis bien longtemps…


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Mar 2006, 10:22 
POURIM , QU'est-ce que c'est ? C'est une fête juive :lol:


http://www.lamed.fr

par le Rabbin Benjamin RINGER .



Contexte historique

Les livres de Daniel (chap. 1-9) et d'Ezra (chap. 1-6) nous donnent le contexte du récit de la Meguila. Ce fut au Ve-IVe siècle av., époque où le peuple juif, déjà exilé en Babylonie, avait perdu sa souveraineté et son sanctuaire et était exilé en Babylonie. Cet empire était tombé aux mains des Perses et s'étendait de l'Inde à l'Ethiopie. Cyrus avait donné la permission aux Juifs de retourner en Israël (qui se trouvait également sous sa domination) et d'y reconstruire le Temple. Une partie du peuple s'y était rendue et, dans des conditions difficiles, avait jeté les fondations du sanctuaire. Sous le règne d'Assuérus, les Samaritains, intriguant contre les Juifs, les accusèrent de vouloir se révolter contre la Perse ; le roi prêta foi à ces accusations et fit arrêter la construction du Temple. Les travaux ne purent être repris qu'au temps de Darius.

L'histoire de Pourim se situe donc à une époque où une partie du peuple juif se trouvait en Israël attendant de pouvoir réédifier le Temple ; l'autre était dispersée dans l'empire perse. A Suze, lieu de résidence d'Assuérus, il y avait également une communauté juive : c'est là où notre récit se déroule.

Histoire de Pourim

La troisième année de son règne, lorsque son trône est consolidé, Assuérus donne un festin durant cent quatre-vingts jours et y convie les satrapes et les notables des cent vingt-sept provinces de son royaume. A la fin de ces festivités, il invite pendant une semaine tous les habitants de Suze à un nouveau festin. Le dernier jour, le roi ordonne à sa femme, la reine Vachti, de paraître devant tous les hommes pour montrer sa beauté. Vachti refuse. Le roi consulte les Sages et l'un d'entre eux, s'appelant Memoukhan (d'après la tradition orale, c'est Aman), lui conseille de répudier la reine. Il prétend notamment que la conduite intolérable de Vachti pourrait devenir un précédent fâcheux pour les autres femmes qui seraient, elles aussi, incitées à manquer de respect à leur mari. Le conseil de Memoukhan est suivi et, en outre, des ordonnances sont expédiées dans tout le royaume exigeant le respect du mari dans tous les foyers.

Assuérus, cherchant une nouvelle reine, fait réunir plusieurs belles jeunes filles. Parmi celles-ci, Esther, la seule à ne faire aucun effort pour plaire au roi, attire les sympathies de tous et est choisie. C'est une orpheline juive, nièce et pupille de Mardochée. Elle devient reine et, suivant le conseil de son tuteur, ne fait pas connaître son origine. Elle continue à garder contact avec lui, et suit ses instructions et ses conseils.

Mardochée découvre un complot contre le roi et l'en prévient par le truchement d'Esther. Le fait est consigné dans le livre des Annales ; aucune récompense ne lui est donnée.

Assuérus élève Aman, descendant d'Agag (roi des Amalécites), au plus haut rang de la hiérarchie. Tout le monde doit se prosterner devant lui. Mardochée refuse.

Courroucé contre Mardochée, Aman veut exterminer tous les Juifs. Au mois de Nissan, il procède à un tirage au sort qui désigne le 13 Adar comme date propice au massacre. Il persuade le roi de donner son accord, lui offre même une somme énorme en échange des pleins pouvoirs. Ils lui sont remis et un décret royal publié dans tout l'empire annonce que la population entière doit se tenir prête à la date susdite.

Mardochée fait dire à Esther d'intercéder auprès du roi pour sauver son peuple. Après quelques hésitations, elle accepte mais lui demande de faire décréter d'abord un jeûne de trois jours dans la communauté juive de Suze.

Le troisième jour, Esther, au péril de sa vie (ne peut se présenter devant le roi que celui qui y est appelé), invite le roi et Aman à une fête intime. Au cours du banquet, Assuérus lui demande ce qu'elle désire et Esther ne répond pas. Elle invite pour le lendemain le souverain et Aman à un nouveau festin et promet à cette occasion de faire connaître au roi sa requête.

Aman sort du banquet royal gonflé d'orgueil et de joie. Croisant Mardochée qui ne s'incline pas devant lui, il est pris d'une fureur irrésistible. La nuit même, il érige une potence et attend le lever du jour pour recevoir du roi l'autorisation d'y pendre Mardochée.

La même nuit, Assuérus, ne comprenant rien à la signification du dîner offert par Esther, est inquiet et ne parvient pas à s'endormir. Il ordonne à ses serviteurs de lui lire les Annales. Comme par hasard, le livre est ouvert à la page où est consigné le bienfait de Mardochée.

Le roi veut le récompenser au plus tôt.

A l'aube, Aman se présente devant le souverain qui, ne lui laissant pas le temps de formuler sa requête, veut connaître quelle rétribution il proposerait pour un homme de mérite. Aman, croyant qu'il s'agit de lui-même, propose qu'on le fasse chevaucher en tenue royale dans la capitale pendant qu'un dignitaire proclamerait à ses côtés : "Voilà ce qui se fait pour l'homme que le roi veut honorer !" Assuérus dit à Aman que les honneurs sont destinés à Mardochée et que le dignitaire sera Aman en personne. L'ordre est exécuté.

Sans avoir eu le temps de se remettre de sa honte, Aman doit se rendre au festin d'Esther. Au cours du banquet, Esther révèle au roi qu'elle est juive et accuse Aman de tramer un complot contre la reine et son peuple. Assuérus, sous l'effet de la surprise, est pris d'une rage folle (il avait déjà donné son accord à Aman). Dans son désarroi, il quitte la salle. Aman, saisi de panique implore la pitié d'Esther et trébuche sur le divan. Le roi revient et, croyant qu'Aman fait la cour à la reine, se fâche de plus belle. Un serviteur révèle qu'Aman avait préparé une potence pour Mardochée (qui avait sauvé la vie du roi) et, immédiatement, le bourreau y est pendu.

Assuérus, apprenant que Mardochée est l'oncle de la reine, le nomme premier vizir à la place d'Aman.

Sous l'influence d'Esther et de Mardochée, le roi établit de nouveaux décrets proclamant le 13 Adar comme journée d'autodéfense pour les Juifs. Le 14 Adar, lendemain de la victoire, devient, à la place d'un jour de deuil, un jour de fête. Tous ces faits sont consignés par Mardochée et Esther dans un mémoire s'intitulant la Meguila (le rouleau) d'Esther.

La fête de Pourim :

Pourim se fête le 14 Adar (dernier mois du calendrier juif) pour les villes ouvertes, et le 15 Adar pour les villes qui étaient entourées d'une enceinte dans l'Antiquité. C'est que, dans toutes les villes, la bataille se termina le 13, tandis qu'à Suze, qui était une ville fortifiée, la bataille ne se termina que le 14. Jérusalem est parmi les villes qui fêtent Pourim le 15.

"Pourim" signifie en perse "sorts". Cela en souvenir du sort qu'Aman avait consulté pour fixer la date d'extermination des Juifs.

Les rites de la fête sont :

- cadeaux aux amis (sous forme de mets) ;

- cadeaux aux pauvres (sous toutes les formes) ;

- lecture soir et matin de la Meguila, récitation d'une prière de remerciement dans la 'amida et le birkath hamazone ;

- grands festins arrosés de vin et de boissons ;

- réjouissances de toutes sortes.
http://www.lamed.fr/Hagim/pourim/316.asp
[img]http://www.lamed.fr/images/articles/h_pourim_pourim_c_est_quoi_230x150.jpg[/img]


Haut
  
 
 Sujet du message: Esther et Assuérus.
MessagePublié: 12 Mar 2006, 11:44 
[img]http://www.univ-montp3.fr/~pictura/Images/NePasOuvrir/0/A0287.jpg[/img]
Esther et Assuérus du peintre Poussin.
Ici c'est l'évanouissement d'Esther.

* Nicolas Poussin (1594-1665)
*Esther est une Juive de la tribu de Benjamin , née à Babylone pendant la captivité, elle épousa le roi de Perse Assuérus qui était tombé amoureux de sa beauté.
Le méchant ministre du roi voulait que tous s'inclinent sur son passage. Mais Mardochée, parent d'Esther et qui l'avait élevée , refusa. Alors découvrant qu'il était juif, le méchant ministre voulut le faire périr ainsi que tous les Juifs. Pour sauver son peuple , Esther devint la favorite du roi pour sauver son peuple.
On trouve dans la Bible le livre d'Esther (10 chapitres)
En littérature , une pièce de Racine est intitulée "Esther", tragédie en trois actes et en vers , avec des choeurs.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Avr 2006, 09:20 
Voici mon billet de ce matin sur radio Judaiques FM
Amities
André Nahum

Mercredi 12 Avril 2006

Bonjour,

Dans tous les foyers juifs, se déroulent fébrilement les derniers
préparatifs de Pessah qui débute ce soir.
Mais en cette veille de fête, les préoccupations ne manquent pas.
En Israel, malgré la forte reprise de la croissance, un million de
personnes vivent au dessous du seuil de pauvreté, la police et
l'armée sont plus que jamais sur les dents dans la crainte de
nouveaux attentats, les roquettes Qassam pleuvent régulièrement
sur Achkelon et Sderot, la menace du Hezbollah persiste au nord du
pays, le Hamas qui dirige désormais l'Autorité palestinienne reste
égal à lui-même et n'a d'autre programme que la destruction de
l'etat juif.
Et puis, il y a l'Iran avec ses préparatifs nucléaires que rien ne
semble pouvoir arreter , ses missiles de plus en plus performants et
l'obssession antijuive de son président, le sinistre Ahmadinejad dont
l'unique souci est également l'anéantissement d'Israel.
Cela fait beaucoup. Et pourtant, sûr de son bon droit et de sa force,
Israel vit et progresse comme si de rien n'était.
En France, après les incendies des banlieues d'octobre-novembre,
les violences en tous genres, la montée de l'antisémitisme, l'ignoble
assassinat de Ilan Halimi, dont apparemment tous les meurtriers
sont sous les verrous, nous avons vécu pendant plusieurs semaines
au rythme de la pitoyable odyssée du CPE qui s'est terminée par la
capitulation du president de la république et de son premier ministre.
Et bien, malgré les soucis de l'heure, les gens se sont bousculés
dans la magasins spécialisés pour célébrer dignement et dans la
joie, Pessah, fête de la délivrance.
"Laissez moi me saouler ô Juifs, en l'honneur de Pessah, joie de mes
aïeux" chantait-on en judeo-arabe à Tunis à la fin du seder après le
quatrième verre de vin.

La Haggada que les juifs vont lire ce soir, à Jérusalem comme à
Moscou, à New-York comme à Paris nous rappelle un évenement qui
s'est produit il y a des milliers d'années et qui a transformé la vie du
genre humain.
A cette époque en effet, une communauté d'esclaves hébreux,
opprimés et persécutés par leurs maitres egyptiens, a réussi à
mettre fin à sa servitude et passer de l'esclavage à la liberté.
Sous la conduite d'un meneur dénommé Moshé (ou Moïse), enfant
juif sauvé des eaux du Nil, devenu prince égyptien, ces gens
réussirent à interesser Dieu à leur triste sort et purent ainsi
s'évader, franchir miraculeusement la mer rouge à pied sec et
s'installer dans le désert du Sinaï où ils tournèrent en rond pendant
quarante ans. Et là, ces ex-esclaves transmirent aux autres
hommes, la Loi que Dieu leur avait livrée par l'intermédiaire de
Moshé et qui fixait aux hommes les limites de cette liberté
nouvellement acquise. Une Loi que d'autres n'hésitèrent pas à
s'approprier par la suite et qui devait s'imposer sous une forme ou
une autre au reste de l'Humanité.
Pessah, ne l'oublions jamais, c'est aussi le souvenir de l'héroîque
révolte du ghetto de Varsovie qui vit en 1943 de jeunes juifs
affronter presque à mains nues, dans un combat déséspéré, la toute
puissante armée allemande.

Allez ! Bonne fêtes à tous.
Hag samiah dans la joie et la pâix !

André Nahum


Haut
  
 
 Sujet du message: Bonne fête
MessagePublié: 12 Avr 2006, 16:43 
Jesus loves you
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Fév 2006, 18:55
Messages: 679
bonne fête de Pâque au peuple juif.
Joyeuses Pâques aux chrétiens qui ne doivent pas ignorer que Jésus-Christ était issu du peuple juif.
Bonne fête des "cloches" aux autres :lol: .
Soyons tous unis dans nos efforts pour combattre l'Islam.

[img]http://galeriaclaramente.no.sapo.pt/next_year_in_jerusalem.jpg[/img]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 14 Avr 2006, 12:32 
http://www.col.fr/article-10.html


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 14 Avr 2006, 12:33 
Un peu d’histoire

Pessah a lieu au début du printemps : c’est peut-être la fête juive la mieux connue. à la maison comme à la synagogue, prières et rituels célèbrent la fertilité de la terre dans l’ attente d’une nouvelle récolte ; ils célèbrent également l’éxode biblique de l’esclavage égyptien. Cet évenement fut le facteur qui détermina la création du peuple juif il y a environ 3,500 ans. Des restrictions semblables à celles du Chabbat s’appliquent pour les deux premiers et les deux derniers jours de cette fête, qui dure huit jours : une restriction sur toute nourriture contenant du levain s’applique à toute la periode de la fête.

La fête commence par un festin élaboré, le Seder, composé d’aliments qui revêtent une importance symbolique spéciale et au cours duquelle la famille revit l’éxpérience de la rédemption et ou elle se concentre sur ce qu’implique le fait d’appartenir au peuple juif. Plus largement, c’est le moment de considérer le sort de tous les gens qui sont victimes de toute forme d’esclavage. On constate qu’en conjugant les efforts de l’être humain et l’assistance divine, toute l’humanité peut prétendre aux joies et aux responsabilités de la liberté.


Bedikat ’Hamets

La coutume est de placer dans différents endroits de la maison, 10 petits morceaux de ’Hamets enveloppés dans du papier. Quand le ’Hamets est retrouvé, on le mettra dans un sac afin de brûler le lendemain avant 12h40.

Le Plat du Seder sera placé au centre de la table. Il contiendra les différents mets symbolisant l’esclavage en Egypte et la délivrance du peuple juif. ( Les mets en eux-mêmes de l’ordre de leur présentation différent selon les traditions des divers groupes ethniques juifs.)


La préparation du Seder

La composition du plat

Zro’a On prendra un os (de poulet ou d’agneau) en souvenir du "bras étendu" avec lequel D’ nous délivra d’Egypte. Cet os grillé symbolisera le quorban Pessa’h (le sacrifice de Pessa’h). On ne le mangera pas au séder, de même qu’il nous est défendu de consommer ce soir-là toute viande grillée. On pourra toutefois le manger le lendemain.

Beitsa Un oeuf dur (que l’on fait parfois griller). On le mange en signe de deuil, en souvenir de la destruction du Temple, comme il est dit : "je placerai Yerouchalayim au-dessus de mes plus grandes joies".

Maror Des herbes amères comme des Egyptiens rendirent amère la vie de nos ancêtres. Parmi les légumes autorisés pour accomplir la mitswa de maror, la laitue est utilisée le plus couramment. On trempera le maror dans le ’harosseth pour atténuer un peu son gout amer, mais on prendra garde de ne pas trop adoucir le maror.

’Harosset Il symbolise le mortier avec lequel nos ancêtres fabriquèrent des briques pour les Egyptiens. Il est composé de dattes, de noix, de pommes, d’amandes et d’autres ingrédients que l’on ajoute parfois. Le vin rouge servant à delayer le mélange, rappelera le sang des nouveaux-nés d’Israël qui fut versé par le décret de Pharaon.

Karpas On utilise généralement le persil, le céleri, le radis ou la pomme de terre, que l’on trempe dans de l’eau salée en souvenir des larmes versées par nos ancêtres, esclaves en Egypte.

’Hazéreth C’est en fait de la laitue tout comme le maror. Certaines illustrations du plat du séder indiquent en effet maror une seconde fois, à la place de ’hazéreth. De nos jours on nomme - à tort - ’hazéreth le raifort. Cette méprise est due à l’ancienne coutume d’ajouter du raifort à la laitue mangée avec la matsa, pour la rendre un peu plus amère.

Définition du ’Hamets :

La fête de Pessa’h se caractérise par une triple interdiction concernant le ’hamets : de le consommer, d’en profiter et d’en posséder.

Le ’hamets est un terme désignant tout aliment ou boisson ou tout autre produit fait à partir du blé, de l’orge, du seigle, de l’avoine, de l’épeautre ou de leurs dérivés, ayant fermenté, même si le produit n’en contient qu’une toute petit partie.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Fév 2007, 22:37 
Ministre du moratoire

Inscrit le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7224
Elle est très jolie ta signature Optimus.

J'avoue que je ne connaissais pas l'hymne israëlien (mais je ne connais pas tous les hymnes de tous les autres pays membres de l'Eurovision).

Je me suis surpris à avoir un sentiment de recueillement, ce qui est toujours agréable.




Tiens, j'en ai trouvé un autre très émouvant.



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Fév 2007, 22:42 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 13746
Merci Loi et Ordre :D

J'ajoute, pour ceux qui m'ont traité ça et là "d'antisémite visqueux" que je me passe au moins 5 ou 6 fois par jour Hatikva pour me donner la pêche.

_________________
Свобода есть право всех живых существ


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Fév 2007, 23:15 
Ces gens qui vous ont ainsi qualifié, je les savais méchants, mais là je les découvre bêtes et sans culture. Les pôovres! :( :( :( :(


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Fév 2007, 23:29 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 14629
En même temps c'est vrai qu'il est visqueux Optimus :lol: :lol: :lol: :lol: Bah, laissez tomber... ça ne vaut même pas la peine de les évoquer. De toutes façons ils ont été virés d'ici :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Fév 2007, 23:32 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 13746
Et là, j'ai l'air Visqueux? :twisted:
[img]http://static.flickr.com/94/241830423_8a087de418.jpg[/img]

:lol:

_________________
Свобода есть право всех живых существ


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 106 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Exabot [Bot], Google [Bot], Yahoo [Bot] et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Sauter vers:  
cron
POWERED_BY
Translated by Xaphos © 2007, 2008, 2009 phpBB.fr