LibertyVox • Voir le sujet - FRANCE-ECHOS
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 24 Aoû 2019, 19:56

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 548 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 37  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: FRANCE-ECHOS
MessagePublié: 09 Nov 2005, 18:11 

Enregistré le: 07 Aoû 2005, 17:42
Messages: 13
Localisation: espagne
savez vous si ce site a été la cible de hackers ou bien s'il a été "puni".

Pour moi qui suit à l'étranger, ce site était plustôt intéressant, plein d'info nouvelles, rien à voir avec notre pravda... merde, je parle au passé...

bon, si vous savez quelque chose...

Pas beaucoup d'articles nouveaux sur ce site... heureusement que les forums sont là...

merci


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Nov 2005, 19:12 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 30 Avr 2005, 01:16
Messages: 6806
Nous n'en savons pas plus que vous. Le site de France-Echos semble inaccessible. Il peut très bien s'agir d'un simple problème technique. Nous allons nous renseigner.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Nov 2005, 21:33 
Manifestement, il semblerait que Wanadoo France ait bloqué les IP des sites de France-Echos et d'Occidentalis.
C'est à dire que la loi 1955 s'applique non pas aux CPF mais aux patriotes ...
L'Etat aurait donc choisi son camp.
Tout cela est évidemment au conditionnel car je ne voudrais pas m'avancer n'est-ce pas, on est très chatouilleux en ce moment.

Voici comment contourner cela en toute légalité.

Tout d'abord allez ici : http://www.surfola.com

Cliquez sur "click here to try as a guest" (en souligné et en rouge).

Indiquez l'adresse web "www.france-echos.com" dans le champ de texte tout en bas à gauche (sur fond noir).

Cliquez sur "GO" (à droite de ce champ de texte).

C'est parti !

Nous refusons la censure soviétique. Nous sommes libres.

Ce sont les cités qu'il faut surveiller, pas les ordinateurs des gens pacifiques et solvables.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Nov 2005, 22:59 
Voici la réponse détaillée du "Bureau" du site Subversiv :

Informations techniques sur le filtrage illégal de sites par les FAI français

le 09/11/2005 22:39:42, Justine a écrit :

Bonsoir,

1/3 - Constatations

2/3 - Parade

3/3 - Questions

1/3 - Constatations :

Après vos remarques très pertinentes sur le filtrage suspecté de certains SITES par certains FAI, voici mes conclusions techniques, à moi et à mes amis du métier (dont certains chez des FAI eux-mêmes...) après une analyse plus poussée :

Les seules certitudes que nous avons à cette heure sont les suivantes :

- http://www.occidentalis.com et http://www.france-echos.com sont concernés
- Ils sont hébergés chez le même hébergeur Américain.
- Ils sont filtrés (inaccessibles) depuis Free, Wanadoo FR, Noos, Neuf Telecom, Cegetel.
- Le filtrage de Free (blocage net de l'ip dans les routeurs) est différent de celui de wanadoo (blocage des noms de domaines DNS seulement) lui même différent de Cegetel (filtrage http)
- Des techos de Free et de Neuf telecom que j'ai contacté n'étaient pas au courant de ce filtrage à cette heure

2/3 - Parade :

Pour pouvoir passer outre ce type de filtrage, je vous invite à utiliser des proxy anonymes, qui, en plus de vous faire passer par d'autres FAI pour la partie finale de votre connexion, vous permettent aussi de présenter une ip différente de la votre au site sur lequel vous surfez (laissez tomber, ca ne marchera pas avec Sub :) )

Je vous invite donc à utiliser TOR, The Onion Routing, logiciel libre mis au point par la marine américaine et par l'EFF Electronic Frountier Foundation qui permet ainsi de surfer couvert

http://tor.eff.org/index.html.en

http://tor.eff.org/cvs/tor/doc/tor-doc-win32.html

3/3 - Question :

Nous cherchons à dresser une liste des sites filtrés, si vous pouvez passer un tout petit peu de temps à aller vérifier la bonne santé de vos sites préférés pour nous dire si certains d'entre eux sont innaccessible, n'hésitez pas à me contacter, par réponse à ce message pour me signaler les sites semblant être bloqués.

Merci d'avance, et bon surf,

Bises,

J.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Solution pour FE
MessagePublié: 10 Nov 2005, 00:21 

Enregistré le: 22 Juin 2005, 00:16
Messages: 22
FE a bien été censuré par Wanadoo. C'est une violation des droits du consommateurs. A court terme, voici la solution :
Configurer votre navigateur pour qu'il passe par un proxy. J'ai testé celui-ci, il marche : 212.175.113.52 port 3128

A long terme, il faut changer de FAI

Cette solution est tout à fait légale, contrairement aux agissements de wanadoo qui punit ses propres clients. En attendant, n'importe quel ado a accès via wanadoo au manuel de la guérilla urbaine, aux sites porno, ou aux recettes de fabrication de bombes artisanales

Elle est belle la France


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 17 Nov 2005, 01:25 
Mais actuellement France-Echos se porte à merveille :D On peut même télécharger le chant des partisans :D


Dernière édition par Delcambre le 17 Nov 2005, 01:29, édité 1 fois au total.

Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 17 Nov 2005, 02:26 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
oui, la disparition de France-Echos n'a pas été longue... Il est visiblement plus aisé pour l'Etat de traquer les sites libres que les sites islamistes. :roll:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 02 Fév 2006, 18:52 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 30 Avr 2005, 01:16
Messages: 6806
France-Echos est de nouveau inaccessible. Voilà le message que nous relayons intégralement (lorsqu'on tape leur adresse). On y trouve un lien vers une interview de Messaoud Bouras sur France-Infos. ( http://eurologis.com/suspended.page/mes ... ceinfo.mp3 )

http://www.france-echos.com

Suite à de nouvelles offensives de harcèlement, France-Echos a été suspendu de nouveau.

Cette offensive des islamistes et/ou de leurs idiots utiles relève du terrorisme, et complète curieusement les fatwas du Mrap et du Jihad Islamique contre la liberté de critiquer l'islam.

Les méthodes fascistes de ces crapules ne font que trahir leur idéologie totalitaire. Nous ne baisserons pas les bras en face de ces ennemis de la démocratie et de la France.

Heureusement, l'affaire des campagnes jihadistes contre les auteurs ou les éditeurs des caricatures de Mahomet révèle à de plus en plus de Français et d'Européens la nature et les objectifs de ceux qui croient pouvoir appliquer au pays de Voltaire leur charia talibane. Désormais les trois camps (islamistes, dhimmis, résistants au fascisme vert) se dessinent clairement.

Nos peuples ont renversé le nazisme et le communisme, ils ne se soumettront pas aux ayatollahs de l'islam !

Et PERSONNE NE NOUS FERA TAIRE, ni Mouloud Aounit, ni Dalil Boubakeur, ni les poseurs de bombes, ni les égorgeurs.

J'invite donc tous les internautes à diffuser de partout l'enregistrement MP3 suivant :
Messaoud Bouras, menacé de mort et victime de harcèlement et de terrorisme par des islamistes EN FRANCE, parce qu'il a apostasié l'islam (interview du 2 février 2006 sur France Info)

LE FASCISME VERT NE PASSERA PAS !

FPB


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 03 Fév 2006, 11:06 
Pour information :
Occidentalis a reçu le communiqué suivant de Francis Percy Blake de France-Échos
lien :
http://www.occidentalis.com/article.php ... =0&thold=0

Posté le Mercredi 01 février 2006 @ 08:58:07 par administrateur
Votre site est en panne. Nous vous devons toutes les explications possibles. Les voici.

Notre hébergeur nous avait signalé depuis plusieurs jours des tentatives répétées de harcèlement par le réseau internet. C'étaient des actions concertées afin de surcharger le serveur où se trouve notre site. Elles arrivaient généralement vers 17 ou 18 heures, presque chaque jour. Notre hébergeur américain a tenté de mettre en liste noire les IP des pirates, mais ceux-ci en changeaient dès qu'ils étaient bloqués. L'agression devenait de jour en jour plus violente et empêchait notre serveur de fonctionner correctement. Comme des centaines de sites internet sont hébergées sur le même serveur que France-Echos, ces attaques répétées pénalisaient l'ensemble des clients du serveur. Le propriétaire de celui-ci a donc été contraint de suspendre le site France-Echos.


Il est donc inutile d'écrire à notre hébergeur car ce n'est pas lui qui a pris cette décision qui n'est aucunement une censure. C'est un autre partenaire, le propriétaire du serveur, qui a suspendu France-Echos après nous avoir courtoisement prévenus. Mais la situation est un peu plus délicate, car cette suspension a été exécutée par un sous-traitant un peu cavalier qui a produit quelques dégâts collatéraux. Il nous faut donc rétablir tout cela, et en plus en collaboration avec des partenaires multiples (l'hébergeur, le propriétaire du serveur et des sous-traitants ou des revendeurs variés). Alors le diagnostic des dégâts et leur correction risque de prendre du temps, d'autant plus que nous ne pouvons pas pour l'instant écarter l'hypothèse de saboteurs islamistes chez l'un de ces partenaires, comme il en existe chez plusieurs hébergeurs français.

Parallèlement à cette remise en état, nous devrons identifier précisément d'où viennent les pirates et quels sont leurs commanditaires pour dénoncer les coupables de tels méthodes totalitaires. Vous comprendrez que nous restions discrets pour le moment sur les éléments partiels d'identification dont nous disposons. Nous devrons également parer à de nouvelles attaques.

Mais il y a plus grave.

France-Echos a de nombreux adversaires : principalement les islamistes, les gouvernements arabo-musulmans, les dhimmis étatiques de France, les officines gauchistes défendant les racailles et les fous d'Allah. Ca en fait du monde ! Ce que nous pouvons affirmer, c'est les dhimmis semblent actuellement hors de cause, et la méthode d'attaque ne ressemble pas à celles des officines gauchistes.

Nous notons également que l'offensive a commencé quand nous avons remis sur le tapis l'affaire des caricatures danoises de Mahomet. Nos articles sur le sujet ont provoqués un afflux de visites de la part de nos adversaires, et des réactions allant jusqu'aux menaces de mort. Or l'actualité nous apprend que non seulement des groupes terroristes appellent au meurtre des caricaturistes et de ceux qui ont publié leurs œuvres, mais que différentes organisations arabo-musulmanes très officielles ont émis de véritables fatwas contre les mêmes personnes.

Nous savons également que des gens comme Taoufic Mathlouti cherchent à loger les responsables de France-Echos depuis leur base arrière dans les pays du Golfe. Lui-même avait annoncé sur sa radio communautaire que "la traque a commencé", et nous avons plusieurs indices qui confirment cette chasse à l'homme. Les menaces contre France-Echos parues dans un journal saoudien sont de même nature.

Plus récemment, les habitués de France-Echos ont participé à la dénonciation des méthodes crapuleuses de Présence Musulmane dans les réservations de salles à Strasbourg pour des conférenciers islamistes. Quand il s'est agi du prêcheur antisémite et négationniste Hassan Iquioussen, ce n'était que du menu fretin. Mais quand la semaine dernière nous avons dénoncé les mêmes méthodes à propos de Tariq Ramadan, nous avons pris le risque de nous mettre à dos une personnalité controversée de premier plan, qui possède de nombreux réseaux et appuis politiques et financiers dans le monde entier, et pas seulement dans le monde musulman.

Autrement dit, nous savons qu'avec les fous d'Allah, nous n'avons pas affaire à des enfants de chœur. Se mettre à dos le pouvoir chiraquien pourrait nous valoir au plus des ennuis policiers ou judiciaires abusifs, ou des intimidations comme en ont connus d'autres webmasters. Se mettre à dos les gauchistes peut nous valoir un cassage de gueule ou de bagnole. Mais quand on s'attaque à des islamistes ou à leur prophète, les méthodes de l'adversaires sont celles du jihad. Ce sont des attentats, des tortures, et des mises à mort, souvent par égorgement, comme pour Théo Van Gogh. Mahomet lui-même fit massacrer ses adversaires, que ce soit de simples poètes ou poétesses qui raillaient ses coraneries, ou des tribus juives entières qui refusèrent de lui faire allégeance.

Nous avons certainement sous-estimé ces risques, malgré les menaces de mort qu'ont reçu France-Echos ou des responsables d'autres sites internet dénonçant l'islam. Mais nous devons aujourd'hui les mesurer avec plus de précision et prendre les mesures de protection qui s'imposent, alors même que des fatwas de condamnation à mort visent des personnes qui n'ont guère plus critiqué l'islam ou blasphémé que notre site. Sur internet, de "simples" musulmans annoncent par exemple leur intention de commettre au Danemark des attentats-suicides "comme à Londres ou Madrid". Quand des gens sont prêts à tuer des dizaines de femmes et d'enfants n'ayant nullement participé à ces caricatures islamophobes ou à leur diffusion simplement parce que leur Coran et leur prophète leur ont dit d'exterminer tout ennemi de l'islam, on peut imaginer ce qu'ils peuvent faire aux auteurs islamophobes ou à ceux qui les publient. Combien de fois ont-ils tenté de tuer Salman Rushdie ! Combien de fois ont-ils tenté de tuer Ayan Hirsi Ali ! Pour Théo Van Gogh, ils ont réussi. Et quand on voit que sur des forums d'oumma.com pourtant présentés par France 3 comme "modérés", des musulmans et des musulmanes de France approuvent l'égorgement du cinéaste hollandais ou les menaces contre son amie apostate, on mesure encore mieux à quel genre d'individus nous avons affaire, et combien les candidats musulmans au meurtre peuvent être nombreux y compris en France.

Nous ne plierons pas devant le terrorisme musulman, mais nous ne prendrons pas de risques inutiles. Jusqu'à présent nous n'avons pas jamais eu à subir de violence contre nos personnes, malgré les menaces de mort, la haine des mejlissiens, la "traque"de Mathlouti, les délires de la presse saoudienne et des sbires de Tariq Ramadan, et la constitution d'un épais fichier sur tous les opposants français à l'islam par le converti Thomas Milcent. Mais Théo Van Gogh non plus n'a pas vu ses égorgeurs s'approcher avant de succomber sous leur torture.

Entre ces risques réels pour nos vies, la levée de bouclier (et de sabres) contre des caricaturistes danois, et le harcèlement technique contre France-Echos, quel est le rapport ? Il est double. Tout d'abord, il y des différences de degrés et de méthodes mais pas de nature entre ces actes. Dans tous les cas, il s'agit de réactions de barbares qui n'ont aucun sens de la tolérance, de la démocratie, du droit à la liberté, et qui puisent leurs ordres de détruire ou de tuer dans un livre présenté comme parole divine, et mis en pratique par le plus sanguinaire des gourous "religieux". Leur motivation, c'est une vie éternelle paradisiaque que leur Coran et leurs idéologues promettent à ceux et celles qui exterminent les adversaires de leur fureur idéologisée.

L'autre relation entre la panne et les menaces contre les personnes montre deux avantages de la suspension temporaire de France-Echos. Le premier est de nous indiquer que nous comptons pour nos ennemis à tel point qu'ils veulent nous faire taire de différentes manières, ce qui démontre notre force. Le second, c'est de nous faire revenir sur terrer, et au vu de l'actualité récente, de nous rappeler que nous avons affaire à des crapules et des tueurs fanatisés et non à des opposants politiques ou philosophiques normaux.

En mai 2005, je recevais l'e-mail suivant : " GROS FILS DE PUTE si je t'attrape je NIQUE TA SALOPE DE MERE J'ENCULE TON PD DE PERE ET JE t'exécute salope puis j'enverrais ta vidéo comme le font si bien mes amis irakiens aux fils de putes comme toi. Tu sais courageux qu'il ait possible de remonter à ton nom grâce à ton adresse de messagerie gros fils de pute. Alors un conseil évite de vomir ta merde batard, ta haine c'est parce que j'ai peut être baisé ta mère, ta soeur, ta tante ou un ou une de tes proches gros fils de chiens. Je te promets que si je t'attrape salope je t'égorge comme un cochon que tu es et j'envoie ta vidéo à tes collègues pour la publier sur votre site de FILS DE PUTE. A bonne entendeur NIQUE BIEN TA MERE. "

Certes l'imbécile qui a écrit ça n'est pas passé à l'acte (sinon je le saurais), mais d'autres le font chaque jour au nom de la même idéologie musulmane.

Profitons-en pour corriger le tir.

Le fonctionnement des boîtes aux lettres en @france-echos.com est également suspendue, donc inutile de nous écrire à ces adresses. Merci à eurologis.com pour l'hébergement de cette page provisoire d'explication. Si la panne devait durer, soit pour des raisons techniques, soit pour des besoins de compléments d'enquête sur les pirates et ceux qui nous "traquent"et nous menacent, nous mettrons en place une solution de remplacement et de contact temporaires.

Et profitons tous de cet intermède forcé pour refaire le plein d'énergie, car nous en aurons besoin pour faire face aux toutes dernières déclarations de guerre islamiques : triomphe des terroristes en Palestine, Iran préparant une Shoah nucléaire, appels au meurtre contre des caricaturistes, jihad des banlieues et intifada des écoles, "indigestes" anti-République, haros sur les soupes au porc… Là encore, les outils et les cibles changent, mais l'objectif et le moteur sont les mêmes : imposer l'islam au monde entier, de gré ou de force et par tous les moyens, comme l'enseignent les gourous de l'UOIF qui sont les mêmes que ceux du Hamas ou de Tariq Ramadan.

Ce sera aussi l'occasion de repenser aux rôles et aux moyens de France-Echos. Nous avons peut-être été trop sourds à ceux qui demandaient des contacts et des actions locales, ou une structure plus militante. Maintenant qu'une masse critique de nos compatriotes est consciente des dangers de l'islam, nous devrons certainement consacrer davantage nos maigres moyens à organiser la résistance et à lui donner des informations plus opérationnelles et moins redondantes. Sans doute qu'à titre personnel, je redoutais ce nouveau virage à prendre malgré les conseils très amicaux que j'ai reçus. N'ayant pas les compétences nécessaires, je n'ai pas saisi l'importance de cette nouvelle étape et je ne voyais pas comment procéder pour y arriver. Mais errare humanum est, et je n'hésiterai plus à passer le relai à des gens plus chevonnés dans ces tâches organisationnelles. Là encore, tirons leçon de l'ennemi : lui, c'est dans les mosquées qu'il apprend ou prépare le jihad de terrain (et pas virtuel), et c'est dans la rue et les écoles qu'il le pratique. Evidemment, nous ne pratiquerons jamais la guerre sainte. Mais la rue et les écoles, c'est NOTRE territoire et nous devrons l'occuper, pour reconquérir pied à pied notre pays.

La suspension de France-Echos peut nous servir d'avertissement. Il est facile pour l'adversaire islamiste de démolir à distance ou de saboter un site internet. Il lui serait bien plus difficile d'infiltrer ou d'éradiquer un réseau d'hommes de femmes de terrain qui se connaissent. Evidemment, toute tentative d'organiser des actions de résistance, même pacifistes et légales, suscite aussitôt un intérêt plus que pressant des autorités, comme l'ont démontré les soupes au cochon. Mais après tout, on n'est pas obligé de dire où et quand ont lieu les distributions de soupe par exemple ! Et on a quand même encore le droit de se réunir et de se parler en privé en France. Ou de se réunir et se parler en privé sur internet !

C'est peut-être ce type de réseaux amicaux et informels qu'il conviendra de privilégier plutôt qu'un site centralisé et fragile. Moins perméable au piratage et à l'infiltration, ils présentent également l'avantage tactique de la redondance. Comme internet est saturé d'informations ou d'actualités contre l'islam, nos nouvelles recrues se font surtout par le bouche à oreille. Parrainer un proche pour une lettre de diffusion privée, c'est aussi simple que de lui donner l'adresse d'un site internet. Et puis le caractère privé de ces réseaux amicaux les ferait échapper au harcèlement cher aux inquisiteurs "droitsdelhommistes", dont les pouvoirs vont être renforcés par les lois totalitaires sur "l'égalité des chances". Quand la répression devient de plus en plus vichyste alors que des fous d'Allah veulent égorger ceux qui leur résistent, il faut bien s'adapter ! Les Juifs qui avaient échappé aux rafles continuaient de fêter Hanoukka sous la botte nazie, mais ils n'exhibaient plus leurs chandeliers en public.

Prenons l'exemple de la conférence annulée de Tariq Ramadan à Strasbourg. Plus la peine de présenter le personnage : on trouve sa "bio" même à la FNAC et de toute façon il suffit qu'il passe à la télé pour que les gens constatent qui il est. Présence Musulmane, on connaissait leur méthodes et on ne va pas apprendre à grand monde que les islamistes sont menteurs et crapuleux. Or ce qui était important, c'était de prévenir le directeur de la salle du piège tendu, et pour cela il a suffit de quelques e-mails ou coups de téléphone, avec les adresses des quelques pages web (de sites islamistes, pas des nôtres) prouvant la supercherie. D'ailleurs, des "résistants" qui ont joué un grand rôle dans cette affaire ont été prévenus non pas en lisant le premier article de France-Echos sur le sujet, ni même par courriel, mais par téléphone, de bouche à oreille ! Donc quelques listes de diffusion privées auraient été aussi efficaces qu'un seul site public et célèbre comme le nôtre pour cette action. Evidemment, France-Echos a eu le plaisir d'annoncer publiquement l'issue heureuse de cette affaire ! Mais après tout, même saphirnet.info et oumma.com l'ont annoncé à sa manière, et comme de toute façon les internautes savent décoder leur takia, autant leur laisser cette part du boulot. A défaut, il suffisait de faire un seul article, court, pour expliquer toute l'affaire une fois finie, au lieu d'en faire plusieurs (comme je l'ai fait) et qui sont redondants.

Prenons l'exemple des derniers articles dénonçant le caractère vichyste des articles sur la Halde et les testings dans le projet de loi soumis aux députés. L'un provient d'une lettre de diffusion, je crois, et l'autre est de ma plume. Mais pour le moment, les gens à qui on doit signaler et expliquer ces dérives, ce sont les parlementaires qui risquent de les voter. Donc un courriel circulaire à tous les députés aurait été plus ciblé que deux articles sur un site "tous publics". Ca n'empêcherait peut-être pas tel ou tel député de voter ces lois liberticides, mais au moins il aura été prévenu des conséquences. Et puis cet envoi ciblé aurait sans doute provoqué la réaction de quelques députés "résistants", qui, par contre, mériteraient une juste publicité.

Prenons enfin les dessins de Porkinette. Pour des raisons évidentes de chasse aux sorcières, et également pour ne pas effaroucher certains lecteurs, notre illustratrice auto-censure son talent. Comme d'autres rédacteurs d'ailleurs. Une diffusion par une multitude de listes privées toucherait les mêmes lecteurs, tandis que l'auto-censure ne se justifierait plus : le caractère privé de la correspondance le fait échapper à la loi de 1881 chérie par le Mrap et la LDH, et les dessins les plus osées ne seraient envoyés qu'aux oreilles les moins chastes. Ce qui n'empêcherait nullement que les meilleurs dessins soient repris, comme maintenant, par d'autres sites résistants.

Certes, le public qu'on toucherait alors, par internet ou autrement, serait peut-être moins large que celui qui lit France-Echos (et encore, je n'en suis pas sûr). Mais il serait bien plus ciblé sur des personnes efficaces, soit parce qu'elles sont militantes et répondent à des appels à l'action, soit parce qu'elles sont des relais d'information. Je ne mésestime pas du tout internet, qui a certainement permis la victoire du Non au référendum sur la Constitution européenne alors que la propagande officiel traitait les nonistes comme des moins que rien, oui qui a fait triompher la "Française d'en bas" Magalie à la Star Ac alors que les médias ont tous misé sur ses concurrentes. Mais les meilleurs plaidoyers (et les plus efficaces) pour le Non étaient sur des "blogs" inconnus jusqu'alors, et la consigne de vote pour Magalie s'est faite soit par inondation sur des forums fréquentés par les jeunes, soit par transmissions de courriels.

Francis Percy Blake


Haut
  
Répondre en citant  
MessagePublié: 07 Fév 2006, 11:29 
France-Echos est revenu. C'est ici : http://www.france-echos.com

Coranix.com a été suspendu... pour les mêmes raisons que France-Echos : harcèlement par Internet !


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 15 Fév 2006, 23:35 

Enregistré le: 09 Jan 2006, 08:30
Messages: 26
Voici le texte en question :

Citation:
VIVE LE CORAN ! C’EST L’ARME ABSOLUE CONTRE L’ISLAM
Après la lecture de cet argumentaire, vous ne pourrez plus dire sans une totale mauvaise foi que l’islam est une religion comme les autres, qui prône l’amour, la tolérance et la paix !

1. ISLAM, CORAN, HADITHS ET SUNNA
L’islam est un système religieux, politique, juridique et social initié au VIIe siècle par Mahomet, qui se déclare être le dernier prophète et donc LE prophète à qui Allah aurait transmis ses préceptes par l’entremise de l’ange Gabriel. Ces préceptes sont compilés dans le Coran. Ce Coran, fixe, immuable, non interprétable est formé de 114 chapitres appelés sourates et chaque sourate est formée d’un nombre variable de phrases appelées versets. Les sourates et les versets sont numérotés de manière
standard depuis 1923, par exemple [4:34] désigne le verset 34 de la sourate 4. Il est à noter que Mahomet entendait les paroles de l’ange Gabriel pendant des crises mystiques ! « Les témoins disent qu’il (Mahomet) avait des syncopes au cours desquelles il avait de l’écume aux lèvres et des rugissements analogues à ceux d’un jeune chameau » (Mizanu’l Haqq, p. 345).
En plus de leur livre saint, les musulmans prennent aussi pour modèle Mahomet en s’inspirant de ses actes et paroles rapportés entre le VIIIe et le Xe siècle par les traditionnistes, Bukhari, Muslim, Daoud, Muwatta et d’autres encore dans les hadiths (les dires), qui forment la Sunna (tradition).
Notre propos est de prouver, en s’appuyant sur les hadiths et un Coran largement accepté par les musulmans, le Coran traduit en français par Hamidullah, qui est aussi celui que l’on trouve sur le site de l’UOIF, que l’islam est violent dès ses origines, qu’il est inégalitaire et discriminatoire envers les femmes, les non-musulmans, les homosexuels, etc., et qu’en fait, l’islam rejette et combat tout ce qui n’est pas lui-même.
C’est une idéologie qui instrumentalise une religion avec le but de soumettre par la persuasion ou le sabre tous les non-musulmans du monde. D’ailleurs islam veut dire soumission en arabe et musulman soumis. Bien sûr les musulmans ne partagent pas cette analyse, d’où cet argumentaire ayant pour objectif de les contrer à l’aide de leur propre Coran et ainsi de montrer que l’islam est incompatible avec la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, qui est constitutive de notre Constitution.

2. TACTIQUE ET DIALECTIQUE (GRANDES LIGNES) CONTRE L’ISLAM
a) Un point fondamental. Ne soyez jamais étonné qu’un musulman mente par omission ou par action, dissimule ou falsifie car c’est une presciption coranique. Quand il s’agit de développer l’islam, tous les coups sont permis. La taqqya, qui s’écrit aussi takia (dissimulation), est un devoir pour les croyants en situation d’infériorité (= de minorité). Par contre, dès que le rapport de force s’inverse, alors le musulman peut envisager l’agression : « Ne faiblissez donc pas et n'appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts, qu'Allah est avec vous, et qu'Il ne vous frustrera jamais [du mérite] de vos oeuvres. » [47:35].
On trouvera 2 exemples de cet « art de la taqqya » aux adresses suivantes :[url]http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=7296[/url] ou [url]http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=1498[/url]
b) Quand on s’oppose à un musulman qui prétend que l’islam est une religion de tolérance, de paix et d’amour en lui citant quelques sourates violentes, misogynes, antichrétiennes ou antijuives et qu’il est à court d’arguments il finit toujours par dire au bout du compte «… oui mais le Coran, pour le comprendre, il faut le lire en arabe. »
La parade est simple : si tel était le cas, alors un converti français, sauf s’il lisait l’arabe, ce qui doit être extrêmement rare, serait une personne qui adopterait une religion dont il serait incapable de lire un traître mot du livre saint ! Ce n’est pas tenable, donc le musulman doit bien reconnaître implicitement qu’il existe des traductions du Coran en français acceptables
pour un mahométan, ne serait-ce que celle de l’UOIF qu’on ne peut soupçonner d’être islamophobe et que l’on peut lire à l’adresse http://www.uoif-online.com. Ensuite il reste à le contredire avec les sourates de « son » Coran.
c) Il faut aussi réfuter l’argument récurrent utilisé par des musulmans qui souvent n’ont jamais lu le Coran, ainsi que par des Français ignares en islamologie qui jouent les idiots utiles de l’islam et qui affirment que l’islam est une religion comme les autres et donc que les musulmans ont les même droits que les adeptes des autres religions. Il faut objecter à cette affirmation que de nombreux versets incitant au meurtre figurent dans le Coran (aller au paragraphe 4 pour des exemples)
ou encore lire les hadiths où le messager d’Allah, Mahomet lui-même, commandite de nombreux assassinats. Donc l’islam ne saurait être considéré comme une religion comme les autres.
d) A la longue liste de versets du Coran appelant clairement au meurtre des mécréants, les musulmans rétorquent souvent qu’ils ne faisaient que répliquer, que se défendre face aux attaques des « méchants » polythéistes. On reconnaît déjà à cette époque la posture victimaire des musulmans. Il faudrait donc croire que les arabo-musulmans ont conquis d’immenses territoires au nom d’Allah, uniquement en se défendant et parce que les autres peuples les attaquaient. Pour se convaincre au contraire de l’arrogance et de l’agressivité du chef de guerre Mahomet, il suffit de lire les lettres missionnaires qu’il envoyait aux différents chefs ou rois, pour les « inviter » à embrasser l’islam : aux chefs des tribus d’Arabie, aux rois de Byzance, de Perse, d’Abyssinie, etc. Voici la « lettre d’invitation » au peuple d’Oman : « Paix soit sur celui qui suit le chemin droit ! Je vous appelle à l'islam. Acceptez mon appel, et vous serez indemne. Je suis le messager de Dieu envoyé à l'humanité, et l'annonce sera effectuée sur les mécréants. Si, donc, vous vous identifiez à l'islam, j'accorderai la puissance sur vous. Mais si vous refusez d'accepter l'islam, votre puissance disparaîtra, mes chevaux camperont sur l'étendue de votre
territoire et nous régnerons en votre royaume. Signé : Mahomet, messager de Dieu ».
e) Il faut aussi savoir que 2 versets peuvent se contredire, mais Allah, étant omniscient et infaillible, a tout prévu. Dans un tel cas il a développé la doctrine des versets abrogeants (nasikh) et des versets abrogés (mansukh) qui consiste à décider que le verset le plus récent annule le plus ancien et donc qu’un verset médinois ou post-Hégire peut annuler, en cas de contradiction, un verset mecquois ou pré-Hégire. L’ Hégire désigne la période où Mahomet a été chassé de la Mecque pour aller se réfugier à Médine. Pour preuve de ce qui précède, on peut citer les deux versets : « si nous abrogeons un verset quelconque ou que nous le faisons oublier, nous en apportons un meilleur ou un semblable. Ne sais-tu pas qu’Allah est omnipotent ? » [2:106] et « Quand Nous remplaçons un verset par un autre – Et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre – ils disent : "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas. » [16:101].
Donc ne vous laissez pas désarçonner quand un adepte d’Allah vous cite un verset tolérant car il est vraisemblablement abrogé et rendu obsolète par un verset médinois. Sinon vous pourrez toujours lui opposer de nombreux versets violents.
Si l’islam était pacifique il ne devrait pas y avoir un seul verset violent dans le Coran... or des mots tels que « tuer », « combattre » ou « jihâd » y apparaissent des centaines de fois !

3. CHOIX DU CORAN

Nous avons déjà signalé tout l’intérêt que représente pour nous de choisir un Coran en français agrée par les musulmans euxmêmes.
C’est donc le Coran d’Hamidullah qui servira de référence dans la suite et uniquement celui-là. Le site http://www.coranix.com est très utile pour quelqu’un désirant se cultiver sur le Coran et l’islam. Toute personne éprise de rigueur aura le loisir de vérifier nos dires en consultant Internet ou en se procurant le Coran d’Hamidullah en version papier.
Remarque importante sur le Coran : le Coran (« récitation » en arabe) est moins un texte que la récitation de ce texte en arabe. C’est donc, pour les non-arabophones, une longue suite de sons appris par coeur, dans des « écoles coraniques » (madrassa, où le musulman apprend à haïr l’Occident). Il s’agit donc d’un véritable bourrage de crâne, un lavage de cerveau auquel le musulman est soumis souvent dès l’âge de 4 ans !

4. ANGLES D’ATTAQUES CONTRE L’ISLAM

Dans ce qui suit, quand les mots « les » ou « ils » ne seront pas précisés ils désigneront tous ceux qui ne sont pas soumis à Allah : les Juifs, les Chrétiens, les hérétiques, les infidèles, les associateurs, les polythéistes et les mécréants.
a) Appels au meurtre dans le Coran
[2:191] Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous on chassés : l'association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.
[4:89] Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur.
[4:91] Vous en trouverez d'autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu.
Toutes les fois qu'on les pousse vers l'association (l'idolâtrie) ils y retombent en masse. (Par conséquent,) s'ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains (de vous combattre), alors, saisissez les et tuez-les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné une autorité manifeste.
[5:33] La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas ; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment.
[8:12] Et ton Seigneur révéla aux anges: « Je suis avec vous : affermissez donc les Croyants. Je vais jeter l'effroi dans les coeurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous (décapitation) et frappez-les sur tous les bouts des doigts.
[8:17] Ce n'est pas vous qui les avez tués : mais c'est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n'est pas toi qui lançais : mais c'est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d'une belle épreuve de Sa part ! Allah est Audient et Omniscient. Autrement dit c’est l’absolution par avance pour un meurtrier pour peu qu’il tue un infidèle au nom d’Allah.
[9:5] Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salât et acquittent la Zakát, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
[17:33] Et, sauf en droit, ne tuez point la vie qu'Allah a rendu sacrée. Quiconque est tué injustement, alors Nous avons donné pouvoir à son proche [parent]. Que celui-ci ne commette pas d'excès dans le meurtre, car il est déjà assisté (par la loi). Donc selon le Coran il existe des raisons tout à fait valables, conformes au droit, de tuer.
[33:61] Ce sont des maudits. Où qu'on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement.
[47:4] Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru, frappez-en les cous (décapitation). Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions.
b) Haine contre les Juifs, les Chrétiens et les infidèles
[5:51] Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.
[9:30] Les Juifs disent : « Uzayr est fils d'Allah » et les Chrétiens disent : « Le Christ est fils d'Allah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse ! Comment s'écartent-ils (de la vérité) ?
[5:14] Et de ceux qui disent: « Nous sommes Chrétiens », Nous avons pris leur engagement. Mais ils ont oublié une partie de ce qui leur a été rappelé. Nous avons donc suscité entre eux l'inimitié et la haine jusqu'au Jour de la Résurrection. Et Allah les informera de ce qu'ils faisaient.

Dans les hadiths, on peut facilement faire une « moisson » de propos antijuifs et antichrétiens parfois très violents comme :« Un groupe des Banû Israel (fils d’Israël) était perdu. Je ne sais pas ce qui leur est arrivé, mais je pense qu’ils se sont transformés en rats. » (Récit d’Abu Huraira, Muslim XLII 7135 et Bukhari LIV 524).
c) Les 3 inégalités fondamentales de l’islam

Le musulman est supérieur au non-musulman
[3:110] Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes, vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre (Chrétiens et Juifs) croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d'entre eux sont des pervers.

L’homme est supérieur à la femme
[4:34] Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez
plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

Le maître est supérieur à l’esclave
L’islam n’a pas encore abrogé l’esclavage, encore pratiqué en Arabie saoudite et au Soudan où la traite des Noirs est encore d’actualité, comme l’atteste le témoignage poignant d’un Soudanais noir et chrétien, nommé Simon Deng, réduit en esclavage par le régime arabe islamiste de Khartoum, témoignage recueilli par la journaliste Caroline Fourest, que l’on peut trouver sur le Web : http://www.occidentalis.com/article.php?sid=2738. Si l’islam n’a pas aboli l’esclavage (le peut-il ?) c’est tout simplement que son objectif est d’établir le califat mondial où les non-musulmans auraient le choix entre la conversion, la mort ou, dans le meilleur des cas, la dhimmitude http://www.coranix.com/108bis/index.htm).

d) Peine de mort pour celui qui quitte l’islam
« Mais sans aucun doute je les aurais tués puisque le Prophète a dit : si quelqu’un (un musulman) s’écarte de sa religion, tuezle.» (Récit d’Ikrima, Bukhari LII 260). Vous en connaissez beaucoup de religions qui appellent à tuer celui qui désire la quitter ?

5. MAHOMET, LE « BEAU MODÈLE »

On ne peut pas terminer sans parler de ce drôle de « prophète » pour cette drôle de « religion ». Quelques traits du caractère de celui que tout bon musulman se doit d’imiter, trouvés dans les hadiths ou le Coran :
Mahomet était un tortionnaire
« Quand l’apôtre d’Allah eut coupé les pieds et les mains de ceux qui avaient volé ses chameaux et qu’ils leur eut enlevé les yeux avec des clous chauffés au feu, Allah le gronda et il révéla : la punition de ceux qui font la guerre à Allah et à son apôtre et qui les affrontent avec toutes leurs forces pour semer la discorde sur la terre sera l’exécution (par décapitation) ou la crucifixion. » (Récit d’Abu Zinad, Dawud XXXVIII 357).
Mahomet était un assassin
« L’apôtre d’Allah a lapidé à mort une personne de la tribu des Banû Aslam, un Juif et sa femme. » (Récit de Jabir Abdullah, Muslim XVII 4216).
Mahomet les aimait jeunes « Khadija (première femme de Mahomet) est morte 3 ans avant que le Prophète parte à Médine. Il y est resté environ deux ans et il se maria ensuite avec Aïcha qui était une fillette de 6 ans ; elle était âgée de neuf ans quand il a consommé le mariage. » (Récit du père de Hisham, Bukhari LVIII 236).
Mahomet était un pillard« Quand l’apôtre d’Allah avait l’intention de conduire une expédition de pillage, (ghazw ou ghazwa en arabe, ce que l’on traduit en français par razzia – dans le cas du Prophète, un tel pillage constituait un aspect du jihâd) il employait une formule équivoque pour faire croire qu’il allait dans une autre direction. » (Récit de Ka’b ibn Malik, Bukhari LII 197). « Au nom d'Allah le Très Miséricordieux. Ils t'interrogent au sujet du butin. Dis : "Le butin est à Allah et à Son messager."
Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants. » [8:1].

Tel est l’islam depuis quatorze siècles ! C’est une idéologie qui vise à soumettre l’humanité au même titre que le nazisme ou le communisme. L’islam est donc incompatible avec la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen constitutive des lois de notre République. Liste des 28 sourates médinoises ou post-Hégire : 2-3-4-5-8-9-13-22-24-33-47-48-49-55-57-58-59-60-61-62-63-64-65-66-76-98-99-110. Les autres sont les 86 sourates mecquoises ou pré-Hégire. On peut trouver les hadiths (en anglais) à l’adresse [url]http://www.usc.edu/dept/MSA/reference/searchhadith.h[/url]tml, qui est le site Web de la Muslim Students Association of South California University (MSA-USC).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 17 Fév 2006, 11:56 
A l'attention de Carlos et de Zebulon :wink:
Une grave erreur (Muwatta) s'était glissée dans l'argumentaire. Mais le reste , les citations du Coran en particulier, me semble juste.
Attention il ne s'agit pas de partir en guerre contre une religion mais de dénoncer ce qui est dangereux dans cette religion. La frontière est ténue, mais il faut la respecter . A vouloir trop prouver on ne prouve plus rien du tout. :wink: :wink: Mais c'est bien fait et je félicite le ou les auteurs de cet argumentaire. (A envoyer à Max Gallo ..aussi )

A l'attention des auteurs de l'argumentaire, J'ai vérifié les citations du Coran et ajouté l'autre numérotation. J'ai enlevé un nom pour les recueils de hadiths( Muwatta= chemin aplani" désigne en fait une oeuvre , le célèbre ouvrage de Malik ibn Anas, qui aurait fondé l'école malékite) et ajouté quelques noms d'auteurs de hadîths : ce n'est presque rien. Tout le travail , c'est vous qui l'avez accompli. Ne citez pas mon nom. Je l'ai fait dans le cadre du site Liberty Vox. Et France-Echos s'était montré solidaire quand des internautes "malades" avaient envoyé des menaces concernant ma personne. Son combat mérite d'être soutenu . :lol:


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 17 Fév 2006, 12:19 

Enregistré le: 15 Fév 2006, 18:13
Messages: 32
Chère Madame Delcambre,
Il en sera fait selon votre désir et nous ne citerons pas votre nom. Encore merci pour votre disponibilité et pour l'erreur que vous nous avez signalée. Je reviens vers vous madame Delcambre car j'ai oublié de vous demander si la liste des 28 sourates médinoises est exacte car je ne retrouve plus la source de cette information
Cordialement,
zebulon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 17 Fév 2006, 14:07 
Tel est l’islam depuis quatorze siècles ! C’est une idéologie qui vise à soumettre l’humanité au même titre que le nazisme ou le communisme. L’islam est donc incompatible avec la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen constitutive des lois de notre République. Liste des 28 sourates médinoises ou post-Hégire : 2-3-4-5-8-9-13-22-24-33-47-48-49-55-57-58-59-60-61-62-63-64-65-66-76-98-99-110. Les autres sont les 86 sourates mecquoises ou pré-Hégire. On peut trouver les hadiths (en anglais) à l’adresse http://www.usc.edu/dept/MSA/reference/searchhadith.html, qui est le site Web de la Muslim Students Association of South California University (MSA-USC).[/quote][/quote]
*Les versets portent un numéro . Le premier est l'édition du Caire . Mais le deuxième est celui de l'édition Flügel très souvent utilisée encore en Europe . Ceci est important pour certaines traductions du Coran. Quand il n'y a qu'un seul numéro cela veut dire que les numéros sont identiques dans les deux éditions.[/quote]

Pour répondre à votre question concernant la classification des sourates en mecquoises ou médinoises, j'ai vérifié. C'est excellent.
Néanmoins certains chercheurs, tels Jacqueline Chabbi considèrent que la sourate 13 et la sourate 55 sont des sourates mecquoises. Vous pouvez le mentionner . C'est dans"Le Seigneur des Tribus. L'Islam de Mahomet ", Editions Noêsis, 1997, "tableau des sourates dans la vulgate coranique" , p 415


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 17 Fév 2006, 17:18 

Enregistré le: 15 Fév 2006, 18:13
Messages: 32
Merci beaucoup pour toutes ces précisions


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 548 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 37  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Feedfetcher et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com