LibertyVox • Voir le sujet - L'Europe assiégée
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 18 Aoû 2019, 20:41

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: L'Europe assiégée
MessagePublié: 18 Oct 2005, 09:10 
Swiss cheese & chocolate

Enregistré le: 06 Mai 2005, 09:35
Messages: 866
Localisation: CH
L'Europe assiégée
par Daniel Pipes
New York Sun
18 octobre 2005


Deux développements récents illustrent de manière spectaculaire le problème d'immigration qui menace l'Europe.

L'un concerne un gang accusé d'avoir fait passer en Grande-Bretagne quelque 100 000 immigrants illégaux, essentiellement des Kurdes turcs. Ces émigrants économiques ont payé entre 3000 et 5000 livres pour franchir des trajets complexes et dangereux. The Independent explique: «Leur voyage durait plusieurs semaines et passait par des caches, des compartiments secrets de camions et, dans certains cas, des vols vers des aérodromes du sud-est.»

Un responsable de la police britannique confirme: «C'est un voyage tortueux, très inconfortable et plein de dangers, mais ils sont fermement décidés à venir ici, en raison de l'attrait particulier que représente la communauté turque établie à Londres.»

Les Turcs ne sont de loin pas les seuls à souhaiter entrer en Europe. Le deuxième développement porte sur des vagues d'Africains totalement démunis venus du sud du Sahara et tentant de franchir des clôtures pour pénétrer dans deux minuscules enclaves espagnoles de la côte méditerranéenne du Maroc: Ceuta et Melilla.

Jusque récemment encore, ces vestiges ibériques des croisades faisaient figure de témoins bizarres d'une époque révolue. Mais elles comptent aujourd'hui (avec les Îles Canaries, Lampedusa et Mayotte) parmi les points d'entrée les plus isolés et vulnérables de l'Union européenne et sont devenues de véritables tremplins pour les immigrants illégaux à destination des quatre coins d'Europe.

Melilla est une ville de 60 000 habitants possédant dix kilomètres de frontière avec le Maroc. Celle-ci est protégée par la Légion espagnole et des unités de la Garde civile marocaine, par de hautes clôtures avec des barbelés aiguisés comme des rasoirs et par les dernières technologies du domaine (capteurs, détecteurs de mouvement, projecteurs, caméras infrarouges).

L'émigrant africain typique traverse le Sahara pour rejoindre la côte méditerranéenne où il tue le temps en attendant une occasion de passer en territoire espagnol. «Nous en avions simplement assez de vivre dans la forêt», expliqua un jeune homme de Guinée-Bissau. «Il n'y avait rien à manger, il n'y avait rien à boire.»

À la mi-septembre, les Africains commencèrent à attaquer la frontière en masse. Munis d'échelles de fortune faites de branches d'arbres, ils utilisèrent leur poids pour enfoncer les clôtures. Pour reprendre les termes de l'un d'entre eux, «Nous allons en groupe et nous nous précipitons tous ensemble. Nous savons que certains passeront, que d'autres seront blessés et que peut-être que d'autres mourront, mais nous devons passer, coûte que coûte».

La tactique fonctionne. Lorsque plus de 1000 personnes tentèrent de pénétrer dans Melilla d'un seul coup, en septembre, on estime que 300 parvinrent à franchir la frontière. Au début octobre, une foule de 650 personnes se jeta sur la clôture et il semble que 350 d'entre eux aient atteint leur objectif. «Nous sommes tout simplement trop nombreux» pour être stoppés, résuma un Malien. Les estimations font état de 30 000 autres Africains qui attendent leur tour.

La confrontation a des airs de bataille rangée. Les Africains jettent des pierres aux forces de sécurité qui répliquent avec des baïonnettes, des fusils de chasse et des balles en caoutchouc. Les assauts ont fait une douzaine de victimes parmi les Africains, certains piétinés dans la ruée vers le territoire espagnol, d'autres abattus par les policiers marocains.

Finalement, Madrid sut convaincre Rabat de sévir contre le reste des Africains en attente et quelque 2000 d'entre eux furent renvoyés par avion dans leur pays d'origine tandis qu'un millier d'autres furent exilés dans le désert du sud du Maroc, loin des enclaves espagnoles. L'opération fut brutale – les Africains furent largués dans une nature hostile pratiquement sans aucune aide. Mais le message a passé. «Je vais rentrer maintenant», dit ainsi un autre Malien, en larmes. «Je ne vais pas faire une autre tentative. Je suis épuisé.»

Les moyens de communication et de transport modernes incitent toujours davantage les Turcs, les Africains et d'autres (tels que les Mexicains) à quitter leur terre natale, si nécessaire au prix de risques extrêmes, pour rejoindre le presque paradis occidental. En réaction, les Européens montrent les dents, ignorant les vœux pieux multiculturalistes tels que cette déclaration de Kofi Annan, estimant qu'«il est important que nous ne faisions pas de tentatives futiles pour empêcher les gens de traverser les frontières. Cela ne marchera pas.»

Mais la fermeture des frontières est bel et bien à l'ordre du jour. Ce n'est probablement plus qu'une question de temps pour que d'autres États occidentaux suivent l'exemple de l'Espagne et de [url=http://fr.danielpipes.org/article/1806]l'Australie[/url] et recourent pour cela aux forces militaires.

Des réseaux géants de contrebande et des vagues humaines assaillant des positions fortifiées constituent la manifestation la plus crue d'un dilemme profond et croissant: comment des îlots de paix et de prospérité pourront-ils subsister dans un océan de guerres et de privations, comment une population européenne déclinante pourra-t-elle préserver sa culture historique et comment des États comme la Turquie, le Mali ou le Mexique pourront-ils résoudre leurs problèmes et non plus les exporter.

Mais aucunes solutions ne semblent apparaître et il y a tout lieu de penser que ces problèmes vont empirer.
-


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 23 Oct 2005, 08:48 
Les Malheurs de Soufi
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Mai 2005, 20:52
Messages: 457
Localisation: Belgique
[img]http://membres.lycos.fr/lagrandejojo/zabateuse/13.jpg[/img]

Père Ubu.

_________________
Un esprit noble s'adonne principalement à la sagesse et à l'amitié.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 23 Oct 2005, 13:00 
Swiss cheese & chocolate

Enregistré le: 06 Mai 2005, 09:35
Messages: 866
Localisation: CH
La Turquie – «la laisse qui permettra [aux États-Unis] de tenir l'UE au pied»?

Celui-ci, d'article, je suis reconnaissant de ne pas avoir eu à refuser de l'héberger.
-


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 23 Oct 2005, 15:23 
ajm a écrit:
La Turquie – «la laisse qui permettra [aux États-Unis] de tenir l'UE au pied»?

Celui-ci, d'article, je suis reconnaissant de ne pas avoir eu à refuser de l'héberger.
-

En lisant la fin de l'article, j'étais sûre que l'article allait choquer.
Mais là, père Ubu réagit de façon viscérale, en chrétien oriental dont la famille a été massacrée par les Turcs. Or les Turcs ont une position , vis-à-vis d'Israël, que les pays arabes n'approuvent pas. Et les Etats-Unis étant favorables à Israël, l'explication du Père Ubu exprime juste une crainte.
Si vous prenez les chrétiens arméniens, vous aurez une réaction quasi identique.Vous avez remarqué que, pour lui, la Syrie, alaouite , totalement hérétique(par rapport au sunnisme), se montre plus favorable aux chrétiens que ne le sont les Turcs (comme d'ailleurs l'Irak de Saddam Husseïn où les chrétiens étaient relativement protégés ).
On ne peut pas tout à fait poser l'équation: chrétiens orientaux, juifs sionistes, même combat.Ceux qui l'affirment mentent :D
La position des chrétiens orientaux, vis-à-vis des Etats-Unis, n'est pas du tout la position des juifs sionistes. Parlant d'un journaliste très connu, très médiatisé, chrétien libanais maronite , parent du patriarche Sfeir et que je devais affronter dans un débat pour défendre Bat Ye'or, :arrow: un intellectuel juif , favorable au sionisme , m'a fait la réflexion suivante qui m'a laissée perplexe : "Prenez-garde .Cet homme est très intelligent.Mais croyez-moi, chère amie, les chrétiens orientaux ne nous aiment pas" . J'ai préfère prendre cela comme ..une boutade!
Mais au moment de la guerre du golfe , j'avais lu que les religieuses catholiques palestiniennes (de Nazareth) prenaient violemment parti pour Saddam :twisted: contre les USA. :roll:


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 23 Oct 2005, 17:03 
Swiss cheese & chocolate

Enregistré le: 06 Mai 2005, 09:35
Messages: 866
Localisation: CH
Mais la Turquie n'est pas l'AKP. Et les États-Unis de la guerre froide, avec leurs présidents libéraux, ne sont pas ceux d'aujourd'hui. Et même, les États-Unis sont un pays démocratique, comme on ne sait pas ce que c'est en Europe, où les jeux d'influence contradictoires fonctionnent vraiment. Et la Turquie, en tant qu'alliée des États-Unis, de même qu'en tant que Turquie tout court, a protégé l'Europe du communisme (et de l'Islam, aussi, un peu). L'oublier comme ça n'est pas pardonnable. Comme n'est pas pardonnable d'affubler les États-Unis de ce masque impérialiste de grand guignol qui lui a été taillé par les révolutionnaires et les gauchistes européens.

Et puis les [url=http://www.geocities.com/martinkramerorg/Alawis.htm]Alaouites[/url] sont minoritaires à faire peur en Syrie (70% de Sunnites), et il nous parle de ce patchwork comme d'un bloc national compact.

Bref, là, Ubu mérite sa petite image du gros empoté qui s'empiffre de frites et qui n'y voit goutte. Mais bon, c'est pas grave, juste irritant.
-


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Fév 2007, 16:53 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 30 Avr 2005, 01:16
Messages: 6806
Charles Dalger nous communique cet article:

Jusqu'à quand ?

Jusqu'à quand les peuples d'Europe occidentale, vont-ils supporter sans broncher, l'arrogance de plus en plus agressive des envahisseurs musulmans ? De plus en plus nombreux, les occupants qui s'installent en pays conquis, exigent des vaincus, les privilèges dus aux vainqueurs. Quand assisterons nous enfin aux premières réactions de cette résistance, qui tarde tant à se manifester ?

Chaque pays de la vieille Europe porte sa propre croix.

En France, pays en voie de colonisation avancée, la propagande officielle camoufle comme elle peut, les méfaits quotidiens des occupants. Il faut mettre bout à bout, tous les crimes et délits, enfouis dans quelques lignes, au fin fond de la presse locale, pour se rendre compte de l'ampleur du désastre. Seule la bonne volonté des patriotes qui les signalent à des sites comme France-Echos par exemple, et le travail patient de ceux qui recensent et publient ces informations occultées, permet au public de s'en faire une idée. Les incendies de véhicules et autres dégradations de biens publics et privés, sont désormais quotidiens sur l'ensemble du territoire. Les agressions en bande, contre des particuliers ou les forces de l'ordre, sont en passe de le devenir. Fait nouveau, de plus en plus d'agressions sont mortelles. Mais elles restent de simples faits divers, tant que personne ne contredit.

Un récent séjour en Belgique m'a donné une vision angoissante de la réalité, une sorte de cauchemar éveillé. D'une part, les autochtones, paisibles, aimables, chaleureux, l'air parfois un peu surpris, et à côté, des hordes hirsutes d'envahisseurs. Les femelles toujours tête bâchée, le plus souvent le corps entier, les jeunes mâles, toujours en bande. J'ai assisté à une scène invraisemblable, près de la station de métro du Heysel, l'une de ces bandes, composée de racailles de 15 à 18 ans, insultait en rigolant, deux policiers montés à cheval. Ces derniers impassibles, se contentaient de suivre la bande dans le parc, parmi les promeneurs. A vue d'œil, la moitié des gens croisés dans le quartier du centre de Bruxelles, autour de la place de Brouquere étaient des envahisseurs. Et bien entendu, une prolifération de gargotes à kebab et autres lourdeurs hallal. Du point de vue du lavage de cerveau, la propagande officielle belge est aussi abjecte que la française. Elle est même parfois, plus ouvertement antijuive. Mais, le détail qui fait disjoncter, c'est les affiches dans le métro, d'un machin public incitant les Belges à se montrer encore plus soumis et à se sentir heureux d'être envahis, une authentique histoire belge. Merci aux échonautes belges de nous en envoyer une photo de cette affiche, pour illustrer notre propos.

Nous pouvions espérer qu'avec la nationalité transmise par hérédité, la loi du sang, et non comme en France, par la naissance dans le pays, la loi du sol, les Allemands surmonteraient plus facilement l'invasion islamiste turque. Pourquoi sont-ils donc empêtrés dans des histoires surréalistes, dans lesquelles personne n'ose s'opposer franchement, aux exigences islamiques des envahisseurs ? Certaines enquêtes tendent même à prouver que l'Allemagne héberge la plus puissante structure islamiste dédiée à l'invasion de l'Europe. Cette structure implique des réseaux financiers, sous couverture officielle d'états arabes, Egypte et Arabie Saoudite, en particulier.

L'Espagne gérait relativement bien son voisinage avec le Maroc. La prolifération musulmane y était contrôlée. Et puis il y eut l'effroyable drame de la gare d'Atocha à Madrid. Les gauchistes en ont profité. L'éviction du premier ministre lucide, José Maria AZNAR, et son remplacement par le dhimmi José Luis ZAPATERO, ont non seulement livré l'ex fière Espagne aux visées d'invasion islamiste, mais cela a contribué à faire basculé un peu plus l'Europe, dans la dhimmitude où veut l'entraîner Chirac. Désormais l'Espagne connaît comme la France ses éruptions intempestives de minarets, ses barbus à l'air hagard, ses bâchées et tout le folklore qui les accompagne. Mieux, un peu partout dans le pays, on demande aux Espagnols de renoncer à leurs traditions séculaires, pour ne pas faire de la peine aux gentils envahisseurs. Sinon, ces derniers pourraient se fâcher.

Dernier pays chrétien à avoir sombré dans la "chiraquitude" islamophile, l'Italie le fit modérément. Malgré la présence dans l'entourage du premier ministre démissionnaire Romano PRODI, d'un conseiller ami d'un gang de terroristes islamistes sévissant en Israël. Néanmoins l'Italie connaît comme les autres, sont lot d'incidents petits et grands, directement liés aux envahisseurs laissés en état de nuire. L'Italie héberge une curiosité exceptionnelle, en la personne du Cheikh PALAZZI, chef religieux d'une partie de l'islam italien. Comme son nom l'indique, le Cheikh PALAZZI n'est ni originaire d'orient, ni d'Afrique du Nord. Il fait la promotion d'un islam pacifique, en affirmant que les nombreux appels aux meurtres qui jalonnent le coran, ne sont pas à prendre à la lettre, mais sont à interpréter. Il est pour la reconnaissance d'Israël. Et surtout, mieux que beaucoup de Juifs et que le gouvernement israélien, il est contre le mensonge antijuif d'un pseudo peuple arabe qui exige des droits sur Israël. Inutile de préciser que la position de Cheik PALAZZI est ultra minoritaire. Les musulmans les plus bornés ont mis plusieurs fatwas mortelles sur sa tête, les moins bornés se servent de lui pour la takiya.

Nous passerons aussi pudiquement que rapidement sur les Pays-Bas qui s'enfoncent doucement à la fois dans l'islam et dans la mer du Nord. Ainsi que sur les pays scandinaves, ces derniers n'ont pas encore statué sur leurs contradictions, vis-à-vis des envahisseurs.

Nous connaissons mal la situation des nouveaux pays européens de l'est, sur ce problème. Mentionnons toutefois, l'acharnement des machins onusiens et autres relais de l'islam, contre les malheureux Serbes qui ont eu le cran de se révolter contre l'invasion de leur province du Kosovo par des islamistes. Un prétendu Tribunal International vient de qualifier de "génocide", cette légitime défense. On sombre dans la démence.

Honneur au premier de la classe. Dans la course au premier pays islamique d'Europe, le Royaume-Uni vient de dépasser la francarabia. Certes, chez nous nous avons l'occupant de l'Elysée. C'est lui le vrai moteur de la soumission européenne à l'islam. Il est parfaitement secondé par ses porte-cotons et les experts en propagande. Toutefois, quoiqu'on dise, il n'est mû que par ses intérêts personnels. En Grande-Bretagne, c'est différent. Là-bas, les collabos le sont par conviction profonde. C'est l'ascendant pris par une longue tradition antijuive, qui est à l'origine de l'islamisation radicale du pays. Dans quel autre pays occidental, trouve-t-on un antisémite forcené, ouvertement pro terroriste, maire de la capitale, comme Ken LIVINGSTONE à Londres ? L'héritier de la couronne d'Angleterre lui-même, ne fait plus mystère de ses penchants islamophiles, comme naguère, on avouait des penchants homosexuels, question de mode. Et puis, l'imbroglio proche-oriental du nationalisme arabo-musulman, est une pure réalisation britannique, remontant à la chute de l'empire ottoman. Alors bien sûr, au Royaume-Uni, comme en Espagne, comme en Allemagne, comme en Italie, comme en France, la police veille à empêcher les débordements trop voyants, risquant de gêner l'islamisation douce. Pour cette raison, de temps en temps, nous apprenons le démantèlement d'une filière terroriste et l'arrestation de nazislamistes, dont le tort principal est d'avoir été trop pressés. D'ailleurs, c'est de Grande-Bretagne que vient la mode des nouveaux IPI, ces Islamistes Parfaitement Intégrés. Rendez vous compte, ils ont polis, charmant, bons voisins, bons instituteurs et parfaits terroristes, en même temps. Des perles.

Donc le 21 février 2007, l'islam britannique a fait un grand pas en avant, qui le porte désormais en tête de la conquête de l'Europe. Pour bien mesurer la portée de l'évènement, le principal quotidien islamiste de langue française, lui consacre un long article dans lequel on décèle, outre un peu de jalousie, une certaine concupiscence. Il s'agit d'un catalogue de mesures dans lequel le Conseil Musulman Britannique, demande que l'enseignement public s'adapte aux exigences de la chariah. Toutefois, nous n'avons pas trouvé trace de ces requêtes, dans la presse collabo britannique, en particulier ses deux fleurons, "The Independant" et "The Guardian". Là-bas aussi, la propagande camoufle les manœuvres de ses maîtres. Et surtout, ne crions pas victoire, parce que ce catalogue d'injonctions, visant à retourner à l'âge des cavernes, n'est pas appliqué. Le simple fait qu'il ait été rédigé, présenté et commenté dans la presse étrangère, c'est le début du processus de l'islamisation complète du Royaume-Uni. Il préfigure sans doute, celle de l'Europe occidentale toute entière. Dans les faits, sous la pression des collabos locaux, quelques mesures seront discrètement adoptées. Elles deviendront des faits acquis qui serviront de socle, aux revendications ultérieures, selon la technique connue du grignotage.

Décidément, plus le temps passe, et plus nous sentons que l'islam devra être extirpé d'Europe par la force. Encore faut il qu'un nombre suffisant d'Européens aient envie de s'en débarrasser. Plus que jamais, il faut lutter contre la propagande qui inhibe cette envie salutaire.

Charles DALGER, le 26 février 2007


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Fév 2007, 20:57 
Africanus Rex
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Avr 2006, 18:23
Messages: 6654
Localisation: Entre Poitiers et Covadonga.
La situation de l'Europe actuelle est bien pire , en effet, que celle du temps des Mérovingiens et des Maires du Palais, au moins , la ligne de front était claire.
Cette fois-ci pas même de détroit de Gibraltar ni de Pyrénées à franchir à cheval et cimeterre à la main; l'ennemi est déjà dans la place!

Et dire que je reviens d'Espagne où même les fêtes célébrant les grandes dates de la Reconquista seront édulcorées afin de ne pas froisser les susceptibilités musulmanes, par la grâce de Zapatero le cireur de pompes, comme son patronyme l'indique d'ailleurs fort bien.

_________________
VIS ET HONOR
-Ne pas subir
-Frapper l'ennemi c'est bien. Frapper l'imagination c'est mieux (deux maximes attribuées au Maréchal de Lattre de Tassigny)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Fév 2007, 21:04 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
MAXIMUS a écrit:
La situation de l'Europe actuelle est bien pire , en effet, que celle du temps des Mérovingiens et des Maires du Palais, au moins , la ligne de front était claire.
Cette fois-ci pas même de détroit de Gibraltar ni de Pyrénées à franchir à cheval et cimeterre à la main; l'ennemi est déjà dans la place!

Tu parles........les merovingiens et les Pepinides etaient déjà une PLAIE pour l'Europe, de pures brutes sorties des bois. Quelle ligne de front?AUCUNE ligne de front! Quand est ce que les merovingiens sont allés défendre les wisigoths?.......S'ils ont bougé, c'est juste un peu...pour la forme. Ils étaient plus preoccupées a s'enquister et à se faire reconnaitre comme NOUVEAUX MAITRES en se lechant la trogne avec L'USURPATRICE: L'EGLISE (les catholiques, vous rangez ces armes sinon je degaine les miennes, ok?)..........l'apogée étant la "rigolade théocratique heureusement jetable carolingienne".

Se rappeler également qu'à l'époque, les Musulmans/Agarenes étaient perçu comme de simples heretiques, rien de plus. Et les heresies pullullaient.....la plus performante était celle de Rome vis à vis de Constantinople, je developpe pas vous avez tous pigé.

Si Syagrius avait moins picolé, il l'aurait fritté ce con de Clovis....


L'EUROPE EST MORTE EN 476.

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Fév 2007, 22:18 
Casatchok des civilisations
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 06 Fév 2007, 17:45
Messages: 377
L'Europe fut TOUT le temps assiégé, il faut ouvrir les yeux. :lol:

732 Bataille de Poitiers.
1453 Prise de Constantinople. Ouverture du front Est.
1492 Prise de Grenade. Stabilisation du front Sud.
1529 Siège de Vienne.
1571 Bataille de Lépante.
1689 Bataille de Vienne.
Etc, Etc.

Il y a eu une petite pause, mais maintenant c’est fini, l’assaut de l’Europe est reparti. Le temps est avec eux, chaque année qui passe, ils deviennent plus forts. Cette fois, c'est sur tout les fronts.
L’Europe aurait put être islamique depuis 732, sans le courage et la détermination de ses dirigeants. Maintenant nous sommes dirigés par des eunuques dhimmis, pauvre Europe.

_________________
"L'ignorance du peuple nous garantit de sa soumission."
Catherine II de Russie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Fév 2007, 22:27 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
406: incursion dans la nuit du 31/12 de Marcomans et de Quades par le Rhein....gelé.
410: Sac de Rome par les Wisigoths
476: Coup d'état d'Odoacre.
481: Avenement de "Mollah" Clovis, qui du même coup se met dans la poche l'eglise traitresse de la Romanité.

Islam, barbares Heretiques ou germains catholicisés: tous avaient l'ambition de nous METTRE EN ESCLAVAGE.

Depuis 1500 ans, le monde civilisé ECARTE LES PATTES face au premier connard violent barbu (germain ou islamique, aux mode operatoire et conceptions du monde franchement similaires).

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Fév 2007, 22:37 
Casatchok des civilisations
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 06 Fév 2007, 17:45
Messages: 377
AH ah ah, c'est quoi l'Europe pour toi?
Le temps de La Guerre du Feu? :lol:
L'Empire Romain Païen, bof ça n'aurait pas tenu le coup!

Mais évitons le HS. :wink:

Faut ouvrir un fil sur les Racines de notre Culture Européenne. Bienfait et Malfait.

_________________
"L'ignorance du peuple nous garantit de sa soumission."
Catherine II de Russie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Fév 2007, 22:39 
Seigneur de Bescherelle

Enregistré le: 20 Mar 2006, 20:11
Messages: 1696
Faut pas oublier que le Saint Empire Romain Germanique a été détruit par... Un Cardinal ! - Richelieu. -

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Fév 2007, 22:47 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
KubanskyKazak a écrit:
AH ah ah, c'est quoi l'Europe pour toi?
Le temps de La Guerre du Feu? :lol:
L'Empire Romain Païen, bof ça n'aurait pas tenu le coup!

Mais évitons le HS. :wink:

Faut ouvrir un fil sur les Racines de notre Culture Européenne. Bienfait et Malfait.


L'Empire Romain était Chrétien depuis Constantin, cuistre, Tes "rois de france" ne sont que des patriarches manouches manipulés par des heretiques romains........aux dépends des populations européennes.
Parlons de culture Occidentale, oui.....au 2eme siècle elle rayonnait au Maghreb, en Perse. Quid de tout ça au 9eme siècle?

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 27 Fév 2007, 00:49 
Charles Dalger a écrit:
Mais, le détail qui fait disjoncter, c'est les affiches dans le métro, d'un machin public incitant les Belges à se montrer encore plus soumis et à se sentir heureux d'être envahis, une authentique histoire belge. Merci aux échonautes belges de nous en envoyer une photo de cette affiche, pour illustrer notre propos.


Je peux me tromper, mais je suppose que c'est celle correspondant à la campagne "Pour la diversité"
Code:
http://www.pourladiversite.be/


[img]http://img299.imageshack.us/img299/1302/affichegdfrzm2.jpg[/img]

[img]http://img176.imageshack.us/img176/9140/bannerxq2.gif[/img]

... tellement attendu que même moi je ne me suis pas arrêtée plus d'un quart de seconde devant ce bidule - qui pullule, effectivement, dans nos stations de métro.

Tant que j'y suis, voici une autre affiche qui y pullule, depuis maintenant des années, et sur des panneaux de belle taille, c'est celle-ci:

[img]http://img187.imageshack.us/img187/2604/artbig42580mq7.jpg[/img]

qui exige "l'arrêt de la violation des Droits de l'Homme" au Cachemire Indien, et est signée d'un "Centre Européen pour le Cachemire" ; enfin, sort of - voici leur logo et leur site:

[img]http://img145.imageshack.us/img145/6793/kashnewlogohighresolutitv8.jpg[/img]

Code:
http://www.kashmircentreeu.org/


Je ne connais probablement pas suffisamment les tenants et aboutissants socio-geopolitiques de la situation au Cachemire pour avoir une opinion vraiment pertinente là-dessus, mais je m'étonne cependant du pognon dépensé là-dedans par ce qui est en principe une ONG: des dizaines et des dizaines d'affiches, de presque 2m de large à vue de nez, dans le réseau de métro de la "capitale de l'Europe" et ce depuis des années, ça ne doit pas être gratuit...

'Puis il y a les affiches plus temporaires, j'ai déjà parlé de certaines d'entre elles - celle pour le "Festival Européen du chant spirituel", voir [url=http://insoumission.wordpress.com/2007/02/13/insidieusement/]ici[/url], celle vantant le "patrimoine multiculturel turc" ([url=http://insoumission.wordpress.com/2006/07/21/promotion-du-tourisme-en-turquie/]ici[/url]),

Enfin, pour ne plus regarder ça, vous vous engouffrez dans la rame de métro... pour y retrouver, bien sûr, ceci:

[img]http://img144.imageshack.us/img144/343/hectorho2.jpg[/img]

Et en sortant, vous passez dans une station où le snack a été repris et affiche désormais aussi le caractère hallal de sa boustifaille - en arabe.

Et malgré ça, une bonne partie des Belges continuent de craindre que Bruxelles ne passe sous la coupe politique de "l'autre"... l'autre étant le flamand ou le francophone! Pourtant, il suffit de voir les mômes, toujours dans le métro, pour comprendre que le futur de Bruxelles n'est ni flamand ni wallon :(


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 27 Fév 2007, 09:58 
Chamelle Trophy
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Mar 2006, 23:08
Messages: 1085
Localisation: Bruxellistan
A noter la perfidie du message véhiculé par cette affiche:

Les "minorités" sont représentées par un maghrébin, une congolaise, des métis... mais aussi un homme plus âgé (représentant les séniors, j'imagine, à moins que ce ne soit les barbus), et un autre en chaise roulante. Tous dans le même sac. (Il y a sans doute aussi un(e) homosexuel(le), mais je n'ai pas le coup d'oeil, sorry).

Comme si la "diversité" que forment ces différents groupes était homogène.

Etre marocain en Belgique, c'est comme être handicapé. Et un homme handicapé, on doit lui montrer son respect, sa compassion, sa "charité chrétienne",... Sortez vos mouchoirs.

Et vous, Belges de souche, bien blancs, qui arpentez les couloirs du métro, qui avez la chance d'avoir un job, pensez à tous ceux qui n'ont pas votre chance. Culpabilisez, culpabilisez... et, comme le demande l'affiche, "engagez-vous pour la diversité."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com