LibertyVox • Voir le sujet - Discrimination positive, handicap, et quoi d'autre ?
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 17 Juil 2019, 13:20

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 104 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 14 Nov 2006, 12:52 
Service
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Avr 2006, 12:51
Messages: 1431
En tant que représentant de l'association des nains transexuels portant des pantalons à fleurs, je déplore la discrimination faite envers notre communauté.

Quand verra t-on enfin au JT de 20h un présentateur nain transexuel portant un pantalon a fleur ?

Ce racisme est intolérable.

_________________
"Dieu merci, je suis pour la charia, on ne peut pas être laïque et musulman à la fois." Erdogan, 1er ministre turc.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 14 Nov 2006, 13:49 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
C'est inacceptable! :lol:

Aucun n'est effort n'est fait pour l'intégration de grandes brûlées en équipe de France!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 14 Nov 2006, 15:09 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
Et si on demandait leur avis aux handicapés? (terme bien vague regroupant tout et n'importe quoi, manière de mettre dans le même sac les déficients mentaux et les unijambistes).
On ne leur demande malheureusement que très rarement leur avis, surtout au niveau des "structures" d'aides........considérés comme des eternels mineurs qu'ils sont.
Et au passage, la soi disant "arbeit macht frei" destiné à "insérer dans la vie active" des handicapés mentaux ne sert que les intérêts d'entreprise privé, public (on ne sait plus trop dans ce pays, avec toutes les DSP et la concentration des décisions au sein de 2 ou 3 holdings): c'est l'escroquerie du coeur.
A part ça, employeurs, le jour où un gars en chaise vient se presenter à un poste, regardez le comme un être humain normal. Pas de fausse compassion, en general on deteste ça quand on est en chaise. Seulement, interessez vous plutôt au fait que potentiellement, oui, il pourrait être the "right man at the right place".

Enfin, "handicapé", c'est une minorité dont tout le monde peut potentiellement faire partie un jour où l'autre.

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 14 Nov 2006, 20:33 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
Mon objectif est 320, mais il me manque encore à parfaire ma map d'injection.

:lol:

Je souhaite à tous ceux qui sont bonne santé de le rester le plus longtemps possible. Pour les hopitaux emplis de "X addict", bon bah pour moi ils relèvent autant du handicap que moi de la Mosquée.
Maintenant, je ne voudrais pas que le but de ce fil soit d'assimiler le "handicap-forced-way of life" à un enieme communautarisme, car ça n'a evidemment rien à voir. A ce que je sache, il n'y a pas de nation handicapée, d'eglise handicapée, d'handicapés qui enleve des gens et les egorgent pour revendiquer un handicap mondial etc........
Dardanus, tu es en bonne santé, et tant mieux, c'est grace en partie à ton hygiene de vie apparement très saine mais aussi à la chance. Et oui, tu n'as pas encore de gene "defficient" qui s'est exprimé (j'espere que tu n'en as pas, ou qu'ils ne s'exprimeront jamais), tu n'as jamais été victime d'accident "bete" causé par un tiers. Mais fais gaffe au sport, on peut aussi se faire mal et finir en chaise :wink:

Pour ma part....parfaite santé, condition physique athlètique, plein usage de mon organisme et de ces fonctions. Je reste humble, merci Mes createurs.

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 14 Nov 2006, 21:28 
De Poulet
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 04 Mar 2006, 02:15
Messages: 6833
Moi je compatis beaucoup avec les handicapés. D'ailleurs, la croyance islamique est effectivement un handicap. La preuve, on favorise les victimes comme on favorise les handicapés. Il y a quand même bien une raison, non...?

C'est que l'islam, ou plus exactement la croyance en icelui, est un handicap, certes pas physique, mais mental. Un handicap grave, même.

Dès lors, je suis consterné par l'absence de procédure thérapeutique systématique. Les malheureux mahométans pourraient guérir de leur tare, si seulement on les aidait par quelques gestes médicaux salvateurs.

Le problème, c'est que les personnes infectées ne ressentent pas les atteintes de la maladie. Comme pour beaucoup de déficiences mentales, ils n'ont plus la lucidité qui leur permettrait de réaliser l'urgence suscitée par leur état de décrépitude.

Alors plutôt que de les exploiter dans des emplois pauvrement rémunérés où ils sont humiliés, si j'étais candidat à la présidence de la République, je suggérerais un suivi médical gratuit pour tous les musulmans et musulmanes. Je pense qu'il serait décent d'avoir cette compassion envers nos compatriotes mentalement désavantagés. Plutôt que de les enfermer dans leur identité de malades, il faudrait les aider à en sortir. Des expériences existent d'ailleurs en ce sens, comme dans un institut situé au sud-est de Londres et dont le nom m'échappe en ce moment.

Au moindre signe d'islamisation, les patients seraient invités à assister à des séances de rééducation. Une certaine fermeté serait nécessaire au début pour les convaincre de se laisser soigner. On peut envisager des équipes paramédicales spécialisées qui viendraient les prendre en charge lors des réunions dans les "mosquées". Ces personnes devraient éviter tout contact trop personnel, et porter des couleurs neutres comme le noir ou le kaki, peut-être en masquant leur visage de façon à ne pas intimider les mahométans par une apparence trop humaine ou souriante.

L'hébergement serait assuré dans des établissement spécialisés offrant tout le confort nécessaire. Pour la protection des patients, les fenêtres seraient dépourvues de verre (qui peut blesser lorsqu'il est cassé) mais équipées de solides barreaux, afin qu'aucune agression de l'extérieur ne puisse atteindre ces malheureux handicapés mentaux parfois victimes de la rancoeur de leurs concitoyens bien portants.

La vie à intérieur de ces cliniques serait rythmée par une discipline saine, à mille lieues du désoeuvrement sordide des malades laissés dans leur environnement, qui s'adonnent à d'étranges rituels utilisant parfois de l'eau, nommés ablutions ou prières. Cette déchéance serait remplacée par un réveil matinal, des lectures saines (Voltaire, Dante, Montaigne, Diderot...) et des séances de rééducation (explications de texte sur des oeuvres de François Rabelais ou Anne-Marie Delcambre). Nous ne saurions trop déconseiller au départ certains de nos auteurs les plus savoureux, car trop déstabilisants pour ces esprits fragiles (Baudelaire risquant de les plonger dans la dépression, on lui préférera Pif le chien).

La lecture de Rabelais servira à enchaîner idéalement sur un régime de rééducation alimentaire. Les individus atteints seront invités avec fermeté à ingérer des produits du porc, puisque certaines molécules présentes dans la graisse de porc semblent posséder des vertus curatives de leur maladie. Il semblerait que de petites quantités d'alcool, prises à intervalles réguliers, les aide aussi à sortir de leur stupeur.

Le programme d'exercice physique, rendu indispensable par la propension de ces malheureux à exercer un comportement violent lors de crises de rage causées par l'existence de "mécréants" qui font rien qu'à les provoquer, comprendrait des joutes amicales lors desquelles chaque patient aurait tout loisir de s'adonner aux sports de combat, à huis-clos, en opposition avec quatre ou cinq thérapistes équipés de gros gourdins, de boucliers anti-émeutes et de chiens policiers. Les thérapistes pourront être détachés de la légion étrangère, vu la diversité des langues maîtrisées par ses membres, qui les aidera à communiquer avec certains des malades. Ces soins seraient en effet prodigués gratuitement même aux étrangers, avant des les renvoyer gratuitement dans leur pays, guéris (sauf pour ceux dont la pathologie suicidaire provoquerait la mort malencontreuse, par exemple lorsqu'ils essaient de mordre un des bergers allemands).

A la fin du stage, bon nombre des patients pourront prouver, à eux-mêmes et aux équipes soignantes, le succès de leur traitement, en se livrant à des brûlages spontanés de coran, dont certaines pages seraient disponibles sous forme de papier "souratique": une sorte de papier de toilette imprimé. Les autres seront malheureusement maintenus sous ce régime de curatelle bienveillante.

Ces mesures constituent certes un effort pour la communauté nationale, mais n'est-ce pas le minimum de solidarité que nos compatriotes et visiteurs malades sont endroit d'attendre de nous? Et d'ailleurs, la contagion mentale est possible et il est urgent d'isoler préventivement les populations à risque. L'islamité est en effet une menace pour l'ensemble des citoyens, même pour certains apparemment bien-portants.

PS: "Des expériences existent d'ailleurs en ce sens, comme dans un institut situé au sud-est de Londres et dont le nom m'échappe en ce moment". Ca me revient maintenant, il s'agitde "Belmarsh top security prison". Il existe d'ailleurs une clinique similaire à Cuba, sous contrôle d'équipes medicales américaines, dans laquelle les malades portent de seyantes combinaisons de couleur orange.

_________________
François Eiffel (F. Eiffel / FFL).

""Un homme est grand dans la mesure où, placé entre l’illusion et la douleur, il choisit la douleur." Thibon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Aoû 2008, 14:37 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
Discrimination à l'embauche à Nice lors du concert de Madonna où les travailleurs extracommunautaires ont été exclus? :shock: :shock: 8) Mais que fait la Halde ?

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Nov 2008, 17:41 

Enregistré le: 01 Mai 2006, 15:35
Messages: 998
http://www.communautarisme.net/Manifeste-republicain-pour-l-egalite-des-droits-et-contre-les-discriminations-positives-_a1030.html?PHPSESSID=c23fe3412cc2e702103da857ede5f881

Tribunes
Manifeste républicain pour l’égalité des droits et contre les discriminations «positives»
A l'heure où relais communautaires et médiatiques s'associent pour obtenir du gouvernement l'introduction en France de mesures de "discrimination positive", l'Observatoire du Communautarisme publie un appel aux républicains soucieux de la défense du principe d'égalité entre les citoyens. Il est grand temps de se mobiliser contre ceux qui veulent instaurer la "rupture" avec les principes fondateurs de la République.
Citation:
Nous, Français attachés aux principes de la République, nous désolidarisons du Manifeste pour l’égalité réelle en faveur de la discrimination positive et de ses tentatives visant à manipuler l’opinion.

Nous rappelons par le présent manifeste notre opposition catégorique à l’instauration dans notre pays d’un régime d’inégalité des droits.

Nous affirmons notre indéfectible attachement aux principes de la Révolution française, par laquelle nos ancêtres ont conquis le principe d’égalité en droit de tous les Français, indépendamment de leurs origines, de leur religion ou de leur race.

En aucun cas, la recherche de l’égalité réelle ne saurait, selon nous, autoriser l’introduction dans notre droit positif d’un régime de discriminations « positives ». Seule l’égalité des chances, qui consiste à introduire des discriminations dans les moyens mis en œuvre pour organiser un cursus scolaire, une formation, la préparation d’un concours ou d’une compétition quelconque, nous paraît recevable, et même souhaitable.

Mais ce qu’on appelle aujourd’hui « discriminations positives » consiste à biaiser les résultats d’une sélection ou d’une compétition avec l’obligation pour les autorités d’atteindre des objectifs fixés par avance quant à la « représentation » de chacune des communautés préalablement définies.

La définition de ces communautés elle-même est arbitraire. Les caractères ethniques ne reposent sur aucun critère scientifique reconnu. Les origines culturelles sont sujettes à discussions infinies. Chaque définition possible est arbitraire et lacunaire. Elle oublie des catégories, en crée d’autres de manière artificielle, de manière souvent intéressée, en fonction des modes intellectuelles du moment ou sous la pression de tel ou tel « lobby ». Elles doivent donc être condamnées sans appel.

En revanche, nous ne sommes nullement opposés à l’élaboration d’un code de bonne conduite en matière d’embauche ou de promotion politique auquel les entreprises et les partis politiques adhéreraient sur la base du volontariat, un peu comme pour les normes ISR (Investissement socialement responsable). Mais nous ne pouvons accepter que des quotas soient institués par voie législative ou réglementaire à l’entrée de nos grandes écoles, ni que le recrutement dans la fonction publique s’écarte de la procédure du concours, exclusif, anonyme et universel.

Nous estimons que la revendication communautariste, en s’attachant à la notion de « représentation miroir » des « minorités visibles », attaque le principe de l’universalisme républicain qui ne fait pas dépendre de qualités particulières la capacité à représenter la nation ou l’une de ses circonscriptions.

Nous dénonçons également le caractère stigmatisant des revendications communautaristes qui désignent, pour s’en glorifier ou pour s’en offusquer, la couleur de la peau, la religion, le sexe ou l’âge d’un candidat ou d’un élu.


L'élection d'Obama, un exemple mal choisi
Nous pensons à cet égard que la récente élection de M. Barack Obama à la présidence des Etats-Unis est un exemple très mal choisi pour justifier l’instauration en France d’un régime d’inégalité des droits, même du point de vue des partisans de la « représentation miroir ».

Tout d’abord parce que les Français d’origine africaine ont toujours bénéficié des mêmes droits civiques que leurs compatriotes et n’ont jamais souffert d’un régime juridique de ségrégation, au contraire des Afro-Américains. Or, c’est cette ségrégation, qui a justifié, dans la foulée du mouvement des droits civiques de Martin Luther King, la mise en place, au milieu des années soixante, par le président Lyndon Johnson, des « discriminations positives » et de l’affirmative action. Nous rappelons ici que la ségrégation était un régime d’inégalités des droits au détriment des Noirs américains, qui avaient été, au cours des siècles précédents, déportés aux Etats-Unis comme esclaves. L’affirmative action doit donc être comprise comme une réaction juridique à la réalité juridique de la ségrégation. Or, celle-ci n’a jamais existé en France (à l’exception du statut des Juifs sous le régime anti-républicain de Vichy). En effet, nos « minorités », issues d’une immigration volontaire – et parfois même clandestine – à la recherche d’une vie meilleure, n’ont jamais eu de statut juridique particulier, contrairement à ce qu’affirment les partisans de l’affirmative action.

Ensuite, parce que M. Obama, dont la valeur personnelle et intellectuelle est évidente, n’a nullement eu besoin de quota pour être admis aux prestigieuses universités de Columbia, puis de Harvard, en sortir diplômé avec mention, être élu président de la Harvard Law Review, puis sénateur de l’Illinois, prouvant ainsi qu’un enfant doué et volontaire peut se passer, pour réussir, des privilèges octroyés par la législation. Au contraire, ses origines en quelque sorte « aristocratiques », tant du côté de son père kenyan (luo) que de sa mère américaine, le prédestinaient à de hautes fonctions publiques.

Son élection n’est donc nullement le signe d’une supériorité du régime américain sur le nôtre en matière de promotion sociale ou de lutte contre le racisme. En effet, M. Obama n’est ni fils d’ouvrier, ni descendant d’esclave, mais un produit d’élites nord-américaine et africaine.

Nous rappelons également que M. Obama, contrairement à beaucoup de nos enfants issus de l’immigration, adhère pleinement aux valeurs de son pays d’adoption, à son drapeau, à son hymne national et à ses ambitions planétaires. Il semble, en particulier, n’avoir jamais évoqué, pour exiger une quelconque repentance, le passé esclavagiste de son pays, le génocide des Indiens ou son impérialisme impénitent de « peuple élu » appelé à la direction des affaires du monde. Au contraire, il n’a eu de cesse de revendiquer son attachement à l’histoire américaine, de s’en glorifier, d’exprimer son patriotisme et d’affirmer sa foi dans les grandes destinées de sa nation.

Nous critiquons à cette occasion les orientations de l’instruction publique en France qui, depuis trop d’années, ont remis en cause l’enseignement de notre histoire nationale dans le but, notamment, de mieux intégrer les descendants de nos anciens colonisés. Nous prétendons que nous ne pouvons à la fois défendre la conception française de la nationalité, qui se manifeste dans le droit du sol et qui est celle d’une adhésion volontaire au passé de notre nation et à la construction d’un avenir commun, et nous placer d’un point de vue étranger à nous-mêmes pour juger et enseigner notre histoire. Nous estimons au contraire que l’intégration d’immigrés, en provenance d’anciens territoires français ou d’autres pays, se fera d’autant mieux que la France sera plus indépendante, plus puissante, plus souveraine, plus sûre d’elle-même, aura et répandra une meilleure image d’elle-même, tant pour son œuvre passée que vis-à-vis de ses ambitions à venir.

Nous dénonçons enfin les dispositions de la charte des droits fondamentaux, rejetée à une large majorité (55 %) par le peuple français le 29 mai 2005 et néanmoins ratifiée de manière illégitime par des parlementaires qui n’ont pourtant pas été élus pour cela, et qui prévoit l’instauration, dans la législation interne des Etats membres de l’Union européenne, de dispositions discriminatoires contraires à nos principes fondamentaux. Nous témoignons ainsi de l’opposition du peuple français à toute forme de ségrégation juridique, en rappelant que la Révolution française s’est enracinée dans la révolte contre les discriminations de droit en vigueur sous l’Ancien Régime. On ne pourra donc pas lui faire très longtemps le coup de l’égalité des droits ennemie de la justice, ni oser prétendre que l’égalité réelle justifie l’inégalité des droits.

-----------------------------------
Signataires :
Hervé Beaudin, essayiste
Albert Salon, docteur d’Etat ès lettres, ancien Ambassadeur, président d’associations pour la promotion du français et de la Francophonie
Julien Landfried, Observatoire du communautarisme
François Devoucoux du Buysson, Observatoire du communautarisme
Philippe Foussier, président de Comité Laïcité République
Pierre-André Taguieff, philosophe et historien des idées, directeur de recherche au CNRS
Catherine Kintzler, professeur de philosophie à l'université de Lille-III
Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit

Jeudi 13 Novembre 2008


Quel média a relayé ce manifeste?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Nov 2008, 21:28 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
Aucun media n'a relayé ceci.....

Je conseille à LV et Reconquista de le le mettre en page d'acceuil de leurs sites. :wink:

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Déc 2008, 01:34 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 30 Avr 2005, 01:16
Messages: 6806
La discrimination anti-française ne passera pas !

Optimus Prime, révolté par la discrimination dont sont victimes les Français de Souche, nous adresse ce manifeste.
Image
http://www.libertyvox.com/article.php?id=361

Le même sur Euro-Reconquista : http://www.euro-reconquista.com/site/spip.php?article31


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Déc 2008, 03:10 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
8) :wink: Bravo Optimus !!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Déc 2008, 17:25 

Enregistré le: 01 Mai 2006, 15:35
Messages: 998
J'approuve. Non la discrimination anti-française ne passera pas !

Puisque l'air vicié du temps nous y invite, je propose la création d'une commission qui en appellerait à la mycologie pour enfin faire reconnaître la nocivité de ces espèces en prolifération qui ont nom MRAP, LDH, HALDE, CRAN et autres Groupements pour la Domination des Minorités et des Particularismes !

Ladite commission aurait matière pour adapter le principe de la mithridatisation au but réel des boutiques de subjuguer le peuple et de le conduire à sa perte.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 07 Déc 2008, 00:14 
Africanus Rex
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Avr 2006, 18:23
Messages: 6654
Localisation: Entre Poitiers et Covadonga.
J'espère que l'élection de Miss France-Miss Midi-Pyrénées, jolie métisse un peu grandette, ne doit rien à ce genre de discrimination, ça risque de devenir ridicule. Heureusement que c'est du divertissement.

_________________
VIS ET HONOR
-Ne pas subir
-Frapper l'ennemi c'est bien. Frapper l'imagination c'est mieux (deux maximes attribuées au Maréchal de Lattre de Tassigny)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 07 Déc 2008, 00:19 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
MAXIMUS a écrit:
J'espère que l'élection de Miss France-Miss Midi-Pyrénées, jolie métisse un peu grandette, ne doit rien à ce genre de discrimination, ça risque de devenir ridicule. Heureusement que c'est du divertissement.


Rêve pas, on est en plein dedans :!:

"Ca" essaye de rentrer dans la tête des gens une réalité qui ne correspond qu'aux fantasmes de salopes parisiennes salivant de se faire démater par une bande de 15 blacks. Leur métissage, c'est l'esclavage.

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Affirmatif.
MessagePublié: 07 Déc 2008, 00:43 
Hugh*

En regardant l'émission, nous étions sûr que les gauloises n'avaient aucune chance!

Effet Barack Hussein Obama !


Haut
  
Répondre en citant  
MessagePublié: 07 Déc 2008, 01:52 
Coran Tanplan
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 07 Avr 2006, 16:08
Messages: 9600
Localisation: Belgique
Le contraire aurait été étonnant :roll:

Laissez-les se foutre dedans, ca ressortira en temps utile, patience :idea:

_________________
Fasciste nauséabond


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 104 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 9 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com