LibertyVox • Voir le sujet - La France malade de son histoire
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 17 Oct 2019, 16:09

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 210 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 14  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 05 Oct 2006, 21:19 
De Cromagnon

Enregistré le: 10 Sep 2005, 17:38
Messages: 1059
Le film Indigènes évoquant les troupes coloniales françaises lors de la deuxième guerre mondiale tout en ignorant la première m'a fait penser que la France n'était pas la seule à avoir fournie des troupes coloniales lors de ces guerres. L'exemple du Royaume-Uni que je connais bien m'est tout de suite venu à l'idée.
Celui-ci a fourni de larges contingents coloniaux lors des deux guerres mondiales et j'invite les curieux à visister les cimetières tant indiens que chinois de la première guerre. L'armée britannique possède d'ailleurs toujours un régiment de gurkas. Le Royaume-Uni a été la plus grande puissance coloniale de l'histoire. Pourtant le climat qui entoure la sortie du film Indigènes, les indigènes de la république et leur discours culpabilisant sur le post colonialisme ne percent pas outre manche.

Pourquoi à votre avis?

D'une façon plus génerale, la France est incapable de digérer son histoire.
Ce sont des historiens étrangers, Robert Paxton en premier qui ont démontrés la nature proprement fasciste et française de Vichy.

La France n'est pas encore capable plus de cinquante ans après de digérer l'Algérie et Le Pen en est le parfait exemple.

Pourquoi à votre avis?

La politique étrangère arabe de la France est le résultat de cela. Le Royaume-Uni a t'il soutenu l'Irak de Sadam sous prétexte qu'il avait crée l'Irak?

bye


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Oct 2006, 21:50 
Tout le monde critique la France. La France malade de son passé et blablabla. Bizarrement les gens qui critiquent restent quand même dans ce "mauvais pays". Je me demande bien pourquoi. Parfois cela me démange de leur dire : mais allez là où c'est bien mieux.
En tout cas moi je me refuse à cet exercice d'auto-flagellation et je dis merde à ceux qui ne sont pas contents.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Oct 2006, 22:08 
De Cromagnon

Enregistré le: 10 Sep 2005, 17:38
Messages: 1059
Delcambre a écrit:
Tout le monde critique la France. La France malade de son passé et blablabla. Bizarrement les gens qui critiquent restent quand même dans ce "mauvais pays". Je me demande bien pourquoi. Parfois cela me démange de leur dire : mais allez là où c'est bien mieux.
En tout cas moi je me refuse à cet exercice d'auto-flagellation et je dis merde à ceux qui ne sont pas contents.


Certes Mme Delcambre
Vous êtes prof et je suis potache mais j'inverse les rôles, répondez aux questions s'il vous plaît.

Il existe d'autres pays que la France. La France est un tout petit petit point sur la carte du monde.

bye


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Oct 2006, 22:21 
Delcambre a écrit:
Tout le monde critique la France. La France malade de son passé et blablabla. Bizarrement les gens qui critiquent restent quand même dans ce "mauvais pays". Je me demande bien pourquoi. Parfois cela me démange de leur dire : mais allez là où c'est bien mieux.
En tout cas moi je me refuse à cet exercice d'auto-flagellation et je dis merde à ceux qui ne sont pas contents.


Je m'associe à ce que dit Anne-Marie à propos de cette vague (tsunami ? :?) d'auto-flagellation, de repentance, d'excuses en cascade, d'aplatissements et d'agenouillements aussi serviles les uns que les autres qui encouragent toutes ces critiques à l'endroit de la France.
La France a eu son histoire (parfois douloureuse ou terrible) mais elle l'a parfaitement digérée. Ceux qui remettent ce passé en cause sont ceux qui voudraient régler des comptes à leur avantage. C'est vrai ! Si la France ne plaît pas telle qu'elle est, il est toujours possible d'immigrer... ailleurs.
Si mon jardin d'agrément ne vous plaît pas, je ne vous retiens pas.
Et l'esclavagisme par ci, et la colonisation par là, et la guerre d'Algérie d'un côté, et le racisme viscéral des européens à l'égard des autres. Etc...
Il y a du foutage de gueule là-dedans.
Qui a colonisé tout le Maghreb a partir du 7ème siècle, juste après les Romains, et qui y est encore, au grand regret de beaucoup de Berbèrophones muselés ? Hein c'est qui çui-là je vous le demande ? Non, ce n'est pas le Français raciste et colonisateur, ce ne sont pas ceux qui ont eu le dilemme en poche en 1962 entre la valise ou le cercueil, ni les milliers qui sont morts alors. C'est l'arabo-musulman libérateur- convertisseur et porteur de la bonne parole du prophète qui avait entendu Allah lui dicter ses dernières volontés par la bouche de Gabriel. Plus de 60 % des Maghrébins sont des Amazighs ! Il ne faut pas l'oublier.

Bon, ça va ! Ça suffit ! Il est temps de penser, dans ce présent qui file si vite, à l'avenir de notre pays qui part dans des dérives de lâcheté pires que celle de Vichy en 1940.
Ceux qui ont comme fonds de commerce de critiquer la France et les Français nous emmerdent, c'est vrai !
Moi, je trouve comme A-M D que c'est un beau pays et que ce n'est pas la pire des démocraties. On peut toujours améliorer nos "performances" dans ce domaine comme dans tant d'autres, mais ce n'est pas aux "invités", & singulièrement pas à ceux qui... ne l'ont pas été de nous dire ce qu'il faut faire. :mrgreen:
Et que les associations dhimmistes catho ou autres très gauches se calment. Elles ne s'expriment qu'en leur nom et pas au nom de la majorité des électeurs qui en ont marre de tous ces renoncements de béni oui oui !...
Oui, la France est un petit pays en superficie, mais qu'est-ce qu'on pourrait y être bien si on nous y foutait un peu la paix, pour une fois...

Merlin d'Armorique


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Oct 2006, 22:27 
Sous Hélène
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 18 Mar 2006, 03:08
Messages: 379
Localisation: Toulouse
Gershom a écrit:
La France est un tout petit petit point sur la carte du monde.


Voulez-vous dire que la France est une sorte de "shitty little country" ?

_________________
Que tu brilles enfin, terme pur de ma course!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: ODI DE SE HAINE DE SOI-MÊME
MessagePublié: 05 Oct 2006, 22:29 
Africanus Rex
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Avr 2006, 18:23
Messages: 6654
Localisation: Entre Poitiers et Covadonga.
En Gascogne il ya un mot pour ça, en dialecte local, et qui peut très bien s'appliquer à la France:"l'òdi de se", c'est à dire "la haine de soi".
La France souffre d'une très grave maladie , la haine de soi, et "Indigènes" comme d'autres manifestations de l'éternelle repentance n'interviennent que pour enfoncer davantage le clou de cette haine dissolvante de soi-même.

Moi je m'en tape , la râpière sortira bien un jour de son fourreau pour en finir avec cette repentance, d'une manière ou d'une autre, que l'on affûte une épée pour porter l'estoc et la taille ou une plume pour le dire.

Que l'on dise enfin ça suffit!

_________________
VIS ET HONOR
-Ne pas subir
-Frapper l'ennemi c'est bien. Frapper l'imagination c'est mieux (deux maximes attribuées au Maréchal de Lattre de Tassigny)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Oct 2006, 22:41 
Sous Hélène
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 18 Mar 2006, 03:08
Messages: 379
Localisation: Toulouse
Ce délire a d'ailleurs commencé quand Chirac a cru bon de mettre sur le dos de la France les actes de Vichy. Quelle erreur monumentale ! Vichy ne fut que la conséquence d'une défaite et une fenêtre d'envol pour une idéologie qui n'avait jamais pu s'emparer du pouvoir et n'aurait peut-être pas pu le faire autrement. Parler de Vichy comme "proprement" fasciste est d'ailleurs une erreur. Le fascisme ne fut qu'un des piliers sur lequel se développa ce régime.

_________________
Que tu brilles enfin, terme pur de ma course!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2006, 05:25 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Brillant Madame Delcambre! :D


Afrique subsaharienne, Algérie et Maroc malades de leurs histoires.

Avec respectivement 140 millions, 7 millions et 10 millions d’analphabètes, dont une majorité de femmes pour cause de lâcheté patriarcale, ces gens retrouvent pourtant vite une verve dés lors qu'il s'agit de calomnier le peuple Francais. Pourquoi se fixer des objectifs pour sa patrie, se lever le matin et se mettre au travail lorsque l'on peut se construire sur du misérabilisme et profiter de la labeur d'autrui?
Et vous reprendrez bien un petit viol, avant de manger?

Etats-Unis, malades de leur histoire.

Etant majoritairement d'ex-fuyards/profiteurs et parias dans leur pays d'origine, il est aujourd'hui difficile pour ces toxicos divers de célébrer avec autant d'enthousisame les nouveaux arrivants.
Notamment pour les Apaches et Sioux qui, après avoir autorisé l'immigration, vivent aujourd'hui dans des réserves...

Brésil, malade de son histoire

Avec 50 000 homicides en moyenne, dont 36 000 par arme à feu commis au Brésil chaque année, ce qui le place au troisième rang mondial derrière la Colombie et la Russie (pays également malaaaades de leur histoire), il est de plus en plus difficile pour ces rois-des-faux de faire rêêêver avec une poignée d'acteurs de publicité Nike, des travelos sidéens et des réfugiés du troisième Reich.

Iran malade de son histoire

D'une monarchie brutale à une République Islamique, ces gens aiment pourtant se vanter de ne pas ëtre arabes mais Peeerses. Pourtant ils n'ont rien à envier aux autres gens du voyage, attirés par le plastique et le mauvais-goût ont doit à ces fausses blondes le "clinquant" de Californie, Miami, Côte d'Azur, Paris et partout où l'on peut gratter...
Et pendant que son pays menace nucléairement le monde libre, une Iranienne exilées (et sans doute "résistante"...) ne trouve pas mieux à faire de 20 millions de dollars que de se payer une ballade dans l'espace.

Israël, malade de son histoire.

D'après certains envoyés étrangers, pourtant juifs et en poste pour des missions économiques étrangères, la confiance entre les citoyens de cette société dans les échanges commerciaux serait tellement faible, qu'il vaut carrémment mieux ne pas être juif en Israël.

L'Inde, malade de son histoire

Pas étonnant que les petites "élites" les plus dégénérées de tous les pays occidentaux aient souvent une fascinantion béate pour "Aaaah l'Inde et ses mystères!"
En effet, quel fantasme pour les "grande dames" qu'un pays ait réussi à asservir des pans entiers de sa population, afin qu'ils restent à leur places, ramassent les ordures, nettoient les toilettes ou travaillent la terre, pour une poignée de riz par jour et parfois moins.


"OBSERVATEURS" FRANCOPHILES ET VENDEURS ETRANGERS DE BLABLA, RESPECTEZ-LA OU RENDEZ-VOUS IMMEDIATEMENT AU MINISTÈRE DES EXPULSIONS, MUNIS DE VOTRE CONVOCATION.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2006, 21:44 
De Cromagnon

Enregistré le: 10 Sep 2005, 17:38
Messages: 1059
"There are more things in heaven and earth Horatio than are dreamt of in your philosophy."

Eh ben, au moins nous avons des réponses, fussent-elles hors sujet!

On recommence donc: pourquoi le Royaume-Uni, l'empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais n'a t-il pas, au même point que la France, ce rapport coupable à son histoire coloniale?

Malgré les tentatives de réfutations faiblardes et non documentées ou les géneralités à l'usage du lecteur de Voici, la France est bien malade de son histoire et ce depuis 1945.

Le gaullisme à construit dans la nécessité politique le mythe du peuple résistant. Il a fallut des historiens étrangers pour déconstruire ce mythe et pour réveler Vichy ce en quoi il était: un régime issu du vote d'une assemblée élue de la France.
Pourquoi les historiens français ont-ils du suivre Paxton?

L'Algérie ne passe pas, c'est une évidence. FLN, Harkis sont toujours au coeur de certaines réflexions françaises. Croyez-vous que le Royaume-Uni ait le même problème avec l'Inde? Non. Pourquoi?

L'on peut même très facilement affilier certains mouvements politiques français dont le FN aux antidreyfusards et plus globalement aux anti-lumières et à ceux qui n'ont toujours pas accepter la révolution française et de fait la constitution américaine.

Enfin, si Vichy doit son existence à la défaite, le fascisme est bien une invention française. Si Chirac n'a fait qu'une seule bonne chose, c'est de reconnaître que Vichy c'est la France.

Pour John Ross: "France is just a small country which is the laughing stock of the world."

bye


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2006, 21:58 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
La Revolution Française est aux lumières ce que le 1er mai 1994 est à Ayrton Senna: Une fin tragique.
La révolution française, ses mythes et ses mensonges (redondant mais ça sonne bien) a été un évènement CATASTROPHIQUE que nous payons encore. Disons que le cheminement ressemble à s'y méprendre à celle des russes. Au même titre que 1917 a tué 1905, et du même coup le peuple Russe, 1793 a tué 1789 et du même coup la France.
La république Française est tout sauf une Démocratie, ou un régime mettant en avant la liberté: il est juste un coup d'état sanguignolant de quelques minables bourgeois anoblis et quelques nobliots de basse extraction embourgeoisés: Ils voulaient la place de "Papa", ils l'ont eu, on voit ce que ça a donné, on voit ce que ça a inspiré aux siècles suivants.
Dans ce sens, les partisans de régimes "Kim jong ilesque" de merde comme Chevenement (nostalgique de Robespierre, rien que pour ça l'animal est "appréciable"), LePen. Ces néo-paiens sont les dignes héritiers des premiers temps obscures de la république, régime dégénéré liberticide, fraternicide, et egalisateur par le BAS. Regime qui tarde à disparaitre définitivement, spécialement la Veme, qui a quand même à son palmarès la désintégration de la France.
Quant à Vichy, il est paradoxalement dans la droite ligne de cette pourriture qu'est la première république. De plus, un régime de loosers et de carpettes.

_________________
Plus Ultra


Dernière édition par OptimusPrime le 07 Oct 2006, 00:29, édité 2 fois au total.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Oct 2006, 23:44 
Sous Hélène
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 18 Mar 2006, 03:08
Messages: 379
Localisation: Toulouse
Vichy, c'est la France ? Gershom, votre vraie place est sur fuckfrance.com et au premier rang du choeur des pleureuses patentées que le repentir absurde de Chirac, au nom de la France, a contribué à former. Vous y serez à l'aise avec vos amis indigènes de la République. Vous y serez à l'aise avec tous les communautarismes que Chirac aura sécrétés, grâce également à son autre débilité : la parité, qui enjoint de fouiller dans le pantalon des candidats pour rechercher les justes représentants de la nation.

Tout le merdier que nous vivons aujourd'hui a été rendu possible parce que Chirac a baissé la garde pour la grâce de quelques intérêts particuliers. La porte fut ouverte pour le défilé de toutes les éternelles victimes de la France, cette France ontologiquement mauvaise : elle serait presque le mal en tant que mal, presque, car elle toucherait là un bout de l'absolu qui n'est même pas à la portée de sa moyenne médiocrité.

Pétain fut "légitimé" par l'Assemblée Nationale dans un pays laminé par la plus extraordinaire défaite jamais connue, et donc voilà que Vichy, c'est la France. Des courants fascistes naquirent en France, voire le fascisme lui-même ? Donc la France est fasciste.

Voilà que l'on révèle que De Gaulle a travesti la réalité en faisant de la France une nation résistante. Mensonge utile. Mais on ne combat pas un mensonge, Gershom, en diffusant un autre mensonge. L'assemblée élue qui "légitima" Pétain ne représentait plus rien, sauf les lambeaux d'une nation soumise à l'esclavage parce qu'elle avait perdu. Ce n'est pas parce que le peuple de France ne fut pas résistant qu'il fut pour autant fasciste.

Faire du fascisme chose française car certains l'auraient conçu en Franchouillie n'est pas suffisant pour l'associer à l'âme de la France, qui ne l'a jamais choisi.

Cette âme était désemparée, occupée, préssurée par l'occupant, perdue. Et vous, dans votre petit salon tout confort, à l'abri du monde encore pour un temps, je vous le souhaite, vous venez lui faire la leçon, 60 ans après les faits, quand tout est déjà plié. Mais que cherchez-vous au fond ? Vous espérez qu'elle vous offre un suicide salvateur, la France ? Mais rassurez-vous, elle le fait ! Vous en serez bientôt débarassé. Votre ami Chirac y travaille intensément. Je ne nie pas que la France soit malade. Que cela semble vous réjouir autant, arrêtez-moi si je suppute, pardonnez-moi si je déraille, m'intrigue néanmoins.


En ce qui concerne l'histoire coloniale : je vous donnerai un poncif, là encore, petit veinard ! La France et le Royaume-Uni ont eu une approche différente du colonialisme. Le colonialisme français fut empreint d'une volonté d'apporter la civilisation aux sauvages, n'oublions pas que c'est la gauche qui justifia ainsi cette politique à ses débuts, et d'un désir de rayonnement universel qui existait et fut entretenu par la Révolution et Bonaparte...

...quand le R-Uni visait "peut-être" (je vous l'ai dit, je fais dans le poncif en attendant vos lumières) de manière plus pragmatique la progression de son bien-être matériel sans trop s'embarasser de "rayonnement" et de gloriole française.

La chute ne pouvait être que plus dure, le colonialisme français n'étant pas qu'une affaire de gros sous touchait à des sentiments, notamment à ce désir de gloire 100 % french que le XXe siècle n'a pas vraiment comblé...


J'ai envie d'ajouter que votre expression est pleine d'une morgue décourageante pour la constitution d'un dialogue. Mais, dialoguer, est-ce ce que vous voulez ? Là encore, je m'interroge sur vos motivations profondes.

_________________
Que tu brilles enfin, terme pur de ma course!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Oct 2006, 00:30 
Sous Hélène
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 18 Mar 2006, 03:08
Messages: 379
Localisation: Toulouse
Personne n'est encore venu rajouter une couche de merde sur la France ? Discourir sur le fait que l'assemblée qui mena Léon Blum au pouvoir en 1936 est l'incarnation du soutien au fascisme français ?

Allons ! Venez donc ! Seuls les coranisés sont interdits de critique anti-française.

_________________
Que tu brilles enfin, terme pur de ma course!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Oct 2006, 01:07 
Du samedi soir
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 24 Mai 2006, 01:18
Messages: 3822
Localisation: zone française occupée
Marre aussi d'entendre ce genre d'inepties. Les soldats enclavés dans la poche de Dunkerque qui furent massacrés et abandonnés à leur sort. Les résistants qui ont combattu, les soldats et officiers qui moururent dans les camps, les familles qui ont caché des juifs au péril de leur vie, Degaulle qui a dit non de l'Angleterre et qui fut rejoint par de nombreux autres militaires... c'est Vichy aussi peut être.
Nous gagnons la guerre, c'est de notre faute, nous la perdons idem.
Ne souffririez vous pas d'anti-goïsme primaire Gershom, ne vous sentiriez vous pas supérieur aux autres de par votre appartenance ?
Je suis sûr que bien sûr, vous connaissez un pays bien mieux.
C'est votre paranoïac ou votre auto-suffisance qui vous incite à mettre la France donc tous les français au même rang que celui de Pétain.
Vous êtes la preuve vivante que la connerie est, elle, internationale.
Personnellement, je ne me sens pas d' une nation supérieure aux autres, mais pas inférieure non plus.

_________________
"Quand une société ne peut pas enseigner, c'est qu'elle ne peut pas s'enseigner". Charles Péguy dans "La rentrée".
Un occidental bouddhiste est un sous-Ohm.
"Je veux en finir avec la repentance". Nicolas Sarkozy.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Chaud!
MessagePublié: 07 Oct 2006, 01:48 
Hugh*

Chauds les marrons chauds! enfin un débat enflammé!

Tout le monde à raison tout le monde à tort!

La motivation pour chacun d'entre nous c'est de justifier nos pensées nos actes après coup! c'est un peu fastoche!
Or la justification ante évènement ou pendant l'évènement c'est plus délicat!

Je n'ai pas vécu cette drôle de guerre, mais dans mon entourage il y avait comme dans toute la FRANCE /

1)-les pros PETAIN!
2)-les pros de GAULLE!

Pour moi le général PETAIN à cette époque (14/dix huit), par une ruse d'iroquois à baisé les chleus en dégarnissant la première ligne de tranchée! de nuit, sans bruit!
Le lendemain les allemands attaquent et portent tous leurs efforts sur la première ligne de tranchée française :

" I've a surprise for you ": zobi, personne!

La réponse arrive aux 75 sans recul, avec le fameux frein qui a coûté le scandale au capitaine DREYFUS, pour les connaisseurs les autres s'abstenir! (awawa là tu n'es pas charitable! enfin bon je ne suis pas le bon samaritain!)
Bref les fritz prennent la branlée de leur mort!

Pour moi voilà PETAIN!

De GAULLE a écrit a cette époque un bouquin sur la technique pour une bonne utilisation des chars!
En portant ombrage au vainqueur de VERDUN qui était son chef!
Entre parenthèse PETAIN était le parrain d'un enfant gaullien!
Le feldgénéral GOUDERIAN a lu le livre en question qui est devenu son livre de chevet!

Je passe sur la résistance, je glisse, pour arriver en 1945 où DE GAULLE descend les champs elysées c'est plus facile que de les monter!

Il est le sauveur de la FRANCE sans oublier nos amis américains et consorts!

Pour moi DE GAULLE c'est celà!

Après il y a eut la grande ZORA qui n'était pas grec, mais c'est une autre histoire!


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Oct 2006, 10:52 
Gershom a écrit:
"There are more things in heaven and earth Horatio than are dreamt of in your philosophy."

Eh ben, au moins nous avons des réponses, fussent-elles hors sujet!

On recommence donc: pourquoi le Royaume-Uni, l'empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais n'a t-il pas, au même point que la France, ce rapport coupable à son histoire coloniale?

Malgré les tentatives de réfutations faiblardes et non documentées ou les géneralités à l'usage du lecteur de Voici, la France est bien malade de son histoire et ce depuis 1945.
[...........]

Pour John Ross: "France is just a small country which is the laughing stock of the world."

bye


Tout cela est d'une indigence coupable et affligeante !
Confondre les désirs souterrains des exogènes avec les représentations réelles des indigènes (que nous sommes), c'est le signe d'une confusion de l'esprit qui ne porte qu'un nom et qui commence par "schiz". Pas exquise !
- Pour le UK, tout faux ! Ça commence pour eux, à retardement comme toujours, un peu comme pour les Hollandais. Normal, ils sont tellement sûrs d'eux et de leur Vérité.
Croyez-vous que le Royaume Uni n'ait aucun problème aujourd'hui avec son passé colonial ? Si vous répondez "oui", c'est que vous êtes sourd et aveugle ou que vous ne comprenez rien au bruit des bombes. :roll:
- Vichy n'est pas, n'a jamais été l'Émanation de la France mais juste une magouille politique d'une caste dirigeante visant à sauver les meubles de certains planqués faux-jetons ainsi qu'à préparer leur avenir. Nous n'avions nul besoin d'un histrion anglo-saxon pour connaître cette vérité.

- L'Algérie ? Pour en parler, il faudrait d'abord la connaître. La formation réelle (territoriale) de ce Pays, ses indigènes Amazighs, les Arabes qui l'ont colonisée dès le milieu du 7ème siècle, les pieds-noirs ( env 1 million) de 5 nationalités et les Juifs qui l'ont habitée jusqu'en 1962...
Le mal-être à propos de l'Algérie n'est pas franco-français. Il est celui d'une possible amitié essentiellement berbéro-française qui a capoté à cause de quelques extrémistes de part et d'autre : une grosse désillusion qui explique d'ailleurs que tant d'Algériens sont venus en France après 62. On m'a énormément sollicité à cette époque pour que je facilite des "immigrations" de ce type. J'ai toujours dit non ! "Développez votre pays qui a conquis son indépendance". Je n'ai pas changé d'avis en 2006.
Quant au Gaullisme, il est la création d'un exalté français, à son profit. Mais croyez-vous que les résistants de mon village ou des alentours l'avaient attendu pour traquer et faire sauter les installations des envahisseurs nazis qui les appelaient "terroristes". Relisez l'histoire de la résistance Gershom ! Les historiens étrangers ne sont pas dans l'esprit du peuple de France et ne peuvent pas comprendre la synthèse qu'il a fait de son Histoire nationale dans sa conscience collective. "Vichy France: Old Guard and New Order" est construit essentiellement à partir des archives allemandes. Quelle objectivité pour un historien !
Cher Gershom, il faut que vous sachiez que le Français que je suis, comme plus de 40 millions d'autres ne se reconnaissent pas dans les renoncements de Vichy et que Vichy n'a jamais été la France profonde, qui est bien plus la France d'en bas que celle d'en haut ne vous déplaise.

Et si la France est la risée des british, ce n'est pas nouveau, mais qu'ils sachent qu'on commence à s'inquiéter pour eux et leurs Pakistanais ou autres Britanniques "si bien intégrés" issus de l'ancien Empire Colonial, qui vont faire sauter britanniquement leurs rames de métro, leurs gares et leurs prestigieux édifices. Que les Anglais se démerdent avec leurs problèmes Gershom et qu'ils ne viennent pas faire ch... les Français sur leur petit territoire hexagonal !
Est-ce suffisamment clair ? Si vous voulez du mieux documenté, allez voir dans vos torchons et vos tabloïds comme "Sun" ou "Daily mail" dont c'est le sport favori :

http://fr.altermedia.info/societe/denig ... _8172.html

Le "french baching" c'est le sens du fair play anglais, évidemment ?
Mais la dernière phrase de cette page html montre bien la véritable origine de cette basse vengeance :
"Pour autant, insiste Richard Kaye, les Anglais adorent l’art de vivre à la française. Il rappelle que 12 millions d’entre eux se rendent en France chaque année, contre 3 millions de Français qui font le chemin inverse."
Un peu comme tous ces "hôtes" venus du sud de la Méditerranée qui se sentent si bien en France (au point qu'ils ne veulent plus en repartir) mais ne cessent de critiquer les Français pour cause d'intolérance avec leur religion si tolérante, elle.
J'ai beaucoup d'amis anglais Gershom et, ils se "calment" quand ils ont déjà vécu 3 ans en France où ils ont acheté une petite fermette. Ils finissent enfin par nous comprendre en avouant qu'avant, ils n'avaient rien capté, en pauvres insulaires bien formatés qu'ils avaient été.
En fait, les Français qui ont édifié la France depuis plus de 20 siècles (pays qui est visité chaque année par 75 millions de touristes de partout) emmerdent copieusement ceux qui ne les aiment pas. Est-ce que ça vous va ?
[img]http://www.laic.info/Members/webmestre/Droit_Homme.2004-04-09.5658/images/drapeau_francais.jpg[/img]
Citation:
"France is just a small country which is the laughing stock of the world."

C'est la raison pour laquelle ils viennent tous nous voir : ils ont tellement peu d'occasions de rire chez eux, nos 75 millions de visiteurs...
Pour un contributeur soi-disant "documenté" Gershom, vous êtes un peu faible en arguments et en documents. Paxton, c'est de la bibine ! Nous autres, au fond de nos campagnes, dans les provinces occupées, nous savions tous que Pétain avait été un lâche collaborateur associé au traitre Laval


Haut
  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 210 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 14  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com