LibertyVox • Voir le sujet - Lettre ouverte à Maître Francis Szpiner, l'avocat du chateau
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 20 Juil 2019, 20:55

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 27 Sep 2006, 23:52 

Enregistré le: 05 Juin 2005, 15:58
Messages: 131
Lettre ouverte à Maître Francis Spizner,

Le tribunal correctionnel de Paris examinera les 7 et 8 février 2007 les poursuites engagées contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo pour la publication, le 8 février 2006, de caricatures représentant le prophète Mahomet.
Le journal satirique fait l'objet de deux procédures : l'une engagée par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), l'autre par la Grande Mosquée de Paris, toutes deux pour "injure publique à l'égard d'un groupe de personnes à raison de leur religion".
Vous représentez les intérêts de par la Grande Mosquée de Paris.
Vous êtes également l’avocat de la famille d’Ilan Halimi atrocement torturé et assassiné par le gang des barbares.
Dans un livre remarquable publié par l’association Primo Europe, les auteurs écrivent : « Au XIXe siècle, les mineurs avaient pour habitude d'emmener un canari avec eux, dans les galeries. Si un gaz toxique s'échappait, le canari était le premier à mourir: il leur servait ainsi de signal d'alarme. Comme ce canari dans la mine, Ilan Halimi est l'une des premières victimes d'une atmosphère empoisonnée. D'autres l'avaient précédé: Sohane et Shérazade brûlées vives, la première ayant perdu la vie, Ghofrane lapidée à mort, Sébastien Sellam, égorgé et énucléé aux cris de "Allah hou Akbar". Quoi qu'en disent les officiels, il ne s'agit pas de faits divers isolés. Tous ces jeunes ont été victimes d'un ordre nouveau, souterrain, qui semble vouloir s'imposer par-dessus les lois de la République. D'où vient cet air vicié? Qui en est responsable? Quels sont les mécanismes ayant permis son émergence? Autant de questions essentielles auxquelles tentent de répondre les auteurs de cet ouvrage, tous membres de l'association PRIMO-EUROPE. « (« Un canari dans la mine », Editions Yago 2006

Permettez moi d’attirer votre attention sur l’UOIF auquelle la Grande Mosquée de Paris s’associe pour tenter de restaurer le délit de blasphème.

Youssef al-Qaradhawi le mentor spirituel de l’UOIF

A la tête d'une fortune colossale, Al-Qaradhawi est le conseiller religieux de la plupart des grandes banques islamiques dans le monde. Prédicateur télé sur la chaîne Al-Jazira, il prêche un islam très rigoureux et radical politiquement. Aujourd'hui, Al-Qaradhawi est président du Conseil européen de la fatwa et guide spirituel tout à la fois de l'UOIF et de Tariq Ramadan. Il se considère en Europe comme en terre de mission.

Il préside également au « Conseil scientifique » de l'IESH (Institut européen des Sciences humaines), principal centre de formation d'Imams en Europe, installé dans un petit village de la Nièvre, Saint-Léger-de-Fougeret. L'IESH dépend de l'UOIE (Union des Organisations islamiques d'Europe), dont l'UOIF est la branche française.
Il est l’auteur de fatwâs autorisant les bombes humaines
Au début de la seconde Intifada, le cheikh Qaradawi rendit une fatwa affirmant que les attentats contre des civils israéliens étaient justifiés par le fait que « chaque citoyen ou citoyenne juif, en Israël, accomplit son service militaire, et est donc un soldat potentiel ». A d'autres occasions, le cheikh Qaradawi a invoqué des arguments pour justifier les attentats-suicides. Il a ainsi expliqué que les attentats-suicides, qu'il désigne quant à lui par l'expression « opérations de martyre », constituent une « forme de résistance à l'occupation » :
« Par ces opérations, Allah a compensé la faiblesse des Palestiniens. En effet ils ne disposent pas, contrairement aux sionistes, d'hélicoptères Apache, d'avions, de tanks et de missiles. Allah a compensé leur faiblesse par ces bombes humaines. C'est la justice divine. »
Sur le site de l'UOIF, on ne trouve pas les fatwas du cheikh Qaradawi justifiant les attentats-suicides. Pourtant, le CEFR, qui est présenté officiellement sur le site de l'UOIF comme une « entité académique, islamique, spécialisée et indépendante composée de nombreux savants », n'est pas du tout étranger aux prises de position de Qaradawi sur cette question. La preuve en a été rapportée lors d’un congrès du CEFR, réuni en juillet 2003 à Stockholm. Dans son discours, intitulé « le Djihad et le refus de le lier au terrorisme », le cheikh Qaradawi a longuement expliqué pourquoi les attentats-suicides commis par les Palestiniens ne constituaient pas des actes de terrorisme, mais un moyen de résistance, en reprenant les arguments développés dans ses fatwas citées ci-dessus.

Ou commence l’islamisme et ou s’arrête l’islam : la prophétie de Cheikh Youssouf Qaradawi

« L'islam retournera en Europe en conquérant et en vainqueur, après en avoir été expulsé deux fois... Je soutiens que cette fois la conquête ne se fera pas par l’épéemais par la prédication et l'idéologie. »
Cette prophétie a été faite par le cheikh Youssouf Qaradawi et un de ses plus brillants disciples n'est autre que Tariq Ramadan.
Quels sont les instruments de cette volonté de conquête ? De quels réseaux de soutiens les islamistes disposent-ils au cœur de la société française et de ses lieux de pouvoir ?
Aujourd’hui nous le savons en redécouvrant les racines historiques et idéologiques de l'islamisme contemporain, en retraçant l'histoire des frères musulmans et en analysant la stratégie des islamistes en général, et celles de l’UOIF et de Tariq Ramadan en particulier.

La fatwa de l’UOIF qui ridiculise la France

Dans une fatwa édictée le 6 novembre 2005 par l’UOIF concernant les émeutes de banlieue, il est dit au début : « Dans plusieurs versets du Saint Coran, Dieu blâme la destruction et le désordre et rejette ceux qui les accomplissent. Il dit au verset 64 de la sourate 5 « Allah n’aime pas les semeurs de désordre » Il dit au verset 60 de la sourate 2 « Ne semez pas de troubles sur la terre comme des fauteurs de désordre » ( voir également 2/27 ;7/56 ;28/77etc..)
En apparence cette fatwa est irréprochable. Mais si vous avez la curiosité d’ouvrir un coran,vous risquez d’être surpris
Que lit-on à la sourate 5, verset 64 citée dans la fatwa de l’UOIF : « Et les juifs disent « la main d’Allah est fermée ». Que leurs propres mains soient fermées et maudits soient-ils pour l’avoir dit. Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes (…). Nous avons jeté parmi eux l’inimitié et la haine jusqu’au jour de la Résurrection . Toutes les fois qu’ils allument un feu pour la guerre, Allah l’éteint. Et ils s’efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu’Allah n’aime pas les semeurs de désordre »

L’UOIF a pris ce verset qui condamne les juifs mais il ne cite que la fin du verset. Mais les musulmans qui connaissent le début du verset savent que ce verset stigmatise les juifs.

Accordons le bénéfice du doute à l’UOIF en considérant qu’il s’agit peut-être d’une maladresse de l’UOIF…..

Passons au deuxième verset du Coran cité dans la fatwa de l’UOIF. Que dit la sourate 2, verset 60. ? [Et rappelez-vous] quand Moïse demanda de l’eau pour désaltérer son peuple, c’est alors que nous dîmes « Frappe le rocher avec un bâton » et tout d’un coup, douze sources jaillirent (..) « Mangez et buvez de ce qu’Allah vous accorde, et « Ne semez pas de troubles sur la terre comme des fauteurs de désordre ».
Peut-on croire à une nouvelle maladresse de la part des responsables de l’UOIF ? C’est quasiment impossible. En effet si on les lit les autres versets dans leur intégralité cités dans la fatwa de l’UOIF (Sourate 2, verset 190), on s’aperçoit qu’ils ne sont guère rassurants.
Alors que beaucoup de personnes ont applaudi cette fatwa de l’UOIF en l’interprétant comme un appel au calme, il s’avère finalement d’une incitation à la haine des Juifs.
C’est un clin d’œil que l’UOIF a adressé aux musulmans, en disant « Ne soyez pas comme les juifs, ce sont eux qui allument les feux !! ».
Les organisations musulmanes comme l’UOIF utilisent le double langage, une façon de parler pour les musulmans, une autre façon de parler pour les non-musulmans.
Sources : Anne-Marie Delcambre

Cassettes antisémites mises en vente par le CBSP lors de la rencontre annuelle de l'UOIF (dont Hassan Iquioussen fait partie) au Bourget en mars 2005

Des cassettes appelant à la guerre sainte et à la mort des juifs avaient été mises en vente sur le stand du Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP)lors de cette rencontre annuelle de l'UOIF au Bourget (Seine-Saint-Denis) en mars 2005.
Le texte parlait de «la vague déferlante qui va détruire les juifs jusqu'à ce que le dernier d'entre eux sorte de la terre de Palestine».
En couverture, la cassette en question représentait le Cheikh Yacine, leader du Hamas abattu par l'armée israélienne.

Le Crif avait saisi le ministre de l'Intérieur et demandé à l'UOIF de «veiller à ce que de tels enregistrements soient bannis».

Fouad Alaoui, secrétaire général de l'organisation, a démenti la présence de telles cassettes et a dénoncé «une ingérence flagrante» du Crif « qui n'a pas à [lui] dire qui [il doit] ou ne [doit] pas inviter au Bourget».

Puis le CRIF a pris reçu une lettre de regrets exprimés par Lhaj Thami Breze Président de l'Union des Organisations Islamiques de France et de sa condamnation de la vente de cassettes qui appellent « à la mort des juifs » lors de la réunion annuelle de son organisation au Bourget du 25 au 28 mars dernier.

L’affaire Hassan Iquioussen

Hassan Iquioussen est le prédicateur vedette de l’UOIF.
L’affaire Iquiousssen a commencé suite à la révélation du Figaro le 28 octobre 2004 sur l'existence d'une cassette d'enregistrement d'une conférence au cours de laquelle le prédicateur de l’UOIF, Hassan Iquioussen, propage la haine des juifs.

Cette décision de seulement différer la venue d’un prédicateur antisémite ne pouvait pas à mes yeux constituer une réponse satisfaisante: peut-on se contenter seulement d’un « moratoire » dans pareilles circonstances ?
En effet cette conférence, enregistrée il y a plus de deux ans et dont le contenu avait déjà été dénoncé par L'Humanité le 17 janvier 2004, a pour titre "La Palestine, histoire d'une injustice". Les juifs y sont décrits comme "ingrats", "avares", vivant "entre eux, dans des ghettos", «ne respectent rien», sont «le top de la trahison et de la félonie» et sont accusés «d'avoir toujours méprisé les êtres humains, de ne pas vouloir se mélanger aux autres et de comploter contre l'islam et les musulmans».
Pire, on y trouve ce passage : "Les textes aujourd'hui le prouvent. Les sionistes ont été de connivence avec Hitler. Il fallait pousser les juifs d'Allemagne, de France... à quitter l'Europe pour la Palestine. Pour les obliger, il fallait leur faire du mal."
Le ministre de l'intérieur, Dominique de Villepin, avait condamné en octobre 2004 "les propos inacceptables" du prédicateur et transmis le dossier au garde des sceaux "afin qu'il examine les suites possibles". Avant d’exprimer ses regrets suite la réaction du Ministre Dominique de Villepin et les risques d’être expulsé, Hassan Iquioussen joint au téléphone par la journaliste du Figaro, Cécilia Gabizon , semblait d’ailleurs assumer : «Je décris des épisodes relatés dans le Coran. Vous ne voulez pas abroger le Coran ?». Il proposait cependant d'en débattre en public : «Qu'on me prouve que j'ai tort et je changerai d'avis !».

Hassan Iquioussen a exprimé des regrets après cette menace de poursuites à son encontre : il met sur le compte d'un «coup de fatigue» l'annulation de la réunion de Roubaix qu'il aurait lui-même demandée. Mais il évoque néanmoins sa cassette Palestine, histoire d'une injustice et fait amende honorable : «Je reconnais avoir tenu des propos déplacés, je condamne ces propos et je reconnais mes torts. L'antisémitisme est une horreur.».

Pour se justifier, Hassan Iquioussen explique : «J'effectue une centaine d'interventions par an. Ça m'arrive de déborder. Je n'ai pas de scrupules, ni de honte à reconnaître mes erreurs.» Il précise : «Ma cassette a dû être enregistrée au début de l'intifada par les organisateurs d'une des conférences».
Donc selon lui, Hassan Iquioussen serait étranger à la publication et à la diffusion d'un texte et d’une cassette dans lesquels il tient des propos antisémites. En fait, cette cassette aurait été retirée de la vente depuis janvier 2004 par son éditeur, les Editions Tawhid, à Lyon. Leur directeur, Yamin Makri, explique que"plusieurs clients nous avaient alerté sur son contenu. Nous l'avons donc retirée des librairies. Même chez nous, il n'y en a plus." Il plaide la bonne foi : "Je n'ai pas pris le temps d'écouter la cassette avant de la diffuser, j'ai eu tort.".

Or c'est faux et le CRIF l'a prouvé en démontrant que cette cassette était encore en vente en novembre 2004 !

Rappelons que Yamin Makri, est également l’éditeur de Tariq Ramadan, de son frère Hani ramadan et du Conseil européen des fatwas (Qaradawi).
Les éditions Al Tawhid constituées initialement en association, a été transformée, en juillet 2003, en SARL unipersonnelle (Sodelim) dont le nom commercial est Tawhid. L'association avait un chiffre d'affaire de 600 000 € par an. A la suite des enquêtes effectuées après les attentats de Madrid, la police espagnole a signalé des appels téléphoniques entre des responsables d'Al Qaïda en Espagne et la librairie Tawhid à Lyon.

On a pu voir dans l’émission « Envoyé Spécial » sur France 2, l'éviction de Mohamed Sifaoui quand il avait voulu aller à la librairie Tawhid et les menaces dont il a été l’objet.

Hassan Iquioussen et le Hamas

Dans sa conférence intitulée « Palestine, histoire d’une injustice », le prédicateur islamiste de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), Hassan Iquioussen, tient les propos suivants : « Donc l’Intifada. Et là, pour la première fois on entend parler - dans les médias, pour celui qui a fait de l’histoire, ce n’est pas la première fois – on entend parler d'un mouvement [il cherche la traduction] le mouvement de résistance islamique. En arabe ça se dit Hamas, hein [il répète en arabe] mouvement de résistance islamique. Vous savez ce que c’est le Hamas ? C’est la ferveur, c’est l’entrain, la pêche en arabe, ça veut dire les deux en arabe, Hamas. Et là, Ce sont des gens qui vont jusqu'au bout. C’est soit la mort et le paradis, soit la victoire et la libération et nos droits qui reviennent.

On tire la sonnette d’alarme. Les voilà ! Ils repoussent comme des champignons. Pourtant on avait tué leur chef Hassan al Banna ! (grand-père de Tariq Ramadan) (…)
Le prophète a dit est martyr celui qui meurt en défendant ses biens, en défendant son honneur, en défendant son argent. Il est martyr. Alors la répression, la répression, la répression, mais plus tu fais de répression, plus tu les renforces.
(..) Ca veut pas dire que Hamas n’a pas agi. Ils ont leur branche armée qui travaille très bien, qui fait un bon boulot (…)
Jean Moulin, il s'est battu pour libérer son pays. C’est un héros, d’après nos valeurs nous musulmans, c’est un héros Il a tué des Allemands pour libérer son pays. Ben écoutez, c'est ce que font les Palestiniens ! Ils combattent pour libérer leur pays qui est envahi. Si jamais y a des palestiniens qui reconnaissent l'invasion et bien ce sont des pétainistes. Voilà, Arafat c'est Pétain. D’accord. C’est Pétain, tout simplement. Ahmed Yacine, c'est Jean Moulin. »

La Charte du Hamas

Article 7 :
Le Mouvement de Résistance Islamique est un des liens de la chaîne dans la lutte contre les envahisseurs sionistes. Ceci depuis 1939, date de l'émergence du martyre Izz al-Din al Kissam et de ses frères, membres de la Fraternité Musulmane. Il poursuit sa lutte et s'associe au combat des Palestiniens et de la Fraternité Musulmane dans la guerre de 1948 et aux interventions Jihad de la Fraternité Musulmane en 1968 et après. De plus, si les liens ont été distants les uns des autres et si des obstacles ont été mis en place par ceux qui servent le sionisme pour que les combattants ne puissent poursuivre la lutte, le Mouvement de Résistance Islamique aspire à la réalisation de la promesse d'Allah, quelle que soit la durée nécessaire. Le Prophète, qu'Allah le bénisse et lui accorde le salut, a dit : "Le jour du Jugement ne viendra pas tant que les Musulmans combattent les Juifs (tuent les Juifs) et tant que le Juif se cache derrière des pierres et des arbres. Les pierres et les arbres diront : "Oh ! Musulmans, Oh ! Abdulla, il y a un Juif derrière moi. Viens et tue-le." Seul, l'arbre Gharkad (évidemment, un certain type d'arbre) ne fera pas cela parce que c'est l'un des arbres de Juifs. (narré par al-Bukhari et un Musulman).

Article 11 : Le Mouvement de résistance islamique considère que la terre de Palestine est un territoire islamique consacré aux futures générations musulmanes jusqu'au jour du jugement. (..) La loi gouvernant la terre de Palestine est celle de la Sharia Islamique (Loi) et la même loi est valable pour toutes les terres que les Musulmans ont conquis par la force, parce que durant la période des conquêtes (Islamiques), les Musulmans ont consacré ces terres aux générations musulmanes jusqu'au jour du Jugement.(..)

Le Crédit Lyonnais assigné en justice

Le Crédit Lyonnais, l’ex banque publique a été assignée en janvier 2006 devant un tribunal du New Jersey par une famille américaine victime d’un un attentat dans un bus lors d’un séjour en Israël. Leur fils qui étudiait en Israël avait été blessé dans un attentat commis dans un bus à Jérusalem et revendiqué par le mouvement radical islamiste Hamas.
La plainte accuse le Crédit Lyonnais d’avoir effectué des opérations pour le compte du Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP), organisme basé en France et considéré comme terroriste depuis 2003 par les Etats-Unis.
Les plaignants affirment que le CBSP est liée au Hamas.
Le Hamas reçoit des dons de Palestiniens expatriés à travers le monde et de donateurs privés situés dans les Etats arabes, en Europe occidentale et en Amérique du Nord. Le Hamas utilise un réseau d'associations caritatives dont le CBSP pour faciliter son financement et pour canaliser l'argent. Les dons à des ONG sont mélangés et transférés d'une association à une autre pour dissimuler les traces de l'argent, puis ils sont détournés pour financer le terrorisme.
Le Crédit lyonnais a indiqué avoir « rompu » depuis 2003 toutes les relations avec le CBSP, avant même son inscription par les Etats-Unis sur la liste des organisations ayant un lien avec le terrorisme. Dès 2002, le Crédit Lyonnais soupçonnait des mouvements suspects et les comptes du CBSP ont été définitivement fermés en septembre 2003.

Par ailleurs, comme vous le savez, des documents du CBSP ont été retrouvés au domicile des meurtriers présumés d'Ilan Halimi.

Conclusion

Certes, il n’existe pas de corrélation mécanique entre tous les points que j’ai cités ci-dessus.
Certes, vous n’êtes pas l’avocat de l’UOIF.
Certes, vous n’êtes pas l’avocat de la Ligue islamique mondiale, qui finance le wahhabisme et donc le fanatisme dans le monde et qui a également déposé plainte contre Charlie Hebdo.
Certes, vous ne partagez pas forcément les thèses de la Grande Mosquée de Paris dont vous défendez les intérêts.
Mais ce que je sais, c’est que vous contribuez objectivement à la censure de personnes comme moi qui critiquent l’islam et plus particulièrement certains versets judéophobes.
Vous êtes l’avocat du « château » et donc un proche de Jacques Chirac, qui envoie par votre biais un message diplomatique à l'égard de certains pays.
Je suis français d’origine maghrébine et je crois toujours au message des lumières.
Cela me vaut d’être menacé de mort par des islamistes.
Je n’ai plus rien à ajouter.

Messaoud Bouras


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Sep 2006, 00:43 
Du samedi soir
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 24 Mai 2006, 01:18
Messages: 3822
Localisation: zone française occupée
C'est un excellent courrier, bien argumenté, je vous en félicite Messaoud. Vous avez raison d'avoir mis en forme cette lettre ouverte où personnellement j'en apprends bien plus sur l'UOIf, je ne connaissais pas l'épisode des cassettes anti-sémites, l'influence de son mentor ainsi que le fond exact de ses pensées. Elle m'en apprend également beaucoup plus sur la nébulosité de l'UOIF. Ce genre d'information est on ne peut plus précieuse. Vous avez raison de vous adresser à ce conseil. Toutefois, je pense que tout comme moi, vous n'êtes pas dûpe sur la réalité de cette fonction. Pour exemple, Dutroux a vu les avocats les plus réputés de toute la Belgique se ruer au parloir pour le défendre alors que certaines familles de victimes n'ont même pas eu accès par manque de moyen à un bon avocat. Il est en effet médiatiquement, financièrement par projection plus profitable de défendre l'inacceptable que le raisonnable. Merci en tous cas de m'apprendre plus sur la réalité de l'UOIF. Souhaitons tous que Charlie- Hebdo gagne ce procès et que le délit de blasphème ne devienne jamais l'ouverture à l'affranchissement de l'Islam en Europe.

_________________
"Quand une société ne peut pas enseigner, c'est qu'elle ne peut pas s'enseigner". Charles Péguy dans "La rentrée".
Un occidental bouddhiste est un sous-Ohm.
"Je veux en finir avec la repentance". Nicolas Sarkozy.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Sep 2006, 00:54 
Coran Tanplan
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 07 Avr 2006, 16:08
Messages: 9600
Localisation: Belgique
Excellent texte :idea:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Sep 2006, 01:15 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
Excellentissime.

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: MESSAOUD bouras!
MessagePublié: 28 Sep 2006, 06:25 
Hugh*

@ à mon ami Messaoud,

C'est parfait! l'allah-i, peut être , mais pas sûr!

Maître spizner est un pénaliste enculeur de virgules point etc! qui a fait gagner en première instance chirac!


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Sep 2006, 09:12 
Tout le monde a droit a un avocat.
c'est un droit presque "sacre", cest le principe de la discussion, de la reflexion

Je ne crois pas qu'il soit bon de s'adresser a un avocat,
l'avocat n'est que le "metteur en forme" d'argument, il DOIT jouer son role pour TOUT LE MONDE, meme les pires

C'est à ceux qui le commanditent et lui fournissent la "nourriture intellectuelle" qu'il faut s'adresser :
les politiques, les propagandistes/intellectuels

CEUX LA sont les soutiens les aides les complices de ceux qui menacent REDECKER, un des redacteurs des TEMPS MODERNES, revue de Sartre et Merleau Ponty, et de Beauvoir et de Lanzmann, et de L.Kandel !!!!

La complicite intellectuelle avec ceux qui tuent pour blaspheme doit etre decrite pour ce qu'elle est : de la collaboration avec un totalitarisme

Ce qui apparait significatif, c'est que l'avocat paraisse etre "recommande" par Chirac à l'UOIF pour cette besogne

Je trouve aussi que ce texte est une excellente synthese, mais c'est plutot a Chirac qu'il faudrait poser la question : a t il fourni un avocat a l'UOIF et si oui trouve t il normal de leur apporter le moindre soutien ?

______________________________

NI BRUN NI ROUGE NI VERT-SABRE !
(mais oui aux ecologistes !)


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Sep 2006, 09:36 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Juin 2006, 00:39
Messages: 37
Localisation: Loin de tout
elisseievna a écrit:
Tout le monde a droit a un avocat.
c'est un droit presque "sacre", cest le principe de la discussion, de la reflexion

Je ne crois pas qu'il soit bon de s'adresser a un avocat,
l'avocat n'est que le "metteur en forme" d'argument, il DOIT jouer son role pour TOUT LE MONDE, meme les pires


"DOIT"? Un avocat qui défendrait un Pol-Pot est une ORDURE. Point final. Il y a-t-il donc un devoir ("doit") d'être une ordure? S'il y en a un, je ne m'y soumets pas.

_________________
Vous aimez mon dinosaure petit?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Sep 2006, 09:45 
meme Eichmann y a droit


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Sep 2006, 10:00 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 30 Avr 2005, 01:16
Messages: 6806
Eh oui.... C'est même un des fondements du Droit :wink: et heureusement :roll:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 13 Oct 2006, 20:15 
Spizner, c'est le visage de l'avocat sans foi ni lois, ni aucun sens de l'ethique, cynique dans le mauvais sens du terme, manipulateur qui gagne souvent par la recherche du vice de forme plus que par le font de la plaidoirie et qui même... disons que peut-être il aurait des entrées à gauche à droite... Je pense nottament à un de ses clients qui, apprennant qu'il allait être poursuivi, est vite retourné dans son pays d'origine, avant même que la machine soit lancée...

Le genre mec qui ferait condamner un bébé qui pleure pour tapage nocturne et annuler le jugement d'un génocideur dans la même journée.


Haut
  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Exabot [Bot], Google [Bot] et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com