LibertyVox • Voir le sujet - Tariq Ramadan et le reseau terroriste
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 25 Aoû 2019, 08:37

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 134 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 9  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 25 Sep 2006, 17:17 
Bouldingue
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Sep 2005, 14:09
Messages: 6219
Localisation: Londres
http://www.edicom.ch/fr/news/suisse/278_2192940.html

25 septembre 2006 - 13:34

Tariq Ramadan indésirable aux USA: sa demande de visa est refusée

L'intellectuel genevois musulman Tariq Ramadan est persona non grata aux Etats-Unis. Les autorités américaines ont refusé récemment de lui accorder un visa visiteur, sous motif qu'il a apporté un soutien matériel à une organisation terroriste.

Tariq Ramadan avait fait une demande de visa en septembre 2005, poussé dans cette démarche par des associations américaines de droits civiques. "J'espérais que le gouvernement américain retire ses accusations", a-t-il expliqué dans un communiqué.

Après de multiples péripéties et l'intervention d'un juge fédéral de New York, la réponse à la demande de visa est tombée la semaine dernière. Selon Tariq Ramadan, l'administration américaine lui refuse un visa car il a fait des dons à une association de solidarité avec le peuple palestinien.

La demande a été rejetée pour cause de soutien matériel à une organisation terroriste, a pour sa part expliqué le porte-parole de l'ambassade des Etats-Unis à Berne, Daniel Wendell. Pour Tariq Ramadan, l'association qui a bénéficié de ses dons (environ 600 euros) n'est pourtant pas considérée comme suspecte en Europe.

Le Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens a été mis sur liste noire aux Etats-Unis en 2003. Or, a relevé M. Ramadan, "j'ai commencé à donner de l'argent à cette association en 2000". Selon l'islamologue genevois, l'administration américaine pense que cette association finance des activités du Hamas.

Pour Tariq Ramadan, la décision des Etats-Unis de l'interdire d'entrée sur leur territoire relève "d'une exclusion idéologique, d'une atteinte à la liberté d'expression qui ne dit pas son nom". L'intellectuel croit que ce sont ses critiques de la politique américaine qui lui ont valu cette mise au ban.

Tariq Ramadan n'en est pas à ses premiers déboires avec l'administration américaine. En 2004, il s'était vu offert un poste d'enseignant à l'Université de Notre Dame (Indiana). Il avait dû renoncer à la dernière minute à traverser l'Atlantique, son visa ayant été révoqué par Washington.

Intellectuel controversé, petit-fils du fondateur des Frères musulmans égyptiens, Tari Ramadan a été récemment recruté par le gouvernement britannique pour faire partie d'une commission contre l'émergence de l'extrémisme au sein de la communauté musulmane en Grande-Bretagne.

© ats. - Tous droits réservés

Les Etats-Unis : La porte fermée
mardi 26 septembre 2006, par Tariq Ramadan
--------------------------------------------------------------------------------
En Janvier 2004, l’Université de Notre Dame m’a offert un double poste permanent en tant que Henry R. Luce Professor de Religion, Conflit et Promotion de la Paix et Professeur d’Etudes Islamiques dans son Département d’Etudes Classiques. J’ai accepté ce poste et je m’apprêtais à m’installer définitivement aux Etats-Unis. Après que le Gouvernement américain m’ait octroyé un visa, j’ai loué une maison, inscrit mes enfants dans les écoles et déménagé l’ensemble de mes meubles et affaires. A la veille de mon départ, en juillet 2004, le gouvernement américain m’a fait savoir que mon visa avait été révoqué. Je n’ai reçu aucune explication particulière quant à la cause de la révocation et l’administration indiquait un article du Patriot Act qui s’applique à des individus qui « soutiennent ou approuvent » une activité terroriste.

La révocation du visa a été un choc. Certes j’avais critiqué la politique américaine, mais je n’ai eu de cesse de m’opposer au terrorisme sous toutes ses formes. De plus, avant 2004, j’avais visité les Etats-Unis à de nombreuses reprises pour donner des conférences, participer à des colloques, rencontrer d’autres intellectuels et professeurs - j’ai participé à des conférences et à des colloques organisés et financés par, entre autres, l’Université d’Harvard, de Stanford, de Princeton de même par exemple que la Fondation Présidentielle William Jefferson Clinton. J’ai effectivement critiqué certaines des décisions politiques américaines mais j’ai toujours condamné le terrorisme et je continue à le faire aujourd’hui.

Le gouvernement américain m’invita à reformuler une demande pour un nouveau visa avec l’aide de l’Université Notre Dame, ce que je fis en octobre 2004. Après trois mois d’attente sans réponse, j’ai néanmoins considéré que ce traitement n’était pas respectueux et j’ai décidé de démissionner de mon poste et de reprendre le cours de ma vie en Europe.

J’avais démissionné de mon poste à l’Université de Notre Dame mais je tenais à ce que mon nom soit lavé des fausses accusations qui circulaient après la révocation du visa et que de soi-disant « experts en terrorisme » véhiculaient sans scrupules. A l’appel insistant d’associations américaines de droits civiques et d’institutions académiques, j’ai refait une demande de visa (visiteur) en septembre 2005 dans l’espoir que le gouvernement américain retire ses accusations infondées sur le fait que j’aurais approuvé des actions terroristes. Une fois encore, j’ai été confronté au sourd silence de l’administration. Finalement en janvier 2006, les organisations American Civil Liberties Union (ACLU), American Academy of Religion (AAP), American Association of University Professors (AAUP), et PEN American Center(*) décidèrent de poursuivre le gouvernement en justice. En réponse à cette démarche, le gouvernement abandonna son accusation que j’aurais approuvé le terrorisme. Toutefois, il ne me donnait toujours pas de visa d’entrée et affirmait, de façon incroyable, que le processus qui devait décider de m’octroyer un visa pouvait encore durer des années. La Cour Fédérale des Etats-Unis rejeta ce délai indéfini et, en juin 2006, ordonna au gouvernement de m’octroyer un visa ou alors d’expliquer pourquoi il ne le ferait pas.

Le 20 Septembre, j’ai reçu une lettre de l’ambassade américaine en Suisse. Le contenu de cette lettre me lave de toutes les allégations et accusations qui ont été véhiculées et qui ont circulé à mon sujet après la révocation de mon visa. Tout ce qui a été dit et répété sur mes soi-disant relations douteuses, mes rencontres avec tel ou tel terroriste, mes enseignements, mes propos ou mes écrits qui encourageraient ou justifieraient le terrorisme, mon double discours, etc. : rien de tout cela n’est retenu.

Comment alors expliquer la révocation ? Comment justifier le refus de visa ? L’administration américaine me reproche aujourd’hui d’avoir fait des dons (environ six cents euros) à deux associations de solidarité avec le peuple palestinien (Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens, CBSP et sa représentation en Suisse l’ASP, l’Association de Secours Palestinien) dont les objectifs déclarés sont de soutenir des projets sociaux dans les territoires occupés (il est à noter que c’est moi-même - comme le reconnaît l’administration américaine dans sa lettre- qui ait mentionné ces dons lors des interviews). Le gouvernement américain pense apparemment que ces associations financent des activités du Hamas. Voilà donc établie, et « expliquée », la nature de mon lien avec le terrorisme : Voilà donc pourquoi mon visa est refusé aujourd’hui ! Ce que l’Administration américaine oublie de dire, c’est le début du versement de mes dons précèdent de plusieurs années l’insertion de cette association humanitaire dans leur liste noire (2003) mais surtout que l’Europe, et notamment la France et la Suisse où le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens et l’ Association de Secours Palestinien font prioritairement leurs appels aux dons, ne considèrent pas ces dernières comme des organisations suspectes. Depuis de nombreuses années, le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens, est un partenaire officiel de la ville de Lille avec laquelle il a organisé des manifestations de solidarité avec le peuple palestinien et a participé au jumelage entre la ville de Lille et Naplouse. Mme Martine Aubry, maire de Lille et ancienne Ministre du l’Emploi et de la Solidarité de la République Française, a soutenu et soutient publiquement jusqu’à aujourd’hui le CBSP.

Deux ans d’investigations approfondies pour apporter cette « justification », cette « preuve ». Dans les faits, l’Administration américaine vient d’établir un démenti définitif à toutes les rumeurs me concernant. Ce que l’Administration américaine vient surtout de confirmer c’est qu’il s’agit bien d’une exclusion idéologique, d’une atteinte à la liberté d’expression qui ne dit pas son nom. Ce sont mes critiques de la politique américaine au Moyen-Orient, en Irak, en Palestine, au Liban et sur le plan intérieur qui gênent et que l’on veut m’empêcher d’exprimer x Etats-Unis.

Je continuerai pourtant à dénoncer et à critiquer l’invasion illégale de l’Irak, le silence complice et inacceptable du gouvernement américain quand les civils libanais innocents mouraient par centaines sous les bombes comme le soutien unilatérale et insensé de ce dernier à la politique oppressive d’Israël. Je continuerai, de la même façon, à dénoncer les lois d’exception que l’administration impose au nom de « la guerre contre le terrorisme », les « extraditions extraordinaires », les prisons secrètes dispersées dans le monde et l’usage de la torture. Je continuerai également à soutenir le peuple palestinien et je m’opposerai avec toute l’énergie de mon intelligence et de mon être à l’injustice que subit ce dernier depuis des décennies. Je n’aurais par ailleurs de cesse de soutenir les projets humanitaires qui permettent à ce peuple de survivre et de rester debout. Si le prix à payer pour cet engagement est de ne plus jamais fouler le sol américain, alors je suis prêt à le payer sans la moindre hésitation : il en va de ma conscience et de ma dignité.

Je continue d’espérer que le gouvernement américain reconsidérera un jour sa décision de m’exclure du pays. Pour l’heure, j’aimerais exprimer mes chaleureux remerciements à l’ACLU, l’AAUP, l’AAR et le PEN ainsi qu’à toutes les institutions académiques et aux Américains ordinaires dont l’indéfectible soutien a permis de faire face aux défis de ces deux dernières années de façon moins pesante. Vous êtes les exemples de ce qu’il y a de meilleur aux Etats-Unis. Vous personnifiez l’esprit et la dignité de votre pays. Merci à vous.

(*) Tous les "idiots utiles"


Dernière édition par etabori le 25 Sep 2006, 18:03, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Sep 2006, 17:49 

Enregistré le: 23 Sep 2006, 18:42
Messages: 71
etabori a écrit:
......
Tariq Ramadan indésirable aux USA.....

Il n'y a pas que lui :twisted:
Quatre imams égyptiens, invités aux Etats-Unis pour y passer le ramadan avec des fidèles, ont été refoulés lundi à l'aéroport de Miami (Floride). Ils étaient détenteurs de visas valides.

Les imams, âgés de 38 à 48 ans, sont arrivés lundi à Miami, en provenance du Caire via Milan, a dit Sofian Abdelaziz Zakkout, directeur de l'Association musulmane américaine d'Amérique du Nord (AMANA) qui les avait invités. Refoulés pour des raison inconnues, les imams ont dû attendre plus de 24 heures avant de reprendre un avion pour l'Egypte, a-t-il ajouté.

Les imams devaient participaient à des "offices spéciaux" dans des mosquées dans le sud de la Floride pendant le mois saint du ramadan, a dit M. Zakkout. "Ils ont été jugés inadmissibles sur le territoire des Etats-Unis", a dit Zach Mann, porte-parole du service des frontières de Miami.

M. Mann a refusé de donner les raisons du refoulement mais a souligné que l'on peut refuser l'entrée d'un étranger aux Etats-Unis pour divers motifs, parmi lesquels des raisons de santé, criminelles, de sécurité ou encore pour faux documents.

M. Zakkout a indiqué que les imams étaient détenteurs de pièces d'identité et de visas à jour.
Les religieux "ne professent pas un enseignement radical", a-t-il assuré. Leurs visas n'ont pas été annulés, a souligné M. Zakkout.
Les imams ont dû attendre plus de 24 heures avant de pouvoir monter dans un avion retour.

http://www.romandie.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 26 Sep 2006, 11:59 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
Michou aurait déclaré: "Je vais me convertir à l'Islam, comme ça je pourrais me faire le Ramadan"
[img]http://www.libertytv.com/vds/images/michou_1.jpg[/img]
"C'est super sympa les amis" :lol: :lol: :lol:

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Oct 2006, 14:46 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
La racaille terroriste librement dans un fleuron de la presse francaise dans moins d'une heure! :o

http://permanent.nouvelobs.com/etranger ... S4665.html

Citation:
Tariq Ramadan invité de nouvelobs.com

NOUVELOBS.COM | 12.10.06 | 11:05

Tariq Ramadan, islamologue, auteur de "Muhammad. Vie du prophète" (Presses du Châtelet, septembre 2006), est ce jeudi 12 octobre de 16h30 à 18h00 l'invité des forums de nouvelobs.com.

Vous pouvez dès à présent lui poser des questions en cliquant [url=http://forum.nouvelobs.com/index2.php]ici.[/url]

Thème du forum : L'islam.


Ma question:

Bonjour Monsieur Ramadan,

Quelle serait d'après vous la meilleure manière d'entreprendre la dératisation des territoires occupés et est-il mieux de transformer une mosquée en permanence pour femmes violées/battues ou bien en piscine?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Oct 2006, 17:08 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Bonne nouvelle pour le climat politique en France! :D
D'après l'autre Nous vivons une période triste et politiquement très inquiétante quand on analyse le niveau du débat politique et surtout les programmes respectifs. C'est vraiment inquiétant.

Toutes les réponses et questions ici.
http://forum.nouvelobs.com/index2.php


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Oct 2006, 17:15 
De Poulet
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 04 Mar 2006, 02:15
Messages: 6833
La loi et l'ordre a écrit:
Ma question:

Bonjour Monsieur Ramadan,

Quelle serait d'après vous la meilleure manière d'entreprendre la dératisation des territoires occupés et est-il mieux de transformer une mosquée en permanence pour femmes violées/battues ou bien en piscine?


J'adore la question. :mrgreen:

Quoique pourquoi piscine spécifiquement? Vous auriez pu mettre charcuterie.

_________________
François Eiffel (F. Eiffel / FFL).

""Un homme est grand dans la mesure où, placé entre l’illusion et la douleur, il choisit la douleur." Thibon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Oct 2006, 17:31 
Ministre des Colonies
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Juin 2006, 12:09
Messages: 2840
Localisation: au sud du progrès
FFL a écrit:
Quoique pourquoi piscine spécifiquement? Vous auriez pu mettre charcuterie.

vous n'y pensez pas malheureux, de la charcuterie! elle risquerait de devenir inconsommable :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Oct 2006, 17:32 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Ben comme en général le plafond est haut, elles permettent des sautoirs olympiques, non?
A moins que l'on retourne la coupole pour en faire un skate-park.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Oct 2006, 17:38 
De Poulet
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 04 Mar 2006, 02:15
Messages: 6833
La loi et l'ordre a écrit:
Ben comme en général le plafond est haut, elles permettent des sautoirs olympiques, non?
A moins que l'on retourne la coupole pour en faire un skate-park.


Bonne idée les sauteries aquatiques. Retourner la coupole, excellent!!!

_________________
François Eiffel (F. Eiffel / FFL).

""Un homme est grand dans la mesure où, placé entre l’illusion et la douleur, il choisit la douleur." Thibon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Oct 2006, 19:36 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Sep 2006, 15:54
Messages: 834
:cry: Il n'a même pas répondu à mes questions :cry: :evil:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 12 Oct 2006, 19:37 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Et bien Aaracia, faisons un jeu de rôle.
Posez-moi votre question et je vais jouer le rôle de Tarik.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 07 Mai 2007, 13:57 
Bouldingue
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Sep 2005, 14:09
Messages: 6219
Localisation: Londres

Tariq Ramadan fait du pied aux laïcs



http://www.lematin.ch/pages/home/actu/s ... enu=255320

La demande d'adhésion de l'islamologue genevois provoque un intense débat au sein de l'Association suisse des musulmans pour la laïcité, qui, après Genève, s'implante ces jours à Lausanne et à Neuchâtel.

Le 27 mars, l'Association suisse des musulmans pour la laïcité (ASML), créée depuis quelques mois, a reçu une reconnaissance officielle de la part de Christoph Blocher.

Le ministre de Justice et Police l'a invitée, au même titre que les centres islamiques et les associations religieuses, pour débattre les thèmes de la sécurité et de l'intégration. C'était une première en Europe.

En France, le Conseil français du culte musulman ne concerne que les mosquées et les lieux de prière. «Nous ne sommes pas antireligieux. Mais l'ASML considère que la religion ne doit pas sortir de la sphère privée», souligne Henri-Maxime Khedoud, son président. Une position approuvée par 85% des 320 000 musulmans de Suisse.

Créée en septembre dernier à Genève, l'ASML a déjà essaimé dans les cantons de Vaud et de Neuchâtel, et donné naissance à un petit frère, le Cercle des amis de l'ASML, composé de non- musulmans.

Est-ce ce succès qui a incité l'islamologue Tariq Ramadan à leur demander un bulletin d'adhésion? En effet, l'auteur de «Peut-on vivre avec l'islam?», installé à Londres, ne dispose plus de structure militante. Interrogé par e-mail, Tariq Ramadan n'a pas répondu aux questions du Matin sur son engagement.

Cette demande divise l'association. Les plus optimistes se réjouissent de l'évolution spectaculaire de Tariq Ramadan, nouveau partisan de la laïcité. Les autres estiment, en revanche, que l'islamologue aurait encore un peu de chemin à parcourir avant de les rejoindre?

«Nous menons un travail pédagogique aussi bien vis-à-vis des Suisses que dans la communauté musulmane. Il est indispensable de prouver que la religion n'est pas un obstacle à l'intégration», commentent les responsables de l'ASML.

Source : Le Matin - dimanche 5 mai 2007


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Juin 2007, 13:01 
De Poulet
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 04 Mar 2006, 02:15
Messages: 6833
Dépêche, Figaro:

http://www.lefigaro.fr/fil-info/2007060 ... trage.html

Citation:
Publié le 06 juin 2007 à 12h54

Tarik Ramadan condamné pour "outrage"

L'intellectuel musulman Tarik Ramadan a été condamné aujourd'hui par le tribunal correctionnel de Bobigny à 2.500 euros d'amende pour "outrage" pour avoir insulté deux agents de la police aux frontières (PAF) en mars à l'aéroport de Roissy.

(Avec AFP).


C'est vrai que du côté de Roissy, ils sont déjà habitués aux terroristes de proximité. :lol: :lol: :lol:

_________________
François Eiffel (F. Eiffel / FFL).

""Un homme est grand dans la mesure où, placé entre l’illusion et la douleur, il choisit la douleur." Thibon


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Juin 2007, 14:38 
Du samedi soir
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 24 Mai 2006, 01:18
Messages: 3822
Localisation: zone française occupée
Ce sont les frères musulmans qui sont en place au gouvernement du Darfour, je ne vois rien de plus probant pour décridibiliser toute la rhétorique sur l'Islam de paix vendu par frère Tarik le colon hormis son grand père et le Coran lui même.

_________________
"Quand une société ne peut pas enseigner, c'est qu'elle ne peut pas s'enseigner". Charles Péguy dans "La rentrée".
Un occidental bouddhiste est un sous-Ohm.
"Je veux en finir avec la repentance". Nicolas Sarkozy.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Aoû 2007, 10:13 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 30 Avr 2005, 01:16
Messages: 6806
Ofek a écrit:
Je viens de découvrir un « opus » plus que maléfique de Tariq Ramadan sur Internet que je vous livre tel quel.
C’est un véritable condensé de mensonges, de contrevérités et de manipulation mentale dans lequel il se fait maître, le but étant d’inverser les rôles, de tordre les faits et de réécrire l’histoire à des fins de propagande.
Il se retrouve en tête de file du Jihad « intellectuel », « universitaire », « théologique » et médiatique de l’Europe.

http://www.surlautrerive.com/article-12035861.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 134 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 9  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com