LibertyVox • Voir le sujet - Les noirs anti-dieudonné.
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 22 Aoû 2019, 00:24

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Les noirs anti-dieudonné.
MessagePublié: 04 Sep 2006, 11:07 
River
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Juin 2005, 21:02
Messages: 3795
Un fil qui aura longue vie j'espère(je me propose de l'alimenter), on commence avec Calixte Beyala interviewée par.... Alexandre Del Valle et David Reinharc dans Israel Magazine.

http://www.israelmagazine.co.il/
Interview exclusive : Calixte Belaya, l’anti Dieudonné.
ENTRETIEN CALIXTHE BEYALA PAR ALEXANDRE DEL VALLE ET DAVID REINHARC .

Calixthe Beyala est sans doute l’intellectuelle noire la plus représentative dans la galaxie noire, sans que cette représentativité n’épuise toute son identité.
Sa biographie, ses voyages, le fait, aussi, qu’elle parle plusieurs langues – en plus du Français, elle parle l’Eton, sa langue maternelle, ainsi que le Pidgin, l’Espagnol et quelques langues africaines – témoignent d’une véritable ouverture d’esprit.
Celle qui a écrit son premier livre à vingt trois ans a toujours un train d’avance.
Elle n’est pas seulement romancière mais aussi militante, dénonçant , entre autres, le manque de représentation de la société multiculturelle dans les médias, la politique l’univers économique.
Surtout, cette intellectuelle est la référence morale de la communauté noire, sa « boussole ».
Raison de plus pour lire avec attention les propos chocs et certainement dérangeants sur Dieudonné, l’alliance Juifs et Noirs, la « purification ethnique » des Noirs par les Arabes, Nicolas Sarkozy qu’avec une rare franchise , elle a tenus pour notre journal.
Entretien, donc, avec une voix essentielle de la France noire, qui refuse d’abreuver de fausses certitudes l’anxiété identitaire.
Alexandre del Valle / David Reinharc : Vous êtes une intellectuelle reconnue et présidez, entre autres, le principal mouvement des Noirs en France, qui lutte contre les discriminations. Peut-on dire les choses comme cela ?
-Je ne me définis pas comme quelqu’un qui représente quoi que ce soit. Mettons que je me définis d’abord comme une intellectuelle à qui sa communauté reconnaît une certaine capacité de penser et d’agir.
Avec le collectif Egalité, j’ai déclenché, en effet, les prémisses de ce que sera la France noire , des rapports entre les Français noirs et la République en signalant les dangers encourus si le problème de représentation des minorités visibles n’est pas résolu. Et déjà à l’époque, j’avais proposé une politique volontariste de mise en place de quotas ou de discriminations positives afin de résoudre ce problème.

-Il semble, oui, que vous ayez abandonné le passé à la député Christianne Taubira pour ouvrir un nouveau front sur l’invisibilité des Noirs en France, surtout dans les médias.
Si, grâce à la discrimination positive, on pose des quotas, ne craignez-vous pas que d’autres groupes- les homosexuels, les Jaunes, etc. - ne s’engouffrent dans la brèche d’une balkanisation de la France pour, à leur tour, exiger une meilleure représentativité ?
-Etre noir, c’est une captation visuelle immédiate qui discrimine tandis qu’être Juif par exemple, c’est être un Occidental comme les autres. Etre noir, c’est être assigné malgré soi à négritude par le regard de l’autre.
Cette assignation à identité – on entre là dans le domaine psychologique – est mal vécue, et à partir de ce moment, certains revendiquent cette représentation et se radicalisent.
Etre juif n’est pas quelque chose de physiquement visible en dehors des signes distinctifs religieux. Etre « homo », de la même manière, ce n’est pas une captation visuelle immédiate, si on ne le clame pas sur tous les toits.
A la différence d’un Juif ou d’un « homo », les Asiatiques sont des minorités visibles. Lorsque je sors dans la rue, immédiatement, je suis vue comme différente : c’est cela, faire partie d’une minorité visible.
-Ne peut-on trouver une contradiction dans votre discours : d’un côté, vous analysez les émeutes des banlieues comme un problème social, de l’autre, vous y apportez, avec la discrimination positive, des réponses ethniques ?
-Il n’y a pas de contradiction car ce problème social se pose à cause d’un problème ethnique.
A titre égal, les patrons n’embauchent pas les Noirs.
Le taux de chômage chez les Noirs est de 30 % alors que le taux de chômage global en France est de 10 % !
-A propos de minorités visibles, la France noire : combien de divisions ?
-Selon moi, il y a 11 millions de personnes d’origine africaine en France si l’on inclut les Nord-Africains et les Antillais aux gens d’Afrique Noire. Parmi eux , on peut compter 6 millions et demi de personnes d’origine noire-africaine de nationalité française dont, à mon avis, 700 000 Africains étrangers – et parmi eux, pas plus de 10% de clandestins.
Sur les 6 millions et demi de Noirs subsahariens, on compte 2 millions 250000 Antillais.
On nous dit qu’il est interdit, impensable, impossible de répertorier officiellement en France les origines. Je m’inscris en faux : il existe bien un recensement ethnique informel dés la naissance, en vertu du lieu de naissance de chaque individu et du pays.
-On sent une tentation antisémite depuis ce qu’il est convenu d’appeler l’ »affaire Dieudonné ».
D’où vient, selon vous, ce rêve secret de voir l’affinité élective entre Juifs et Noirs s’inverser ?
-Je pense que cela vient d’une méconnaissance de l’Histoire, et de la souffrance des Noirs en France qui ont été , pour certains, manipulés par des groupes n’ayant aucun rapport avec le monde noir.
Cela n’a pas de racines dans notre Histoire, pas d’idéologues non plus, et donc pas de construction intellectuelle autorisant cette inversion.
Les référents du monde noir francophone sont des gens comme Aimé Césaire, Senghor ou moi-même qui n’ont jamais tenu des propos antisémites.
Entre Juifs et Noirs, il y a une alliance naturelle.
Dans ses diatribes contre l’esclavage et le colonialisme, Aimé Césaire rappelle que les Juifs sont des alliés.

-L’idéologie antisémite et antisioniste gagne, malgré tout, le monde négro-africain.
Afin d’opposer un vrai message de résistance, ne suffit-il pas de puiser dans les ressources spirituelles profondes propres à la culture négro-africaine et rappeler l’analogie établie entre le statut des Noirs et celui des Juifs chez Senghor, Baldwin, Martin Luther King ou Nelson Mandela ?
-Tout à fait. Mais dans la désespérance, les peuples sont prêts à accepter des faux prophètes.
En l’espace de trois ans, il y a eu quelques noirs prêts à suivre ces faux prophètes pour pouvoir expliquer leur mal-être.
Aujourd’hui, je peux parler de cette époque au passé. La tendance, aujourd’hui, dans l’univers noir de France, est inverse.
-Les juifs stigmatisés comme étant d’anciens « négriers reconvertis dans la finance »….

C’est ridicule. De surcroit, on nous dit souvent que l’Afrique a été détruite par la Traite occidentale et la colonisation. La vérité est que les Noirs Africains avaient déjà été mis à genoux par les Arabes entre le VIIe et le XVIe siècle !
L’Afrique a été, si l’on veut, « achevée » par l’Occident, car la traite qui l’a détruite durant six siècles fut d’abord et surtout la traite arabe, laquelle n’a jamais été dénoncée avec force.
La traite et la colonisation arabes se poursuivent hélas dans certains Etats comme le Soudan, l’Arabie Saoudite et la Mauritanie.
Les Occidentaux sont arrivés bien après les Arabes. La traite transatlantique fut d’ailleurs bien différente de la traite arabe, qui a consisté en une véritable destruction.
Les Arabes occupèrent l’Afrique du Nord et littéralement poussèrent les Noirs toujours plus vers le Sud.
-Dans la loi du 10 mai 2001, qui reconnaît la traite esclavagiste comme crime contre l’humanité, faut-il selon vous, mentionner en plus de la traite atlantique, la traite arabe ?
Oui. Toutes les formes de traites doivent être dénoncées. Les tueries et invasions arabes furent extrêmement destructrices.
L’esclavage arabe a annoncé le début de la chute réelle de la culture et de la civilisation noire.
Si les Occidentaux avaient trouvé une Afrique solide, il n’y aurait pas eu nécessairement la traite négrière.
On a passé sous silence la traite arabe mais il faut, à un moment donné,revenir sur l’Histoire non pas pour juger et se venger, mais juste pour rétablir la vérité historique.

Cela continue encore aujourd’hui : en Mauritanie - on a tué ces derniers jours 1000 officiers noirs-, au Soudan. Dans les pays arabes, les noirs souffrent d’un racisme foudroyant et la question noire est taboue.
Dans le passé comme au présent, il y a une politique de « purification ethnique » des Noirs par les Arabes.

-Si vous pensez que cette conscientisation existe vraiment, comment expliquez-vous que lors de notre rencontre avec Aimé Césaire, il n’en ait pas parlé ?
-Césaire est essentiellement concerné par la traite transatlantique tandis que j’ai, moi, une vision mondialisée.
On a passé sous silence la traite arabe au nom du panafricanisme, de l’ « Unité africaine », pour des raisons politiques. Je peux vous le dire d’avance : ce silence n’est plus d’actualité.
-Pourquoi alors cette cristallisation de Dieudonné sur les Juifs ?
-Dieudonné a peut-être eu des déceptions dans sa vie personnelle et a , c’est certain, été manipulé par des gens qui n’appartiennent pas au monde noir.
Sur le plan stratégique et politique, beaucoup ont intérêt à ce que les noirs soient partis prenante des problèmes au Proche-Orient.
-La souffrance du monde noire serait donc, selon vous, instrumentalisée par la militance antisioniste ?
- C’est précisément ce qui s’est passé.
On a voulu nous prendre en otage dans une histoire où nous ne sommes pas directement concernés.
Certains ont essayé de manipuler des gens qui avaient une voix au sein de la communauté noire.
Je peux vous dire que Dieudonné commence à se rendre compte de son erreur. Récemment, il m’a téléphoné très longuement et a reconnu qu’il a eu tort , qu’il aurait dû m’écouter.
-On sent malgré tout une vraie rivalité mimétique entre Juifs et Noirs, une concurrence victimaire notamment avec la constitution du Collectif des Filles et Fils Africains déportés ( référence aux FFDJF de Serge Klarsfeld), les demandes de réparation, l’exigence de repentance de l’Eglise et du droit, in fine, de disposer de sa propre Shoah…
-Ce n’est pas cela. Les Noirs, estimant que les Juifs ont beaucoup souffert dans la société occidentale et s’en sont sorti, les Juifs deviennent non pas un concurrent mais un modèle à imiter.
La communauté juive comme modèle.
-Les leçons apprises par les Israéliens, engagés dans le même processus de construction d’une nation que les Africains, ne devraient-ils pas servir à ces derniers – comme eux, ils ont été engagés dans la lutte anticolonialiste contre les Anglais qu’ils ont chassé ?
-Le peuple juif est pour le peuple noir le peuple le plus proche.
Ce qui a perturbé la donne, parasité la situation, ce sont les antisionistes qui n’ont rien à voir avec la question noire et ont tenté de se servir d’une infime minorité d’Afro-français. Et ces derniers, plus lucides, font marche arrière.

- Comment envisagez-vous de consolider une alliance qui souvent existe déjà dans les faits entre votre communauté et la communauté juive ?
-J’ai créé, par exemple, un club d’élite noire de réflexion. Et nous allons lancer, dés la rentrée, des initiatives, des rencontres, des projets afin de recevoir des représentants et des intellectuels juifs – notamment, je l’espère, Roger Cukierman, le président du CRIF.
La tentative de mainmise des antisionistes sur le monde noir nous a brisé et fait sensiblement reculer le combat pour l’égalité.
Il est temps de remettre les pendules à l’heure.
- Quant à Nicolas Sarkozy, n’êtes-vous pas sévère envers lui lorsque vous le qualifiez de raciste ou d’extrémiste, lui qui fut un des premiers à prôner la discrimination positive, dénoncé la double peine puis préconisé le vote des étrangers aux élections locales ?
- Je ne traite pas Nicolas Sarkozy de raciste ou d’extrémiste. C’est l’image qu’il renvoie aujourd’hui aux minorités. D’ailleurs, jusqu’en octobre dernier, les minorités mettaient leur espoir en lui et étaient prêts à voter pour lui.
Puis, il y eut ses réflexions sur la polygamie, le Karcher et la « racaille ». S’ensuivit l’intime conviction qu’il mettait dans ses discours à l’Assemblée Nationale, les Noirs hors de la communauté nationale.
Il a été perçu comme stigmatisant les Noirs et à ce jour, on ne le lui pardonne pas.

-Certains, au sein de l’UMP, lui reprochent pourtant le contraire, c'est-à-dire d’être l’homme des communautarismes. Et surtout, il n’a jamais stigmatisé les Noirs…
-Peut-être mais alors qu’à un moment donné il fut perçu comme un homme providentiel, capable de désamorcer la ghettoïsation de la société, aujourd’hui il sert de repoussoir. Pire que Le Pen !
-Pourtant, il dénonce depuis toujours et combat fortement l’extrême-droite…
-Peut-être. Reste qu’en l’état actuel des choses, il ne pourra obtenir les voix des Noirs qui ainsi , j’en témoigne, le perçoivent.
Son image a été transformée en quelques mois. On a trouvé son image segmentante et non pas fédératrice.
Je suis bien placée pour vous dire qu’il n’aura pas de bulletins noirs.
-Ne pourriez-vous pas tout de même reprendre un dialogue avec lui ? Accepteriez-vous un débat contradictoire avec lui, dans nos colonnes ou ailleurs ?
-Pourquoi pas ! Je vous prends au mot !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Sep 2006, 11:24 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Je suis contre qu'il y ait des noirs pro-Dieudonné ou contre Dieudonné.

Ni lui, ni les tribus ont la moindre importance.

Cette Camerounaise est arrivée en France à 17 ans et est une de ces voix typiques communautaristes exaspérantes dont la pseudo-philosophie et prétention intellectuelle n'est autre que les tourments irrationnels de tout immigré.
(Y a qu'à voir les liens sur son site: http://calixthe.beyala.free.fr/
.afrik.com, africaonline.com, mbolo.com, woyaa.com, Africultures.com, Africaaction.org, Africa daily, Site africain francophone des connaissances, Site Afrocubaweb.com

Les Francais noirs sont avant tout Francais lorsqu'ils ont aussi peu d'intérêt pour le continent africain que l'a la majorité du peuple francais.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Sep 2006, 12:20 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
:lol: :lol: "J’ai créé, par exemple, un club d’élite blanche de réflexion"... Euh... En tant que blanc, en aurais-je le droit sans me faire traiter de Facho adepte de la suprématie de la race blanche? :lol: :lol: :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Sep 2006, 13:10 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Lol Uncle!
Elle est complétement con, mais elle voit surtout la part de marché qu'elle pourrait occuper dans les médias bobos-culcul parisiens!

On a évidemment envie de lui répondre:
Au-lieu de t'occuper de la France, qu'as-tu fait aujourd'hui pour combattre la corruption quotidienne et l'analphabétisme affligeants au Cameroun!!!??? TON pays!!!

Et ci-dessous, les grandes causes héroïques pour lesquelles, Francaises et Francais, vous serez sans doute ravis de vous faire escroquer à nouveau par les misérabilistes fourbes d'Afrique.

http://calixthe.beyala.free.fr/
Citation:
Calixthe Beyala anime le Collectif Egalité et soutient différentes causes :
Le Collectif Egalité :
Le Collectif Egalité présidé par la romancière Calixthe Beyala, dont l'objet consiste à dénoncer le manque de représentation de la société multiculturelle dans les médias, l'univers économique et politique de la société française. :o :x :lol: :lol: Depuis sa création en 1998, plusieurs actions ont été menées en ce sens...


Maison des Peuples d'Afrique :
Il existe à Paris une Maison d'Amérique Latine, une maison de l'Asie, un Centre Culturel Japonais, un Institut du Monde Arabe... Mais nul Temple manifestant l'existence culturelle et économique Africaine.
La création d'une Maison des Peuples d'Afrique est devenue une nécessité vitale. :lol: :lol:


Organisation Internationale de la Francophonie : (WACISTE! :lol: )
Candidature de Calixthe Beyala : Toujours en avance d'une idée, l'écrivaine camerounaise Calixthe Beyala a encore créé l'événement en se lançant dans un nouveau combat : diriger pendant quatre ans la Francophonie Rien de moins ! Sa candidature, aussi surprenante qu'originale, pourrait bien intéresser quelques chefs d'État à qui elle a écrit pour demander leur soutien.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Sep 2006, 13:45 
Africanus Rex
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Avr 2006, 18:23
Messages: 6654
Localisation: Entre Poitiers et Covadonga.
Il ya aussi des noirs qui sont tout simplement français , et non communautaristes, bien sur trop de noirs en France peut créer un effet de seuil , tout comme trop de blancs au Sénégal ou au Cameroun poserait , à mon humble avis, le même problème pour eux: trop de poivre ou de sel dans un plat , quel qu'il soit finit forcément par le rendre inmangeable.
Un pays doit rester , au moins relativement , "homogène".

Moi la couleur de la peau je m'en fous (et pourtant je suis issu d'une famille de pieds-noirs , de militaires et d'anciens de l'Action Française dont beaucoup furent bel et bien "racistes", de l'Indochine à l'Algérie en passant par le Maroc la mission civilisatrice de la France il y ont cru dur comme le fer), mais je préfère "intégrer" un Célestin noir formé chez les lazaristes plutôt qu'un Mehmet bosniaque ou tchétchène farci d'islam depuis l'enfance et qui saura se servir de ses yeux bleus comme d'une arme de séduction et de taqiyya supplémentaire, je crains bien plus ceux-là, qui , justement, sont parfaitement "invisibles", que d'autres.
Après tout, les iraniens sont de purs aryens, c'est pas pour ça que je vais les adorer, surout s'il veulent me vendre leurs mollahs en lieu et place de nos curés , pasteurs , popes ou rabbins.
Je ne cultive pas le mépris des autres parce que , physiquement ils ne me ressemblent pas , SAUF DE L'ISLAM, religion la plus raciste qui soit au monde avec son apartheid religieux (dhimmis , koufar etc...), c'est le combat , le vrai , le seul, le plus important du XXI siècle.
Si on commence à déraper sur le terrain des races , alors c'est sûr , l'islam qui sait comment il pourra grossir encore ses rangs aura gagné(venez à moi les "opprimés" , les "victimes du racisme" etc...Allah lui il est pas "raciste", et pour moi ,non , l'Allah mahométan ce n'est pas Dieu)
D'où son copinage tactique et stratégique avec les gauchistes et les mrapistes et autres ong bien -pensantes d'aujourd'hui.

C'est vrai, en ce sens là je ne suis pas" identitaire"(néo-païen et tout un tralala pseudo druidico-aryano je ne sais pas quoi qui n'a rien à envier au crétinisme islamique voire même l'alimente) , mais CHRETIEN, et cette foi là , je l'ai chevillée au corps, je ne veux pas faire grossir les rangs de nos ennemis arabo-musulmans(il veulent notre peau, celle des "koufars" n'est pas exclusivement blanche, les indiens ou si vous préférez les "hindous" en savent quelque chose, et c'est sûrement pas en simple gascon râpière à la main que j'entends leur résister, pour moi un noir chrétien , ou en tout cas non-musulman , c'est un allié, et un asiatique , un philippin par exemple , catholique jusqu'à la moelle, c'est un allié, un juif, et surtout en ces temps de retour en force du plus ignoble antisémitisme dans sa version mahométane, c'est un allié, pas un converti même français de souche genre Ribéry, pas un slave musulman auquel je préfère un serbe orthodoxe ou un croate catholique...les ennemis de mes ennemis sont mes amis .
En revanche il ya trois couleurs qui fondamentalement comptent pour moi , celle de notre drapeau national, et si dans un défilé , c'est un saint -cyrien noir ou asiatique qui porte les drapeau plutôt qu'un de mes chers gascons je n'en ai rien a battre, la seule couleur qui compte c'est avant tout celle de la loyauté(remarquez que je n'ai pas cité arabe car là , je l'avoue , je suis encore bloqué:racisme résiduel après 130 ans d'AFN sans doute).

_________________
VIS ET HONOR
-Ne pas subir
-Frapper l'ennemi c'est bien. Frapper l'imagination c'est mieux (deux maximes attribuées au Maréchal de Lattre de Tassigny)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Sep 2006, 14:02 
Africanus Rex
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Avr 2006, 18:23
Messages: 6654
Localisation: Entre Poitiers et Covadonga.
Maintenant , pour ceux qui font à fond dans le communautarisme de la couleur ou de la religion, comme d'ailleurs aussi, et surtout, les musulmans, pour ceux qui font dans le "détricotage" et le délitement de la nation France, alors là oui, c'est la porte(et là aussi je me fiche de leur couleur), ceux qui crachent sur le drapeau et les emblèmes nationaux , quelle que soient leur origine méritent la plus sévère des sanctions(brûler un drapeau français en France doit être pris pour ce que c'est :un acte de rebellion et de trahison passible de prison ou de bannissement à vie).

_________________
VIS ET HONOR
-Ne pas subir
-Frapper l'ennemi c'est bien. Frapper l'imagination c'est mieux (deux maximes attribuées au Maréchal de Lattre de Tassigny)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Sep 2006, 14:34 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Moi non plus je ne fais pas la différence entre un Francais blanc et un autre compatriote; ca se voit directement sur l'allure, le regard lorsqu'un individu n'a rien à voir avec le bled et/ou l'islam.

Et pour avoir jamais été raciste, je sais très bien que les vrais Francais blacks ou beurs n'en pensent pas moins vis-à-vis du bled.

En revanche, je déteste lorsque les grands malades des médias parisiens invitent des Africains et Arabes à faire la lecon avec des accents du bled et balayer d'un revers de main des siècles de royaumes des Francs et de civilisation euro-chrétienne.

J'ai plus de respect pour une personne qui dirait:

Je souhaite vivre en Europe si les Européens m'y autorisent et je suis prêt à me soumettre à sa civilisation, ses us et coutumes et en faisant tout pour que mes enfants soient assimilés.

Plutôt que ces clandestins globe-trotters, ces arabo-africains du voyage qui se mettent à imposer leurs contorsions avec la réalité dans le but d'adapter la France à leurs commerces, combines et à leurs limites, style:

France, terre d'acceuil n'est-elle pas indigne lorsqu'elle nous empêche de nous épanouir en tant que branleurs?
Ils ont dévalisé l'Afrique, il est normal que je pille la France au nom des victimes de l'ouragan en Louisiane.
Et puis les émeutes, c'est un cri du coeur républicain!
Et si j'ai envie de dégainer sur des faces de craies au nom d'allah, c'est juste à cause du manque de représentation de la société multiculturelle dans les médias, l'univers économique et politique de la société française. Cette France terre des droits de l'homme.


[img]http://www.abestweb.com/smilies/banghead.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/banghead.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/banghead.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/banghead.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/banghead.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/banghead.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/banghead.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/banghead.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/banghead.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/banghead.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/banghead.gif[/img]
[img]http://www.abestweb.com/smilies/triplemad.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/triplemad.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/triplemad.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/triplemad.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/triplemad.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/triplemad.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/triplemad.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/triplemad.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/triplemad.gif[/img]
[img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/scream3.gif[/img]
[img]http://www.abestweb.com/smilies/grrr.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/grrr.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/grrr.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/grrr.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/grrr.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/grrr.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/grrr.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/grrr.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/grrr.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/grrr.gif[/img]
[img]http://www.planetsmilies.com/smilies/mad/mad0040.gif[/img][img]http://www.planetsmilies.com/smilies/mad/mad0040.gif[/img][img]http://www.planetsmilies.com/smilies/mad/mad0040.gif[/img][img]http://www.planetsmilies.com/smilies/mad/mad0040.gif[/img][img]http://www.planetsmilies.com/smilies/mad/mad0040.gif[/img][img]http://www.planetsmilies.com/smilies/mad/mad0040.gif[/img]
[img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/hitler.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/hitler.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/hitler.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/hitler.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/hitler.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/hitler.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/hitler.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/hitler.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/hitler.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/hitler.gif[/img][img]http://forum.liberaldebatt.com/images/smilies/hitler.gif[/img] :wink:
[img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/pissed.gif[/img]
[img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/june07/skull.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/june07/skull.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/june07/skull.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/june07/skull.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/june07/skull.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/june07/skull.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/june07/skull.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/june07/skull.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/june07/skull.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/june07/skull.gif[/img]
[img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/FIREdevil.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/FIREdevil.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/FIREdevil.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/FIREdevil.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/FIREdevil.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/FIREdevil.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/FIREdevil.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/FIREdevil.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/FIREdevil.gif[/img][img]http://www.absolutepunk.net/images/smilies/FIREdevil.gif[/img]


[img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img]
[img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img]
[img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img][img]http://www.abestweb.com/smilies/kickass.gif[/img]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Précision
MessagePublié: 04 Sep 2006, 18:47 
River
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Juin 2005, 21:02
Messages: 3795
J'ai posté cet article pour deux raisons principales:
1) L'interview est effectuée par A. Del Valle
2) Dieudonné est condamnée et la source principale de l'esclavagisme est soulignée:
Le monde arabo-musulman ce qui change des attaques anti-occidentales et anti-européennes des noirs en quête de subsides et de réparations... A. Del Valle sait très bien ce qu'il fait.
Evidemment je ne cautionne pas la pensée "Calixte". Ceux qui me lisent savent que je suis pour l'immigration zéro et même la dénationalisation comme dans des cas comme la tribu KA.
J'aurais du écrire comme titre de post les noirs français contre Dieudonné...
Mais globalement je pense que l'interview est très intéressante. Et j'en mettrais d'autres le cas échéant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Sep 2006, 20:54 
River
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Juin 2005, 21:02
Messages: 3795
MAXIMUS a écrit:
Il ya aussi des noirs qui sont tout simplement français , et non communautaristes, bien sur trop de noirs en France peut créer un effet de seuil , tout comme trop de blancs au Sénégal ou au Cameroun poserait , à mon humble avis, le même problème pour eux: trop de poivre ou de sel dans un plat , quel qu'il soit finit forcément par le rendre inmangeable.
Un pays doit rester , au moins relativement , "homogène".

Moi la couleur de la peau je m'en fous (et pourtant je suis issu d'une famille de pieds-noirs , de militaires et d'anciens de l'Action Française dont beaucoup furent bel et bien "racistes", de l'Indochine à l'Algérie en passant par le Maroc la mission civilisatrice de la France il y ont cru dur comme le fer), mais je préfère "intégrer" un Célestin noir formé chez les lazaristes plutôt qu'un Mehmet bosniaque ou tchétchène farci d'islam depuis l'enfance et qui saura se servir de ses yeux bleus comme d'une arme de séduction et de taqiyya supplémentaire, je crains bien plus ceux-là, qui , justement, sont parfaitement "invisibles", que d'autres.
Après tout, les iraniens sont de purs aryens, c'est pas pour ça que je vais les adorer, surout s'il veulent me vendre leurs mollahs en lieu et place de nos curés , pasteurs , popes ou rabbins.
Je ne cultive pas le mépris des autres parce que , physiquement ils ne me ressemblent pas , SAUF DE L'ISLAM, religion la plus raciste qui soit au monde avec son apartheid religieux (dhimmis , koufar etc...), c'est le combat , le vrai , le seul, le plus important du XXI siècle.
Si on commence à déraper sur le terrain des races , alors c'est sûr , l'islam qui sait comment il pourra grossir encore ses rangs aura gagné(venez à moi les "opprimés" , les "victimes du racisme" etc...Allah lui il est pas "raciste", et pour moi ,non , l'Allah mahométan ce n'est pas Dieu)
D'où son copinage tactique et stratégique avec les gauchistes et les mrapistes et autres ong bien -pensantes d'aujourd'hui.

C'est vrai, en ce sens là je ne suis pas" identitaire"(néo-païen et tout un tralala pseudo druidico-aryano je ne sais pas quoi qui n'a rien à envier au crétinisme islamique voire même l'alimente) , mais CHRETIEN, et cette foi là , je l'ai chevillée au corps, je ne veux pas faire grossir les rangs de nos ennemis arabo-musulmans(il veulent notre peau, celle des "koufars" n'est pas exclusivement blanche, les indiens ou si vous préférez les "hindous" en savent quelque chose, et c'est sûrement pas en simple gascon râpière à la main que j'entends leur résister, pour moi un noir chrétien , ou en tout cas non-musulman , c'est un allié, et un asiatique , un philippin par exemple , catholique jusqu'à la moelle, c'est un allié, un juif, et surtout en ces temps de retour en force du plus ignoble antisémitisme dans sa version mahométane, c'est un allié, pas un converti même français de souche genre Ribéry, pas un slave musulman auquel je préfère un serbe orthodoxe ou un croate catholique...les ennemis de mes ennemis sont mes amis .
En revanche il ya trois couleurs qui fondamentalement comptent pour moi , celle de notre drapeau national, et si dans un défilé , c'est un saint -cyrien noir ou asiatique qui porte les drapeau plutôt qu'un de mes chers gascons je n'en ai rien a battre, la seule couleur qui compte c'est avant tout celle de la loyauté(remarquez que je n'ai pas cité arabe car là , je l'avoue , je suis encore bloqué:racisme résiduel après 130 ans d'AFN sans doute).


Je suis sur votre ligne à 100%. Rien à ajouter, c'est dit avec talent de surcroît. C'est ce type de politique qu'il s'agit de mette en oeuvre et non pas le communautarisme de Sarko.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Les noirs anti-dieudonné.
MessagePublié: 05 Sep 2006, 13:47 
Beau Dandy
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 07 Juil 2006, 15:38
Messages: 2058
Localisation: chez moi
Citation:
-Les juifs stigmatisés comme étant d’anciens «négriers reconvertis dans la finance»….

C’est ridicule. De surcroit, on nous dit souvent que l’Afrique a été détruite par la Traite occidentale et la colonisation. La vérité est que les Noirs Africains avaient déjà été mis à genoux par les Arabes entre le VIIe et le XVIe siècle !
L’Afrique a été, si l’on veut, « achevée » par l’Occident, car la traite qui l’a détruite durant six siècles fut d’abord et surtout la traite arabe, laquelle n’a jamais été dénoncée avec force.
La traite et la colonisation arabes se poursuivent hélas dans certains Etats comme le Soudan, l’Arabie Saoudite et la Mauritanie.
Les Occidentaux sont arrivés bien après les Arabes. La traite transatlantique fut d’ailleurs bien différente de la traite arabe, qui a consisté en une véritable destruction.
Les Arabes occupèrent l’Afrique du Nord et littéralement poussèrent les Noirs toujours plus vers le Sud.
-Dans la loi du 10 mai 2001, qui reconnaît la traite esclavagiste comme crime contre l’humanité, faut-il selon vous, mentionner en plus de la traite atlantique, la traite arabe ?
Oui. Toutes les formes de traites doivent être dénoncées. Les tueries et invasions arabes furent extrêmement destructrices.
L’esclavage arabe a annoncé le début de la chute réelle de la culture et de la civilisation noire.
Si les Occidentaux avaient trouvé une Afrique solide, il n’y aurait pas eu nécessairement la traite négrière.
On a passé sous silence la traite arabe mais il faut, à un moment donné,revenir sur l’Histoire non pas pour juger et se venger, mais juste pour rétablir la vérité historique.

Cela continue encore aujourd’hui : en Mauritanie - on a tué ces derniers jours 1000 officiers noirs-, au Soudan. Dans les pays arabes, les noirs souffrent d’un racisme foudroyant et la question noire est taboue.
Dans le passé comme au présent, il y a une politique de « purification ethnique » des Noirs par les Arabes.


J'aimerais lire ça plus souvent...

_________________
"La religion donne naissance à l'intégrisme comme la graine donne naissance à l'arbre." Taslima Nasreen


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Condy Rice
MessagePublié: 12 Sep 2006, 13:06 
River
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Juin 2005, 21:02
Messages: 3795
Evident qu'elle est antiDieudo. même si elle ne connaît pas cette racaille.
Une interview d'elle en anglais et un résumé très partiel sur grioo:

http://www.grioo.com/info7787.html
Condoleezza Rice s'est adressée à la communauté noire américaine
Dans une interview accordée à Essence Magazine

La secrétaire d'Etat américaine aux affaires étrangères Condoleezza Rice a défendu le traitement des problèmes concernant la communauté noire par l'administration Bush dans une interview accordée à Essence Magazine, un magazine d’informations destiné à la communauté noire américaine.

Elle a en particulier nié le fait que les victimes de l'ouragan Katrina aient été oubliées et négligées volontairement. Elle a en effet qualifié de "mensonge ridicule" le fait que le gouvernement ait pu être négligeant à la Nouvelle-Orléans parceque les victimes étaient en majorité noires. "Une fois que la crise est survenue, le gouvernement a fait de son mieux, même si sa réponse ne fut pas parfaite".

Revenant sur le fait qu’elle se trouvait à New-York entrain de faire des courses au moment où la crise est survenue, la secrétaire d’Etat américaine aux affaires étrangères a déclaré qu’elle s’apprêtait à prendre des vacances car la situation internationale était relativement calme lorsque l’ouragan a frappé de plein fouet la Nouvelle-Orléans : "Je m’apprêtais à prendre des vacances et je me trouvais à New-York lorsque Katrina est survenue. Je suis rentré et j’ai fait ce que j’ai pu pour coordonner l’aide internationale. Je me suis aussi rendue en Alabama pour exprimer mon soutien aux gens touchés."

Je m’occupe de la politique étrangère, pas de la sécurité intérieure

Elle en a en outre ajouté qu’elle s’occupait de politique étrangère et non de la sécurité intérieure même si en tant qu’africaine-américaine de surcroît originaire du sud des Etats-Unis, il était de son devoir de se rendre sur les lieux du drame

D'après Condoleezza Rice, les financements des "Historically Black Colleges & Universities" (des universités noires les plus anciennes NDLR) ont largement augmenté sous l'administration Bush. Démentant le fait que l’administration Bush ne s’occupe pas de problèmes concernant la minorité noire, la secrétaire d’Etat a même ajouté que c'est la politique de Bush envers les minorités lorsqu'il était gouverneur du Texas qui l'a attirée vers ce président. Selon elle, l’aide au développement a été multipliée par 3 sous l’administration Bush, l’essentiel de cette aide allant au continent africain : 15 milliards de dollars pour la lutte contre le SIDA, la mise en place de l’AGOA (African Growth Opportunity Act qui permet aux entreprises africaines d’avoir un accès préférentiel au marché américain), une aide à l’éducation des filles en Afrique, une initiative de plusieurs centaines de millions de dollars contre la malaria…

Selon Condoleezza Rice, George Bush a également joué un rôle fondamental dans la fin de la guerre civile au Libéria notamment pour amener Charles Taylor en justice, le faire juger hors du Libéria, envoyer des marines américains pour sécuriser le pays, et démobiliser les enfants soldats. Condoleezza Rice affirme également avoir insisté pour que les Etats-Unis s’occupent du Libéria étant donné les liens historiques entre le pays et les Etats-Unis (Le Libéria a été fondé par des esclaves américains libérés NDLR) : "c’est notre responsabilité étant donné nos liens historiques avec ce pays ai-je répondu au président lorsqu’il demandait si personne d’autre que les Etats-Unis ne pouvait aider le Libéria".

Il est ridicule de dire que je ne savais pas ce qui se passait en Alabama à l'époque de la lutte pour les droits civiques

Réputée être défavorable à l'affirmative action (discrimination positive en français NDLR), Condoleezza Rice a voulu lever ce qu’elle considère comme une équivoque : Elle est en faveur de l'affirmative action, mais elle n'est pas pour la politique des quotas. Ce sont deux choses bien différentes selon elle : "Je ne crois pas en des exigences rabaissées, je crois plutôt que l'affirmative action consiste à aller chercher dans d'autres réseaux que les réseaux traditionnellement utilisés des personnes qui sont également compétentes".

Donnant l’exemple de son expérience à Stanford (dont elle a été la recteur NDLR), elle a précisé que lorsque Stanford l’avait recruté, l’université n’avait pas de besoin de spécialiste de la Russie, mais avait été séduite par le travail de la jeune fille noire qu’elle était, et avait créé un espace pour la recruter afin de diversifier l’encadrement de l’université. Pour sa titularisation, Stanford lui avait fait savoir qu’elle devrait faire ses preuves comme tout le monde et qu’il ne lui serait réservé aucun traitement de faveur.

Interrogée sur son enfance dans un sud des Etats-Unis qui était encore sous la ségrégation, Condoleezza Rice a qualifié de "ridicules" des affirmations selon lesquelles elle aurait été surprotégée par ses parents, ce qui l’aurait empêché de comprendre lorsqu’elle était plus jeune la situation dans laquelle se trouvait les Noirs vivant dans le Sud des Etats-Unis :

« C’est ridicule. Comment peut-on être Noir, grandir à Birmingham et ne pas savoir que c’est une ville où existait la ségrégation ?Il aurait fallu que je vive sur Mars pour ne pas savoir ce qu’il se passait à Birmingham. D’autant plus qu’une de mes camarades de classe, Denise McNair a été tuée dans lors de l’explosion d’une bombe dans une église. Je me souviens des petits cercueils qui passaient le long de la 16ème rue de l’église baptiste) (Quatre jeunes filles noires avaient été tuées lors de l’explosion d’une bombe posée par des suprémacistes blancs dans une église NDLR)

Commentant l’actualité internationale (l’interview a été réalisée avant les bombardements au Liban) Condoleezza Rice s’est exprimée sur la guerre en Irak, maintenant qu’elle ne fut pas une erreur ("le moment était venu de déloger Saddam") et les difficultés rencontrées par l’armée américaine en Irak ne lui font pas changer d’avis. "Lorsque de la guerre de secession, certaines personnes ont pensé qu’il ne fallait pas la mener, ou laisser le sud continuer à pratiquer l'esclavage. Mais rétrospectivement, tout le monde pense que la guerre de sécession était nécessaire" ;

Quant à savoir si elle serait candidate aux prochaines présidentielles, Condoleezza Rice a répondu "non" en précisant qu’elle envisageait plutôt de retourner dans le monde universitaire; Reste que d'ici 2008, la donne peut encore être modifiée.

Et l'original bcp plus intéressant pour ceux qui pigent l'anglishe comme Uncle(notre Uncle Sam? :D )

Being Condoleezza
http://www.essence.com/essence/themix/a ... 99,00.html

As the tensions between Hezbollah and Israel explode in the Middle East, the death toll rises in Iraq, and nations from North Korea to Iran remain defiant in their pursuit of nuclear weapons, the Bush administration struggles to regain the confidence of both foreign allies and citizens at home. And on the front line is a Black woman. Here in an exclusive interview, Essence’s Tatsha Robertson sits down with the secretary of state to ask the questions Black America wants the answers to

Credit: Timothy White

By now we all know the story of how Condoleezza Rice rose to become the most powerful woman in the world. The only child of prominent educators Angelena and the Reverend John Wesley Rice, she grew up in Birmingham, Alabama, surpassing even her accomplished parents’ expectations by becoming a Russian expert, the provost of Stanford University at 38 and counsel to two U.S. presidents. But while we’re familiar with the facts, Rice, now 51, remains an enigma.

Rice first spoke to Essence in 2002, when she was the country’s first female national security adviser. Since then she has become the global emissary of an embattled administration. On her watch, the war in Iraq has roiled on with no end in sight, weapons of mass destruction have not been found, and Osama bin Laden continues to send threatening messages, but we can’t find him either. North Korea is defiantly testing long-range missiles, while back home, scandals and leaks rock the Bush administration, sending the President’s approval ratings to a record low. And still etched in the consciousness of many of us are the thousands stranded last year in the flooded city of New Orleans. Rice, who had been vacationing in New York City while all hell broke loose on the Gulf Coast, was criticized by many for being slow to respond to the crisis. And yet through it all, she strides on, matching steps with the President, even reaching rock-star status in countries like Japan and Romania.

On the morning of her interview with Essence last May, Rice is dressed in a champagne-colored suit cut just above the knee. Trim and athletic, she exudes power. Like her or not, there is something riveting about her. Maybe it’s the fact that as a Black woman on the global stage she defies traditional expectations of what a world leader should look like. Those who’ve interviewed her say she’s unflappable, revealing little. With that in mind, I asked everyone—from readers of Essence, to colleagues, friends and family members, to the Ethiopian taxi driver who drove me to my hotel in Washington, D.C.—what they would like to ask her. On a hot, muggy day, Rice sits down with me in an office overlooking the Pentagon to talk about the Iraq war, Katrina, Sudan and her connection to African-Americans. Her words are carefully chosen, her defense of her boss unwavering. But her gestures—nods of agreement, ironic shrugs, even a deep scowl—reveal that she knows our questions have answers that are infinitely more layered than she may be willing to give.

Essence: There’s so much going on right now in the world, and many of those problems land on your shoulders. I’ve read that you try to get a good night’s sleep every night.
Condoleezza Rice: I do. Absolutely.

Essence: But I’m sure some things keep you up at night.
Rice: I can honestly say that not much keeps me up at night. I’ve always been blessed with the ability to sleep well. If there’s something on my mind, I’ll get up and write down a solution to it or go and sleep on the sofa for a little bit. But I tend to go back to sleep.

Essence: Whom do you turn to when you’re struggling with an issue? Or when you just need to talk something through?
Rice: Well, first I turn to God. I really am a big believer in prayer. If it’s something particularly heavy or weighty, I’ll pray about it. I also have good friends, people I’ve known for years. And I’m very close to the national security adviser, Steve Hadley, who was a deputy when I was national security adviser. So I talk to him quite a bit.

Essence: Looking back at your tenure as secretary of state, is there anything you would like to change or do differently?
Rice: Look, we’re in big, historic, changing times right now. And those are always turbulent. I’m quite certain that when we look back, there are many things we might wish we would have been able to do, should have been done differently, could have done better.

Essence: Would you say that going to war was a mistake?
Rice: No, no. It was absolutely the right decision. It was time for Saddam Hussein to go.

Credit: Timothy White

Essence: The war right now is costing upward of $250 billion, and tens of thousands of people have died, military and civilian combined. And on Meet the Press you said that Iraqis are in an intense political process following the election. Do you still feel that the decision to go to war really was the right thing to do?
Rice: Absolutely. Because it’s difficult, it doesn’t mean that, first of all, it won’t work out. I think it will. I’m sure there are people who thought that it was a mistake to fight the Civil War to its end and to insist that the emancipation of slaves would hold. I know there were people who said why don’t we get out of this now, take a peace with the South, but leave the South with slaves?

Essence: Let’s shift gears and talk about the genocide in Sudan. What is America doing?
Rice: The Sudan is a terrible tragedy. And indeed, this administration has called it a genocide. The first thing I would note is that the President, when he first became President, said to me, “What can I do about Sudan?” If you remember, at that time there was a civil war between the North and the South. Millions died in that civil war over decades. The United States brokered a comprehensive peace agreement between the North and the South, and we’re trying to make that agreement work. But no sooner than we brokered that agreement, the tragedies broke out in Darfur. And so the United States has been in the lead on the peace negotiations. About 50 percent of pledges to the World Food Program for humanitarian assistance came from the United States, and 89 percent of what they’ve received is from the United States. In terms of trying to get in a security force robust enough to deal with the situation, we need more help from the international community.

Essence: So will we get a more robust security force anytime soon?
Rice: We have passed a resolution in the United Nations Security Council calling for that. The United Nations will now start planning for it.

Essence: Now this is a question that so many of our readers want you to answer. Last September after Hurricane Katrina, when you saw all those African-Americans stranded on rooftops, what were your first thoughts?
Rice: I knew that we had a terrible crisis on our hands, a terrible tragedy. You know, there are these pockets in America where race and poverty come together in a really terrible way. It was quite clear that in the poorest parts of New Orleans, people didn’t have the means to get out. I remember seeing school buses underwater and thinking, It’s a pity that they weren’t evacuated on those school buses before they went underwater.

But I will tell you what I deeply resented. I resented the notion that the President of the United States, this President of the United States, would somehow decide to let people suffer because they were Black. I found that to be the most corrosive and outrageous claim that anybody could have made, and it was wholly and totally irresponsible.

Essence: Yes, but many people did make that claim.
Rice: And people should have been held to account for it. People should have been asked, What possible proof do you have that the President of the United States let this happen because these people were Black?

Read more in the October issue of Essence! On newsstands September 12, 2006.

As an African American business woman, I am very proud to see Dr. Rice in a position that was off limits to African Americans years ago.

Like Dr. Rice, I too am an "optimist." However, it's so obvious that race and class were a factor in the President and FEMA NOT responding quickly to the Hurricane Katrina diaster.

I do not expect Dr. Rice to speak ill of the President while working so closely with him and being an integral part of his administration.

Lastly, I realize that African Americans are a diverse group of pe

-NPY

Dr. Rice's career should to be admired & respected by all. I do not agree with the Iraq War and I do believe that the present administration?s performance is poor to fair in most World and Homeland affairs. Dr. Rice should receive criticism for the administrations policies that she can speak too. But, I strongly disagree with so many Blacks challenging her Blackness. She is not Mrs. Parks, Mrs. King nor Ms A. Davis...but she is where she is, as the fruit of their efforts. Black Folks tend to apply the Blackness Test whenever

-Larry E. Ames

I can't believe that an African-American woman with the background that she has is so out of touch with reality or should I say have need of a wakeup call! Disclosures are coming out almost on daily basis that the war was in Iraq was initiated on fabricated data. Practically every country in the world knows that the war in Iraq was a mistake and that in this country we have enormous economical and educational disparities between Blacks and whites. To state the obvious is not a way of doing something about the situation conc

-GTM

(continuation)...it is wonderful, but as for sleeping at night....she doesn't

-N. McDuffie

I personally feel as if it is a great accomplishment for Blacks, women, and in essence, Black women to have Ms. Rice in a position that was ultimately denied to our race a few decades ago. I didnt expect her answers to those questions to coincide with the opinions of Black Americans today, due to the fact that if she had, she would have been announcing to the world that not only was invading Iraq the wrong decision, put that she was a part of it. I hope that many Blacks today will look at Ms. Rice and see that yes it is wond

-N. McDuffie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: UN HEROS POUR LA FRANCE
MessagePublié: 26 Nov 2006, 22:40 
River
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Juin 2005, 21:02
Messages: 3795
Et ça vient de la LDJ...
http://www.liguededefensejuive.com/arti ... rticle=730

UN HEROS POUR LA FRANCE
dimanche 26 novembre 2006.

D
Antoine Granomort libéré !
Le policier qui a tué jeudi soir un hooligan du PSG alors qu'il portait secours à un spectateur juif a été entendu comme »témoin assisté » samedi soir par un juge d'instruction parisien et laissé libre, a-t-on appris de source judiciaire. Le juge a ainsi suivi les réquisitions du parquet de Paris, qui demandait que le policier Antoine Granomort, 32 ans, soit entendu comme »témoin assisté », statut pénal impliquant un degré de mise en cause moins important que la mise en examen. Antoine Granomort a sauvé un juif. Il aurait aussi sauvé un chinois, un algérien ou un congolais. Antoine Granomort est un "flic"au sens noble du terme : assurer la paix civile, la sûreté, la sécurité des citoyens. Il a une mission : celle de protéger, de sauver. C'était son honneur de l'effectuer. Sa responsabilité de ne pas échouer. Son honneur d'être allé jusqu'au bout.

Seul contre une foule en folie, Antoine Granomort a, au péril de sa vie, cherché à protéger un homme agressé par des chiens enragés qui s'était vidés de tous se qui pouvait les rattacher à l'Homme, ce policier n'a pas troqué ces valeurs au moment où il accomplissait son devoir. C'est un héros et un exemple pour la France !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Fév 2007, 23:23 
River
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Juin 2005, 21:02
Messages: 3795
Pas mal Doc Gynéco. Il rentre dans la gueule de Ruquier, la gauche bobo-backroom...



Et il doit enrager Dieudo...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Fév 2007, 21:26 
River
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Juin 2005, 21:02
Messages: 3795
Le "Doc" explose: il en a marre des invectives et moqueries des bobos-gauchos.



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Fév 2007, 22:24 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Sergio, si tu vas sur le sujet Drogue, tu auras tous les documents liés à cette affaire. :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com