LibertyVox • Voir le sujet - Observatoire des amalgames et combat contre les préjugés
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 20 Juil 2019, 21:16

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 166 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 12  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 03 Aoû 2006, 11:23 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Tout d'abord, afin de dissiper tous les amalgames, le lien avec les Avis de recherche de la Police Nationale

Et puis ca c'est rien, c'est juste les toutes dernières victimes de la ségrégation francaise, du white power et du lobby juif qui font des amalgames.

Citation:
Une mineure torturée
par cinq filles

NOUVELOBS.COM | 01.08.06 | 11:32

Aidées par deux complices, trois adolescentes ont tailladé, au rasoir, le corps d'une autre. Elles étaient toutes dans le même foyer éducatif.

Cinq adolescentes de 14 à 17 ans qui avaient été placées sur décisions judiciaires dans un foyer de Saint-Quentin (Aisne) ont été mises en examen pour "actes de torture ou de barbarie aggravés par le fait qu'ils ont été commis en réunion" sur une de leur camarade âgée de 16 ans logée dans le même foyer éducatif, a-t-on appris, mardi 1er août, auprès du substitut du procureur de la République de Saint-Quentin, Valérie Foresti.
La victime, Elodie, a été rouée de coups par trois des cinq jeunes filles dans la nuit de vendredi à samedi, tandis que les deux autres faisaient le guet. Les adolescentes ont tenté d'étrangler Elodie avec un fil électrique puis l'ont tailladée avec des lames de rasoir sur un bras et le front avec une paire de ciseaux. Trois des cinq adolescentes ont ensuite versé du parfum, du déodorant en spray et de la mousse à raser sur les plaies de la victime, en l'obligeant à garder les yeux ouverts.

Pour des insultes racistes

Les cinq jeunes filles ont été interpellées à la suite de l'intervention de la surveillante de nuit. Quatre ont été placées sous contrôle judiciaire, dans d'autres foyers éducatifs de la région.
Elles ont reconnu les faits et expliqué qu'elles reprochaient à leur victime des insultes à caractère raciste.
Elodie a été hospitalisée et bénéficie d'une incapacité de travail de quinze jours.



Nouvel Observateur a écrit:
PARIS (AP) -- Un jeune homme suspecté d'avoir participé au meurtre de Yamine Djerroud le 21 juillet dernier à Bobigny (Seine-Saint-Denis) a été arrêté mardi à la gare RER d'Aulnay-sous-Bois et placé en garde à vue où il a reconnu les faits, a-t-on appris mercredi de sources policières.
Activement recherché par la police depuis les faits, le suspect âgé de 21 ans a été placé en garde à vue à la brigade criminelle de Paris chargée de l'enquête, a-t-on précisé de mêmes sources en ajoutant qu'il sera présenté ultérieurement au juge d'instruction en vue de sa mise en examen.

Sans profession et sans domicile fixe, il était déjà connu des services de police, notamment pour des affaires de violences.
Le 25 juillet dernier, un jeune homme et une jeune femme, tous deux âgés de 19 ans, ont été mis en examen par un juge d'instruction de Bobigny dans ce dossier. Le jeune homme a été incarcéré et est poursuivi pour "assassinat". La jeune femme, mise en examen pour "non dénonciation d'un crime ou d'un délit", a été laissée en liberté.
La mort de la victime, Yamine Djerroud, âgé également de 19 ans, semble liée à un différend avec cette jeune femme, les agresseurs ayant voulu "faire payer" à la victime des propos, vrais ou supposés, qu'il aurait tenus à cette jeune femme.

En ouvrant une information judiciaire pour "assassinat", l'accusation retient la thèse d'un acte délibéré et non d'une correction qui aurait mal tournée, hypothèse un temps envisagée par les enquêteurs.
Le cadavre de la victime a été découvert le 22 juillet dans le sous-sol d'un immeuble d'un quartier de Bobigny par des jeunes gens, un sac plastique dans la gorge et le visage tuméfié. AP

Image



Image
Alors que les Francais musulmans ne cessent de vouloir se rapprocher de leurs compatriotes "de souche", le lobby sioniste des médias était encore là pour faire des amalgames au Stade de France.

Image
Encore une victime des ratonades de ces fromages racistes!


Image
Image
Il faut quand même apprendre à respecter les valeurs des autres cultures.

Image
Le probléme, c'est que le lobby juif est tellement puissant que lorsque les gangs de juifs tabassent, tuent et violent des musulmans ou des chrétiens, on ne dit jamais rien!

Image
Image
Image
ImageImage

Vidéo de la police fasciste francaiseen novembre 2005

Image
Image
Image
Image

TOUS ENSEMBLE CONTRE LES AMALGAMES!

Postez ici d'autres exemples de ces amalgames douteux!
Et surtout n'oubliez pas la phrase magique: Ben faut comprendre aussi!


Dernière édition par La loi et l'ordre le 01 Mar 2008, 23:25, édité 4 fois au total.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 04 Aoû 2006, 11:13 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Toujours dans le but d'éviter les amalgames et les rumeurs, j'aimerai bien en savoir plus sur cet étudiant-violeur du Vaucluse.

Quelqu'un sait?

Citation:
MARSEILLE (AP) - Un jeune étudiant de 19 ans, auteur présumé du viol d'une mineure britannique de moins de 15 ans dans la nuit de lundi à mardi dans l'enceinte du camp naturiste de Bédoin (Vaucluse), a été mis en examen jeudi et incarcéré à la prison du Pontet, apprend-on vendredi auprès du parquet de Carpentras.

La victime, originaire de la région de Londres, fréquentait régulièrement le camp avec sa famille depuis une dizaine d'années.

Le mis en examen, inconnu des services de police, avait pénétré par effraction dans l'enceinte du camp naturiste du "Domaine de Bélézy", l'un des plus vastes d'Europe, et avait consommé beaucoup d'alcool. Il avait ensuite violé l'adolescente dans une caravane.

Le jeune homme a reconnu les faits qui lui sont reprochés, a-t-on indiqué de source judiciaire. Il risque 30 ans de réclusion criminelle.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Aoû 2006, 16:22 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Ce n'est pas parce que ce meurtrier s'appelait Medhi Alem qu'il faut s'en servir pour s'interroger sur les structures mentales des hommes au "bled" et leur éducation/enfance.

Non aux amalgames!

Citation:
RODEZ (AFP) - Un homme de 57 ans, mis en examen pour l'assassinat durant l'été 2002 de son épouse, cadre administratif de La Poste de Rodez, s'est suicidé vendredi dans sa cellule de la prison de Villeneuve-lès-Maguelonne (Hérault), a-t-on appris samedi de sources concordantes.

Mis en examen pour assassinat, Medhi Alem devait comparaître le 25 septembre devant la cour d'assises de l'Aveyron en compagnie de son fils aîné Hadrien, aujourd'hui âgé de 26 ans, et d'un des amis de ce dernier, Matéo Polarski, 24 ans, tous deux poursuivis pour complicité dans le meurtre de la postière.

Cette femme de 48 ans avait disparu le 13 juin 2002 de son domicile de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron) ainsi que sa voiture de fonction. Son corps avait été retrouvé le 1er juillet suivant dans les bois de la commune lotoise de Concots.

Le suicide de Medhi Alem, révélé par le journal La Dépêche du Midi dans son édition de samedi, a été confirmé par une source proche de l'enquête et par l'avocat de son fils, Me Stéphane Mazars. L'homme se serait pendu.

Selon Me Mazars, Hadrien, détenu à Rodez, a été autorisé à se rendre à Villeneuve-lès-Maguelonne pour se recueillir sur la dépouille de son père.

Les circonstances et le mobile du meurtre d'Elisabeth Alem-Raquin sont restées très flous, malgré les aveux partiels des trois suspects.

La postière, mère de trois enfants alors en instance de divorce, avait disparu le 13 juin 2002 et sa voiture avait été retrouvée à Toulouse une semaine plus tard. L'autopsie devait pourtant révéler qu'elle était sans doute morte le jour même de sa disparition.

Les enquêteurs portaient leurs soupçons sur la famille et c'est sur les indications du fils qu'ils retrouvaient le corps de la disparue, en partie carbonisé le 1er juillet.

Son mari reconnaissait lui avoir donné un coup de pelle et son fils admettait l'avoir aidé à transporter le corps à bord d'une voiture de location. Matéo Polarski, un proche d'Hadrien Alem, était mis en examen pour complicité en novembre 2002.

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 06 Aoû 2006, 11:18 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Attention pas d'amalgames, malgré ce cas rare.
Nous savons tous que le problème en France reste celui des skinheads nazis blancs qui passent leur temps á frapper et tuer des non-blancs.


Citation:
PARIS (AFP) - Un homme a été tué et deux autres blessés lors d'une rixe intervenue dimanche vers 3 heures du matin entre deux bandes rivales, près de la place du colonel Fabien, dans le Xème arrondissement de Paris, apprend-on dimanche de source policière.

La rixe est intervenue entre deux groupes d'individus "apparemment africains", ajoute-t-on de même source.

La police judiciaire a été saisie et une enquête est en cours.

On précise de source policière que l'individu qui a été tué serait d'origine nord-africaine.

http://fr.news.yahoo.com/06082006/202/u ... -rixe.html

Et évidemment, l'homme de souche européen en 2006 et à Vitry-sur-Seine et bien connu pour être le plus grand tabasseur de homos.

Citation:
CRETEIL (AFP) - Un appel à témoins a été lancé et une information judiciaire ouverte après l'agression d'un homosexuel de 28 ans retrouvé nu le 21 juillet dans un parc de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) et toujours dans le coma, a-t-on appris samedi de source policière.

Le parquet de Créteil a ouvert vendredi une information judiciaire pour tentative d'homicide volontaire, enlèvement et séquestration avec actes de barbarie.

Le diagnostic vital de la victime violemment battue, un comptable âgé de 28 ans, est engagé, a précisé la police, confirmant une information parue samedi dans Le Parisien.

Le 21 juillet, des promeneurs ont découvert dans un bosquet du Parc des Lilas de Vitry-sur-Seine le corps d'un homme nu couvert d'échymoses et le visage tuméfié.

Souffrant d'un traumatisme crânien et thoracique grave, Bruno Wiel a été placé dans un coma artificiel dont il n'est pas sorti depuis.

Cet homme qui habite dans le XIVe arrondissement de Paris a été aperçu la dernière fois au petit matin du 20 juillet au Banana Café, un établissement parisien fréquenté par des homosexuels.

Aucune piste n'est privilégiée mais celle d'une agression homophobe est envisagée, selon une source policière.

A ce stade de l'enquête, aucune interpellation n'a eu lieu, a-t-on ajouté.

Le service départemental de police judiciaire du Val-de-Marne (SDPJ 94), en charge de l'enquête, est à la recherche de tout témoignage permettant de reconstituer l'emploi du temps du jeune homme.

Un numéro a été mis à la disposition de toute personne pensant pouvoir contribuer à l'enquête (01.45.44.31.82).



http://fr.news.yahoo.com/05082006/202/a ... -d-un.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 07 Aoû 2006, 08:22 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Attention aux préjugés et aux amalgames.

Cet urineur-poignardeur hystérique est sans doute un Savoyard intégriste catholique.

Citation:
NOUVELOBS.COM | 07.08.06 | 06:52

Un conseiller municipal du Front national a été poignardé samedi. L'agresseur est toujours en fuite.

Un conseiller municipal (FN) de Scionzier (Haute-Savoie) a été blessé d'un coup de couteau dans le dos peu après une altercation avec un jeune à qui il reprochait d'uriner sur la vitrine d'un bistro à Cluses, a-t-on appris dimanche 6 août auprès de la gendarmerie.
Après avoir été soigné pour une entaille de cinq centimètres dans le dos, l'élu, Jean-Paul Frison-Roche, a pu sortir dimanche matin de l'hôpital. Son agresseur, qui a réussi à prendre la fuite, était toujours recherché.

Sermon et insultes

Les faits se sont déroulés samedi matin vers 06h30 à Cluses (Haute-Savoie).
Selon ses déclarations, Jean-Paul Frison-Roche discutait avec des habitants de la commune lorsqu'une voiture s'est arrêtée non loin d'eux. L'un des passagers est descendu pour uriner sur la vitrine d'un café voisin.
La propriétaire de l'établissement est alors sortie pour lui demander d'aller plus loin et a été aussitôt prise à partie.

Jean-Paul Frison-Roche et ceux avec qui il se trouvait ont tenté de sermonner le jeune homme. A la vue de l'élu frontiste, ce dernier a redoublé d'insultes. Jean-Paul Frison-Roche s'est alors éloigné pour tenter de calmer la situation et est entré dans un tabac-presse situé à une cinquantaine de mètres.
L'auteur des insultes a fait irruption dans le débit de tabac et a asséné un coup de couteau dans le dos de l'élu. (Avec AP)

http://permanent.nouvelobs.com/societe/ ... S7536.html

Dix membres d'une même famille dans ce gang?
Mais c'est typique de la famille francaise ca!

Citation:
Un gang de voleurs à la portière démantelé à Nice Christophe Cornevin .
Le gang effectuait plus de 1 500 attaques par an sur la seule région de Nice. PhotoPQR/Nice Matin/Vignola.



Les malfaiteurs repéraient leurs proies à l'arrivée à l'aéroport avant de les attaquer au feu rouge ou dans les bouchons pour leur dérober sacs à main et mallettes bourrés d'argent liquide.


L'ÉPIDÉMIE de «vols à la portière» qui sévit sur la Baie des Anges depuis une dizaine d'années pourrait connaître un coup d'arrêt. Au terme de trois mois d'investigations, la police des Alpes-Maritimes vient de démanteler, à Nice ainsi qu'à Cannes, un gang spécialisé dans ce type de vols avec violence. Dirigée par une famille de malfaiteurs algériens habitant Nice, la bande est soupçonnée d'avoir commis plus d'une cinquantaine d'attaques depuis le printemps. Longtemps baptisées «vols à l'italienne», ces agressions éclairs visaient les touristes débarquant sur la Côte d'Azur, et particulièrement les Italiens, réputés pour voyager avec de fortes sommes en espèces.

«Les victimes étaient repérées sur le parking de l'aéroport de Nice, raconte un des responsables de l'enquête. Leur voiture, en général un modèle de location ou immatriculé à l'étranger, était prise en filature.» Les guets-apens avaient lieu sur les routes en direction de Monaco, à proximité de la cité des Moulins dans la banlieue de Nice. Le stratagème, bien rodé, était simple et ultra-violent : les voleurs, montés sur un scooter de 500 cm3, attendaient que la voiture s'arrête dans un embouteillage ou à un feu rouge. En quelques secondes ils ouvraient de force les portes ou le coffre avant de rafler sacs à main et mallettes. Les victimes qui résistaient étaient rouées de coups. Gantés et casqués, les voltigeurs prenaient la fuite en emportant des butins pouvant aller jusqu'à 10 000 €.

«Parfois l'équipe passait à l'action dans l'enceinte même de l'aéroport, à la barrière de sortie du parking», explique un fonctionnaire.

Dix suspects d'une même famille

Les policiers niçois, sur une piste depuis mai dernier, ont utilisé des écoutes téléphoniques pour identifier les membres du gang, qui parlaient en langage codé. Avec l'appui du Groupement d'intervention régional Provence-Alpes-Côtes-d'Azur, un coup de filet a été mené mardi dernier. Dix suspects d'une même famille ont été interpellés et cinq d'entre eux devaient être présentés hier soir à un juge des libertés et de la détention. Les parents, des quinquagénaires au RMI propriétaires d'un coquet appartement, sont soupçonnés d'avoir recelé une partie du butin. Lors des perquisitions, des clefs de Mercedes, de BMW et d'Audi ont été découvertes. «Depuis juin, le gang semblait avoir diversifié ses activités en organisant un trafic de voitures de luxe avec le Maghreb», confie un enquêteur.

La capture des «voleurs à la portière» de la Côte d'Azur est devenue un objectif prioritaire. Depuis son apparition en 1995 dans les environs de Vallauris et d'Antibes, leurs agressions n'ont cessé d'augmenter, pour atteindre une moyenne annuelle de plus de 1 500 attaques dans la seule région de Nice.

La récente création d'un groupe spécialisé au sein de la Sûreté départementale aurait cependant provoqué un premier renversement de tendance dans les Alpes-Maritimes.

Mais, entre-temps, les braqueurs à scooter ont fait des émules jusque dans la banlieue nord de Paris : l'an dernier, une partie des quelque 11 500 vols avec violence constatés en Seine-Saint-Denis serait imputable à ce phénomène. Aux portes de la capitale, les voyous n'hésitent plus à utiliser des gants lestés d'une pierre, des poings américains, des pics à glace ou encore des bougies de voiture pour faire voler les vitres en éclats en cas de blocage automatique des portières.


http://www.lefigaro.fr/france/20060804. ... _nice.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 08 Aoû 2006, 12:37 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Alors?
Antisémites ou judéophobes?

TF1 a écrit:
Agression antisémite suspectée à Annecy

Trois jeunes adultes ont été mis en examen lundi pour "violences en réunion sur une victime en raison de son ethnie, sa race ou sa religion" et écroués après l'agression d'un garçon juif âgé de 16 ans à Annecy.

Ils cherchaient apparemment "la bagarre" avec les gens qu'ils croisaient. Trois jeunes originaires de Bellegarde, dans l'Ain, qui avaient consommé beaucoup d'alcool, ont été écroués après l'agression d'un garçon juif âgé de 16 ans à Annecy, samedi. Les agresseurs présumés ont été mis en examen lundi pour "violences en réunion sur une victime en raison de son ethnie, sa race ou sa religion".

L'affaire a commencé samedi soir après le grand feu d'artifice de la fête du lac d'Annecy. L'agression a eu lieu après qu'une jeune fille eut crié le prénom de la victime, "Abraham". La victime a été frappée à coups de poings et coups de pieds. Les agresseurs nient tout caractère raciste à leur action, a précisé le parquet.

Une personne remise en liberté

Quatre personnes ont été interpellées peu après les faits, et une d'entre elles a été remise en liberté. Deux des personnes écrouées étaient déjà connues pour des violences.

L'affaire aurait dû passer lundi en comparution immédiate, mais le tribunal correctionnel n'a pas pu contacter les représentants majeurs de la victime mineure, née en Amérique du Sud. L'affaire sera jugée le 4 septembre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 11 Aoû 2006, 02:17 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Tiens il y avait eu un précédent à Ivry.

Citation:
CRETEIL (AFP) - Le tribunal correctionnel de Créteil a renvoyé jeudi au 5 septembre le procès de deux hommes soupçonnés d'avoir jeté le 13 juillet à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) un cocktail Molotov chez un couple homosexuel avec lequel ils avaient eu une altercation.

Les deux prévenus, âgés de 22 et 24 ans, remis en liberté sous contrôle judiciaire le 18 juillet, seront jugés avec cinq autres personnes poursuivies dans cette affaire et convoquées en septembre, a décidé le tribunal, estimant que les faits ne pouvaient être dissociés.

Les sept agresseurs présumés comparaîtront pour injures publiques à caractère homophobe et menaces de mort en raison de l'orientation sexuelle. Les deux prévenus sous contrôle judiciaire seront en outre jugés pour tentative de destruction volontaire par substance explosive. L'association SOS homophobie s'est constituée partie civile.

Les deux victimes ont affirmé jeudi leur intention "d'aller jusqu'au bout dans cette affaire". "On veut faire passer le message qu'au XXIe siècle, on ne peut plus continuer à se faire traiter de sale pédé, sale juif ou autre", a déclaré en marge de l'audience Laurent Concourdel, 41 ans. "Il faut apprendre à vivre ensemble".

Entre le 9 juillet, soir de la finale du Mondial-2006, quand une altercation a éclaté après qu'ils avaient demandé à des personnes écoutant de la musique au bas de leur immeuble de baisser le son, et le 13 juillet, quand un cocktail Molotov a atterri dans la cuisine, sans exploser, "les insultes et les menaces sont allées crescendo", ont raconté les deux hommes, qui ont déménagé depuis.

Les prévenus nient les faits et invoquent des insultes à caractère raciste. Des témoignages corroborent leurs dires, mais ces témoins n'ont jamais été entendus par la police, a indiqué l'avocat de l'un d'eux.

"Nous avons le sentiment très fort d'une montée des agressions homophobes, surtout depuis le printemps", a déclaré Jacques Lizé, président de SOS homophobie, en rappelant qu'en 2005 l'association avait été saisie de "133 cas d'agressions physiques sur 1.200 signalements, contre 23 en 2000".

http://fr.news.yahoo.com/10082006/202/a ... embre.html

Citation:
JERUSALEM (Reuters) - Un jeune Arabe a mortellement blessé à l'arme blanche un touriste italien jeudi dans la vieille ville de Jérusalem.

"Un jeune Arabe s'est approché par derrière d'un groupe de trois ou quatre touristes et a poignardé un homme avant de prendre la fuite. Il a succombé à ses blessures", a dit un porte-parole de la police en ajoutant qu'il semblait s'agir d'un "attentat terroriste".

Le porte-parole a précisé que le touriste était un Italien qui se trouvait dans le pays depuis une semaine environ.

A Rome, le ministère italien des Affaires étrangères a identifié la victime sous le nom d'Angelo Frammartino, 25 ans, ont rapporté des médias de la Péninsule.

http://fr.news.yahoo.com/10082006/290/u ... salem.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 11 Aoû 2006, 09:46 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Quelques uns membres de l'opération visant à tuer 3 à 4000 personnes.

Mais j'espère que les Francais sauront raison garder et éviter tout amalgame.
Tous les terroristes ne sont tout de même...euh...


Abdula Ahmed Ali, 26, London
Cossor Ali, 24, London
Shazad Khuram Ali, 27, High Wycombe
Nabeel Hussain, 24, London
Tanvir Hussain, 25, Leyton
Umair Hussain, 25, London
Umar Islam, 28, High Wycombe
Waseem Kayani, 29, High Wycombe
Assan Abdullah Khan, 22, London
Waheed Arafat Khan, 25, London
Osman Adam Khatib, 20, London
Abdul Muneem Patel, 17, London
Tayib Rauf, 22, Birmingham
Muhammed Usman Saddique, 24, Walthamstowe
Assad Sarwar, 26, High Wycombe
Ibrahim Savant, 26, London
Amin Amsin Tariq, 23, Walthamstow
Shamin Mohammed Uddin, 36, London
Waheed Zaman, 22, London


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 11 Aoû 2006, 11:27 
On the Wild Side

Enregistré le: 06 Avr 2006, 17:46
Messages: 128
Localisation: france
Merci pour la liste, mais on a les memes en france,
heureusement que le gouvernement francais a pris les mesures pour nous eviter ce genre de probleme...

Il se decide enfin a contruire de plus en plus de mosquees, il se decide enfin a officialiser la langue arabe sur tout le territoire francais et bientot il va mette en vigueur la Charia,

fini les problemes de la france devenez tous des musilms et vive le moyen-age...

il y a des jours ou je suis fier d'etre francais et je suis vraiment impatient de rejoidre cette religion de pets....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Aoû 2006, 05:51 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Avec la voix d'une association:
Vous voyez bien qu'il ne faut pas généraliser, péjuger et faire des amalgames!

Citation:
Des joggeurs agressés par un chevreuil
A.B. (avec AFP)

Deux joggeurs ont été agressés par un chevreuil dans la Vienne. L'une des victimes a dû subir "cinquante points de suture" . Suite à la première agression, un avis de recherche, pour mettre hors d'état de nuire l'animal, a été lancé.


A-t-on affaire à un agresseur en série? Mardi matin, un chevreuil a poursuivi puis attaqué un joggeur de 36 ans. Devant l'acharnement de la bête ce dernier a dû lui donner un coup de pied dans la tête et s'est finalement armé d'une pierre. Selon les différentes hypothèses émises par le maire et la Fédération départementale de chasse, le chevreuil, qui boîte, pourrait avoir été rendu agressif après avoir été blessé par des chasseurs ou bien parce qu'il est en période de rut. Les différents spécialistes rappellent que ce genre de comportement est rare chez cet animal

Cinquante points de suture

A quelques centaines de mètres de là une première agression avait déjà eu lieu dimanche matin. Une habitante de 71 ans qui faisait de la marche rapide sur un chemin s'est retrouvée nez à nez avec un chevreuil qui l'a blessée aux jambes et au dos. Elle a ensuite trouvé refuge dans une grange et s'est armée d'une pelle à grain pour le faire fuir", a indiqué le maire d'Anché, François de Lauzon. La victime a du recevoir pas moins de "50 points de suture".

Suite à cette première agression, "un arrêté préfectoral pris lundi a donné mission à un lieutenant de louveterie (un chasseur du département, NDLR) de prélever l'animal pour le mettre hors d'état de nuire", a précisé le maire.

http://tf1.lci.fr/infos/sciences/0,,332 ... euil-.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 28 Aoû 2006, 06:12 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Les affaires reprennent.

Citation:
[b]Un trafiquant de drogue interpellé à Bruxelles-national

le 27-8-2006 17:43

Un homme a été interpellé au cours du week-end à l'aéroport de Bruxelles-national pour trafic de drogue. L'homme, détenteur d'un passeport suisse mais domicilié à Berlin, avait pris l'avion à Tripoli (Libye). Un total de 7,5 kilos de cocaïne a été découvert dans le double fond de sa valise. Le parquet de Bruxelles a précisé que le passeur comptait vraisemblablement se rendre en Allemagne.[/b]

http://www.rtl.be/Site/Index.aspx?PageI ... leID=63251


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Aoû 2006, 06:32 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Même en Savoy, le bled est là!

Citation:
VANDALISME Quatre commerces de la ville ont subi des tentatives d'effraction
Rodéo nocturne à Sallanches


C'est la voiture qui aurait servi aux voyous pour accomplir leurs méfaits et notamment fracasser la vitrine de la boutique "Om" et voler les vêtements en présentation.

La nuit de dimanche à lundi a été pour le moins agitée, dans la ville du pays du Mont-Blanc. Une série d'effractions et de tentatives d'effraction se sont produites successivement aux alentours de deux heures du matin. Au total, quatre commerces de la ville ont été touchés, laissant un préjudice de plusieurs dizaines de milliers d'euros.
S'il est difficile, faute de témoins, de déterminer la chronologie exacte de ces actes de malveillance, il est facile de suivre les traces des casseurs. Volontairement ou non, ils n'ont pas fait preuve d'une grande discrétion.

Les vandales laissent des traces

Place Saint-Jacques, à proximité de l'église, c'est à la pâtisserie "La part des Anges" que les voyous s'en sont pris. La vitrine en verre blindé a résisté à leurs assauts. Même scénario chez Bernard Signoret, spécialiste des costumes de grande marque pour hommes, rue de la Gare.
«C'est la neuvième fois» constate désabusé le propriétaire. «On s'y habituerait presque...»

Mais les bruyants apprentis casseurs ne sont pas passés inaperçus. Plusieurs voisins ont alerté la gendarmerie... en vain.
Rue du Commerce, c'est dans un magasin de lingerie pour messieurs, "Om", que les voleurs ont fini par entrer.
Après avoir fracassé la porte à l'aide d'un marteau, ils ont volé les vêtements exposés en vitrine, le reste du stock étant protégé par un volet métallique. Là aussi, leur manège a été signalé à la gendarmerie.

Une des propriétaires avait été menacée à plusieurs reprises

Dernier acte rue de Savoie où les vandales sont montés sur un trottoir pour accrocher les tables et les chaises de la terrasse du café "L'Insolite", avant de les traîner et de les abandonner au beau milieu de la rue, sautant au passage un muret de 80 cm de hauteur. C'est un livreur de journaux qui les trouvera en l'état au petit matin.
Hier, les gendarmes suivaient apparemment une piste sérieuse. Le véhicule utilisé pour commettre ces méfaits, a apparemment été retrouvé.
Aucune certitude pour l'instant quant à l'identité des vandales, mais la propriétaire de "L'Insolite" avait déposé plainte à la gendarmerie, après avoir été menacée à plusieurs reprises. L'enquête devrait déterminer s'il existe un lien avec les actes malveillants commis dans ces quatre commerces Sallanchards.

http://www.ledauphine.com/info/essentie ... _75993.php


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 29 Aoû 2006, 10:42 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Deux Francaises violées par des Tunisiens clandestins en Italie!
http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=9999

La version désarabisée de l'AFF!!!!!!!!!!!!!!

Arrestation de deux hommes soupçonnés d'avoir violé deux touristes françaises à Milan

Citation:
MILAN (AP) - Deux hommes ont été arrêtés dans l'enquête sur le viol de deux touristes françaises à Milan jeudi dernier, a annoncé la police italienne lundi.

Arrivées tard jeudi soir à la gare centrale de Milan, les deux femmes avaient accepté l'offre d'inconnus qui leur proposaient de les déposer en voiture où elles souhaitaient.
Mais les deux hommes les ont conduites dans une maison isolée en périphérie de Milan, où ils les ont violées, a rapporté la police en précisant que deux suspects avaient été arrêtés dimanche. AP

http://fr.news.yahoo.com/28082006/5/arr ... istes.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 31 Aoû 2006, 17:57 
Ministre du moratoire

Enregistré le: 03 Juil 2006, 17:18
Messages: 7182
Citation:
LYON (AP) - Chérif Bouchelaleg, arrêté mardi à Sallanches (Haute-Savoie) après avoir forcé, au volant d'une voiture volée, plusieurs barrages installés à l'occasion d'une visite du Premier ministre, a été mis en examen jeudi notamment pour plusieurs vols aggravés et violences volontaires, puis placé en détention provisoire, a-t-on appris auprès de Vincent Le Pannerer, procureur de la République de Bonneville.

Depuis le 25 août, Chérif Bouchelaleg âgé de 36 ans commettait de "façon incessante" dans la région de Sallanches des vols de voitures, des vols à la tire avec violence et des cambriolages. C'est la juge d'instruction Céline Chaftel qui a été saisie de l'affaire.

"Il est difficile de juger le degré de responsabilité de Chérif Bouchelaleg. Il est très perturbé. Il est manipulateur et simulateur", a précisé Vincent Le Pannerer.

Chérif Bouchelaleg, père de six enfants français, parti d'Algérie lorsqu'il était enfant, avait été menacé d'expulsion après plusieurs condamnations en France. La situation de cet homme, qui avait été médiatisée par les associations d'aide aux étrangers, s'était retrouvée au coeur du débat sur la double peine fin 2002-début 2003. Emu par son cas, Nicolas Sarkozy la lui avait évitée en réformant la double peine. AP

http://fr.news.yahoo.com/31082006/5/che ... es-et.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 01 Sep 2006, 04:37 
Poumons d'acier
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Fév 2006, 17:42
Messages: 2440
Localisation: Périgord
ha ok! c'est lui le troublion de la double peine , je posais la question plus haut., il me semble qu'à l'epoque il y avait une affaire de drogue et que le type disait être rangé et sa femme jouait les pauvres victimes avec ses enfants si on expulsait son amri., ben! toute la famille dehors car les gosses suivent en general le modele du pere.

_________________
"les minarets des mosquées sont nos baïonnettes, les dômes nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats" Erdogan 1er ministre turc

La gauche est une salle d'attente pour le fascisme - Léo Ferré


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 166 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 12  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 13 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com