LibertyVox • Voir le sujet - Délinquance, délinquance des mineurs, criminalité
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 16 Déc 2019, 00:16

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 07 Déc 2006, 16:47 
Je me permets d'ouvrir ce fil après avoir consulté le répertoire dressé par OO7 et n'avoir rien trouvé sur ce sujet brûlant. Ni à délinquance, ni à mineur. La délinquance des mineurs vient pourtant de faire l'objet de débats à l'assemblée et un projet de loi vient d'être adopté sur ce sujet. Il me semble que le forum ne s'en est pas fait l'écho. Sarkozy en fait aussi un des éléments de sa campagne et promet une abrogation complète de l'ordonnance de 1945 actuellement en vigueur. Je crois qu'il y a là matière à réflexion. Afin d'illustrer ce sujet, je poste copie d'un article paru ce jour dans le Figaro.

http://www.lefigaro.fr/france/20061207.WWW000000259_les_mineurs_interdits_dans_certains_magasins_du_.html

Les mineurs interdits dans certains magasins du 93
Publié le 07 décembre 2006. Actualisé le 07 décembre 2006 : 14h11

« Les mineurs non accompagnés d’un adulte » n’ont pas le droit de renter dans le magasin, indique une pancarte à l’entrée du carrefour du centre commercial Rosny 2, en Seine-Saint- Denis. Devant chaque porte, des vigiles veillent à ce règlement soit respecté et refoulent les indésirables.

Ce règlement n’étonne guère les intéressés qui élaborent des stratégies pour se faufiler dans les magasins. « Ils font ça dans d’autres villes du 93 », témoigne l’un d’entre eux. En effet, la même réglementation est affichée au carrefour de Parinor, à Aulnay-sous-Bois, où la restriction englobe les « groupes de jeunes ». Selon le Parisien, de nombreux témoignages confirmeraient que d’autres enseignes de la grande distribution auraient les mêmes pratiques en Seine-Saint-Denis.

Une logique discriminatoire

Pour Jean-Pierre Rosenczveig, le président du tribunal pour enfants de Bobigny, cette mesure est illégale car elle constitue une « discrimination fondée sur l’âge ». Même son de cloche pour le responsable de la ligue des droits de l’Homme en Seine-Saint-Denis qui évoque « une logique discriminatoire extrêmement dangereuse ».

Le groupe Carrefour quant à lui invoque « un souci de sécurité », suite à de nombreux vols, dégradations et plaintes de clients pour comportements agressif de la part de jeunes. Carrefour a également précisé que ces initiatives étaient prises au niveau local et ne relevaient pas du groupe.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 09 Déc 2006, 00:23 
http://www.lefigaro.fr/2006/12/08/01001-20061208ARTWWW90686-ce_que_dit_la_loi_en_matiere_de_discrimination_.php

Ce que dit la loi en matière de discrimination
Vincent Fertey (lefigaro.fr). Publié le 08 décembre 2006 Actualisé le 08 décembre 2006 : 22h03

L’affichette placardée par Carrefour à l’entrée des magasins et qui a interdit aux mineurs de pénétrer dans l’enceinte du magasin non accompagnés d’un adulte est-elle légale ?

Dans ce cas précis, c’est le Code pénal qui s’applique et non le Code civil. La question des discriminations est régie par l’article 225-1 du Code Pénal qui stipule de manière claire : « Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques à raison de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique, de leur patronyme, de leur état de santé, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs mœurs, de leur orientation sexuelle, de leur âge. » Autrement dit le fait d’interdire l’accès à un magasin au motif d’une distinction mineur/majeur est interdit.

Cette disposition est renforcée par l’article 389-3 du Code civil qui stipule que « le mineur peut accomplir seul tous les actes de la vie courante. » Du point du vue de Michel Tubiana, président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme et avocat, « tout le monde a le droit d’aller acheter un produit dans un supermarché. » Et d’ajouter : « Cette mesure constitue une discrimination évidente. »

La direction générale du groupe a indiqué que «la mesure a été instaurée en urgence, et provisoirement.» Or, un hypermarché n’a aucun pouvoir en la matière.

Le fait d’ajouter la mention « accompagnés d’un adulte » n’a en soi aucune valeur juridique puisque c’est le parent qui reste juridiquement responsable. « C’est comme si vous interdisez à un aveugle de rentrer dans un magasin s’il n’est pas accompagné d’une personne voyante ! » s’insurge Michel Tubiana.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Délinquance des mineurs
MessagePublié: 17 Fév 2009, 16:06 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
:shock: :shock: :shock: Hallucinant... Les bienfaits de la privatisation appliquée à la délinquance des mineurs... Un mélange de Kafka, de cauchemar éveillé et d'Al Capone. :roll:

http://www.lefigaro.fr/international/2009/02/17/01003-20090217ARTFIG00353-usa-des-juges-ripoux-au-service-de-prisons-privees-.php

USA : des juges ripoux au service de prisons privées
Julie Connan (lefigaro.fr) 17/02/2009 | Mise à jour : 14:29

Deux magistrats de Pennsylvanie ont reconnu avoir touché plus de 2.6 millions de dollars pour envoyer en détention des délinquants mineurs qui ne méritaient pas une telle peine.

L'histoire a de quoi choquer. Deux juges de Pennsylvanie sont accusés d'avoir envoyé des centaines d'enfants et d'adolescents en prison entre 2000 et 2007, en échange de 2,6 millions de dollars de pots-de-vin, payés par les deux entreprises gérant des centres de détention.

Mark Ciavarella et Michael Cohahan, de même que ces deux sociétés, vont être poursuivis au civil pour l'obtention de dommages et intérêts.

Jeudi dernier, ils ont tous deux plaidé coupables et reconnu avoir «conclu un accord pour garantir la fourniture de jeunes délinquants» auprès d'une société privée d'exploitation de prisons, PA Child Care et de sa société jumelle, Western PA Child Care. En reconnaissant leur culpabilité, les deux juges, qui restent en liberté en échange d'une caution d'un million de dollars, encourent entre 7 et 25 ans de détention. Les deux sociétés sont également poursuivies.

«Il est vrai que j'ai déshonoré ma fonction de magistrat», a reconnu Mark Ciavarella, dans une lettre adressée au tribunal. «Par mes actes, j'ai détruit tout ce que j'avais accompli par mon travail, et je ne peux que me blâmer moi-même», a-t-il ajouté.

Leur système était bien rôdé : à chaque fois qu'un des deux juges envoyait un jeune dans un centre de détention, l'entreprise qui gérait l'établissement recevait des fonds de la part du comté de Luzerne pour couvrir les frais d'incarcération. Autrement dit, plus le nombre d'enfants incarcérés était grand, plus la commission et le pot-de-vin reversés aux juges augmentaient. Au total, les deux juges auraient permis à PA Child Care de toucher 58 millions de dollars.

«Les jeunes étaient des cibles faciles»

Parmi les cas reçus en témoignage par le Juvenile Law Center, une organisation de défense des jeunes basée à Philadelphie, figurent ceux d'un jeune garçon envoyé 9 mois en prison pour avoir volé un flacon d'épices d'une valeur de 4 dollars, d'un autre jeune condamné à 3 mois pour avoir volé de la menue monnaie dans une voiture ou encore celui d'un garçon de 13 ans envoyé en camp de redressement pour avoir exploré un bâtiment désaffecté.

En sept années, plus de 5.000 adolescents de 13 à 18 ans ont été jugés coupables par les deux hommes qui opéraient dans une ancienne région minière pauvre à majorité blanche. Parmi eux, plus de 2.000 ont été envoyés en détention.

«Les jeunes étaient des cibles faciles. Beaucoup d'entre eux n'avaient même pas d'avocats et quand ils demandaient un avocat commis d'office, on leur disait qu'il faudrait attendre des semaines», en prison, selon une responsable de cette association. En fin de semaine, le Juvenile Law Center devrait déposer de nouvelles plaintes de plusieurs dizaines de familles.

L'objectif de ces familles souvent défavorisées et peu instruites est double : laver le casier judiciaire de leur enfant, et obtenir une compensation financière pour le préjudice subi.

Le jugement de Ciavarella et Cohahan ne devrait toutefois pas intervenir avant plusieurs mois, et pendant ce temps, les jeunes concernés devront rester en détention. Un juge spécial, issu d'un autre Etat que la Pennsylvanie, a été nommé pour revoir tous les cas traités par ces juges corrompus.

Image
Mark Ciavarella et Michael Cohahan. (AP)

Image
Un des centres pour les délinquants juvéniles gérés par PA Child Care, à Pittston, en Pennsylvanie. (AP)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Délinquance des mineurs
MessagePublié: 18 Fév 2009, 08:48 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Sep 2006, 15:54
Messages: 834
Quel paradoxe, là-bas on envoie des jeunes qui ne méritent pas d'être enfermés dans des prisons et ici on les laisse libres parce qu'il n'y a pas assez de centres de détentions pour les enfermer tous :roll:

_________________
"L'islam est une religion de paix, d'amour et de tolérance. Quiconque soutiendra le contraire, sera puni de mort !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Délinquance des mineurs
MessagePublié: 31 Jan 2011, 23:37 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 30 Avr 2005, 01:16
Messages: 6806
ALAMUT a écrit:
Avec ces rabâchages sur les déshérités, la pauvreté, ne citez pas la pauvreté comme facteur de délinquance d'une façon si caricaturale, vous insultez les pauvres. Effectivement, ils insultent mes ancêtres, exilés par le roi, parce que républicains.

De ce fait, réduits à la dhimmitude, ma mère m'a raconté qu'en errant dans Oran, ils finirent par trouver une ruine abandonnée, une pièce pour 6 plus une fille à naître, sans eau, sans rien, en guise de porte un sac de jute décousu.

L'arrivée des Français les débarrassa de cette dhimmitude, le grand père, de colonel lors de son exil, devint journalier (manoeuvre) puis cantonnier, il maîtrisait le français avant son exil, grâce à la loi de Napoléon III, sénatus consulte de 1865, il devint Français.
:france:
Voilà pourquoi j'ai une vision différente de l'Islam, de la pauvreté et de la délinquance, ce dont je vous demande de me pardonner. Deux de mes frères ont eu la Légion d''honneur, l'un au combat, l'autre en Service.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Délinquance des mineurs
MessagePublié: 03 Fév 2011, 19:34 

Enregistré le: 04 Mai 2009, 17:44
Messages: 23
Je viens de mettre les oreilles sur Du grain à moudre (France-Culture) consacré à un livre sociologue pro racailles ( surprise :roll: ) Dès le début tout le baratin gaucho sociologique de l'excuse de ces 30 dernières années y passe : "les jeunes sont dans la révolte", "ils sont stigmatisés", "échec du vivre-ensemble (à cause de qui?)" j'ai tenu 5 mn.

La figure du lascar empêche-t-elle de penser la diversité de la banlieue ? "avec le sociologue Marc Hatzfeld

http://www.franceculture.com/emission-du-grain-a-moudre-la-figure-du-lascar-empeche-t-elle-de-penser-la-diversite-de-la-banlieue-#comment-238765


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Délinquance des mineurs
MessagePublié: 17 Mar 2011, 21:36 
Vicious
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Mar 2011, 17:44
Messages: 4332
Localisation: Dans la Caverne
Ce n'est pas de la délinquance mais de la criminalité.

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Une-retraitee-tuee-pour-20-euros-E1-457875/

Une retraitée tuée pour 20 euros
Par Europe1.fr avec Lionel Gougelot. Publié le 17 mars 2011 à 11h48 Mis à jour le 17 mars 2011 à 11h56

Une vieille dame de 79 ans a été tuée à coups de couteau par un adolescent de 16 ans dans la nuit de lundi à mardi à Auchy-les-Mines près de Béthune, dans le Pas-de-Calais, selon les informations recueillies par Europe 1. Le suspect a été interpellé et placé en garde à vue. Il a reconnu les faits.

Le garçon s’était introduit dans la maison de la victime pour la cambrioler. La vieille dame, une institutrice à la retraite vivant seule, l’aurait surpris et aurait été agressée par le jeune homme. L’adolescent se serait enfui avec 20 euros.

C’est sa petite amie, le voyant rentrer couvert de sang, qui a alerté la police pendant que le suspect prenait la fuite. Les enquêteurs ont finalement découvert le corps de la victime mercredi soir.

_________________
J'ai plus peur de nos propres erreurs que des plans de nos ennemis. Périclés


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 31 Aoû 2011, 17:09 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
Sur la délinquance en général et celle de la région de Marseille en particulier. Les gens qui nous gouvernent sont, par leur laxisme, les complices de ces racailles et de cette pourriture. Ecoutez ces témoignages... C'est édifiant. Cela dit, pour aller de temps en temps à Marseille, je pense la même chose. :roll:

Ménard en liberté. Sud Radio. 31 août 2011



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 31 Aoû 2011, 17:21 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
Correction, Uncle : les gens qui nous gouvernent SONT des voyous, des bandits et des racailles: la frontière entre milieux du grand banditisme et milieux politiques est perméable, l'un utilise l'autre et vice versa.

La ville de Marseille est une véritable honte pour la France et l'Occident civilisé en général. Délinquance maximale, Communautarisme forcené, grand banditisme à vocation internationale, insalubrité. Au 21ème siècle, elle devra redevenir la petite ville de pêcheurs qu'elle fut jadis, pour son propre salut.

Mais encore une fois, Marseille n'est pas la seule dans ce cas : des contrées plus septentrionales n'ont aucune leçon à lui donner en matière de déliquescence.

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 31 Aoû 2011, 17:41 
Vicious
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Mar 2011, 17:44
Messages: 4332
Localisation: Dans la Caverne
Marseille n'a en effet rien à voir avec les mafias italiennes, et est unique en son genre. Les mains noires qui tiennent le milieu de cette ville ne sont pas Marseillais, d'ailleurs Marseillais ne veut presque plus rien dire.

Mais Marseille serait pire que la banlieue parisienne ? Pire que Grenoble, pire que Perpignan ou que Lyon ? Je ne le pense pas.

_________________
J'ai plus peur de nos propres erreurs que des plans de nos ennemis. Périclés


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 02 Sep 2011, 20:19 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
Alors là, je ris !!! Mais je ris !!! :lol:

http://www.rtl.fr/actualites/article/ange-mancini-quand-un-patron-du-renseignement-se-fait-voler-son-portable-7715320689

Quand un patron du renseignement se fait voler son portable
Créé le 02/09/2011 à 19h06



C'est un vol de portable comme il en arrive des dizaines chaque jour. Mais l'affaire se révèle moins banale quand on connaît le nom de la victime : Ange Mancini. Celui qui est l'un des grands flics de France, coordonnateur national du renseignement et ancien chef du Raid, s'est fait délester de son portable dernière génération au cœur de Paris, dans le 8ème arrondissement. Une information RTL de Julien Dumond.

Ange Santini a été le premier chef du Raid. Il est ce qu'on appelle "un grand flic". Devenu préfet, il a passé ces dernières années en Martinique. Depuis février 2011, il est ainsi l'un des hommes les mieux renseignés de France.

Coordinateur national du renseignement, placé auprès du chef de l'Etat à l'Elysée : DCRI, DGSE France ou Etranger, rien ne lui échappe. Il était installé mardi dernier en terrasse d'un restaurant du 8ème arrondissement parisien, quand deux garçons d'une quinzaine d'années -originaires des pays de l'Est- s'approchent. Les deux comparses demandent alors au grand flic de signer un document.

Depuis des mois, la Préfecture de police alerte sur les méthodes de certains voleurs qui détournent ainsi l'attention pour s'emparer d'un porte-feuille ou d'un téléphone.nLorsque les deux ados repartent, Ange Mancini ne peut que constater que son I-phone professionnel a disparu. Son téléphone est en partie crypté mais il contient évidemment des numéros "sensibles".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 02 Sep 2011, 20:28 
J'ai vaguement l'impression que ce vol de portable n'est pas si récent. Je vais vérifier. (Une réminiscence ou la mémorisation d'un rêve ?)
Un jour, les codes du feu nucléaire seront volés par un terroriste islamiste.


Haut
  
Répondre en citant  
MessagePublié: 01 Déc 2011, 22:16 
Vicious
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 09 Mar 2011, 17:44
Messages: 4332
Localisation: Dans la Caverne
http://www.valeursactuelles.com/parlons-vrai/parlons-vrai/pardon-d%E2%80%99insister20111201.html

Enjeux sécurité Ce n’est pas la misère qui favorise le crime, mais la prospérité
Misère et crime : pardon d’insister


Xavier Raufer le jeudi, 01/12/2011
dans Parlons Vrai

Tout enseignant le sait : la base de la pédagogie, c’est la répétition. Or approche une campagne électorale où l’on abordera tout ce qui soucie ou indigne les Français – donc la sécurité. D’où l’importance de revenir sur le rapport crucial entre la misère sociale et le crime, dont se nourrit, à tort, notre bonne vieille “culture de l’excuse”.


Argument de base : la pauvreté, le chômage, les inégalités, poussent au vol et au pillage des “jeunes” souvent issus des minorités (États-Unis) ou de l’immigration (Europe). Ceux-ci ne sont au fond que des produits de l’exclusion et du racisme, des victimes qu’il faut comprendre et surtout ne pas punir.

Poussons le raisonnement : si la misère engendre le crime, plus de misère encore doit donc provoquer une explosion criminelle. Soit. Mais quel fut le pays d’origine de la débâcle financière de 2008-2010, celui où ses ravages ont été les plus graves ? Les États-Unis où, de fait, la crise sociale est tragique.

En 2011, la grande pauvreté a explosé : 25 millions d’Américains sont au chômage ou sous-employés. Le revenu moyen par foyer est au plus bas depuis quinze ans. Les familles de 40 % des jeunes Noirs vivent sous le seuil de pauvreté – une situation plus terrible encore qu’en 1964, lorsque le président Johnson lança sa “guerre contre la pauvreté” ! Au troisième trimestre 2011 encore, 610 000 logements ont été saisis par des banques, leurs occupants ne parvenant plus à rembourser leurs crédits ; 11 millions d’Américains avouent être dans l’incapacité de procurer à leur famille un « logement décent ». Bref, en 2011 (sondage Gallup), 19 % des Américains s’inquiètent de leur capacité à se nourrir, eux-mêmes et leurs familles – contre seulement 6 % des citoyens de Chine populaire ! Face à un tel désastre, on attend en frémissant un bain de sang en Amérique, le maelström criminel annoncé par les Diafoirus-­sociologues.

C’est cependant tout le contraire : en 2008, 2009 et 2010, la criminalité violente a baissé, aux États-Unis, de plus de 5 % par an ; en 2010, les vols à main armée ont reculé de 9,5 % par rapport à 2009. Ils sont au plus bas depuis cinquante ans ! À New York, la criminalité de rue (homicides, vols avec violence, vols à main armée, cambriolages, etc.) est pareillement à son plus bas niveau depuis trente ans et a diminué de 80 % depuis 1980.

Oui, la criminalité s’effondre aux États-Unis alors que le chômage et la misère y prospèrent. Une chute plus forte dans les métropoles, censées être plus criminogènes – sans qu’on y constate de bouleversements dans le paysage ethnique et le niveau de vie des habitants. Inégalités, faillites éducatives, nombre des adolescents sans père livrés à la rue – rien ne change, tout empire même, et cependant la criminalité s’effondre.

Prenons maintenant le pays d’Europe dont le système financier puis l’économie ont le plus souffert de la récente crise : la Grande-Bretagne. Dans ce pays, le chômage est « au plus haut depuis dix-sept ans », notamment chez les 16-24 ans : près d’un million de jeunes sont sans travail. Or depuis trois ans, les crimes graves (homicides, etc.) baissent fortement en Grande-Bretagne. En Écosse notamment – pays à forte tradition criminelle –, la criminalité par armes à feu a diminué de 24 % entre 2009 et 2010, renouant avec le niveau qui était le sien voici trente-deux ans. Cet effondrement criminel est-il pour autant destiné à perdurer jusqu’à l’apothéose d’une sorte de royaume des anges ? Évidemment non !

Mais voici bien ce que les partisans de la culture de l’excuse n’ont jamais voulu, ou pu comprendre : dans des sociétés de relative abondance comme la nôtre, ce n’est pas la misère qui suscite le crime – c’est à l’inverse la richesse, la prospérité. Chers Diafoirus-sociologues : pour que des individus volent, il faut d’abord des objets attrayants à voler. Voici ce qu’écrit, par exemple, dans son dernier rapport (octobre 2011), une société spécialiste de la lutte contre les vols en magasins : « Les articles les plus fréquemment volés ne sont pas en priorité des produits de première nécessité, mais des produits onéreux ou de marque connue, de petite taille pour la plupart, facilement dissimulables et revendables. » De fait, dans les Misérables, Jean Valjean, trop occupé à survivre, volait-il des accessoires de mode ou du parfum ?

A contrario, on constate déjà en Grande-Bretagne, concomitamment avec les premiers frémissements de l’économie qui laissent espérer une petite reprise, le retour de petites infractions : chapardages, vols d’objets non gardés, vols à la tire, etc. D’où une crise criminelle à craindre, non dans la crise, mais avec la reprise.

Ce lien entre richesse et crime, le bourg d’Aodi, à l’est de la Chine, l’a d’ailleurs ressenti récemment. Et a réagi à sa façon. Grâce à l’implantation d’usines à proximité, le village a prospéré : « Les vols se sont multipliés car les habitants étaient plus riches », explique le maire. Las des pillages, ces derniers ont alors érigé autour de leur village une “grande muraille”, avec une unique porte, close après 22 heures. Confirmation, s’il en était besoin, que face aux problèmes nouveaux, les solutions éprouvées ont parfois du bon… Xavier Raufer

_________________
J'ai plus peur de nos propres erreurs que des plans de nos ennemis. Périclés


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Déc 2011, 15:43 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
Un exemple à suivre ? :clope: Toutefois j'aime bien la juge qui dit : ".../.... mon rôle n'est pas de pardonner mais de protéger la communauté" :wink: Le titre est trompeur et idéologiquement orienté puisque le procureur a dit que vu son âge il ne requerra pas la perpétuité. Vidéo sur le lien.

http://www.europe1.fr/International/A-12-ans-il-encourt-la-perpetuite-859239/

A 12 ans, il encourt la perpétuité
Par Frédéric Frangeul. Publié le 12 décembre 2011 à 12h45 Mis à jour le 12 décembre 2011 à 12h50

Image
Cristian Fernandez sera jugé le 27 février prochain devant devant une cour criminelle pour adultes de Floride pour le meurtre de son demi-frère. © capture écran

Aux Etats-Unis, Cristian Fernandez est accusé de meurtre et sera jugé comme un adulte.

C'est une histoire qui émeut et inquiète l'Amérique. Cristian Fernandez, un garçon de 12 ans, risque la prison à vie pour avoir tué son demi-frère, âgé de 2 ans, en mars dernier en Floride. Faute d’accord entre les avocats de l’enfant et le procureur, Cristian Fernandez sera jugé devant une cour criminelle pour adulte.

Les faits, relatés par le Florida News Journal, se sont déroulés le 14 mars dernier à Jacksonville. Cristian Fernandez était alors chargé d’assurer la garde de son demi-frère, David, âgé de 2 ans, en l’absence de sa mère. Pour une raison inconnue, Cristian a projeté David contre une étagère de l'appartement familial. Suite au choc, le garçonnet est tombé dans le coma. Il est resté plusieurs heures inerte avant d'être finalement conduit à l'hôpital par sa mère. Cette dernière, âgée de 24 ans, est actuellement incarcérée pour "mauvais traitements". Il lui est reproché d'avoir tardé à appeler les secours.

Un contexte familial lourd

Ce drame s'est noué dans une famille qui accumulait les difficultés. La mère de Cristian, Susanna, n'avait que 12 ans quand elle a accouché de lui. Son père, lui s'est suicidé sous ses yeux et sa grand-mère, qui avait obtenu sa garde, a été emprisonnée pour des problèmes de drogue.

Face à ces éléments à décharge, Angela Corey, la procureur en charge de l'affaire, a expliqué qu’elle ressentait de la compassion pour Cristian. Mais elle a précisé que son rôle n'était pas de "pardonner" mais d'"appliquer la loi". La magistrate a également fait savoir qu'elle ne requerrait pas la prison à vie contre Cristian Fernandez lors du procès. Toutefois, elle a ajouté qu’elle devait protéger la communauté". Le dernier mot appartiendra aux jurés.

La procureur en charge de l'affaire, Angela Corey, défend sa position : (vidéo sur le site)

Un cas unique dans l’Histoire

L’affaire aurait cependant pu connaître un autre tour. Comme l’indique le journal Florida Times-Union, si les avocats de Cristian avaient accepté le "deal" proposé par les services de la procureur en reconnaissant la volonté d’homicide de leur jeune client, Cristian Fernandez aurait obtenu un procès devant une Juvenile court, l’équivalent de la cour d’assises des mineurs en France. Cristian Fernandez aurait alors pu sortir de prison à l’âge de 21 ans. Au lieu de ça, il sera jugé le 27 février prochain et pourrait devenir le plus jeune accusé américain condamné à la prison à perpétuité.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Déc 2011, 19:15 

Enregistré le: 30 Nov 2007, 19:30
Messages: 481
Localisation: BRETAGNE
Guéant 1er, notre ministre de l'Intérieur dont le degré d'intelligence se rapproche de celui d'une moule de bouchot, a encore pondu une perle : " Empêcher la vente de l'essence au détail pour éviter les incendies de voitures lors de la nuit du Nouvel An "

Ce mec est une véritable honte, une catastrophe. Quoi de plus facile, pour un "jeune" que de faire le plein de son propre véhicule (voiture ou scooter) pour ensuite transvaser tranquillement l'essence dans un jerrycan ???

Guéant sait-il que la majorité des pompes sont équipées en self service dispo 24h / 24h ? Qui empêchera un "jeune" de remplir son jerrycan à 2 plombes du mat sur un parking de supermarché paumé ?? Cet abruti de "ministre" compte-il affecter une voiture de flic à CHAQUE station du territoire national... ??

Consternant de connerie !!!!!! Une preuve de plus qui démontre à quel point nos "zélites" sont déconnectées du réel...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com