LibertyVox • Voir le sujet - Immigrationnisme, dernière utopie ! Grand Remplacement
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 23 Juil 2018, 06:48

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 515 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 31, 32, 33, 34, 35
Auteur Message
MessagePublié: 13 Mai 2016, 09:48 
L'Oeil

Enregistré le: 15 Déc 2008, 18:58
Messages: 2625
Ces parents sont coupables de complicité de viol et de non-assistance à enfant en danger ! Ce sont certes des inconscients, mais la bêtise n'est pas une cause d'exonération d'une faute pénale !!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Oct 2016, 12:30 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
J'aime beaucoup les commentaires dépités des GG à la fin : "il est très fort, il est très bon"... ben oui, car ils les a bien mouchés tous ces hypocrites moralisateurs. :wink:

Robert Ménard. Les GG. RMC. 12 octobre 2016

https://www.youtube.com/watch?v=P7N0gcO_S14


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Oct 2016, 14:42 
L'Oeil

Enregistré le: 15 Déc 2008, 18:58
Messages: 2625
Quelle bande de têtes à claques, ces GG ! Le liebig un potache bien connu...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Nov 2016, 10:16 

Enregistré le: 30 Nov 2007, 19:30
Messages: 481
Localisation: BRETAGNE
http://www.breizh-info.com/2016/11/04/52462/migrants-point-repartition-mineurs-isoles-de-calais-bretagne

Migrants. Le point sur la répartition des « Mineurs isolés » de Calais en Bretagne
04/11/2016 – 06H45 Bretagne (Breizh-info.com)

Les migrants « mineurs isolés » de Calais – dont il est souvent impossible de déterminer l’âge réel – ont été dispersés dans la France entière et notamment en Bretagne. Ils sont arrivés cette semaine et devraient rester plusieurs mois, pris en charge par l’État, c’est à dire par les contribuables. Ils vont bénéficier d’un encadrement pédagogique, social et sécuritaire (gardiennage) à rendre jaloux les animateurs de colonie de vacances ou les professeurs qui manquent de moyens et d’aides dans leurs établissements respectifs.

Les migrants sont arrivés mercredi 1er novembre à Saint-Cast le Guildo, petite commune rurale du bord de mer des Côtes d’Armor. Il s’agit d’une trentaine de mineurs présentés comme afghans. Les autorités ne semblent pas avoir d’information sur les clans et tribus auxquels ils appartiennent. Un doute subsiste donc quant à la proximité potentielle de certains d’entre eux avec les partisans des talibans.

A Arzon, dans le Morbihan, nous avions déjà rapporté que 12 mineurs avaient été installés dans un centre EDF (à Port Navalo), où ils seront encadrés par 10 personnes.

A Clohars-Carnoët, ce sont trente-cinq Soudanais qui sont présents depuis mercredi 2 novembre dans la soirée. Sur place, une partie de la population nous a confié son inquiétude de voir ces jeunes rôder dans le bourg, désoeuvrés et perdus dans un monde qu’ils ne connaissent absolument pas. Là encore ils sont encadrés par une dizaine de personnes. Ils sont logés dans le centre de vacances du CCAS d’EDF_GDF du Pouldu.

En Loire-Atlantique, ils sont 35 migrants prétendus mineurs à être arrivés à Batz-sur-mer mercredi soir, dans le centre de vacances Marceau. Ces derniers doivent suivre une procédure administrative afin de pouvoir rejoindre leur famille en Angleterre. Cet accueil se fait avec la collaboration assumée de Adeline L’Honen, maire divers gauche de la commune.

A quelques kilomètres de là, à Préfailles, toujours en bord de mer, se trouve une trentaine de jeunes immigrés depuis mercredi soir. Ils sont dans le centre de vacances « Le Soleil de Jade » (sur la pointe St Gildas), mis à disposition par la Ligue de l’enseignement. Cette association est largement subventionnée par le contribuable via l’État, de l’ordre de 25 millions d’euros par an. Les collectivités locales complètent ce pactole. Ainsi, en 2011, la Ligue de l’enseignement avait ainsi touché 40 000 € du conseil régional des Pays de la Loire, 54 000 € en 2014. Est-ce bien dans son objet social d’engager de telles actions?

Au total en Bretagne, ce sont donc ajoutés à ceux déjà présents ces 130 jeunes immigrés venus de Calais. Ils sont répartis selon leurs ethnie et nationalité. Ceci contredit la philosophie officielle du « vivre ensemble » comme l’a encore démontré la rixe entre chrétiens et musulmans à Calais cette semaine. Ils seront pris en charge pendant plusieurs mois par la collectivité et le contribuable. S’ils restaient jusqu’au printemps, soit 6 mois, en se basant sur le coût estimé d’un mineur isolé étranger à l’année (60 000 € par tête) en Ille et Vilaine, cela reviendrait au total à presque 4 millions d’euros dépensés par la collectivité.

Un tel montant permettrait par exemple aux collectivités locales bretonnes de prendre en charge l’intégralité du coût annuel de la cantine scolaire pour 7 600 élèves de Bretagne.

Chacun ses priorités…

Photo : DR. [cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Juil 2018, 14:40 
Davis
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 04 Avr 2006, 16:14
Messages: 915
L’influence de la doctrine de la migration sur la religiosité des musulmans en Europe

Sami Aldeeb — 4 juillet 2018
Source. Depuis quelque temps, la religiosité des musulmans en Europe présente deux tendances totalement antagonistes. La première, déjà ancienne, est parallèle aux observations réalisées partout dans le monde selon lesquelles la religiosité recule avec l’augmentation du pouvoir d’achat et de l’espérance de vie (lire un résumé ici, consulter une étude complète ici). La deuxième tendance, plus récente, est simplement inverse. Déjà constatée en France, au Danemark (nouveau sondage en 2015) et dans divers autres pays d’Europe, elle semble exploser aux Pays-Bas où, selon une étude parue le mois passé (résumé de cette étude et vue d’ensemble du phénomène européen ici), 96% des musulmans marocains établis aux Pays-Bas accordent aujourd’hui une « grande importance à la religion ». Cette valeur est notamment supérieure à celle observée chez les musulmans vivant au Maroc (89%) et augmente depuis quelques années, avec la fréquence de la pratique religieuse. On constate la même évolution, quoiqu’à un niveau inférieur, parmi la population musulmane turque des Pays-Bas. Pourquoi? Voici une hypothèse basée sur les spécificités de la religion musulmane.
Les premières vagues d’immigration musulmane en Europe datent de l’après-guerre, d’une époque de retrait de la religion (musulmane). Les pays à majorité musulmane étaient alors en train de se moderniser. On y croisait pour ainsi dire aucune femme voilée, la religion ne régissait guère que l’intimité, la sphère personnelle et matrimoniale, et ce de manière «modérée». Les immigrants cherchaient une vie meilleure et n’étaient que peu motivés par la religion dans les grandes décisions de leur existence. Mais leur acte, la migration, faisait et fait tout de même l’objet d’une doctrine très cadrée dans la doxa musulmane. Et cette doxa est de mieux en mieux connue depuis lors, sous l’effet conjugué de l’alphabétisation et de divers efforts déployés par certaines organisations pour préserver la culture islamique et pour en rendre les doctrines religieuses plus présentables. Sans compter l’évolution de l’éducation prodiguée dans les pays à majorité musulmane.
La doctrine de la migration est plus particulièrement connue aujourd’hui à travers l’injonction de l’EI ordonnant aux musulmans de rejoindre le nouvel État islamique, seul lieu où la «vraie religion» peut être pratiquée convenablement. Mais ce n’est là qu’une des facettes de la doctrine. Dans le coran, seul un passage évoque cet aspect; la migration y est beaucoup plus souvent liée à la notion d’«effort dans la voie de dieu», c’est-à-dire le jihad. Et dans la fable fondatrice de l’islam, la migration de Mahomet, de La Mecque vers Médine, marque le début d’une guerre de conquête dont les exégètes musulmans disent volontiers qu’elle doit durer «jusqu’au retour de Jésus». Dans ce contexte, les musulmans vivant hors d’Islam sont soumis à des pressions psychologiques considérables. S’ils ne pratiquent que peu, ils sont aisément considérés comme des traîtres par les plus croyants de leurs coreligionnaires. Et bien que seuls les plus fous de ces derniers vont jusqu’à lancer le jihad, en Europe ou ailleurs, avec ou sans la bénédiction de l’EI, l’ambiance créée par le retour en force de l’islam des origines – du salafisme quiétiste au terrorisme – incite tous les musulmans à faire montre d’une ferveur croissante. La doctrine de la migration prévoit d’ailleurs qu’il est tolérable de rester hors d’islam si l’on peut y pratiquer la religion (musulmane) librement.
Si cette montée de la religiosité se confirme et provient bien d’un retour de la doctrine islamique classique, nous devons nous attendre à voir les populations musulmanes d’Europe, établies ou immigrantes, causer des troubles croissants dans leurs sociétés d’accueil. On peut en voir de premiers signes, outre les quelques attentats terroristes bien connus, dans l’effet de la religiosité musulmane sur le radicalisme en France ou la criminalité surproportionnelle et croissante des migrants musulmans en Allemagne. Cependant, comme les populations occidentales sont par ailleurs de plus en plus sécularisées et pacifiques, les statistiques générales ne révéleront probablement pas cette évolution avant qu’elle ne devienne trop évidente pour être ignorée. Si le phénomène n’est pas observé attentivement, avec des enquêtes mettant en évidence les différences entre les populations musulmanes et non-musulmanes d’Europe, ceci en parallèle à un examen enfin systématique des ressorts de la religion musulmane de base, il faut craindre que la polarisation s’aggrave encore, générant des contentieux nouveaux qui rendront de plus en plus difficile la mise au point de solutions adéquates.

_________________
Image

Signature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 515 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 31, 32, 33, 34, 35

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com