LibertyVox • Voir le sujet - Alain Finkielkraut
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 23 Juil 2018, 00:52

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 505 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17 ... 34  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 02 Mai 2010, 13:16 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
Merci Farbella (et Kagemusha) pour cet extraordinaire document... Je pourrais l'écouter pendant des heures et c'est à regret que j'ai vu défiler le générique de fin... C'est toujours trop court... Il est assez fascinant. :wink: :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 05 Mai 2010, 11:33 

Enregistré le: 06 Aoû 2006, 00:54
Messages: 12
Finkielkraut sur la burqa et la polygamie.
Extrait de l'émission "Le grand entretien" du 2 mai 2010, sur RCJ.

http://www.dailymotion.com/video/xd6lgo_finkielkraut-sur-la-burqa-et-la-pol_news


Edité par le modérateur :

L'intégrale ici :

_________________
nouveau-reac.org


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 05 Mai 2010, 16:17 
Du Crime
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Aoû 2006, 18:43
Messages: 8691
Localisation: dans la jungle
Le tango n'étant pas mon truc, j'ai du mal à suivre Finkielkraut... surtout lorsqu'il signe le l'appel de Munich... heu... l'appel de JCALL au côté des Bernard-Henry Levy et autres Cohn Bendit. Il me fais parfois penser à de Villiers, dans la série : j'y va t'i, j'y va t'i pas ?

http://monsieurjo.com/2010/05/01/pourquoi-j%E2%80%99ai-signe-l%E2%80%99appel-a-la-raison-du-jcall/

_________________
L'homme pense et Dieu rit
Cioran


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 06 Mai 2010, 14:09 
River
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Juin 2005, 21:02
Messages: 3795
Personnellement, Finkielkraut me fatigue avec son ton perpétuellement professoral (dans le documentaire et dans la vie) et ses postures d'intellectuels de gauche (Polanski, Jcall et j'en passe...). Moi qui aime Drieu la Rochelle et pas Céline (chacun ses goûts :mrgreen: ), je pense à cette névrose professorale de certains grands bourgeois juifs d'avant-guerre si bien décrite dans Gilles...

Il est très fatiguant aussi avec ses réponses paranos, le seul truc qu'il a trouvé pour se justifier de signer une pétition obamesque parrainée par l'UE et Cohn-bandit, c'est de dire que certains l'ont traité de traître sur internet. Ridicule comme mode de défense :roll: vu que chaque intello-polémiste est insulté chaque heure sur les coms de Daily, Youtube et les divers blogs. On peut aussi très bien adresser des critiques (de droite comme de gauche) sur la politique israélienne sans s'associer à une demande de pressions économiques à l'UE.

Je me sens plus proche d'un Zemmour, homme du peuple que j'ai vu accorder son temps à un petit jeune venu le démarcher pour un jeu-logiciel sur la langue française et ce pendant une heure (au salon du livre). J'ai aussi parlé avec lui un petit moment (deux fois) au même salon du livre et il est cordial, le succès ne lui a pas monté à la tête (j'avais peur de cela). Un Raymond Aron ou une Annie Kriegel (et plus récemment un Goldnadel) pourtant issus du même genre de famille que Finkielkraut, avaient su éviter cette conduite névrotique.

D'un autre côté les positions et les écrits de Finkielkraut sur la politique intérieure ont une réelle influence sur tout le petit cercle d'intellos germanopratins psychanalysés et tout le tuttim... J'apprécie aussi (comme Zemmour) pas mal de ses livres (le juif imaginaire, la défaite de la pensée, etc...). Enfin bref, C'est un peu pour moi Dr Jekyll et Mr Hyde. S'il pouvait n'intervenir que sur les affaires françaises et ne pas se mêler de Polanski ou bien d'adhérer à une organisation à la gloire d'Obama et de l'UE, tout serait très bien.

_________________
La politique fut d'abord l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. A une époque suivante, on y adjoignit l'art de contraindre les gens à décider sur ce qu'ils n'entendent pas. Paul Valéry.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 06 Mai 2010, 17:39 
Du Crime
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Aoû 2006, 18:43
Messages: 8691
Localisation: dans la jungle
:rofl: Avec des amis comme toi, il n'a pas besoin d'ennemis ! :mrgreen:

_________________
L'homme pense et Dieu rit
Cioran


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 06 Mai 2010, 18:32 
River
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Juin 2005, 21:02
Messages: 3795
tyler a écrit:
:rofl: Avec des amis comme toi, il n'a pas besoin d'ennemis ! :mrgreen:

Je me vois mal entretenir des relations d'amitié avec lui, il est beaucoup trop exaspérant à mon goût. :lol: Ce qui ne m'empêche pas de constater qu'il exerce une bonne influence dans certains milieux que je ne fréquente pas et que j'abhorre.

_________________
La politique fut d'abord l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. A une époque suivante, on y adjoignit l'art de contraindre les gens à décider sur ce qu'ils n'entendent pas. Paul Valéry.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 12 Mai 2010, 15:28 
River
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Juin 2005, 21:02
Messages: 3795
Il semble qu'il ait d'autres amis de mon genre :mrgreen: A noter que Redeker, Michèle Tribalat et un responsable du Bloc identitaire ont signé la contre-pétition "Raison garder". Enfin, c'est archi-ridicule de le voir figurer dans une pétition de juifs obamistes et leurs alliés parrainés par Cohn-Bendit et le groupe écolo de l'UE :sif: :nause2:

http://www.upjf.org/actualitees-upjf/article-18260-142-7-lettre-ouverte-alain-finkielkraut-pilurcat.html

Lettre ouverte à Alain Finkielkraut
Libre opinion (P.I.Lurçat)

Je vous ai écouté, l'autre jour, sur une radio juive parisienne, tenter d'expliquer les raisons de votre signature sur l'appel de "Jcall", par lequel vous nous appelez, de votre lointaine ville des Lumières, nous Israéliens, à renoncer à la Judée, la Samarie et à la moitié de Jérusalem, au nom de votre idée très particulière de la "raison"... Je vous ai écouté, Monsieur Finkielkraut, et pour la première fois depuis que je vous connais – c'est-à-dire depuis que je vous lis, vous écoute ou vous regarde exposer vos idées – j'ai eu le sentiment que le roi était nu. Votre faconde, votre style inimitable, votre éloquence et surtout votre intelligence de philosophe étaient soudainement pris en défaut.

Quand Shlomo Malka vous a demandé pourquoi vous aviez signé cet appel, vous n'avez rien trouvé à dire, sinon que vous aviez téléphoné à David Grossman, qui vous avait donné son feu vert, son blanc-seing pour signer.... Grossman est un écrivain de talent, réputé en Israël comme à l'étranger. Mais voyez-vous, en Israël aussi, on peut être un grand écrivain et défendre des idées politiques absurdes. Grossman est pourtant quelqu'un d'honorable, qui s'est acquis la sympathie du public lorsqu'il a perdu son fils, lors de la Deuxième Guerre du Liban et qu'il a refusé de serrer la main de l'ancien Premier Ministre Ehoud Olmert. Mais ses idées politiques ne représentent pas un pour cent de l'électorat... Et puis, demander l'avis d'un écrivain israélien pour signer un texte qui appelle l'Union européenne à faire pression sur notre gouvernement démocratiquement élu, à quoi cela rime-t-il ?

J'ai admiré jadis votre intelligence. J'avais lu votre livre La défaite de la Pensée quand j'avais vingt ans, sans me douter que j'assisterais vingt ans plus tard à la défaite de votre pensée... Je sais que vous êtes, comme tout homme, pétri de contradictions : philosophe et supporter de football, ami de Kundera et de Zeev Sternhell, politiquement plutôt conservateur en France et à la gauche de la gauche en Israël... Et le Juif en vous n'est pas moins pétri de contradictions. Dans votre livre le plus sincère, Le Juif imaginaire, vous évoquiez votre nostalgie du Yiddishland de vos grands-parents que vous n'avez pas connus. Depuis lors, vous vous êtes souvent illustré en tant que défenseur d'Israël, parfois courageux, mais toujours dans les limites intellectuelles et territoriales très restreintes de ce que vos amis israéliens de "Chalom Archav" vous dictent.

Je ne vous conteste pas le droit de choisir votre camp politique en Israël. Vous lisez sans doute (sur Internet) Ha'aretz, le "journal des gens qui pensent", et vous êtes politiquement plus proche d'un Ouri Blau ou d'une Anat Kam que des fils de Myriam Peretz, ces affreux "colons" qui avaient le toupet de prétendre vivre en Samarie, et qui ont donné leur vie pour que nous ayions tous le droit de vivre libres sur notre Terre ! Je ne veux pas épiloguer sur la trahison que constitue à mes yeux le fait de vouloir contourner les choix démocratiques d'un peuple en appelant à des pressions étrangères sur son gouvernement. J'ai déjà dit tout le mal que j'en pensais et d'autres que moi l'ont dit aussi. Une simple question me taraude. Qui êtes vous? C'est la question que vous posait Benny Levy, malheureusement trop tôt disparu, qui vous aurait sûrement dit ce qu'il pensait de votre signature. (Il n'était pas sioniste à proprement parler, mais il aimait la Terre d'Israël. Un jour que je le croisai à Paris, il s'enquit des raisons de mon séjour prolongé hors d'Israël. "Et Eretz Israël ?" me demanda-t-il, avec son éternel sourire...)

Je voudrais croire que vous n'êtes pas sincère quand vous signez cet appel. Que votre fameuse et "redoutable" sincérité – que vantait il y a peu Kundera, devant les centaines d'admirateurs parisiens venus vous écouter religieusement – et votre intelligence ont été prises en défaut, et que vous avez été abusé par les manoeuvres de Chalom Archav, ce groupuscule financé par l'Union Européenne (encore elle!) pour saborder la démocratie israélienne. La prochaine fois qu'une pétition contre le gouvernement israélien circulera dans votre cellule de La Paix Maintenant, assis au café de Flore ou aux Deux Magots, réfléchissez-y à deux fois. Au lieu d'appeler David Grossman pour lui demander son avis, ayez plutôt une pensée pour Benny Lévy, ancien maoïste devenu un Juif authentique, qui vivait à Jérusalem. Benny s'était souvent trompé dans sa courte vie, mais il avait le courage et l'honnêteté, lui, de savoir reconnaître ses erreurs...

Pensez aussi à Emmanuel Lévinas, dont vous revendiquez l'héritage intellectuel, et qui avait un jour répondu, à un journaliste qui l'interrogeait sur la politique israélienne (espérant lui faire exprimer une "critique du gouvernement israélien" – c'était déjà de bon ton à l'époque), "Je m'interdis de critiquer Israël, car je n'ai pas fait le choix de cette noble aventure". Belle leçon d'humilité pour vous et vos amis du Jcall, Monsieur Finkielkraut.

Pierre Itshak Lurçat
Jérusalem

_________________
La politique fut d'abord l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. A une époque suivante, on y adjoignit l'art de contraindre les gens à décider sur ce qu'ils n'entendent pas. Paul Valéry.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 21 Mai 2010, 01:00 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 03 Mar 2006, 18:08
Messages: 1120
Sur France3, "ce soir ou jamais" : Finkielkraut vs Badiou. Débat qui poursuit leur livre "commun"

L’Explication

(Conversation avec Aude Lancelin)

Mais que va t-il faire dans cette galère ?? Pourquoi a t-il fait ce livre ? Pour revenir, moins hait ( puisque même Badiou accepte de dialoguer avec lui) ou en tout cas moins attaqué, dans le débat médiatique ? Est-ce aussi le sens de sa signature dans cette pétition de pétionnaires bien connus ?

Nous comprenons bien qu'il soit difficile d'être Finkielkraut dans cette France stalinienne, mais justement n'est-ce pas comme dans toute période Stalienne, le prix même à payer ? A t-on déjà vu un dissident "dialoguer" avec son commissaire politique qui n'aura aucun scrupule, si l'occasion historique se (re)présente, à appuyer sur la détente ?

Finky n'a pas compris une chose. Badiou n'est pas en dialogue avec lui; Ni ce soir, ni un autre jour :
comme par exemple http://bibliobs.nouvelobs.com/20091217/16522/finkielkraut-badiou-le-face-a-face

"Un affrontement idéologique d'une rare violence, qui a été arbitré au «Nouvel Observateur»" dixit le Nouvel Observateur lui-même... Et ce n'est pas parce, ce soir, ils y ont mis, quelque peu, les formes que cela changera la nature même de ce faux dialogue. Badiou contrairement à Finky n'a pas un discours à partir de la philosophie, de la distanciation de soi et de la recherche de la vérité. Son discours a une visée avant tout politique. Son positionnement celui d'un Internationaliste radical.

LA force de Badiou est son discours pratique, un discours du niveau et pour le jeune public des apéros géants( Cf émission). Il le connait bien Badiou ce public qu'il veut amener à lui, puisque lui et ses petits camarades, les commissaires politiques de l'éducation a-nationale, l'ont rendu possible.

Discours clair car simpliste, stratégiquement dit sur un ton presque badin, éthéré, an-historique, souvent anti-historique puisque niant les histoires de la France, et donc révisionniste avec les habituelles grandes envolées passe-partout pseudo égalitaires. Alors que le pauvre Finky, tentant d'être créatif et cultivé, hélas avec ses tics de plus en plus saccadés, qui a encore dans ce public la capacité d'attention pour le suivre et qui tentera d'apprécier ses références ? Qui s'en soucie encore ?

Entre le confort collectif d'une pensée facile et l'extrême tension qu'implique la réalisation de l'individuation dans la préservation même et l'affirmation d'un héritage qui affirme une identité collective nationale et Occidentale, que croyez-vous que la génération actuelle soit en mesure de choisir ?

Il n'est même pas sur qu'elle n'ait pas déjà choisit, faute de saisir le fait même qu'il y ait des enjeux, le plaisir consensuel de l'immédiateté de l'apéro :glou:

Avoir des relations fusionnelles avec des milliers d'inconnus autour et par le seul biais d'une relation "festive" :Pepsi: : une ambition qui ne mène qu'à la gueule de bois. L'internationale de la jouissance entre bisounours qui se veulent (uniquement) du bien. Un peuple analphabète, idéologiquement désarmé, choisissant l'insouciance alcoolisé pour remède aux "crises", et surtout à la première d'entre elle, sa propre immaturité. Quel déclin.

Dommage pour la France ; Dommage pour l'Occident.

_________________
Tantaene animis caelestibus irae ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 21 Mai 2010, 09:39 
Monsieur Badiou est clair au début de ses explications, puis après ses propos partent à tout va, dans les champs de blé géorgiens.
Le pauvre Monsieur Finkelkraut écoute avec effaremment, et se demande avec qui il s'est associé, et où il a mis les pieds!


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 21 Mai 2010, 12:55 
River
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Juin 2005, 21:02
Messages: 3795
Le débat : http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission&id_rubrique=1067

J'ai vu le débat. Un seul mot: lamentable. Je ne comprends pas ce que fait Finkielkraut à discuter si longuement avec le gourou marxiste professeur à l'ENS ou plutôt si je comprends : il dialogue avec sa conscience professorale de gauche, son surmoi marxiste...

Et quand il fait sa tirade pro-bosniaque, antiserbe suivie de son rappel de sa signature de la pétition Jcall parrainée par Cohn-Bendit et le groupe écologiste de l'UE, Badiou accorde son soutien total à Finkielkraut...

Mais oui, mais oui, tu es rassuré, tu n'es pas un facho finky :lol: tu as l'imprimatur d'Alain Badiou. :flirt:

P.S : si Finky prenait autant le temps pour discuter avec Marine ou même JMLP, on aurait sûrement des résultats intéressants. Mais ça n'arrivera jamais, Finky a bien trop peur d'être catalogué "facho", "raciste", "nazi" une bonne fois pour toutes. Ca se sent pendant tout ce débat minable. :tetmu:

_________________
La politique fut d'abord l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. A une époque suivante, on y adjoignit l'art de contraindre les gens à décider sur ce qu'ils n'entendent pas. Paul Valéry.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 21 Mai 2010, 16:34 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 11 Déc 2005, 14:00
Messages: 1638
Eh oui c'est cela le problème qui peut expliquer les errements de Finky, pour qui je conserve toutefois mon admiration pour son intelligence, mais pas pour son courage :mrgreen:

_________________
" On ne peut empêcher les oiseaux noirs de voler au-dessus de nos têtes, mais on peut les empêcher d'y faire leur nid "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 22 Mai 2010, 22:48 
Acerbe
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juin 2006, 04:20
Messages: 4762
Citation:
Et quand il fait sa tirade pro-bosniaque, antiserbe suivie de son rappel de sa signature de la pétition Jcall parrainée par Cohn-Bendit et le groupe écologiste de l'UE, Badiou accorde son soutien total à Finkielkraut...


Le fait de soutenir des musulmans n'aurait rien de grave en soit, si leur leader Izetbegovic, n'était pas un ancien collabo nazi, ainsi que son soutien à l'antisémite et ouvertement néo-nazi Franjo Tudjman (ancien président de la Croatie). Pour un intellectuel comme Finkielkraut, cela fait beaucoup je trouve.

_________________
Image

Roma Æterna / Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice. George Orwell.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 24 Mai 2010, 17:39 

Enregistré le: 06 Aoû 2006, 00:54
Messages: 12
Vous aurez le dernier mot
France 2, 21 mai 2010


_________________
nouveau-reac.org


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 05 Juin 2010, 21:10 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
Sacré Finky. Il signe l'appel "Jcall", fait semblant de ne pas comprendre ceux qui le critiquent sur ce point, et fait ensuite le grand écart quand le réel donne raison à ceux qui le critiquaient... Et pourtant, il ne renie pas sa signature. Alain, "make up your mind", chosis ton camp une bonne fois pour toutes et cesse tes circonvolutions mentales pour donner des gages de "non fascisme" à tes ennemis... Ils ne seront jamais tes amis. :roll: Et qu'il arrête de critiquer Internet, lui qui se vante de ne pas avoir d'ordinateur et qui n'y connait rien.

Alain Fienkielkraut. Public Senat. 4 juin 2010

http://www.dailymotion.com/video/xdk7sy_finkielkraut-defend-israel_news


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Alain Finkielkraut
MessagePublié: 24 Juin 2010, 17:09 
Du Crime
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Aoû 2006, 18:43
Messages: 8691
Localisation: dans la jungle
En soutenant cette clique, adepte à longueur d'année du cosmopolitisme hystérique et de la destruction de la France, Finkielkraut révèle son vrai visage de "leurre-récupérateur" des positions nationales. Jamais un Zemmour ne se serait commis aux côtés des racailles Claude Lanzmann, Richard Prasquier, BHL, Marek Halter et Enrico Macias.

http://www.fdesouche.com/122281-manifestation-pro-israel-du-crif-au-trocadero#comments

Manifestation pro-Israël du CRIF au Trocadéro
Par Robin | Publié : 24 juin 2010

Rassemblement organisé mardi à Paris par le CRIF en soutien à l’armée israélienne et à Gilad Shalit suite à l’assaut de la flotille pour Gaza. Avec Claude Lanzmann, Richard Prasquier, BHL, Alain Finkielkraut, Marek Halter et Enrico Macias.

Mardi 22 juin 2010 sur le parvis des Droits de l’Homme, place du Trocadéro.

http://www.dailymotion.com/swf/video/xdsub4_15-000-personnes-a-paris-pour-defen_news

_________________
L'homme pense et Dieu rit
Cioran


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 505 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17 ... 34  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Feedfetcher, Majestic-12 [Bot] et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com