La Une de LibertyVox en RSS: 15 derniers articles 30 Tous
Retour à l'accueil
Retour à la Une  

Lettre ouverte à Marine Le Pen

24%. En-tête, vraiment ?

Madame,

Je ne suis guère étonné par votre score actuel. Il grandira encore, assurément. Le désarroi et le mal vivre français sont si profonds…

En tant que pasteur et écrivain, votre avènement au premier plan des sondages actuels conforte mes analyses sur l'état de la France et, au-delà de sa classe dirigeante, sa population citoyenne fort lassée de subir depuis quatre décennies le grand mensonge de la politique arabe de la France, pour laquelle elle ne fut jamais consultée, entrainant la mésentente et la déconnexion croissante des Autorités politiques et des élites intellectuelles avec nous autres, "les gens d'en-bas".

Depuis des années, je dénonce dans mes articles, livres et conférences, ce qui fut programmé de longue date : le risque de la colonisation de la France par le monde arabo-musulman, nouvel habillage d'un totalitarisme oriental, inadéquat à notre passé historique et à notre culture spirituelle ; associé à l'injuste et cruelle Charia et à la mystique mahométane, en lieu et place des deux précédents totalitarismes qui occasionnèrent des fleuves de sang.

Effarés, les français découvrent la subtile collaboration, tacite ou active, des classes politiques successives depuis quarante ans, gauche et droite confondues. Ce qui, à divers égards, nous affecte tous. Profondément.

A ma connaissance, aucun homme providentiel ne se lève du sein de ce marasme programmé. Madame Marine Le Pen, seriez-vous cet homme-là ? (Pardonnez-moi cette boutade). Il s’avère pourtant, opportunément ou pas, que vous êtes la seule personnalité politique à laisser entrevoir aux yeux d’un nombre croissant de citoyens français, exaspérés d’êtres à ce point ignorés (et refusant de mourir idiots), une possible sauvegarde et restauration de l’état moral du pays.

Par ailleurs, sur le plan économique et géopolitique, vous aurez besoin d’être mieux entourée. Bien qu'étant non-juif, je suis un ami fidèle de la renaissance providentielle du pays d'Israël et de ses combats. Israël résiste depuis sa création à l'antagonisme foncier des vagues islamistes, la fourberie onusienne et les lâchetés européennes. Par son courage et l’exemplarité de son amour patriotique, ce minuscule pays demeure la seule démocratie digne de ce nom dans le concert scabreux, hypocrite ou orwellien des nations, tant orientales qu’occidentales.

En vérité, madame Marine le Pen, ce qui me préoccupe, au sens éthique plus que politique, serait l'arrière-plan que représente votre Parti (que j'avoue méconnaitre) ; son passé qui m’apparaît caractérisé par un anti-judaïsme-israélisme-sionisme irrecevable, parfois revendiqués par vos pairs sur un plan référentiel ou en alliances relationnelles douteuses. Aussi, puis-je vous suggérer que votre mouvement gagnerait, me semble-t-il, plus d'adhésions et de forces patriotiques… dans la mesure de déclarations plus audacieuses de votre part quant à une dénonciation de l'islamisation larvée de la France.

Mais ce ne serait pas suffisant… Sentant le vent tourner, d’autres Partis politiques le feront sans vergogne, pour quelques votes de plus. Néanmoins, pour gagner en crédibilité, il vous conviendrait d'accompagner votre diplomatie étrangère d'un sincère rapprochement avec Israël, pas seulement par tactique politique et symbolique mais, puisque votre plateforme se veut chrétienne, en vous fondant sur un point de vue métaphysique courageux : le remord d'avoir offensé le Dieu d'Israël (les Chrétiens l’oublient la plupart du temps !) et mésestimé la parfaite judaïté de Jésus…

Oseriez-vous aller jusque là ?

Pour conclure cette lettre ouverte, puis-je vous rappeler, Madame Marine Le Pen, qu'il est écrit une Parole fondamentale dans la Bible judéo-chrétienne : "Ceux qui bénissent Israël, seront bénis de Dieu".
        

Bien respectueusement à vous
           

© François Celier, Pasteur, écrivain. Pour LibertyVox

 

Note de la rédaction : Cette lettre est la libre opinion de l’auteur et ne reflète pas forcément, sur tel ou tel point, l’opinion de la Rédaction de LIbertyVox.  

 

 

 

Retour à la Une

© François Célier pour LibertyVox - Article paru le 08/03/2011 Imprimer cet article
URL de cet article = http://www.libertyvox.com/article.php?id=457