La Une de LibertyVox en RSS: 15 derniers articles 30 Tous
Retour à l'accueil
Retour à la Une  

Le Monde à l'Envers

A force d'être à l'envers, le monde va finir par se casser la figure. Un article de Mattheus sur un monde qui s’effondre.

 Ce début de XXIème siècle est fou. Fou à lier. Nous vivons dans un véritable monde à l'envers dans lequel l'inversion des valeurs les plus fondamentales est mise en avant par nos "élites" avec une arrogance confondante.

Il n'y a aucun doute que n'importe lequel de nos ancêtres du XIXème, du XVème, ou du Xème siècle, s'il revenait parmi nous aujourd'hui, ne reconnaîtrait absolument pas son propre pays. Et je ne parle pas de l'automobile, de l'électricité, de l'informatique ou de l'aéronautique. Tous ces progrès techniques, qui ne sont que des illustrations du libre génie humain, il pourrait sans doute les accepter, petit à petit. Mais ce qui le dérouterait certainement, c'est la gangrène mentale qui s'est emparée progressivement de nos esprits, aussi bien en France que, d'ailleurs, dans le reste du monde occidental, Europe en tête. Le politiquement correct est devenu l'instrument d'un terrorisme intellectuel qui n'a rien à envier aux pires idéologies du siècle passé, mais qui, par sa saveur doucereuse, pourrait nous conduire à l'abîme sans presque que l'on s'en aperçoive.

Il y a encore quelques jours Grenoble flambait, comme tant d'autres villes et quartiers de France. La question, revenue sur toutes les lèvres, était bien entendu celle de l'immigration, cette grenade dégoupillée que nos gouvernants se refilent d'alternance en alternance, espérant qu'elle explose dans les mains d'un autre, mais ordonnant au bon peuple de regarder ailleurs. Le black-out imposé sur ce sujet, s'il est troué ça et là par quelques éclairs modestes de vérité, demeure peut-être le tabou fondamental sur lequel tout l'édifice politique des trente dernières années est construit.

Et, intellectuellement, l'inversion des valeurs dont nous parlions plus haut repose sur un postulat ahurissant, celui qui consiste à rejeter, non seulement l'assimilation, jugée intrinsèquement raciste (et on sait que le "racisme" est l'accusation la plus haute qui puisse être portée contre un de nos contemporains, comme celles de félonie ou d'hérésie en d'autres temps), mais la notion même d'intégration. En réalité, dans l'esprit de nos intellectuels et politiciens thuriféraires d'un âge d'or andalou qui n'a jamais existé que dans leurs cerveaux malades, l'intégration est un mouvement bilatéral. Une négociation, voire, dans bien des cas, et au nom du "multi-culturalisme", l'imposition pure et simple d'une civilisation étrangère, et le renoncement au droit fondamental de tout peuple, c'est-à-dire celui d'avoir la fierté pacifique d'appartenir à une société basée sur la reconnaissance de dix ou quinze siècles d'histoire commune.

Le monde à l'envers, c'est d'abord l'intégration à l'envers. Le nouveau venu ne doit pas s'adapter à la culture de son pays d'accueil. C'est le pays d'accueil qui doit s'initier à celles des nouveaux arrivants. Et ce, sans guerre et sans défaite. C'est sans doute la première fois dans toute l'histoire de l'humanité qu'une telle situation s'impose. Le monde à l'envers est un diamant noir qui se réfracte en une multitude de facettes. En voici quelques-unes que je livre aux lecteurs, en leur conseillant toutefois de savoir garder leur calme face aux absurdités fatales qu'elles contiennent.

Le monde à l'envers, c'est quand le Ministère de l'Intérieur français propose et généralise des stages "interculturels" dont le but affiché est de donner aux fonctionnaires de police des "repères pour un comportement adapté vis-à-vis des familles d'origine maghrébines". On a bien lu. Il ne s'agit pas de faire en sorte que les familles d'origine maghrébines acquièrent des repères pour un comportement adapté vis-à-vis des forces de l'ordre. Non. Cela serait sans doute raciste, rendez-vous compte ! Mais puisque, manifestement, les autorités policières remarquent qu'il y a bien un petit problème de "compréhension" entre Maghrébins et représentants de l'Etat, la solution toute trouvée est de demander auxdits représentants de l'Etat un effort particulier d'adaptation envers la culture des populations en question. Ubuesque ? Non, simplement français.  "Le policier, nous dit-on, sera capable d’intégrer dans sa pratique professionnelle des repères fondamentaux sur l’immigration et la culture arabe". Voilà pour ceux qui croyaient naïvement que la notre république était "une et indivisible" !

Cela fait-il scandale ? Oui. Mais, tenons-nous bien, il faut aller chercher du côté de l'inoxydable SOS-Racisme pour trouver une voix discordante. L'association "anti-raciste" s'inquiète en effet de la possibilité d'un "enchaînement de stéréotypes et de préjugés"... (1) On est rassuré. Les chantres du "Touche pas à mon pote", au moins, jouent leur partition de manière cohérente... Ce sont bien les seuls.

Le monde à l'envers, c'est quand un SMS circule dans les rangs de la police grenobloise, dernièrement sous les feux de la rampe, pour rapporter l'information hallucinante selon laquelle les autorités envisagent de retirer les membres de la BAC de la ville, avec femmes et enfants, pour les soustraire à la possible vengeance des amis du braqueur tué (2). Il est parfaitement possible que cette information soit fausse. Néanmoins, le SMS existe, et a circulé, ce qui montre au moins à quel niveau moral sont réduites nos forces de l'ordre, qui envisagent sans s'étonner que l'Etat soit incapable de leur fournir une protection contre le crime, au point de les évacuer, comme on le ferait d'une population civile résidant près d'une ligne de front. Capitulation en rase campagne...

Le monde à l'envers, c'est quand, tout près d'ici, en Grande-Bretagne, un conseil municipal vient, à l'instar de plusieurs autres, d'autoriser à ses fonctionnaires féminins le port du voile islamique. Le chef local de la police dit, sans rire : "Il s'agit d'une extension de notre uniforme qui, on l'espère, montrera aux gens qu'ils sont les bienvenus". Il ajoute : "Pour nous, il est très important que la police reflète la communauté qu'elle sert".(3) Churchill aurait sans doute apprécié.

Le monde à l'envers, c'est quand un quasi-ministre de gauche, bénéficiaire, comme tant d'autres, de la fameuse "ouverture" sarkozyste, déclare sans rougir et, on peut en être sûr, sans s'apercevoir un seul instant de l'énormité de ses propos : "la vraie intégration, c'est quand des catholiques appelleront leur enfant Mohammed". (4) Si vous pensiez que l'intégration consistait plutôt à ce que les immigrés appellent leur enfant François, vous n'êtes pas dans le bon pays, ou à la bonne époque, désolé... Par contre, continuez bien à payer vos impôts ! (Accessoirement, les enfants de M. Hirsch se prénomment Raphaëlle, Mathilde et Juliette et, bizarrement, pas Rachida, Fatima ou Zoulikha...)

Le monde à l'envers, c'est quand la police parisienne est affairée à dresser des procès-verbaux aux voitures mal stationnées quand, à deux mètres, des centaines de musulmans bloquent littéralement la rue pour leur prière, en toute illégalité. Bien sûr, si vous voulez exprimer votre juste indignation en organisant un "apéro saucisson" sur-place, vous serez prié de le faire ailleurs, fasciste que vous êtes ! Certaines provocations, voyez-vous, sont douces aux yeux de nos dirigeants, d'autres ont l'odeur du soufre.(5)

Le monde à l'envers, c'est quand le maire de la capitale (dont le centre historique est Notre-Dame de Paris...) déclare sans honte vouloir supprimer deux fêtes chrétiennes de notre calendrier pour les remplacer par une fête juive (que les Juifs n'ont pas demandée) et une fête musulmane (que les musulmans estimeraient sans doute insuffisante...).(6) Il ajoute à quel point lui, né en pays arabe, était heureux d'y vivre étant enfant. Peut-être pourrions-nous lui suggérer d'y retourner ?

Le monde à l'envers, c'est quand de jeunes Algériens, conscients de l'état de décrépitude politique dans lequel le FLN les a plongés, se font embastiller pour avoir manifesté en brandissant des drapeaux français (7), alors qu'au même moment, des "jeunes", en France, brûlent impunément le drapeau français pour le remplacer au fronton des mairies par le drapeau algérien. Notons que les festivités d'après match, à chaque fois désormais que l'Algérie en gagne ou en perd un, sont en passe de devenir une tradition française, comme les voitures brûlées.

Le monde à l'envers, c'est aussi quand, en Suède, pourtant plus réputée jusqu'ici pour ses meubles et ses lacs que ses violences urbaines, un match amical entre une équipe locale et une équipe irakienne se termine, après défaite de cette dernière, par un envahissement de terrain des supporters arabes se livrant ensuite à des ratonnades anti-suédoises. (8) Amis scandinaves, vous qui pensiez faire une bonne action en accueillant plus de 6000 Irakiens fuyant leur pays en guerre, voilà comment vous êtes récompensés. Et, accessoirement, bienvenue à ce club dont la France est un des joueurs les plus actifs...

Le monde à l'envers, c'est quand Quick et Kentucky Fried Chicken décident de n'offrir plus que de la viande hallal à leurs clients (9), et tant pis si ces derniers ne sont pas musulmans... Et tant pis, également, si les musulmans eux-mêmes font la fine bouche, doutant de la conformité religieuse des produits fast-food (10). Peut-être exigeront-ils que chaque restaurant KFC affiche clairement sur ses murs un certificat venant de je-ne-sais quel alim ou imam ? Après tout, au point où nous en sommes...

Le monde à l'envers, accessoirement, c'est aussi quand Canal+ organise une émission de cuisine hallal pour fêter le ramadan 2010... (11) On me demande si la chaîne envisage pas une émission culinaire spéciale pour le Carême ?... Non, évidemment. C'est que cela ferait un peu "France moisie", vous ne trouvez pas ?

Le monde à l'envers, c'est quand Rokhaya Diallo, la Dolores Ibarruri des "Indigènes de la République" (dont, Français de souche, je croyais bêtement être, mais je me trompais...), déclare sans ambages que la police française se comporte, sur le territoire français, comme une "force d'occupation" (12). Libération, sur le sujet, a commis une page immortelle qu'il faut aller lire (13). On y apprend notamment que les signataires de l'article, sans doute tout émoustillés à l'idée de vivre par procuration les prémices d'une révolution future, se réjouissent que, "l'espace de deux soirs, la peur [ait] changé de camp".

Révélation : il y aurait donc deux "camps" en France : celui de la police nationale, et celui des racailles... pardon, des "jeunes-issus-de-la-diversité-stigmatisés-par-un-pouvoir-raciste-et-néo-colonialiste-que-la-police-s'amuse-à-shooter"... Il faut préciser aussi que les Gentils, ce sont les "jeunes", bien entendu.

Le monde à l'envers, c'est quand des "Français" (et les guillemets ne sont pas là par hasard) arborent publiquement ces merveilleux T-shirts où l'on voit le beau drapeau de la libération FLN (le drapeau algérien, avec son vert et blanc exotique et son étoile rouge qui fait rêver) tout entier contenu dans une carte de France (14). Sur le site que je donne en lien, la jeune Sonia nous dit doctement : "ces t-shirts c'est une réponse à la politique actuelle. C'est nouveau, mais depuis 2001 à peu près, on nous demande de choisir, d'être un bon français ou d'être un musulman intégriste. Et là, on a vu les voiles apparaître et les barbes pousser. Nous, on a pas envie de choisir.". Eh bien, chère Sonia, il se peut qu'un jour, on ait à choisir pour vous, vous m'en excuserez... Et pourtant, il me semble que dans l'alternative "bon français" / "musulman intégriste", le choix est assez naturel... Mais sans doute suis-je irrémédiablement raciste, moi qui veux imposer ma culture aux immigrés installés chez nous, y compris à une Sonia qui semble douter de ses bienfaits...

Le monde à l'envers qui, là, confine au sublime, c'est quand un conseil municipal britannique conseille à ses écoles de dispenser les jeunes musulmans de natation pendant le ramadan (15). La raison ? Eh bien, figurez-vous que ces pauvres petits pourraient, accidentellement, avaler de l'eau, ce qui aurait pour effet de rompre leur jeûne. Devant une perspective aussi dramatique, on comprend la réaction de panique des élus... Là, Churchill aurait applaudi, sans doute.

Le monde à l'envers, c'est bien d'autres choses encore, mais je n'ai ni l'espace, ni d'ailleurs l'envie de les répertorier toutes. Ce petit florilège, qui ressemble à un recueil d'histoires drôles, est malheureusement un aperçu très juste de l'état de délabrement mental dans lequel nous vivons. Quand un corps politique et social est à ce point dépourvu de système immunitaire, c'est le signe d'une faillite prochaine. Notre faillite.

La Nature reprend toujours ses droits. A force d'être à l'envers, le monde va finir par se casser la figure. Prions pour que ce soit nous qui ramassions les morceaux...

 

© Mattheus pour LibertyVox

Pour joindre l’auteur : mattheus@libertyvox.com

Notes :

(1) http://www.lepost.fr/article/2010/05/12/2071196_un-stage-de-culture-arabe-pour-la-police-nationale.html

(2) Info LibertyVox ©

Source : Un policier de la Bac en direct ce soir. C'est un SMS qu'ils se passent entre eux :

Suite aux événements de Grenoble, les effectifs BAC Grenoble ont été mis en repos de force par le préfet et obligés à quitter la région avec femmes et enfants. EN effet la BAC étant impliquée dans la mort du braqueur, le bruit court que ses amis ne vengeront sa mort que par la mort d'un BACman au lance-roquette si nécessaire (info véridique). Comme l'Etat n'est pas capable d'assurer la protection de ses fonctionnaires, il organise leur fuite (voire leur conseille de poser des mutations). Ne prenez plus de risque pour un Etat qui ne peut garantir la sécurité des premiers de ses défenseurs. Faites passer.

(3) http://www.thisisleicestershire.co.uk/news/Police-adopt-uniform-hijab/article-660197-detail/article.html

(4) http://www.youtube.com/watch?v=IGJG6h8__gw

(5) http://www.youtube.com/watch?v=HYTuwqz9v6A

(6) http://www.youtube.com/watch?v=JSsCG71XAXI

(7) http://www.afrik.com/article20290.html

(8) http://www.youtube.com/watch?v=Sbw2auygtGE&feature=player_embedded

http://www.coupfranc.fr/2010/07/23/al-madina-ifk-goteborg-quand-la-gothia-cup-suede-degenere/

(9) http://www.al-kanz.org/2010/07/11/kfc-faq-halal/

(10) http://eco.rue89.com/2010/02/05/kfc-affirme-que-son-poulet-est-halal-mais-ne-convainc-pas-137050

(11) http://www.ajib.fr/2010/07/canal-fera-le-ramadan/

(12) http://www.dailymotion.com/video/xe2k5e_r-diallo-la-police-est-une-force-do_news

(13) http://www.liberation.fr/societe/0101642469-pour-les-quatre-de-villiers-le-bel

(14) http://yahoo.marseille.bondyblog.fr/news/allons-enfants-de-l-algerie

(15) http://www.bbc.co.uk/news/10596808

 

 

Retour à la Une

© Mattheus pour LibertyVox - Article paru le 27/07/2010 Imprimer cet article
URL de cet article = http://www.libertyvox.com/article.php?id=434